ACCUEIL | ACTUALITE | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l'APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 29-08-2014 16:13:23

jfreeman
Administrateur

Fillette de 3 ans : haut de maillot obligatoire à la piscine !

fillette_3_ans_1.jpg


De plus, plusieurs sauveteurs essayaient d'écarter la dame de sa fille, ce qui aurait contribué à envenimer la situation. «Une sauveteuse a même tenté de prendre mon téléphone cellulaire», a-t-elle indiqué en entrevue à TVA Nouvelles, jeudi.


Alors qu'elle tenait son enfant dans ses bras, la maître-nageuse «la plus baraquée» l'a plaquée au sol. La fillette a été blessée et a une contusion très apparente au front. Mme Shapiro jure qu'elle n'était pas menaçante, mais avoue qu'elle criait très fort, puisqu'elle se sentait en danger.


«Comme je refusais de partir, je me suis fait plaquer par terre avec ma fille de trois ans dans les bras par ce que j'aurais juré être la petite sœur de Matricule 728. Moi qui croyais naïvement que les sauveteuses étaient là pour sauver des vies et non pas pour envoyer les enfants à l'hôpital!», a écrit Mme Shapiro sur un groupe Facebook d'entraide parentale.


Encore sous le choc au lendemain des événements survenus à la piscine Kennedy, Mme Shapiro affirme qu'elle portera plainte au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).


De son côté, l'arrondissement dit avoir également porté plainte contre la citoyenne.


Enquête interne


La maître-nageuse a demandé à ce que la fillette porte le haut de son maillot afin de ne pas attirer le regard de pédophiles, notamment.


Une demande que la mère juge inappropriée puisque les pédophiles peuvent s'intéresser autant aux garçons qu'aux fillettes, dit-elle.


À l'arrondissement, on confirme qu'il n'existe aucun règlement disant qu'une fillette doit absolument porter un haut de maillot pour se baigner. «Personnellement je trouve que c'est le choix du parent de laisser ou pas un enfant porter un haut à l'âge de trois ans. Il n'y a pas de règlement qui a été voté à la salle du conseil pour interdiction ou pas», a indiqué Marie Cinq-Mars, mairesse d'Outremont.


Une enquête interne a d'ailleurs été déclenchée pour faire la lumière sur les événements. «On me rapporte que la maman aurait eu une réaction violente, et s'en est suivi autre chose, et là les moniteurs ont téléphoné à la police», a expliqué la mairesse.


La mère de famille risque d'être accusée de voies de fait.


La mairesse assure que la consigne sera claire lors de la réouverture de la piscine l'été prochain.


Source : http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/region … 23230.html


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#2 29-08-2014 16:22:46

dekan
Membre

Re : Fillette de 3 ans : haut de maillot obligatoire à la piscine !


La randonnue, c'est le retour au Paradis !


adh3.jpg

Hors ligne

#3 29-08-2014 20:02:06

jfreeman
Administrateur

Re : Fillette de 3 ans : haut de maillot obligatoire à la piscine !

1985_outremont_1.jpg



Un citoyen de confession juive hassidique s'est notamment exprimé pour appuyer l'interdiction.
Un autre résident d'Outremont avait alors pris la parole :
« Moi, je suis juif, et je refuse que ce monsieur parle en mon nom ». Ce dernier n'était autre que Michel Vaïs, aujourd'hui connu comme le fondateur de la Fédération québécoise du naturisme.
« Le règlement municipal ne définissait même pas ce qu'était un maillot de bain », se souvient-il, amusé.


Source : http://ici.radio-canada.ca/regions/Mont … ives.shtml


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#4 29-08-2014 21:08:18

Patnat
Membre

Re : Fillette de 3 ans : haut de maillot obligatoire à la piscine !

En tant que modérateur d'un site naturiste, je suis bien sûr au courant de cette altercation à la pataugeoire d'Outremont. Mon avis est que c'est une honte pour les personnes qui ont brutalisé cette maman et sa petite fille de 3 ans qui a été blessée.


Mais non, la pédophilie n'est qu'un prétexte pour ces personnes ultra-puritaines de censurer la simple nudité, qui est le mode de vie de tous les vrais naturistes. N'attendez pas de moi que j'approuve l'attitude inhumaine, lâche et déplacée de ces personnes indignes qui ont brutalisé une maman et sa petite fille de 3 ans.

Hors ligne

#5 30-08-2014 09:54:01

jfreeman
Administrateur

Re : Fillette de 3 ans : haut de maillot obligatoire à la piscine !

Ma mère m'a raconté, qu'une fois, alors que nous étions installés sur la vaste plage du Crotoy, une femme hystérique et puribonde est venu l'invectiver parce que, simplement, son bébé (moi) étais nu sur le sable.
Il y a fort à parier que mes pulsions militantes pour le respect des libertés individuelles aient été fortement influencées par ce récit d'enfance.


Et nul doute que cette petite fille de 3 ans gardera, également, une rage profonde à l'encontre de l'intolérance et des discriminations.


fillette_3_ans_2.jpg


Vendredi, Michel Vaïs écrivait avec justesse sur le forum de la Fédération québécoise de naturisme :


Re: Seins Nus - Manifestation
Messagepar Michel Vaïs » 28 Août 2014, 14:44


Cela démontre l'importance de prendre la parole publiquement dans tous les médias possible pour que le corps ne soit plus considéré tout entier comme un objet de péché. Ces jeunes sauveteuses sont influencées par ce qu'elles voient et ce qu'elles entendent dans les médias.


Si le règlement municipal dit que le maillot est obligatoire, elle l'interprètent comme un haut et un bas de maillot pour tous et toutes, peu importe l'âge... Ce qui est bien sûr abusif ! La prochaine étape (mais c'est déjà le cas dans plusieurs piscines municipales à Montréal), c'est d'interdire l'enlèvement du maillot pour se doucher, pour les hommes et les garçons dans le vestiaire des hommes et pour les femmes et les petites filles dans le vestiaire des dames. Voilà où mène cette attitude absurde, encouragée par les conservateurs de tout acabit et le laissez-faire des autorités...


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#6 31-08-2014 10:08:43

libidier
Membre

Re : Fillette de 3 ans : haut de maillot obligatoire à la piscine !

C'est HONTEUX  d'etre aussi bête et méchant, sous prétexte de pudibonderie maladive.

La co...rie humaine est sans Limite.

Courage à cette maman dans son combat.

Libidier.

Hors ligne

#7 31-08-2014 14:04:39

jfreeman
Administrateur

Re : Fillette de 3 ans : haut de maillot obligatoire à la piscine !


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#8 31-08-2014 16:55:29

Didier
Membre

Re : Fillette de 3 ans : haut de maillot obligatoire à la piscine !

Ah ces gens qui osent tout parce qu'ils estiment qu'ils ont raison !
Dire qu'un règlement est idiot et qu'on a raison, ça me rappelle ceci :


Ils ont peut-être les matraques les plus dures, ils ont peut-être les armures les plus épaisses, ils ont peut-être les plus grands journaux, ils ont peut-être les portefeuilles les plus épais. Mais nous, nous avons le souffle le plus long. Nous avons le courage des opprimés, nous avons la force de la multitude. Mais surtout, nous avons tout simplement raison.


http://sierra.mmic.net/nadeau-dubois.html


Discours de Gabriel Nadeau-Dubois


Le souffle le plus long


Aujourd’hui, je suis en grève. Depuis 54 jours, je suis en lutte. 54 jours de lutte, 54 jours de matraque, de gaz, de poivre. Moi, mes amis, mes camarades, les étudiants et les étudiantes du Québec.


54 jours de grève contre les libéraux, contre les boss, contre la police, contre les chroniqueurs méprisants. 54 jours et déjà, déjà nous avons gagné. Déjà nous avons gagné contre le cynisme. Déjà nous avons gagné contre l’impuissance, contre ceux qui disaient il y a de cela quelques semaines à peine que le peuple du Québec était mort, que sa jeunesse ne valait pas mieux.


C’est pour ça, je crois, que je vais profiter de la tribune qui m’est offerte aujourd’hui pour remercier chaleureusement le Premier ministre du Québec, Monsieur Jean Charest. Merci M. Charest, vous nous avez donné une confiance inébranlable en nous-mêmes. Merci M. Charest de nous avoir montré ce que nous pouvions faire contre vous.


Mais maintenant vous êtes en sursis. Vous avez déclaré la guerre à une génération en entier. Nous avons marqué le sol de l’histoire d’une marque indélébile. L’histoire du Québec dorénavant ne pourra plus se lire sans s’y arrêter. Vous nous avez montré la violence de votre monde pour nous permettre peut-être d’un peu mieux imaginer le nôtre. Parce que nous aspirons à plus que votre monde qui meurt. Nous aspirons à plus que votre éducation marchandise, qu’à vos écoles laboratoires et qu’à votre société du moi inc.


Nous avons maintenant confiance en nous. Nous avons maintenant confiance en l’histoire. Nous avons confiance en nos camarades de classe. Nous avons confiance en notre peuple et il ne s’arrêtera pas là. Notre colère, déjà, la colère étudiante a déjà des échos aux quatre coins de la province. Et déjà les oreilles de nos enfants, de nos nièces, de nos cousins, de nos cousines en sont remplies.


L’école de la grève, pour nous ce printemps, aura été la meilleure des formations. Elle aura été gratuite en plus. On a appris ce printemps, on a appris pour vrai. On a appris c’était quoi l’injustice, on a appris c’est quoi la violence, on a appris c’est quoi la violence d’un système. On a appris ça goûte quoi le poivre de Cayenne, on a appris ça sent quoi les gaz lacrymogènes. Mais surtout, on a appris la résistance.


On a appris par centaines de milliers à se battre comme jamais on ne l’avait fait dans nos vies, comme jamais on ne l’avait fait dans l’histoire du Québec. Notre grève, c’est pas l’affaire d’une génération. C’est pas l’affaire d’un printemps. C’est l’affaire d’un peuple, c’est l’affaire d’un monde.


Notre grève, c’est pas un événement isolé. Notre grève, c’est juste un pas, c’est juste une halte le long d’une route beaucoup plus longue. Notre grève, elle est déjà victorieuse parce qu’elle nous a permis de voir cette route-là, celle de la résistance.


Il est là le vrai sens de notre grève. 250 000 personnes ne sortent pas dans la rue parce que ça ne veut pas payer 1625 $ de plus. Il est là le sens de notre grève, dans la durée, dans la poursuite demain de la désobéissance. Nous avons planté ce printemps les graines d’une révolte qui ne germera peut-être que dans plusieurs années. Mais déjà ce qu’on peut dire, c’est que le peuple du Québec n’est pas endormi, pas plus que ne l’est sa jeunesse.


Ils ont peut-être les matraques les plus dures, ils ont peut-être les armures les plus épaisses, ils ont peut-être les plus grands journaux, ils ont peut-être les portefeuilles les plus épais. Mais nous, nous avons le souffle le plus long. Nous avons le courage des opprimés, nous avons la force de la multitude. Mais surtout, nous avons tout simplement raison.


On a raison de se lever, on a raison de crier. On a raison de manifester, on a raison de faire la grève. On a raison de bloquer l’entrée à nos cégeps, de bloquer l’entrée à nos universités. On a raison de ne pas se laisser impressionner par les injonctions d’un petit con qui a perdu son débat en assemblée générale, qui a des parents assez riches pour se payer un avocat. On a raison de se battre contre ça. Contre un monde qui veut nous couper les ailes, qui veut nous dresser à coups de dettes pis à coups de travail.


Mais cette lutte-là, ce n’est pas seulement une lutte étudiante. En fait, ça ne doit pas être seulement une lutte étudiante. Parce que les gens qui veulent augmenter les frais de scolarité, qui vont augmenter peut-être les frais de scolarité, les gens qui ont décidé d’imposer une taxe santé, les gens qui ont mis sur pied le Plan Nord, les gens qui ont mis à pied les travailleurs et les travailleuses d’Aveos, les gens qui tentent de mettre à pied les travailleurs et les travailleuses de Rio Tinto Alcan à Alma, les gens qui tentent d’empêcher les travailleurs et les travailleuses de Couche-Tard de se syndiquer, tous ces gens-là sont les mêmes.


C’est les mêmes personnes avec les mêmes intérêts dans les mêmes groupes, dans les mêmes partis politiques, dans les mêmes instituts économiques. Ces gens-là, c’est une seule élite. Une élite gloutonne, une élite vulgaire, une élite corrompue, une élite qui ne voit l’éducation que comme un investissement dans du capital humain, qui ne voit un arbre que comme une feuille de papier et qui ne voit un enfant que comme un futur employé.


Didier de Poissy 78
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


adh3.jpg

Hors ligne

#9 29-05-2016 14:07:47

Luc33
Membre

Re : Fillette de 3 ans : haut de maillot obligatoire à la piscine !

jfreeman a écrit :

Ma mère m'a raconté, qu'une fois, alors que nous étions installés sur la vaste plage du Crotoy, une femme hystérique et puribonde est venu l'invectiver parce que, simplement, son bébé (moi) étais nu sur le sable.
Il y a fort à parier que mes pulsions militantes pour le respect des libertés individuelles aient été fortement influencées par ce récit d'enfance.


Et nul doute que cette petite fille de 3 ans gardera, également, une rage profonde à l'encontre de l'intolérance et des discriminations.


http://www.apnel.fr/forum/img/2014/fillette_3_ans_2.jpg


Vendredi, Michel Vaïs écrivait avec justesse sur le forum de la Fédération québécoise de naturisme :


Re: Seins Nus - Manifestation
Messagepar Michel Vaïs » 28 Août 2014, 14:44


Cela démontre l'importance de prendre la parole publiquement dans tous les médias possible pour que le corps ne soit plus considéré tout entier comme un objet de péché. Ces jeunes sauveteuses sont influencées par ce qu'elles voient et ce qu'elles entendent dans les médias.


Si le règlement municipal dit que le maillot est obligatoire, elle l'interprètent comme un haut et un bas de maillot pour tous et toutes, peu importe l'âge... Ce qui est bien sûr abusif ! La prochaine étape (mais c'est déjà le cas dans plusieurs piscines municipales à Montréal), c'est d'interdire l'enlèvement du maillot pour se doucher, pour les hommes et les garçons dans le vestiaire des hommes et pour les femmes et les petites filles dans le vestiaire des dames. Voilà où mène cette attitude absurde, encouragée par les conservateurs de tout acabit et le laissez-faire des autorités...


Et bien, Jacques, à toute chose malheur est bon, c'est ce qui m'est arrivé à la piscine municipale de ma commune bien franchouillarde et c'est ce qui m'a fait adhérer à l'APNEL, rentré chez moi !

Je prenais ma douche après baignade dans le vestiaire des hommes qui doit bien compter une vingtaine de douches publiques. On devait être 3, 4, et naturellement j'ai pris ma douche...sans mon maillot. Au bout d'un moment, je vois une très jeune fille de l'accueil qui pointe son nez, toute gênée, question d'être vue sans oser entrer.
Bon. J'ai pas sauté dans mon maillot pour autant.

J'en finis avec le vestiaire et arrivé à l'accueil, je suis mitraillé par les regards que je qualifie d'hostiles de tout le personnel surtout masculin, entendant: " tiens c'est celui-là". Et au moment de rentre mon cintre, j'ai eu droit à la leçon de morale de la plus âgée du personnel qui endossait le rôle de mère fouettard au motif que les vestiaires hommes étaient un lieu de passage pour des accompagnateurs des deux sexes et que surtout il y avait des enfants et des deux sexes aussi pour les plus jeunes.

Bien sûr j'ai été "dénoncé" de cet outrage à la pudeur par un autre nageur homme et qui devait être plutôt jeune et pas forcément de profil musulman.
Bien sûr, j'ai donc fait l'objet d'une stratégie pour m'inciter à me rhabiller, en envoyant le plus jeune élément féminin qui n'était pas en position de refuser (petit boulot d'été, etc...).

Ce qui donne quand même une petite idée de la mentalité de mouchard, de pleutre, de lâche, de frustré et d'inhibé que cultive tout ce joli petit monde qui a décidé de régner sur une piscine. C'est avec ces gens-là qu'on fait aussi régner la terreur sur un pays.

Bref à vomir !

Et ça se passait, il y a quelques mois dans une piscine de Talence en Gironde lieu fréquenté et par une forte communauté musulmane certes mais aussi bobo bien marquée. Pas besoin d'aller au Québec, des intimidations humiliantes, on en trouve partout en France, je suppose.

Et le règlement précise bien que c'est le personnel qui est habilité à déterminer ce qui est outrageant à l'ordre public ou pas. Donc j'ai renoncé à toute action devant les élus.
J'étais écoeuré, je me sentais humilié; heureusement que j'avais mon autre petite piscine où je n'ai jamais de problème de ce genre (pour le moment du moins) et heureusement que j'ai pensé à l'APNEL et à des personnes qui peuvent réagir comme moi et entrer en ré-action.

Vous êtes les premiers à savoir que le seul salut viendra de mesures législatives qui mettront leur temps à entrer dans les moeurs mais à partir de ce moment-là nous pourrons nous employer à aider à les faire entrer.

Ca rejoint l'attitude pré-électorale qu'il faut avoir et que je cite dans un post sur ce sujet (j'ai oublié de dire que JLM bénéficierait de + 10 % d'intentions de vote à ce jour. A un an de l'échéance, toute une organisation se met en place pour propulser ce chiffre)

Fraternellement


Luc du 33 (Gironde)  


adh3.jpg

Hors ligne

#10 08-06-2016 14:02:27

gafftaverner
Membre

Re : Fillette de 3 ans : haut de maillot obligatoire à la piscine !

jfreeman a écrit :

http://www.apnel.fr/forum/img/2014/fillette_3_ans_1.jpg


De plus, plusieurs sauveteurs essayaient d'écarter la dame de sa fille, ce qui aurait contribué à envenimer la situation. «Une sauveteuse a même tenté de prendre mon téléphone cellulaire», a-t-elle indiqué en entrevue à TVA Nouvelles, jeudi.


Alors qu'elle tenait son enfant dans ses bras, la maître-nageuse «la plus baraquée» l'a plaquée au sol. La fillette a été blessée et a une contusion très apparente au front. Mme Shapiro jure qu'elle n'était pas menaçante, mais avoue qu'elle criait très fort, puisqu'elle se sentait en danger.


«Comme je refusais de partir, je me suis fait plaquer par terre avec ma fille de trois ans dans les bras par ce que j'aurais juré être la petite sœur de Matricule 728. Moi qui croyais naïvement que les sauveteuses étaient là pour sauver des vies et non pas pour envoyer les enfants à l'hôpital!», a écrit Mme Shapiro sur un groupe Facebook d'entraide parentale.


Encore sous le choc au lendemain des événements survenus à la piscine Kennedy, Mme Shapiro affirme qu'elle portera plainte au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).


De son côté, l'arrondissement dit avoir également porté plainte contre la citoyenne.


Enquête interne


La maître-nageuse a demandé à ce que la fillette porte le haut de son maillot afin de ne pas attirer le regard de pédophiles, notamment.


Une demande que la mère juge inappropriée puisque les pédophiles peuvent s'intéresser autant aux garçons qu'aux fillettes, dit-elle.


À l'arrondissement, on confirme qu'il n'existe aucun règlement disant qu'une fillette doit absolument porter un haut de maillot pour se baigner. «Personnellement je trouve que c'est le choix du parent de laisser ou pas un enfant porter un haut à l'âge de trois ans. Il n'y a pas de règlement qui a été voté à la salle du conseil pour interdiction ou pas», a indiqué Marie Cinq-Mars, mairesse d'Outremont.


Une enquête interne a d'ailleurs été déclenchée pour faire la lumière sur les événements. «On me rapporte que la maman aurait eu une réaction violente, et s'en est suivi autre chose, et là les moniteurs ont téléphoné à la police», a expliqué la mairesse.


La mère de famille risque d'être accusée de voies de fait.


La mairesse assure que la consigne sera claire lors de la réouverture de la piscine l'été prochain.


Source : http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/region … 23230.html


particulièrement virulente l'intervention de la maitre-nageuse pour en arriver à faire un plaquage au sol...

Hors ligne

#11 29-07-2016 23:37:13

Exurie
Membre

Re : Fillette de 3 ans : haut de maillot obligatoire à la piscine !

Bonjour, c'est vraiment horrible de leur part! pourquoi faire ça à une fillette de 3 ans?

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10