ACCUEIL | ACTUALITE | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l'APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 16-02-2017 11:38:04

Gibert
Membre

Re : Patrick de Martinique

Merci Patrick de ton message, mais inutile de multiplier les sites de présentations il faut rester sur "s'inscrire c'est bien ce présenter c'est mieux"


Bernard GIBERT du 60 (Oise)
Trésorier de l'APNEL


adh3.jpg

Hors ligne

#2 17-02-2017 13:04:12

Christian G.
Membre

Re : Patrick de Martinique

Negtrick a écrit :

BOnjour,
 
Je suis Patrick, nouvel adhérent. Je suis plutôt dans la mouvance de Julien WOLGA (que vous pouvez retrouver entre autre sur https://inspiration-naturienne.blogspot.fr), c'est à dire que je cherche à favoriser le bonheur, la liberté et la santé. La nudité étant avant tout un état naturel et primordial, j'ai trouvé opportun d'adhérer à l'APNEL, même si je ne suis pas à proprement parler un militant du naturisme.
 
Je vis en Martinique. ICi, il n'y a pas de naturisme, il y a du nudisme à vocation sexuelle. Les plages réputées nudistes ou naturistes (nudisme toléré) sont avant tout des lieux de tourisme sexuel ou de rencontre. Les voyeurs, essentiellement locaux, font fuir les gens qui ne sont pas là pour le sexe. Seuls les libertins, touristes pour la plupart, s'en trouvent à leur aise.
 
Je ne vois qu'une seule solution pour relancer le naturisme (et le nudisme par la même occasion): les familles doivent réinvestir les lieux. Dans ces conditions, les plages en question pourront être fréquentées par un panel de personnes beaucoup plus large et mixte. Pour ma part, je n'ai pas d'enfant et je ne connait pas pour l'instant de famille nudiste... Je continue donc à réfléchir.
 
Voilà, je pense avoir dit l'essentiel.

Bonjour Patrick et tt le monde.

Il y a une énorme contradiction entre d'une part  l'attitude anti-naturiste (parfois violente) mélangée à du Capd'Agdisme, des territoires d'Outre-mer de la France, et d'autre part le passé de ces territoires.
Car initialement, les populations locales vivaient souvent nues sans perturbation mentale.
C'est ce qu'a maintes fois souligné de Dr Fougerat de Lastours, longtemps médecin de la Marine et des "colonies".
Ce sont les missionnaires et les religieuses, appuyés sur les gendarmes, qui les ont habillées de force et leur ont inculqué une honte du corps que ces gens  n'avaient aucunement.
Les clubs paroissiaux de dames de charité qui tricotaient "des caleçons pour les sauvages" n'ont disparu du paysage français métropolitain que dans les années trente, ce n'est pas si ancien.


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#3 23-02-2017 18:25:11

Luc33
Membre

Re : Patrick de Martinique

bonjour Patrick,

Negtrick, ouaip, bof, enfin, c'est toi qui voit.

Bravo pour tes affinités philosophiques avec Julien W.
C'est une très belle personne que j'ai eue le bonheur d'approcher et je te confirme que naturisme chez lui n'est pas qu'un mot.
Et oui, la fringue parure dont sont friands les Antillais a tellement dévoyé la nudité que celle-ci est essentiellement vécue comme perversion. Le culte de la bagnole et autre objet de consommation le plus clinquant et novateur possible est une autre illustration de cette nature perdue du "bon sauvage".
Tu as raison, il faut réinvestir les lieux par une approche familiale ou groupée.
Ca pourrait être un groupe de copains/ines qui fait nombre et est capable de tenir en respect les apoilistes présents.
Même 3 ou 4, c'est un début; réfléchis y.


Luc du 33 (Gironde)  


adh3.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10