bandeau apnel

Bonjour ! Nous sommes le 06/03/2021 et il est 2 h 34













Cyclonue ? Marseille (11 juin 2011) - Les actualités de l'APNEL

Cyclonue ? Marseille (11 juin 2011)

Bruno Saurez

Tout a commenc? par une id?e folle : Organiser une cyclonue ? Marseille, bonne m?re mais c?est impensable une chose pareille !

Puis, au fils des mois, l?id?e fait son chemin et ne semble plus si saugrenue que ?a. Apr?s tout, cette manifestation s?organise dans 75 villes dans le monde, pourquoi pas ? Marseille ?

Apr?s avoir tiss? des relations amicales aupr?s des associations cyclistes de la r?gion, le plus difficile ?tait d?avoir l?autorisation de la pr?fecture.

Le 1er juin, j?envoie une lettre en A/R ? la pr?fecture d?clarant ? une manifestation festive ayant pour but de montrer la vuln?rabilit? du corps humain face aux voitures. Dans cet optique, l?habillement sera libre ?. Cette demande mentionne que cet ?v?nement a le soutien de l?Apnel (association pour la promotion du naturisme en libert?, r?dig?e en toute lettre). Je rajoute ? nous revendiquons plus de pistes cyclables s?curis?es, plus de zones pi?tonnes, moins de voiture en centre-ville pour lutter contre la pollution et le stress engendr? par le tout voiture, plus de transport en communs?.).

Quelques temps apr?s, la pr?fecture me dit qu?ils n?encadrent pas les manifestations festives mais uniquement celles qui ont une d?marche revendicatives. Je dois m?adresser ? la mairie directement.

Deux jours plus tard, la mairie me dit que je n?ai pas besoin d?encadrement vu le nombre limit? de cyclistes annonc?s, ni besoin d?un accord ?crit. Pour me rassurer, ils me donnent le nom du service (la DCRP) et l?identit? de deux responsables, ils m?assurent plusieurs fois que je n?ai qu?? donner ces noms si j?ai un souci mais que tout ira bien.

Le jour venu, apr?s avoir fait quelques aller-retour bien fatiguant pour r?cup?rer des pousses-pousses et autres tandems, je retrouve nos joyeux participants d?j? bien d?guis?s au lieu du rendez vous.

Apr?s avoir bu un verre bien m?rit? pour reprendre des forces avec mes amis, je commence la s?ance body painting qu?un ami rencontr? sur Facebook a achet?.

Je vois avec plaisir que Roger Banchereau, membre du bureau f?d?ral de la FFN, a fait le voyage de Fr?jus pour nous soutenir et nous apporter sa joie de vivre.

Entre les diff?rentes consignes aux uns et aux autres, la mise en place des drapeaux sur les v?los et la mini interview accord?e au journaliste de la Provence, le temps passe rapidement. Il ?tait temps de sonner le d?part d?autant que le photographe mena?ait de partir car il avait un autre ?v?nement ? couvrir. Vu le beau clich? qu?il a pris, ?a aurait ?t? dommage de s?en priver.
Et nous voici sur nos v?los, nus pour la plupart, motiv?s ? braver l?ordre ?tablis et rendre la nudit? banale, festive et naturelle, symbole de fragilit? du corps face au trafic.

Les drapeaux volent au vent montrant aux passants soient m?dus?s, soient amus?s, nos messages pr?nant un monde plus respectueux de la nature ? 100% bio, 100% naturel ?, ? nous sommes fait de chair et d?os, pas en t?le ?,  ? Humains nus fragiles ?, ? Revenez ? la nature ?, ? Love your bike ?, ? nus et innocents face ? la pollution ??.

Mais ces festivit?s ne durent pas et la police nous rejoint pour bloquer notre progression avant d?entamer l?ascension de la corniche. Nous avons alors entam? des ?changes de points de vue avec la police sur ce d?fil? surprenant. Tout en restant courtois, nous avons d?montr? que nous savions ce que nous faisions et que notre but n??tait pas de faire de l?exhibitionnisme. D?ailleurs, le flyer a ?t? bien utile pour clarifier nos propos. Montrer les photos de policiers anglais encadrant la cyclonue de Londre a eu un effet certain.

Malgr? tout, l?ordre ?tait donn? d?embarquer au commissariat un membre de ce joyeux groupe. Gilles , avec sa cam?ra, ?tait le candidat parfait. Challenge qu?il a relev? brillamment en distribuant les flyers de la cyclonue ? tout le monde, ou presque. Seulement 1h30 apr?s, il ?tait d?j? de retour, sans suite, sans amende, sans convocation ult?rieure.

On peut dire que cette premi?re Marseillaise ?tait un coup d?essai. L?ann?e prochaine faudra que la pr?fecture, ou la mairie, soit claire avec nous pour obtenir une autorisation ?crite mentionnant la nudit? comme permise.

Un autre challenge nous attend, celui de d?montrer que la France peut aller au-del? des pr?jug?s et qu?elle respecte les droits individuels.

La France doit suivre l?exemple des autres pays en mati?re de respect des libert?s au risque d??tre montr? du doigt comme un pays archa?que aux mentalit?s d?pass?es.

Finissons par une note positive montrant que la police est intervenue avec diplomatie, ?coute et compr?hension. Seulement ils ont des ordres et doivent les appliquer. En esp?rant que l?ann?e prochaine, ils nous encadrent pour notre d?fil? pacifique.

Commentaires

1. Le samedi 3 septembre 2011, 22:08 par libidier

Excellent ! ! j'aurais aim? participer , habitant Poitiers cela fait un peu de route mais bon pour d?fendre nos id?es j'aurais pu faire l?effort.

Bravo ? vous.

Didier.

2. Le jeudi 19 janvier 2012, 23:40 par ricky1980

Superbe journ?e et f?licitation aux participants.
Pourquoi ne pas organiser cette manifestation ? Lyon. Je pense qu'? Lyon il n'y aurais pas sur genre de probl?me rencontrer ? Paris ou ? Marseille.
En France ce n'est pas l' intol?rance vis ? vis des chose surprenante mais une volont? r?elle de faire chier le monde.
J?esp?re que pour les ann?e ? venir cette manifestation sans interpellation.

A Marseille les flics devraient ?tre dans les quartiers sensible plut?t que sur le front de mer

3. Le lundi 13 février 2012, 17:18 par Guittoo

Trop intellect pour moi le dernier message

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://apnel.fr/blog/index.php?trackback/58

Fil des commentaires de ce billet