En ce premier mai 2009, j'avais le coeur lourd... très lourd ! Et pas trop la tête à célébrer le muguet…

Mais j'ai quand même pris la voiture, invitée par Sylvie à rejoindre le soleil et les nudiens en Essonne ! J’ai quitté Paris et me suis échappée quelques instants pour arriver sur une autre planète…

Ce qui parait si naturel dans ma région du sud, parait irréel dans un pavillon de la grande banlieue Parisienne. Toute une équipe en tenue de peau préparant un BBQ en famille, dans la joie et la convivialité.

Barbecue au soleil, gare aux coups de chaud ! Avant la balade, la vaisselle...

J’étais très en retard mais on m’avait réservé une assiette. J’ai été très bien accueillie et me suis crue en vacances.

J’ai tout de suite sympathisé avec ceux que je ne connaissais pas encore ; c’est fou comme on va à l’essentiel quand on n’a pas le code vestimentaire pour nous donner tel ou tel à priori sur les autres.

Puis nous sommes partis faire une petite balade dans la carrière. Ayant plutôt l’habitude des balades en montagne, j’avais peur de ne pas avoir l’équipement adéquat… mais justement, la randonue de ce 1er mai était à la portée de tous, et ouverte à toutes les conditions physiques, ce qui tombait très bien.

Derrière les arbres, tout près, et au dessus de nos têtes, la civilisation...

Nous voici donc partis à travers champs, sous l’œil attentif des appareils photos et autre caméra… là aussi vision irréelle, d’une colonne d’hommes, de femmes et d’enfants nus, rejoignant un site digne des tournages des plus grands films américains, dans les grands canyons.

Une carrière de sable blanc aussi fin que de la farine tamisée… improbable !

Puis il y a eu cette rencontre avec 2 jeunes motards, un peu surpris mais avec qui le contact est très bien passé.

Enfin, nous avons marqué cette journée par une composition pour la photo finale...

mais le temps de rentrer était arrivé... et nous avons du à regret nous revêtir pour retourner à la « civilisation » et à nos obligations et soucis, oubliés le temps d’un après midi.

Texte d'Isa (Melba06) / Photos de Jacques Gana et Thierry Beaulieu / Vidéo de Gilles