Nous devions être une vingtaine à cette "galette des rois nudiens". La météo était vraiment peu engageante et il fallait être un peu exalté pour honorer de notre nudité cette nouvelle année. J'avais pensé faire la pose devant les grilles du magnifique Château de Chantilly. Mais compte tenu de l'état d'urgence et des nombreux uniformes qui devaient être présents sur place, mes amis m'ont gentiment conseillé d'imaginer un projet un peu plus raisonnable.

Nous nous sommes donc dirigés à pieds vers la Forêt de Coye, par le chemin de la chaussée neuve, pour nous rendre au bord des étang en face du mystérieux Château de la Reine Blanche. Malheureusement, malgré la fraîcheur, l'endroit était très fréquenté pour oser notre mise à nu.

Au retour, la providence nous a enfin sourit. Bernard a trouvé un ballon de rugby en entrant dans une vaste clairière. En quelques minutes, même les plus frileux se sont retrouvés en habit de salamandre pour immortaliser devant Gilles et sa caméra des expressions rugbystiques cocasses sous le regard amusé des promeneurs emmitouflés qui passaient juste à côté sur le chemin de la chaussée neuve.

De retour au village, chez notre ami Astérix le nudien, nous pûmes apprécier encore plus le parfum et la saveur des galettes sorties du four et nous revoir, avec émotion, "faire les foufous" dans la boîte à images.

Voici cette vidéo filmée, montée et mise en musique par notre ami Gilles (avec la danse du Haka)

 

Photos : Jacques Freeman Vidéo : Gilles (vivrenu.com)