ACCUEIL | ACTUALITE | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l'APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 17-08-2016 20:02:07

Christian G.
Membre

Burkini : les fausses symétries à récuser

Bonjour tt le monde.


En lisant et écoutant ce qui s'écrit et se dit au sujet des interdictions municipales du burkini (interdictions auxquelles le naturisme est évidemment étranger), et au sujet de l'incident de la plage de Sisco en Corse, où avant la rixe rapportée par les médias une baigneuse seins nus avait subi un début de lapidation de la part d'hommes dont les épouses se baignaient très habillées, on tombe de plus en plus sur la fausse symétrie suivante de la part des défenseurs du burkini :


C'est honteux d'interdire ce vêtement pudique, alors qu'on tolère le nudisme sur de nombreuses plages.


Inutile d'insister sur la dangerosité pour nous de cette fausse symétrie, si on la laisse se banaliser. Le danger vient aussi des partisans d'un supposé "juste milieu" ; c'est ainsi que l'on a pu entendre à la radio un intervenant  s'exclamer : "ni burkini, ni nudisme" !.


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#2 17-08-2016 21:34:29

jfreeman
Administrateur

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Pour éviter les dérapages et les préjugés, je vous recommande la lecture de ce bel article d'Axel Kahn :




QUAND TOUTE LA FRANCE S’ÉTRIPE À PROPOS DES TENUES BALNÉAIRES


Mercredi 17 août 2016


Peu tenté par l’insignifiance, je m’étais promis de ne surtout pas aborder ce sujet hautement métaphysique et philosophique :
que faut-il penser des arrêtés municipaux interdisant aux baigneuses le port d’une tenue style plongeur sous-marin, le masque, le tuba et les palmes en moins ?
Cependant, je me ravise, l’insignifiance est, elle au moins, d’une certaine signification quant à la confusion des esprits. Je serai cependant bref, plus serait trop.


1, la tenue en question, version aquatique du voile intégrale (bientôt, on y adjoindra un masque tout noir type lunettes de soleil, c’est sûr !), est une preuve supplémentaire de la vision qu’à un certain islam rigoriste du corps des femmes, et la faible considération qu’il manifeste envers la volonté des hommes qui, s’ils y étaient soumis, seraient incapables de résister aux pulsions suscitées par les charmes féminins dévoilés. Selon une telle vision, les femmes sont les biens légitimes de leurs époux qui seuls peuvent les contempler et en user à leur guise, de purs objets de tentation pour tous les autres hommes aux yeux desquels il importe qu’elles demeurent cachées. Supérieurs, les hommes ont quant à eux toute latitude à être vus, voire à harceler les femmes qui seront maudites et punies si elles cèdent jamais ! Quelle hideuse conception de l’humanité féminine, et même masculine ! Aucun « respect » de la liberté individuelle et des différences culturelles ne me semble de nature à dispenser toutes les femmes et tous les hommes qui se disent humanistes à condamner une telle infériorisation d’un peu plus de la moitié de l’humanité.


2, la comparaison entre cette tenue imposée par les rigoristes aux baigneuses musulmanes et celles des débuts du tourisme balnéaire ou, en sens inverse, des pratiques naturistes ne sauraient tenir. À la «Belle époque », hommes et femmes étaient indistinctement couverts au bain, ils sont indistinctement nus chez les naturiste, ces pratiques aux antipodes les unes des autres ne sont en rien discriminatoires.


3, le rigorisme en question mérite d’être nommé, il se manifeste dans deux courants de l’islam, le wahhabisme de l’Arabie saoudite et des états du golfe, la doctrine des frères musulmans qui triomphe en Turquie. La France soutient les gouvernements les pays ……qui les soutiennent.


4, je manifeste la plus violente antipathie envers toutes les idéologies religieuses ou autres qui aboutissent à une semblable déconsidération de la femme et qui prétendent la priver d’une maitrise de son corps similaire à celle dont jouissent les hommes. La mode balnéaire en question en est sans conteste une manifestation. Je condamne aussi bien d’autres pratiques qui contribuent à abaisser le statut et à restreindre le libre arbitre des femmes, parfois des enfants. Je me demande parfois quel est le degré de liberté des moinillons d’extrême orient, des enfants juifs de familles de « craignant Dieu » allant à la synagogue vêtus et couverts de noir et des papillotes accrochées à leur culotte, des filles de familles catholiques nombreuses que l’on vouait jadis au couvent, des femmes indiennes exploitées, brulées parfois par leurs belles-familles, etc. Dans ces exemples cependant, les choses vont plutôt en s’améliorant, les pétrodollars et la politique des puissances contribuent à favoriser les moyens du prosélytisme des courants rigoristes de l’islam.


5, tout cela étant dit, s’attaquer à la grave discrimination envers les femmes dont témoignent les contraintes vestimentaires à la piscine ou à la plage m’apparait bien dérisoire et manquer des bases légales, voire, limitées à un type de tenue et de pratique religieuse, morales les plus élémentaires. Combien je préférerais une position forte et de principe, au nom des droits de l’humain – et donc aussi des femmes – de condamnation formelle de l’ensemble des règles qui attentent dans les faits à l’égalité entre tous les êtres, chez nous, bien sûr, mais aussi quels que soient les pays où elles sont imposées et nos liens géostratégiques avec eux.


Axel Kahn, le dix-sept août 2016




Source : http://axelkahn.fr/toute-france-setripe … alneaires/

Vous pouvez aussi suivre ce débat sur :

http://www.vivrenu.com/viewtopic.php?to … 6&start=90


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#3 17-08-2016 21:37:20

Christian G.
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

En complément, un document révélateur : un message extrait d'un forum relatif à la "journée burkini" des Pennes-Mirabeau, près de Marseille, où le port d'un maillot deux pièces était interdit par les organisatrices (journée finalement annulée).
Je n'ai pas reproduit l'intégralité du message, on peut le lire dans :
http://www.courrierinternational.com/ar … 1470661483


524384forummessagecontrepancartenat.jpg


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#4 18-08-2016 21:29:18

jfreeman
Administrateur

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Je remercie William Marx (professeur de littératures comparées à l'Université Paris Nanterre, essayiste, critique) d'exprimer si clairement cette "position apnélienne" de bon sens de la mixité sociale et donc du bien vivre ensemble.

__________________________________________________________________


Défendre la liberté


Le meilleur moyen de défendre la liberté consiste à la renforcer et à l’étendre.


Le sens de l’histoire, le sens d’une vraie politique démocratique et républicaine, c’est l’extension des droits.
La seule arme contre le burkini, ce n’est pas de l’interdire, mais bien d’autoriser sur toutes les plages le naturisme. « Tous à poil contre le burkini », tel pourrait être le mot d’ordre à la Charlie Hebdo, si justement il ne fallait éviter tout mot d’ordre totalitaire. Que tous les corps aient droit de cité sur les plages, et que maillots de bain, seins nus, burkinis et nudités intégrales se côtoient sans restriction sur le sable,
dans toute leur diversité humaine et sociale, voilà la meilleure école de liberté, voilà la meilleure façon de promouvoir une société moderne, libérale, sans peur et sans complexe.


Rien d’utopique dans cette pratique du vivre-ensemble : elle existe déjà ici et ailleurs, dans d’autres pays européens. Le meilleur moyen de lutter contre l’islamisme radical et tous les extrémismes, c’est de rendre désirable notre modèle de société, une société ouverte et accueillante, et c’est aussi d’afficher la libération des corps contre tous ceux qui voudraient les contraindre.


On ne défend pas la liberté en restreignant les libertés !


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/201 … js5RA4c.99


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#5 18-08-2016 22:59:46

Christian G.
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Beau texte ci-dessus, mais  ce qu'il préconise est à conserver comme objectif permanent dont on sait qu'il faudra un délai pour l'atteindre.


Or il y a urgence.


Doit-on patienter et supporter que, comme à Sisco, des bigots dont les femmes et filles se baignent en robe longue et vaste foulard, s'approprient une plage et refoulent à coups de cailloux d'autres baigneurs, parmi lesquels une baigneuse seins nus qui a échappé de peu à la lapidation ? Cette appropriation et ces lancers de cailloux ont été sans contestation possible établis par l'enquête.


A-t-on raison d'accepter que sur la plage de Corbières, à Marseille, plus les burkinis (récenment apparus) fleurissent, plus il est risqué pour d'autres femmes et adolescentes de se baigner en bikini ?


En attendant d'atteindre l'objectif ci-dessus, auquel j'adhère évidemment, je ne vois pas d'autre solution dans l'immédiat que de stopper cette involution par les lois, règlements, arrêtés municipaux.
Sinon je ne donne pas cher du naturisme dans pas longtemps, il y a déjà des prêches virulents d'imams nous qualifiant de "vicieux" et "sodomites".


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#6 19-08-2016 06:19:33

jfreeman
Administrateur

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Mieux vaut sanctionner à la source les appels à la haine ou les comportements et discours de rejet de la diversité que de multiplier les arrêtés illégaux mettant en péril les libertés.


Dans le cas présent, les auteurs de la "privatisation de la plage" en Corse auraient dû finir la journée au poste à la suite d'un simple coup de téléphone de la jeune femme aux autorités.


Bref, il faut retenir que les solutions les plus "épidermiques" ne sont pas forcément les plus productives wink


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#7 19-08-2016 09:03:55

Christian G.
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

jfreeman a écrit :

Mieux vaut sanctionner à la source les appels à la haine ou les comportements et discours de rejet de la diversité que de multiplier les arrêtés illégaux mettant en péril les libertés.


Dans le cas présent, les auteurs de la "privatisation de la plage" en Corse auraient dû finir la journée au poste à la suite d'un simple coup de téléphone de la jeune femme aux autorités.


Bref, il faut retenir que les solutions les plus "épidermiques" ne sont pas forcément les plus productives wink

Jacques, je suis depuis longtemps sincèrement admiratif de la noblesse de tes idées, auxquelles j'adhère en estimant toutefois que nos objectifs ne seront atteints  qu'à moyen terme.
Et en constatant que la religion qui entreprend de remplacer l'oppression catholique d'autrefois nous crée de plus en plus d'obstacles.


Je te propose de descendre au niveau des dures réalités, et des urgences.
Les espoirs du Professeur Marx sont lourdement démentis par le cas de Marseille.
Marseille, ville à forte proportion de population nudophobe par tradition religieuse, a vu en 2012 une très belle avancée dans le sens de l'extension des libertés, du genre de celles dont le Pr Marx espère qu'elle combattront l'obscurantisme religieux.
Grâce à notre président Bruno, qu'évidemment tu connais bien, soutenu par les naturistes, "la pratique libre du naturisme" a été listée dans la Charte du Parc National des Calanques. Ce qui est une grande première parmi les dix Parcs nationaux.


Quatre années se sont écoulées, qu'en est-il de l'évolution des mentalités espérée par le Pr Marx ?


RIEN.
Et même pire que rien, puisqu'on a vu :
*sur la plage des Catalans, une adolescente dont le bikini était jugé trop court par de jeunes adultes, qui aurait été violée sans l'intervention d'autres baigneurs.
*sur la plage de Corbières, une floraison de burkinis, alors que simultanément une police religieuse auto-proclamée rend de plus en plus risqué le port du bikini (ne parlons pas des seins nus !).

Et j'ai moi-même vu la scène suivante à l'île Riou : un voilier mouille l'ancre devant l'île, à bord un couple et une adolescente, tous en tenue naturelle.
Vient ensuite mouiller à proximité une  vedette commerciale chargée de grands adolescents et jeunes adultes, que l'on promène en mer pour les sortir des cités (NB. J'approuve sans réserve ce genre d'opération, à condition que ...voir la suite).
Ces jeunes gens qui se baignent en pantalon entreprennent de pourrir d'insultes obscènes les occupants du voilier, en les taxant de "dégénérés" (terme qui n'est pas dans le langage courant, et que donc un  frère prêcheur leur a appris). L'adolescente nue : "pute française qui veut se faire baiser".
Débordés, ou indifférents, les animateurs ne tentent que quelques vagues réprimandes.


N'en pouvant plus (l'adolescente en larmes), les occupants du voilier se lèvent l'ancre et rentrent, une belle journée gâchée.


Téléphoner à la gendarmerie maritime ? A la Police Nationale ? A supposer qu'elle se dérange pour des paroles, ce qui n'est pas gagné, en arrivant elle  aurait trouvé des jeunes gens devenus silencieux, irréprochables, et prêts à recommencer ensuite.


Bien sûr qu'il faut rejeter les appels à la haine lancés par l'extrême-droite et la droite de la droite contre la diversité.
Ce qui implique d'éviter d'apporter de la matière à leur sale fonds de commerce électoral par une générosité mal placée envers les nudophobes envahissants et conquérants pour motifs de tradition religieuse.
Il n'y a aucune diversité dans le projet avéré (cf forums et prêches) d'une minorité d'activistes musulmans de mettre fin à notre mode de vie "vicieux". Il n'y a qu'un projet de conquête.

Dernière modification par Christian G. (23-08-2016 00:17:47)


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#8 23-08-2016 00:21:16

Christian G.
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Christian G. a écrit :
jfreeman a écrit :

Mieux vaut sanctionner à la source les appels à la haine ou les comportements et discours de rejet de la diversité que de multiplier les arrêtés illégaux mettant en péril les libertés.


Dans le cas présent, les auteurs de la "privatisation de la plage" en Corse auraient dû finir la journée au poste à la suite d'un simple coup de téléphone de la jeune femme aux autorités.


Bref, il faut retenir que les solutions les plus "épidermiques" ne sont pas forcément les plus productives wink

Jacques, je suis depuis longtemps sincèrement admiratif de la noblesse de tes idées, auxquelles j'adhère en estimant toutefois que nos objectifs ne seront atteints  qu'à moyen terme.
Et en constatant que la religion qui entreprend de remplacer l'oppression catholique d'autrefois nous crée de plus en plus d'obstacles.


Je te propose de descendre au niveau des dures réalités, et des urgences.
Les espoirs du Professeur Marx sont lourdement démentis par le cas de Marseille.
Marseille, ville à forte proportion de population nudophobe par tradition religieuse, a vu en 2012 une très belle avancée dans le sens de l'extension des libertés, du genre de celles dont le Pr Marx espère qu'elle combattront l'obscurantisme religieux.
Grâce à notre président Bruno, qu'évidemment tu connais bien, soutenu par les naturistes, "la pratique libre du naturisme" a été listée dans la Charte du Parc National des Calanques. Ce qui est une grande première parmi les dix Parcs nationaux.


Quatre années se sont écoulées, qu'en est-il de l'évolution des mentalités espérée par le Pr Marx ?


RIEN.
Et même pire que rien, puisqu'on a vu :
*sur la plage des Catalans, une adolescente dont le bikini était jugé trop court par de jeunes adultes, qui aurait été violée sans l'intervention d'autres baigneurs.
*sur la plage de Corbières, une floraison de burkinis, alors que simultanément une police religieuse auto-proclamée rend de plus en plus risqué le port du bikini (ne parlons pas des seins nus !).

Et j'ai moi-même vu la scène suivante à l'île Riou : un voilier mouille l'ancre devant l'île, à bord un couple et une adolescente, tous en tenue naturelle.
Vient ensuite mouiller à proximité une  vedette commerciale chargée de grands adolescents et jeunes adultes, que l'on promène en mer pour les sortir des cités (NB. J'approuve tout-à-fait ce genre d'opération, à condition que ...voir la suite).
Ces jeunes gens qui se baignent en pantalon entreprennent de pourrir d'insultes obscènes les occupants du voilier, en les taxant de "dégénérés" (terme qui n'est pas dans le langage courant, et que donc un  frère prêcheur leur a appris). L'adolescente nue : "pute française qui veut se faire baiser".
Débordés, ou indifférents, les animateurs ne tentent que quelques vagues réprimandes.


N'en pouvant plus (l'adolescente est en larmes), les occupants du voilier se lèvent l'ancre et rentrent, une belle journée gâchée.


Téléphoner à la gendarmerie maritime ? A la Police Nationale ? A supposer qu'elle se dérange pour des paroles, ce qui n'est pas gagné, en arrivant elle  aurait trouvé des jeunes gens devenus silencieux, irréprochables, et prêts à recommencer ensuite.


Bien sûr qu'il faut rejeter les appels à la haine lancés par l'extrême-droite et la droite de la droite contre la diversité.
Ce qui implique d'éviter d'apporter de la matière à leur sale fonds de commerce électoral par une générosité mal placée envers les nudophobes envahissants et conquérants pour motifs de tradition religieuse.
Il n'y a aucune diversité dans le projet avéré (cf forums et prêches) d'une minorité d'activistes musulmans de mettre fin à notre mode de vie "vicieux". Il n'y a qu'un projet de conquête.

Dernière modification par Christian G. (23-08-2016 00:22:20)


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#9 23-08-2016 06:59:20

Didier
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Après lecture, on s'aperçoit que les humanistes sont confrontés au rouleau compresseur des anti-tout.


Quelle "arme" faut-il employer pour faire prendre conscience aux gens du lavage de cerveau dont ils sont victimes ?


La religion est un virus de l'esprit disent certains...

Personnellement, je suis atterré...


Didier de Poissy 78
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


adh3.jpg

Hors ligne

#10 23-08-2016 08:34:46

dany_kilt
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Didier a écrit :

Après lecture, on s'aperçoit que les humanistes sont confrontés au rouleau compresseur des anti-tout.


Quelle "arme" faut-il employer pour faire prendre conscience aux gens du lavage de cerveau dont ils sont victimes ?


La religion est un virus de l'esprit disent certains...

Personnellement, je suis atterré...

Je suis d'accord avec toi avec ( comme excuse ) la religion des lavages de cerveau et certaine personnes faible ne s'en aperçoivent même pas


Mon rêve pouvoir vivre nu de partout

Hors ligne

#11 23-08-2016 17:38:53

Christian G.
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Bonjour tt le monde.


Au sujet de l'oppression catholique d'autrefois, que j'ai citée ci-dessus : elle fut féroce pendant longtemps, et resta ensuite très gênante jusqu'à une époque relativement proche, puisque dans les années 50 l'évêque de Bordeaux tonnait contre la création par les Lecoq du CHM de Montalivet, exigeant la fermeture de "ce lieu de fornication et de débauche".
Assez récemment, le curé de Bredenne (Belgique) exigeait l'interdiction de la plage naturiste qui venait d'y être créée par arrêté municipal.


  Mais les choses humaines étant souvent multiformes, il faut dire qu'il y eut aussi quelques catholiques indépendants et courageux parmi les pionniers du naturisme.
Au premier rang desquels les Docteurs Poucel (qui fit développer le naturisme dans les calanques), et Fougerat de Lastours.
C e dernier fut odieusement calomnié par des confrères cathos traditionalistes.
J'ai aussi côtoyé un curé naturiste à Montalivet dans les années 60.


A remarquer le rôle majeur tenu par le protestantisme dans l'origine et le développement du naturisme : le géographe et philosophe français Elisée RECLUS, les luthériens allemands, le pasteur protestant français Henri HUCHET.


Ces chrétiens naturistes, protestants et catholiques, considéraient tout simplement qu'avoir honte de la nudité c'est faire offense au Créateur, en considérant son œuvre comme honteuse.


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#12 25-08-2016 09:52:46

Daxorp
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Bonjour,

"on tolère le nudisme sur de nombreuses plages." Oui mais on est parqués comme des bêtes curieuses.

Ne pourrait-on pas se servir de cette histoire pour dire que si on peut s'habiller comme on veut sur une plage alors on peut aussi y être nu? Si le Conseil d'État indique qu'une municipalité ne peut imposer de tenue, alors pourquoi pas nu? ;-)

Hors ligne

#13 25-08-2016 20:03:07

dekan
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

@Daxorp,
Effectivement !
Exemple ... Je reviens d'une semaine familiale avec des amis en plus (textiles) en Ardèche et nous avons passé de nombreuses après midi sur la rivière de la Beaume. C'est clair à 10 min à pied en amont de la plage principale textile il y a un endroit où se retrouvent quelques nudistes. Endroit sans intérêt, sans beautés naturelles, avec une lagune d'eau peu profonde, un peu herbeuse, à la limite du croupi ... Pas étonnant qu'aucun textile n'y vienne passer sa journée !
Au contraire les plages textiles sont magnifiques : belles piscines d'eau claire et profonde, nombreux rochers plongeoirs, magnifique falaises, parcours de bouées aménagés avec de gros galets pour enfants, plage sablonneuses, le rêve quoi !
Conclusion perso : Désolé de casser le rêve et tant pis pour le zizi à l'air et le militantisme smile
J'ai passé toute la semaine en famille avec les fesses à l'air vêtu de mon mini string de bain de deux grammes qui s'oublie très facilement ... généralement très bien accepté par ailleurs comme sur toutes les plages de France (ou chemin et GR de montagne si y a du monde) que je fréquente jour d'été après jour d'été - à nager et sauter au beau milieu des bronzeurs, pêcheurs, baigneurs et sportifs de la plage principale !
Montalivet devrait être la prochaine étape ...
Bonne fin d'été à tous !

Dernière modification par dekan (25-08-2016 20:03:41)


La randonnue, c'est le retour au Paradis !


adh3.jpg

Hors ligne

#14 25-08-2016 20:34:18

Christian G.
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Bonjour Dekan et tt le monde.
Dekan, attention à un phénomène banal : devenir conservateur et résigné en prenant de l'âge.


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#15 25-08-2016 21:13:39

dekan
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Christian G.,


T'inquiète pas pour moi !
J'ai commencé à me mettre nu sur les plages à 13 ans et je continue depuis ...  cela fait 56 ans de pratique et donc je connais bien les lignes rouges. AMHA pour la randonue et le reste il n'est pas sain de passer tout son temps à rêver sans savoir s'adapter aux situations.
Cet été j'ai passé nu 95% du temps de mes nombreuses balades dans les Alpes et pourtant sur des itinéraires prestigieux incluant pendant les deux premières heures des GR fréquentés. C'est pas mal, non ? Les 5% restant c'était avec la casquette devant moi pour les rencontres rapides ou le string si je débarquais dans un endroit peuplé (cols, lacs...). J'ai gravis plusieurs sommets de moyenne montagne représentant un dizaine d'heures de parcours. Si je pressentais du monde, j'y arrivais en casquette et demandais ensuite à chaque personne présente (ou qui arrivait ensuite) si elles étaient gênées par ma nudité. Cette année, je n'ai essuyé aucun refus et j'ai passé de très bons moments souvent émaillés de discussions intéressantes !


Mes trucs à moi ... J'aime bien la casquette tenue devant soi pour les rencontres car on peut la remettre sur la tête juste après celle ci sans avoir besoin d'une quelconque manœuvre pour se mettre nu smile Presque de même, passer du string à la nudité (en se tournant très légèrement de coté pour éviter d'en montrer plus) ne change rien du tout pour tous ceux qui vous ont vu et peuvent encore vous voir de dos à quelques dizaines de m ...


Au cours des balades - avec la casquette - j'ai eu deux réactions originales :
- me croisant sur un névé , un monsieur me dit "Attention à ce que vous allez faire les prochaines secondes ! C'est ma femme derrière moi !" ... Je le rassure gentiment !
- A plus de 3000 m une jeune femme qui hésitait à continuer l'ascension et voulant l'encourager à qui je demandais si je pouvais me mettre nu me dit "ça ne me gêne pas du tout si vous n'êtes pas un pervers ! la dernière fois le type m'a demandé ensuite de le prendre en photo, puis il me collait par derrière ..."
Bref semble t il y'a pas que des naturistes sur les chemins et on peut comprendre que des gens éprouvent une certaine inquiétude face un homme seul nu ou quasi ... bien qu'il me semble que les pervers soient souvent très bien habillés !

Dernière modification par dekan (25-08-2016 21:38:20)


La randonnue, c'est le retour au Paradis !


adh3.jpg

Hors ligne

#16 26-08-2016 08:00:53

Daxorp
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Bravo. Pour ma part, en rando je préfère ne pas me rhabiller, ou alors hors de vue, pour bien montrer que je n'ai rien à me reprocher. À la plage, ce n'est malheureusement pas pareil.


En tout cas aujourd'hui à 15h, il faudra bien lire la décision du conseil d'État. S'il est écrit que les mairies ne peuvent imposer une tenue, ce serait intéressant. smile

Dernière modification par Daxorp (26-08-2016 08:19:04)

Hors ligne

#17 26-08-2016 14:11:44

jfreeman
Administrateur

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

smile Belle victoire de la démocratie et un prétexte de moins pour radicaliser les individus fragiles en mal de reconnaissance sociale. Honte à ces maires irresponsables qui mettent de l'huile sur le feu et se complaisent dans des arrêtés liberticides anti-ceci, anti-cela et dont les naturistes font aussi régulièrement les frais.


conseil_detat.jpg


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#18 26-08-2016 15:19:45

jfreeman
Administrateur

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Communiqué de la Ligue des droits de l'homme du 26 août 2016



UN COUP D’ARRÊT UTILE MAIS QUI NE RÉSOUT RIEN


La décision du Conseil d’Etat vient, heureusement, de donner un coup d’arrêt à la volonté de certains  responsables politiques, de droite, d’extrême droite et de gauche, de porter atteinte à la liberté de conscience, aux libertés individuelles et de faire de la laïcité un instrument d’exclusion.


Mais cette décision ne résout rien. Des élus municipaux ont pu s’en prendre à des femmes en raison de leur pratique religieuse, on a trouvé des juges pour les approuver et du Premier ministre au Front national en passant par Nicolas Sarkozy tous sont d’accord pour faire, par idéologie et appétit de pouvoir, de nos concitoyens musulmans des Français pas comme les autres.


Outre le ridicule d’un débat qui a fait de la France la risée du monde, ce qui est en jeu ici, c’est la division de la nation selon l’origine et la religion des hommes et des femmes qui vivent en France.


Nous récusons cette vision de la France et nous appelons les femmes et les hommes de ce pays à la rejeter. La LDH appelle tous les maires qui ont cru devoir prendre cette mesure à la rapporter sans délai.


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#19 26-08-2016 18:12:53

Daxorp
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Ah... Ben moi déçu. Encore une fois l'islam gagné en France. Des marchés qui ressemblent aux souks du Maroc,  TOUS les animaux égorgés sans  dans les abattoirs, sans étourdissement évidemment, des momies sur les plages...
J'ai lu ça plus tôt, je suis très d'accord:


« [...] il n'en demeure pas moins qu'en France seule la religion musulmane pose problème, non pas en tant que religion, elle est aussi respectable que les autres , mais par l'interprétation qu'en font une partie des musulmans qui la rendent archaïque et rétrograde. Et ce n'est pas rendre service à la communauté musulmane modérée.


Défendre l'Iran comme le fait Ali, c'est nier l'évidence. David a raison...J'ai en mémoire des images de journalistes femmes françaises, obligées d'apparaître avec un foulard islamique sur la tête pour pouvoir réaliser leur interview de personnalités iraniennes pour la télévision française. Uns honte pour des femmes occidentales opposées à ces considérations infériorisantes, mais elles ont respecté l'obligation. Dans aucun pays occidental on constate de telles contraintes. Et je le dis encore, en France, nous ne sommes pas dans un pays de tradition islamique et nous ne voulons pas le devenir..... L'islam doit rester au niveau des autres religions; discrète et n'interférant pas sur la sphère sociétale par un affichage prosélytique. On ne peut pas profiter des bienfaits d'une société moderne et sociale, et vouloir imposer à ceux qui vous ont accueillis, des traditions archaïques dont ils ne veulent pas....» http://acteurs.publi-contact.net/p11861 … lettre-161


Il faut rappeler que ce burkini n'est en rien imposé par le Coran, pas plus que les autres tenues de carnaval que s'imposent les musulmans, comme l'a rappelé ce monsieur dans un autre com.


En plus le jugement ne parle que de religion. Il ne nous reste plus qu'à fonder la nôtre si on espère les mêmes privilèges que les musulmans. :-\

Hors ligne

#20 26-08-2016 19:41:02

Christian G.
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Cet arrêt du Conseil d'Etat oublie totalement le déni des droits et des libertés des victimes de l'islam militant ou patriarcal :


* l'énorme scandale de la police religieuse auto-proclamée qui en toute impunité interdit, dans les cités, toute tenue vestimentaire jugée "indécente".
Ou, comme sur la plage de Corbières à Marseille où fleurit le burkini, tout maillot de bain jugé "indécent".
Et là, la LDH est muette.


* les fausses symétries qui nous nuiront et qui se développent, sur le thème "ni burkini ni nudisme"


*les campagnes haineuses et calomnieuses sur le web de la part de fanatiques contre le naturisme, quand ce n'est pas l'agression comme sur la plage naturiste autorisée et balisée de GRUISSAN.


Quant à la "réprobation internationale" contre les arrêtés municipaux anti-burkini, pour ce qui est des pays démocratiques elle se résume aux pays anglo-saxons, particulièrement aux USA communautaristes qui nous donnent des leçons alors que la police y assassine souvent des Noirs.


L'Italie, au contraire, se demande si elle ne doit pas suivre le même chemin que la France.


Et l'Allemagne annonce l'interdiction prochaine, limitée dans un premier temps, de la burqa.


___________________________________


J'édite pour insérer un lien vers Me DUCREY, avocat, qui souligne que si gendarmes et policiers n'ont plus le droit de verbaliser les porteuses de burkini, par contre ils conservent le droit de verbaliser les naturistes.

http://www.paristribune.info/L-arrete-a … a9130.html

Dernière modification par Christian G. (27-08-2016 21:39:20)


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#21 29-08-2016 20:48:39

jfreeman
Administrateur

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Finalement, l’intolérance et la sottise conduisent au même résultat :
Celui d'une société conflictuelle, liberticide et nauséabonde sad



                  burkini_1.jpg


Par contre, Christian, tu as raison de souligner la "faute constitutionnelle" de la cours constitutionnelle.
Évoquer la décence revient à faire machine arrière sur la liberté fondamentale à être nu sur la plage au soleil.
Alors, à nous naturistes de nous battre pour ne pas voir notre liberté bafouée.


sad Mais en sommes nous capables ?


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#22 30-08-2016 19:54:06

jfreeman
Administrateur

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Après le burkini, voici imposé le bébékini sad


                  nu_18_mois.jpg


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#23 31-08-2016 11:24:18

libidier
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Dans quelques temps, il faudra même naître habillé.


Didier Libidier.

Hors ligne

#24 31-08-2016 14:57:13

Thierry5848
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Bonjour à tous,


Bon. La mairie a rectifié. La plage n'est pas de sable mais de terre. C'est pour des raisons d'hygiène qu'il ont fait couvrir les fesses de bébé. C'est peut-être un peu hygiéniste, mais pas forcément gymnopygophobe. En revanche, la presse se fait toujours un plaisir de faire des gros titres avec de stupides petits événements, quand il n'y a rien d'autre à dire. Et puis, le journaliste qui place le mot "nu" dans un article gagne 50 points, non?


Thierry du 95 (Val d'oise)
Membre de l'APNEL


adh3.jpg

Hors ligne

#25 25-09-2016 09:30:40

Christian G.
Membre

Re : Burkini : les fausses symétries à récuser

Bonjour tt le monde.
Pour revenir au titre du sujet : les redoutables fausses symétries à récuser ("ni burkini, ni nudisme"), ci-dessous un échantillon parmi des dizaines :



juliensau- le 24/09/2016 à 12h15
C'est gros comme une maison . Initié par les communistes à la fête de l'huma , il s'agit d'offrir aujourd'hui une espace naturiste pour que demain on exige un espace de femmes voilées au prétexte qu'on a rien eu à redire pour les naturistes . Et de crier ensuite à la stigmatisation et au racisme . Ce n'est plus de la capitulation , c'est de la collaboration .
http://www.europe1.fr/societe/paris-les … le-2855227


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10