bandeau apnel

Bonjour ! Nous sommes le 01/03/2021 et il est 4 h 31













Naturisme et t?l?vision, une synergie difficile ? - Les actualités de l'APNEL

Naturisme et t?l?vision, une synergie difficile ?

A priori, tout pourrait laisser ? penser que nos deux protagonistes ont tout pour ?tre compl?mentaires :

  • D?un c?t?, une entreprise commerciale qui doit faire de l?audience pour justifier ses tarifs aupr?s de ses clients en publicit? (et le nu fait vendre).
  • De l?autre, une association de militants b?n?voles qui, pour banaliser la simple nudit?, sont pr?t ? faire le sacrifice de leur tranquillit? avec une notori?t? qu'ils ne souhaitent ?videmment pas.

Apr?s trois ans de communication intense sur Internet, dans la presse ?crite et sur les radios, nous poursuivons donc, mais avec h?sitation, notre collaboration avec les t?l?visions. En particulier, nous pr?f?rons le direct car nous nous m?fions des montages o? il est possible de travestir la r?alit? pour faire du sensationnel. L'id?al serait d'avoir un regard sur le documentaire avant sa diffusion sur les diff?rentes cha?nes.

Nos premiers reportages ont pourtant ?t? plut?t des r?ussites :

En septembre dernier, nous ?tions en relation avec une jeune journaliste dans le cadre d'un reportage pour l'?mission de M6 "Zone Interdite".

Malgr? un premier contact plut?t sympathique avec cette professionnelle, notre collaboration allait tr?s vite se retrouver dans une impasse.

D?but du reportage au si?ge de l'APNEL
Jeudi 23 septembre 2010

Nos difficult?s ?taient les suivantes :

  • Pour que nous soyons en confiance et en harmonie avec elle, il aurait fallu qu'elle joue le jeu de la nudit?, comme l'ont d'ailleurs fait d'autres journalistes. Pour beaucoup de naturistes, ce n'est d?j? pas facile d'?tre nu devant des personnes v?tues de leur carapace textile. Alors, avec en plus une cam?ra?
  • Pour Sylvie, l'?preuve ?tait encore plus d?sagr?able car il s'agissait, ? nouveau, de rendre publique sa douloureuse histoire personnelle. Sans ?tre en totale confiance avec son intervieweuse emmaillot?e, c'?tait donc perdu d'avance.
  • Du point de vue image, la m?t?o n'?tait plus aussi euphorisante qu'aux beaux jours.
  • En outre, le premier et le deuxi?me groupe constitu?s pour le reportage ne comptaient pas d'enfants et les femmes ?taient tr?s minoritaires. Communiquer est moins ?vident ? faire passer aupr?s du public avec uniquement des hommes.

Reportage du dimanche 26 septembre 2010

Conseil d'administration, le matin, juste avant le deuxi?me reportage

Pour finir, nous devions signer notre renonciation au droit ? l'image sans aucune contrepartie.

En particulier notre demande de non-floutage des corps n'?tait pas prise en consid?ration. Et ce dernier point nous para?t, de plus en plus, CAPITAL : comment banaliser la simple nudit? si notre image est ternie par ces artifices pudibonds ? Flouter les organes g?nitaux perp?tue l'existence m?me de ces "ZONES INTERDITES". C'est v?ritablement rendre malsain ce qui est, au demeurant, tout ? fait naturel.

Nous n'acceptons pas le postulat selon lequel "on ne peut montrer la nudit? ? la t?l?vision" **

Pour soi-disant prot?ger la jeunesse, il serait plus judicieux d'interdire la violence dans les actualit?s et les fictions, de censurer ?galement le cynisme et l'immoralit? de certains de nos hommes politiques et enfin de cesser de formater les jeunes esprits avec l'omnipr?sente publicit?.

Heureusement, l'intelligence et la raison semblent (parfois) ?tre de retour, comme le prouve le beau reportage de randonn?e naturiste, sans floutage, r?alis? cet ?t? par TF1 au camping de l?Eglanti?re.

* Le ridicule ne tue pas, heureusement, car sur la vid?o de T?va, vous observerez que m?me la carotte ?pluch?e par Philippe, se retrouve flout?e ! Mais jusqu'o? va se nicher la b?tise et le vice des censeurs ?

** d?autant que, contrairement ? ce qui nous a ?t? dit, ce n?est pas une exigence du CSA (qui se borne ? interdire les actes sexuels non simul?s et l?ultra-violence sur des cha?nes non crypt?es), mais bien un exc?s d?autocensure pudibonde de cha?nes soucieuses de satisfaire ? la fois les voyeurs et les tartuffes de service, pour m?nager leurs recettes publicitaires? La preuve en est que les cha?nes dont l?audimat n?est pas le principal souci (Arte, par exemple) ne se posent pas cette question.

Commentaires

1. Le mardi 19 octobre 2010, 08:56 par gilles

Bonne synth?se du probl?me. C'est bien de le mettre ? plat. Ce qui peut susciter la r?flexion de la part des concern?s.
J'ajouterais que l'immersion des journalistes nus parmi les naturistes nus, est un moyen de mieux faire appr?hender le principe de la nudit? commune partag?e, un des ?l?ments du concept du naturisme.

2. Le mardi 19 octobre 2010, 10:22 par Patrick44

Je comprends tout ? fait les arguments employ?s et pour cause ... ! Cependant attention au risque de devenir sectaire, c'est une tentation bien naturelle quand on d?fends une cause que l'on croit savoir juste, mais qui peut finalement se retourner durablement contre nous et de fa?on tr?s n?gative.
Les ? priori, les peurs, les manques de confiance aux autres ne sont pas toujours de bons conseils pour agir, on le sait bien vis ? vis de nous parfois ... M?me si cela peut avoir son importance, l'essentiel n'est pas que les journalistes adoptent notre tenue ... d'ailleurs ensuite ils pourraient tr?s bien d?clarer qu'ils y ont ?t? oblig?s, que "notre petit monde" est intol?rent et sectaire, ou qu'il a ?t? impossible de r?aliser leur reportage ? cause de certaines exigences intol?rables et contraire ? la libert? des journalistes. Je ne pense pas que nous souhaiterions ?tre ainsi, ni avoir cette image.
Souhaiter la nudit? des journalistes, expliquer ce souhait, voire demander si des coll?gues journalistes seraient naturistes et pourraient alors les remplacer. Mais ce ne doit rester qu'un souhait, il ne faut pas aller jusqu'? l'imposer. Transformer les journalistes "en cam?l?ons" serait bien inacceptable et s?rement tr?s mal ressenti par ces derniers qui eux aussi ont leur droit de choisir et de s'exprimer ... ! En projetant ce type d'exigence ? d'autres sujets de reportages contraires ? nos id?es, on comprends parfois mieux l'?quilibre ? respecter.
Pour ceux qui agissent il y a toujours des risques qu'il faut ma?triser au mieux, de fa?on raisonnable, est-il possible de les r?duire ? n?ant en restant dans la libert? de chacun ?
Patrick

3. Le mardi 19 octobre 2010, 16:57 par dekan

Bonjour,

Sachant qu'il est difficile de s'exprimer sur Internet sans risquer de cr?er des pol?miques non voulues, surtout si mes propos s'opposent en partie ? ceux des t?nors de l'APNEL, association dont je fais parti, mon message sera limit? au minimum.

Tout d'abord il me semble que ce serait bien d'inscrire ce sujet pour la prochaine AG pour que chacun puisse s'exprimer sans probl?me ? ce sujet.

Concernant le floutage, avant d'accuser les chaines de pudibonderie, il serait sage de leur demander quelles sont leurs raisons d'avoir recours au floutage ? partir du moement que ce n'est pas explicitement demand? par le CSA. Leurs r?ponses seraient une bonne base de compr?hension et de discussions. Peut ?tre serait il possible de n?gocier - ? la place d'un floutage - l'apparition en d?but d'?mission d'un ?cran avec ce genre de texte : "Dans l'?mission - ou partie d'?mission - qui va suivre, des hommes et des femmes vont apparaitre en tenue d'Adam (et Eve !) sans floutage". Ceci permettrait aux t?l?spectateurs de choisir s'ils veulent regarder l'?mission ou non et ?viterait ? la chaine de recevoir des commentaires d?sobligeant ou des plaintes.

Concernant le fait que la personne qui tourne le reportage soit nue, je rejoins Patrick44 en disant que c'est tr?s difficile ? imposer. Tout d'abord un journaliste, comme tout un chacun, ne se deshabille pas si facilement en public (sauf si c'est un naturiste ou un naturiste qui s'ignore) et de plus tourner avec une lourde camera, des micros et emetteurs HF n'est peut ?tre pas tr?s agr?able en tenue de peau ? AMHA, il est tr?s possible qu'un journaliste non naturiste et habill? fasse un reportage tr?s en faveur de nos revendications. L'attitude d'imposer (sous peine de bye-bye on n'a pas besoin de vous !) une nudit? non personnellement voulue ? celui-ci me semble peu judicieuse pour notre image.

Amiti?s,
Dekan

4. Le mardi 19 octobre 2010, 23:04 par bech

Pour l'exigence (je pense que le terme est exact) d'avoir la personne qui filme nue, la journaliste s'?tait justifi?e en donnant les m?mes explications que Dekan, ? savoir qu'il n'est pas agr?able de porter tout son mat?riel de reportage en ?tant nue.

Cette journaliste ayant par ailleurs pr?cis?e qu'elle a ?t? nue dans un camping naturiste o? elle a aussi fait des tournages, j'avais propos? le compromis consistant ? ce qu'elle se prom?ne d'abord nue avec nous quite ? se rhabiller ensuite pour le tournage. Si elle ne s'est pas oppos?e ? cette id?e, elle ne l'a pas non plus mise en pratique.

Concernant le floutage, l'annonce en d?but d'?mission de la diffusion de corps nus non flout?s est effectivement nettement pr?f?rable. Ce genre d'annonce peut m?me ?tre utilis? comme publicit? (un peu malsaine) pour l'?mission "qui ne cache rien". Je me souviens que durant mon enfance, il y avait des films avec un rectangle blanc signifiant "pour adultes". Pourquoi ne pas prendre une mesure similaire si les chaines ont peur de montrer la nudit? ? tout public ?

Reste la clause que je d?couvre de signature de notre renonciation au droit ? l'image sans aucune contrepartie. C'est la porte ouverte ? n'importe quoi au niveau du traitement du sujet et il est normal que les responsables communication de l'APNEL refusent un tel risque. Il est possible qu'une telle clause soit ill?gale (contraire aux lois garantissant justement le droit ? l'image), il faudrait se renseigner aupr?s d'un juriste. Mais il est certain que je genre de clause n'est pas faite pour une mise en confiance.

5. Le mercredi 27 octobre 2010, 10:58 par Christophe

Je crois sinc?rement qu'en mati?re de communication audiovisuelle et presse ?crite,l'A.P.N.E.L ? en fait beaucoup
depuis sa cr?ation,personnellement,elle en fait un peu trop.Cela risque de finir par lasser les membres du conseil d'administration et aussi les adh?rents!Communiquer pour communiquer peut finir par etre contreproductif.

Question que doit absolument se poser les membres du C.A:Quelles sont les retomb?es des campagnes de communications sur une potentielle augmentation du nombre d'adh?rents?

En mati?re de communication,l'A.P.N.E.L doit "souffler" un petit moment.

6. Le mercredi 3 novembre 2010, 19:30 par bsaurez

Voil? des avis qui sont tous autant les uns que les autres r?fl?chis et judicieux.

Jacques a fait un beau r?sum? du probl?me, Dekan et Patrick ont aussi un avis interessant, quant ? Christophe, je prends son avis comme une reconnaissance de notre travail fournit jusqu'? pr?sent.

Pour le reportage sur l'?glanti?re, Il est tr?s r?ussi mais pour le floutage, il n'a pas lieu d'?tre vu qu'on ne voit aucun plan, m?me de loin, sur les sexes. Mais on peut se r?jouir que TF1 n'est pas flout? les fesses pour ce reportage du 13h.

Pour zone interdite, je suis supris de ce papier ? signer concernant le droit ? l'image. Heureusement qu'on a pas eu ? signer ?a avec Thalassa.
Au d?but, je pensais qu'il ?tait dommage d'avoir laiss? tomber ce projet de reportage avec une si grosse ?mission.
Mais ? la r?lexion, je trouve l?gitime que l'apnel ait des exigences en contrepartie de leur droit ? l'image, ? l'introspection dans leur vie priv?e et ? la mise en avant de leur mode de vie.

En m?me temps, je me rangerais du c?t? de Dekan et de Patrick pour ne pas imposer co?te que co?te la nudit? aux journalistes lors du tournage. Par contre, ce serait tr?s souhaitable qu'ils s'essaient ? notre de vie en dehors des jours du tournage, sans mat?riel ? porter, trop lourds et encombrants (sans compter qu'ils peuvent blesser ? cause avec les anses).

Ne pas oublier que la journaliste de Marie-claire, qui s'est pourtant essayer ? la nudit?, ? la sabli?re a fait un article tout pourris sur nous. Donc, la nudit? d'une journaliste n'est pas une garantie de r?ussite du document, surtout si celle-ci est pratiqu?e ? contre-coeur.

L?, ou je rejoins pleinement Jacques et les autres, c'est sur la question du floutage !
Va falloir imposer nos arguments le mieux possible, quitte ? construire un dossier qu'on pourra remettre aux journalistes afin que notre message garde tout son sens, sans zones d'ombres...


7. Le vendredi 26 septembre 2014, 17:51 par jfreeman

Patrick Spika Production travaillant pour TMC s'est engag?e ? ne plus mutiler notre image.
Si eux s'engagent, il n'y a donc plus aucune raison que les autres diffuseurs ne le fassent pas.

Nous demandons ? tous les naturistes de ne plus accepter cette humiliante contrainte.
Il en va de l'image naturelle et donc non licencieuse de la simple nudit?.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://apnel.fr/blog/index.php?trackback/53

Fil des commentaires de ce billet