ACCUEIL | ACTUALITÉ | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l’APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Re : Naturisme en liberté en France » Les naturistes ne sont plus bienvenus sur la plage de Quend » 30-11-2020 14:11:27

FIU

Par ces temps moroses ça fait plaisir de profiter de la jouissance d'abonnés à la page de l'APNEL !
A l'évidence Jupiter vie loin des plages du Nord de la France puisque là où il est il rigole et jubile.
Les anciens disaient "rira bien qui rira le dernier" et "tel qui rit vendredi dimanche pleurera", alors patience, l'APNEL et la FFN sauront bien comme à Quend et autres municipalité rappeler l'évolution de la législation à ces édiles qui sont comme lui restés aux mœurs du XIXème siècle…

#2 Re : Forum libre (mais en rapport avec le naturisme en liberté) » Samedi 16 mars 2019 : des naturistes à "marche pour le climat" » 22-10-2020 18:17:45

FIU

"Pour info" ?
Sur le site de contrepoints.org est ce vraiment un site d'information crédible ? À peine partisan...

Plutôt pour désinformation, c'est clair que l'économie libérale a d'autres motivations que l'écologie !

#3 Re : Naturisme en liberté en France » Cabourg : un naturiste surpris en pleine rue condamné » 11-10-2020 12:06:04

FIU
jupiter a écrit :

L'inculpé a présenté une carte de membre de la FFN. N'avait-il pas droit à l'aide judiciaire de la fédération ?


Tout un chacun peut demander a être membre de la FFN, certes les pervers seront tentés de ne pas s'inscrire pour éviter d'être encartés et identifiés, mais le fait d'être adhérent n'est pas systématiquement un certificat de bonne conduite.


L'appartenance à une association reconnue permet d'avoir un contrôle physique de l'individu et est donc plus fiable concernant son comportement.


En cas de problème avec les autorités il est normal que la FFN tout comme sa section de l'APNEL s'intéresse au cas de ses membres, toutefois il ne serait pas bon non plus de systématiser la prise en main de chaque affaire, au risque de défendre l'indéfendable. Il y a eu un cas récent où le succès d'un procès a été terni par l'attitude postérieure du nudiste défendu.


Donc oui il devrait pouvoir disposer d'une défense de la fédération, encore faut-il qu'il en fasse la demande et qu'elle soit prévenue. De même il faudrait que son attitude justifie l'implication des instances, si même les juristes de la FFN devaient constater qu'il s'agit d'un cas d'exhibition évident, alors autant ne pas mêler le naturisme à ces agissements.


Je précise que ceci est un avis personnel, car bien sûr je ne peux en aucun cas m'exprimer au nom de la fédération dont je ne suis qu'un membre lambda.

#4 Re : Naturisme en liberté en France » Cabourg : un naturiste surpris en pleine rue condamné » 11-10-2020 10:04:12

FIU

Est-ce que le passant ardent défenseur de la bonne moralité (mais avec violence sad ) a été condamné ? Probablement pas puisqu'il a eu un geste civique en permettant l'arrestation d'un "dangereux" délinquant !
A la lecture de la prose d'Ouest-France il semblerait qu'il ne s'agisse ni d'un exhibitionniste, ni d'un naturiste, plutôt un problème relevant de la psychologie.
Mais en effet il vaut mieux voler le sac à main d'une mamy ou incendier une voiture, les sanctions sont moins sévères !

#5 Re : Naturisme en liberté en France » Cabourg : un naturiste surpris en pleine rue condamné » 10-10-2020 19:18:27

FIU

Son comportement est plus qu'anormal : nu en ville en pleine nuit et par ce climat il y a en effet un problème !
On ne sait pas quel était la précédente procédure mais si elle est du même acabit alors en effet ce comportement n'est pas celui d'un naturiste mais plus d'un déséquilibré.
Et se prétendre naturiste parce que l'on a pris une licence directe à la FFN n'est pas une preuve de moralité ou de santé mentale !
Ce qui serait grave serait qu'il soit membre d'une association qui n'aurait pas remarqué un comportement "borderline"...

#6 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 18-09-2020 12:50:00

FIU

Je comprends mieux pourquoi Jupiter est détenteur de l'orage, avec celui-ci ont peut même ajouter comme Corneille "Au désespoir". Bien sûr la meilleure place pour être en sécurité c'est d'être en cage.
Pourtant en forêt lors de mes randonues je n'avais jamais rencontré d'Elfes ou de Trolls, il faut venir ici pour trouver un spécimen de qualité supérieure...

#7 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 14-07-2020 19:15:06

FIU

Page publicitaire qui a tout intérêt à vendre canisses et protections, ils interprètent donc une loi floue dans le sens qui les arrange.
Les magistrats eux mêmes ont des avis différents pour lire l'article de loi incriminé, et ils sont mieux placés pour la traduire qu'un vendeur de matériau de construction.

#8 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 26-06-2020 16:05:28

FIU
jupiter a écrit :

Monsieur le conseiller juridique de la FFN a oublié de l'annoncer mais depuis plus d'une semaine , la FFN sait qu'elle a perdu son procès contre le préfet de Police de Paris.

ECHEC car:
- personnage de la République trop important pour oser  s'attaquer à lui
- argumentation juridique bancale et confuse.

Qu'il soit difficile (voire impossible) de gagner contre ce préfet de Police (cela atteindrait à son autorité), ne m'étonne malheureusement pas.
Par contre l'argumentation elle est claire, nette et tout à fait recevable, contre n'importe quel maire ou personnage de second plan il était possible de gagner, mais ce personnage là est intouchable, enfin pour l'instant, il est protégé par un autre "Jupiter"...

#9 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 26-06-2020 15:58:19

FIU
dekan a écrit :

Bonjour,
Exemple de texte disponible sur la toile ...
https://www.cabinetaci.com/exhibition-sexuelle-2/

++
Dekan

Personnellement je suis bien d'accord pour penser que jardiner, bricoler dans son jardin, randonner ou lézarder nu n'est pas de l'exhibition sexuelle stricto sensu, mais tant que le ministère de l'intérieur ne publiera pas un texte semblable à celui  de nos voisins Anglais les Français ne feront pas dans la nuance.
Pour la majorité la nudité hors de la douche ne peut-être  que de l'exhibition sexuelle, et comme nos forces de l'ordre et magistrats sont issus de notre culture hexagonale ce n'est pas gagné !

#10 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 26-06-2020 12:13:26

FIU
choquet a écrit :

si le maire decrete l'interdiction de la nudité , c'est bien simple , il est dans l'illegalité , car le naturisme n'est pas de l'exhibition ; donc denoncer immediatement l'arreté , comme à Quend ( bon point d'appui )https://naturisme-hebdo.fr/index.php/20 … naturiste/

[...]

J'avais écrit que je ne débattrais plus puisque nos approches sont visiblement incompatibles.
Mais même les imbéciles peuvent changer d'avis, je répondrais donc qu'un maire peut tout  à fait interdire la nudité en prétextant le "trouble à l'ordre public", tout comme il peu interdire une manifestation sous le même prétexte !
Après en effet il est heureusement possible de contester (délai très court) auprès de la préfecture et des tribunaux, mais dire qu'il est dans l'illégalité en interdisant le nudisme sur sa commune, c'est plus que discutable, cela dépend de la lecture de chacun du 222-32 et la lecture de Jean-François et de Choquet est minoritaire, pour la plupart de nos contemporains comme l'ont déjà affirmé certains magistrats,  " la loi est très claire : Toute nudité hors des endroits clos qui sont réservés à cet usage est de l'exhibition et tombe sous le coup de la loi !".
Je ne suis bien entendu pas de cet avis mais c'est la lecture majoritaire de cet article controversé…
Et pour l'instant il faut donc faire avec sad

#11 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 26-06-2020 07:50:12

FIU
Joam a écrit :

J'ai déjà assisté à une AG de la FFN en tant que simple adhérent, mais je n'ai pas voté. Effectivement les naturistes ne se précipitent pas dans les assemblées générales...
Concernant la police sur les plages, laissons la police faire son travail, et aux naturistes défendre leur mode de vie (y compris au tribunal) et développer leur pédagogie.

"Laissons la police faire son travail"

Bien sûr, on ne peut qu'être d'accord, ce n'est pas à nous de "faire" la police, mais pour le moins l'on peut faire appel à elle en signalant des comportements délictueux qui nous seront sans aucun doute ensuite attribués !

Parce que le soucis c'est que la police justement ne vient jamais sur les plages autorisées au naturisme, par gêne ou réprobation peu importe, par contre si le maire décrète que la nudité est interdite car "attentat à la pudeur" (oui, l'expression est toujours utilisée), alors là, gendarmerie, police municipale feront des rondes plusieurs fois par jour pour faire respecter "le règlement"...

Et les coupables se sont bien sûr ces nudistes irrespectueux, ceux qui matent derrière les fourrés ce n'est pas de leur faute puisqu'on les provoque, à la limite ce serait eux les victimes  sad

#12 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 24-06-2020 19:31:16

FIU
bouteille a écrit :
FIU a écrit :

@Bouteille :
Et un projet est à l'étude pour que les adhérents directs non membres d'une association puissent disposer de représentants, peut-être en 2021…

Oui.mais je crois limité à un seul représentant.

En effet il devrait je crois n'y avoir qu'un représentant pour les licences directes. On verra ce qui ce décidera. De toute façon il est bon d'encourager les naturistes à rejoindre des associations, le rôle de la fédération étant bien de "fédérer" des clubs et associations et non pas des particuliers.


FIU a écrit :

@Bouteille :
Pour ce qui est de Choquet, il a tout à fait le droit d'être présent en tant que licencié FFN

ça me surprend car difficilement gérable si les simples  licenciés arrivent par centaines ou milliers sur le site.
A mon avis, ils ne pourraient pas rentrer sur le site du CHM, comme ça, sans même payer.

Avant qu'il y ait des milliers de naturistes qui se précipitent pour les A.G. il passera de l'eau sous les ponts big_smile !
Et quelques présences d'adhérents ne créent pas de bousculade, s'ils viennent ce doit sans doute être à leurs frais, mais je ne connais pas la règle sur ce sujet là.

#13 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 24-06-2020 17:03:35

FIU

@Bouteille :
Certes le site d'Agde est perdu pour le naturisme, était-ce un paradis je l'ignore ? Personnellement je fuis le béton.
Mais en tout cas cela faisait le bonheur de beaucoup et en effet, le laissé aller accepté (et encouragé ?) par la municipalité nous a non seulement fait perdre ce site, mais a permis à certains médias de faire de l'audience facile, et ce en plombant l'image du naturisme, on n'a donc perdu bien plus que ce centre !

Il y aura beaucoup de sujets à débattre lors de l'assemblée générale, mais si celui ci vient à être traité j'y défendrais ma position.

Pour ce qui est de Choquet, il a tout à fait le droit d'être présent en tant que licencié FFN, il peut y faire poser des questions par l'intermédiaire des responsables de l'association dont il est adhérent (l'APNEL), mais sans la possibilité de voter.

Et un projet est à l'étude pour que les adhérents directs non membres d'une association puissent disposer de représentants, peut-être en 2021…

#14 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 24-06-2020 13:28:39

FIU

"en quoi les exhibitionnistes feraient du tort au naturisme ?  "
Et bien en appelant leur lieux de rencontre "club naturiste ou massage naturiste", en venant "pratiquer leurs activités" sur les plages que les naturistes occupent depuis des décennies. Et après l'on se plaint de l'amalgame fait par la population entre nudité et sexualité ! Oui dans ces cas là les exhibitionnistes et libertins nous font du tort, qu'ils aient des clubs échangistes ne me dérange absolument pas, mais que ce soient des clubs échangistes dans leurs publicités, et qu'ils revendiquent des plages pour leurs ébats, s'ils les obtiennent (ça m'étonnerait) tant mieux pour eux, mais sur nos plages ils viennent uniquement pour nager et bronzer…
.
Alors non, nous ne serons jamais d'accord car pour moi il reste important de dénoncer leur intrusion dans notre mode de vie. Ils ont colonisé le centre naturiste d'Agde avec l'aval de la municipalité et en en chassant nombre d'anciens propriétaires, qu'on le leur abandonne mais qu'ils choisissent d'autres lieux que les nôtres pour s'installer.
Par dénoncer je ne pense pas spécialement faire appel à la police, dans un premier temps dénoncer dans les médias, signaler à la municipalité qu'il y a des comportements qui nous gênent et pas spécialement dénoncer tel ou tel individu, sauf si vraiment certains ne veulent pas comprendre.
.
Et tu peux me répéter des milliers de fois que : "les arrêtés d'interdiction du naturisme pour des faits d'exhibition sont illégaux", même si je pense que c'était vrai dans l'esprit de ceux qui ont voté cet article de loi  en 1994, aujourd'hui ce n'est absolument pas reconnu par l'immense majorité des citoyens, des élus, des gendarmes et des juges. Donc tant que le texte du 222.32 ne sera pas plus précis et qu'à l'instar des pays scandinaves ou autres les mentalités n'auront pas évoluées dans notre sens (ça n'en prend pas le chemin), à nous de nous défendre, ne comptons pas sur les autorités pour ça.
.
Pour ce qui est des exhibitionnistes et voyeurs, heureusement que ce ne sont pas des hordes, mais affirmer qu'il n'y en a pas plus qu'ailleurs là aussi j'ai des doutes.  Certes les voyeurs sont aussi nombreux si non plus sur les plages textiles, et certains et certaines qui viennent pour se faire admirer ne demandent que ça  ;  et pour venir "zieuter" sur une plage  naturiste ils sont moins francs, en plus s'ils doivent se mettre en tenue ?
Par contre des exhibitionnistes et pervers désolé mais même si heureusement ce n'est qu'une minorité, c'est une "minorité (très) visible" et tant mieux pour toi si ça ne te dérange pas mais moi si, et dans mon club lorsque l'on organise un pique nique à la plage j'ai eu plusieurs familles (au moins deux) qui ne viennent plus car des obsédés viennent tourner en insistant autour des adolescents et adolescentes.
Lorsque la mairie nous a accordé ce secteur la police municipale était sensée faire des rondes sur la plage, mais en fait, ceux qui font des rondes en long en large de ce secteur de plage n'ont pas d'uniforme et se camouflent en tenue de peau. Quant aux seuls signalements qui ont été faits à la mairie pour ce qui se passe sur la zone accordée aux naturistes, ils ne l'ont pas été par des nats mais par des braves gens offusqués qui réclamaient l'abrogation de l'arrêté d'autorisation. Devraient-ils être les seuls à pouvoir exprimer leurs doléances ?
.
Sur ce je vais cesser d'argumenter, je constate que l'on est aussi bloqué l'un que l'autre sur nos positions, le jour où toute la population acceptera que l'on puisse être nus partout, et même tant qu'à faire pouvoir copuler sur toutes les plages sans que cela ne choque personne, ce jour là on pourra cesser ces débats interminables (en un mot), mais ce n'est pas demain la veille…

#15 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 20-06-2020 19:09:03

FIU

Au risque de passer pour un ignoble délateur, je défendrais l'idée que c'est le rôle des naturistes de signaler les débordements des pervers qui nous font du tord.
Bien sûr je préférerais que ce soit la maréchaussée ou la police (municipale ou nationale) qui fasse le ménage et nous séparent des exhibitionnistes et autres parasites, mais puisqu'ils ne viennent pas spontanément alors aux naturistes en famille de signaler ces parasites.
Je l'ai déjà écrit, la limite est tenue entre civisme et délation, mais on ne peut pas tout admettre et même la tolérance a des limites.
Pour citer des extrêmes que penser d'un individu témoin de maltraitance d'enfants ou de femmes, de crime ou vol qui refuserait de le signaler "par principe" ?
Après il est vrai aussi qu'il peut être difficile de placer le curseur, mais je maintiendrais lors de l'A.G. qu'il n'y a pas de raison que l'on soit victimes de dénonciation de braves citoyens qui signalent nudité et perversion dans les dunes, et ce sans nous aussi rapporter les mêmes faits en distinguant ce qui est condamnable au titre de la loi 222-32 de la pratique normale du naturisme.

#16 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 13-06-2020 12:29:58

FIU

j'espere que tu ne nous inclus pas dans " simple utilisateur et critique " ; notre sujet ici n'est pas une critique mais  de débattre sur le rôle que se donnent certaines associations naturistes " de plage " , comme à Merville Franceville , tombant dans le piège d'un maire qui amalgame nudité et sexe , pour à la fin interdire , et ceci alors qu'aucune recommandation FFN ne va dans ce sens  ; la FFN n'a jamais demandé à ces associations agrées de surveiller et dénoncer
.
« j'espere que tu ne nous inclus pas dans " simple utilisateur et critique" » :
Simple utilisateur certainement pas, quant au mot critique il n’a rien de négatif, une critique peut (et devrait toujours) être positive, il vaut mieux être critique que passif !
Il n’y a hélas pas que des maires qui amalgament nudité et sexualité, c’est la règle générale en France et l’on peut en « remercier » certains journalistes.
Certes la FFN n’a jamais demandé aux associations de surveiller et dénoncer, je l’ai déjà écrit, personnellement je suis pour que les naturistes fassent eux-mêmes le ménage que les autorités ne font pas, et comme ils ne sont pas assermentés (ne pas mélanger les rôles) qu’ils signalent et fassent appel à ces autorités.
Les braves gens offusqués signalent bien la présence des « culs-nus », pas de raison que l’on ne signale pas les pervers qui nous font du tort !
.
Dire que les maires ont le droit d'interdire le naturisme est ignorer les derniers textes FFN/APNEL :           
                En matière de nudité, la doctrine juridique française est depuis 1994 inversée : nous sommes passés d’une interdiction générale dans l’espace public avec des exceptions soumises à autorisations, à une dépénalisation générale qui peut cependant être encadrée par des interdictions exceptionnelles et limitées, mais obligatoirement justifiées par un « risque avéré de trouble à l’ordre public ».
.

Je n’ignore aucunement les positions de l’APNEL et de Jean François, mais en l’absence d’une définition incontestable de ce que les juges et procureurs considèrent comme « exhibition sexuelle », le flou qui subsiste autour du 222-32 laissera aux édiles la possibilité d’interdire le naturisme. Plusieurs magistrats ont déjà condamné en disant que « la loi est très claire » sur ce sujet : ce qui prouve donc bien qu’elle n’est pas claire du tout puisque d’autres juges l’ont traduite à l’opposé...
  .
Ceux qui doivent être punis aujourd'hui ne sont pas ceux qui exercent paisiblement leur liberté, sans provocation ni geste obscène,  mais ceux qui tentent par tous les moyens, y compris parfois la violence, de les en empêcher.
.

Là on est forcément d’accord
.
il est bien question de risque avéré , et non point de prétexte ; et au bout , lorsque dans ce pays , grâce à quelques courageux , n'ayant pas peur d'affronter la justice , nous aurons gagné enfin notre droit au naturisme en liberté , ces obscurantistes ramasseront leurs décrets ; et pour notre part , couple naturiste non participant aux associations locales ffn , pour diverses raisons , mais actifs avec l'APNEL , nous soutenons le plus possible , selon nos possibilités , cette lutte
ton bémol sur la phrase " affaire d'un bureau fédéral vient surement de mon oubli de " que " , comme ça , on aurait pu être complètement d'accord , sans doute ;  au fait , toi qui es bénévole dans une association naturiste locale ( me trompé je ? ) , ou en êtes vous du soutien à la campagne 2020 FFN/APNEL ? et à la collecte hello assos ou  dons pour le soutien juridique ??
.

En tant que bénévole au sein d’une association, en effet j’ai transmis à tous les adhérents le message de JFF et de la FFN pour cette campagne 2020, personnellement j’ai participé matériellement, certes modestement (mais bon : je peux peu…), et bien sûr en pétitionnant. Au delà j’ignore ce qu’il en est des camarades, c’est un choix personnel pour chacun.
.
   Enfin , s'il y a des voix  contre le soutien massif physique aux audiences , comme il reste des voix contre le naturisme en liberté au sein de la FFN  , desolé , mais là aussi , nous nous inscrivons en faux ; pour avoir eté presents à Bordeaux , prés de jean , dont l'audience ne put se tenir pour cause de gréve des avocats ; nous etions 4 personnes , jacques ,nous deux et une autre personne venue de Paris ; jeff devait venir mais comme l'audience etait annulée , il n'a pas fait le deplacement ; nous avons mangé avec " jean" dans le camping car ; dejà , ça , pour une personne poursuivie injustement , c'est oh combien reconfortant  pour  ces amis naturistes qui se retrouvent en procés par une interpretation obsolete de la loi , d'avoir un soutien , et plus nombreux nous pouvons etre , mieux ce sera , car aussi , ces magistrats qui delivrent des condamnations ,comme à Nimes , se referant à des articles de loi  du passé ( lire jeff à ce sujet , decision prise sur arguments se referant au disparu article 330 ) , avec beaucoup plus de personnes presentes , soutenant  la personne poursuivie illegalement  , ajouté à celà le battage mediatique inevitable , seraient un peu plus prudents dans leurs jugements  ; idem pour ce qui s'est passé avec la  WNBR de paris et le recours face à la decision du prefet Lallement ; d'une, si plutot qu'une soixantaine de volontaires , nous avions eté beaucoup plus nombreux , dans la clairiere à Vincennes , ça aurait fait un peu plus le buzz , son arreté  d'interdiction " pour exhibition sexuelle "  ; et puis aussi l'autre jour , au tribunal administratif , avec beaucoup plus de participation , les medias se seraient deplacés
.

Concernant l’impact de la présence d’une délégation lors des audiences je n’ai pas de position tranchée, je doute encore !
Pour la publicité dans la presse ce doit être positif en effet, mais vis à vis des magistrats c’est moins évident, certains peuvent être indifférents, mais ceux qui y sont sensibles risquent fort d’être les mêmes qui nous sont opposés, dans ce cas les retombées ne seront évidemment pas ce que l’on attend de ces manifestations.
.
        Mais bon ; s'il est plus important pour certains  de faire la chasse à l'exhibitioniste que lutter pour le naturisme en liberté  , nous ferons avec les forces en presence , mais une chose est certaine , au bout du bout  , nous aurons gain de cause ; la loi est pour le droit au naturisme en liberté , quoiqu'en disent ou " decretent " certains elus avec la collaboration , helas ,de certaines associations naturistes

       le naturisme dans son ensemble a tout à gagner à ce que , enfin , dans ce pays , soient acceptées simplement , les propositions formulées dans le texte " la nudité c'est la liberté , ne laissons personne nous reprendre ce droit " FFN/APNEL
.

« Mais bon ; s'il est plus important pour certains  de faire la chasse à l'exhibitioniste que lutter pour le naturisme en liberté » :
Il y a toujours eu des opposants au naturisme en liberté,et il y en aura toujours, mais il y en a de moins en moins, d’ailleurs ils font partie de ma génération et à court terme sont appelés à disparaître.
Pour ce qui est de chasser les exhibitionnistes en effet je maintiens que pour moi c’est une action essentielle : si l’on veut que notre image ne soit pas liée à la perversion et au sexe libidineux il nous faut les dénoncer, non pas forcément les dénoncer auprès des autorités dites compétentes (?) mais surtout auprès des médias qui mettent dans la même catégorie les naturistes et les occupants des dunes !

#17 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 11-06-2020 21:00:17

FIU

«le manque d'écoute , de démocratie , la recherche du pouvoir par certains et les vieilles habitudes»  cela ça existe toujours et hélas existera toujours dans toutes les associations humaines !
Et dans ce domaine le naturisme n’a pas à se plaindre, pour avoir été est être encore bénévole, ailleurs c’est souvent bien pire...
Mais il vaut mieux être actif dans toutes ces associations que simple utilisateur et critique de ce que devraient faire les responsables.


Malheureusement actuellement les maires ont le pouvoir d’interdire des plages par décrets sous prétexte de protéger l’ordre public, sans dénonciation dans un délai très court il est très difficile après de revenir en arrière.


Pour ce qui est du «cela ne doit pas rester l'affaire d'un bureau fédéral», là aussi je mettrais un bémol ! 
En effet c’est bien l’affaire de tous, on est d’accord, mais il ne peut-y avoir des centaines d’interlocuteurs et la fédération comme son nom l’indique est là pour représenter l’ensemble des naturistes, où pour le moins la majorité puisque forcément il y a des avis discordants en son sein.


Enfin il y a également des voix pour contester l’utilité d’être nombreux lors des audiences, l’argument selon lequel les magistrats seraient défavorablement influencés par une tentative de pression me parait plausible et recevable, en fait cela dépend beaucoup de la personnalité des juges, et ça on ne le maîtrise pas, ils sont tous différents, mais il peut en effet y avoir un risque en cas de manifestation trop importante...

#18 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 11-06-2020 08:44:51

FIU

Si tout le monde était du même avis les forums seraient bien tristes et inutiles. Oui ces confrontations d’idées sont utiles et je suis prêt à participer à un débat sur ce sujet lors de l’AG, je souhaite défendre le civisme et je condamne la délation mais je reconnais que la marge est étroite entre ces deux attitudes.
On n’a pas à être aveugles et muets et c’est à nous d’agir contre ceux qui nous font du tort, c’est d’ailleurs aussi ce que vous faites en vous opposant aux édiles qui chassent les naturistes sur leurs communes .
.

En ce qui concerne la fédé, elle est active et partie prenante avec Jean François et l’APNEL pour l’action en cours, maintenant pour ce qui est de la participation individuelle des naturistes, je déplore aussi le manque d’intérêt des membres mais la promotion est faite, la FFN ne peut rien faire de plus
.
Quand au respect du fameux et fumeux 222.32 sur les plages, c’est normalement du domaine de la police municipale et de la gendarmerie mais on ne les voit guère, malheureusement par contre, si la municipalité décide d’interdire alors là pas de doute qu’ils seront très actifs pour faire respecter les décrets.
Si l on veut que les plages soient propres et sans débordements, puisque la police ne se déplace pas d’elle même, il est souhaitable que l’on fasse appel à ses services en s’adressant aux élus, que les autorités remplissent leur rôle en faisant respecter la réglementation et cette loi qui ne condamne pas la nudité mais l’exhibitionnisme.

#19 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 10-06-2020 20:46:56

FIU

Moi ça ne me dérange pas de signaler tous ceux qui ne respectent pas la loi dès lors qu’ils causent du tort à autrui !
je peux respecter mon voisin mais je me donne l’autorisation de juger selon mes critères, je sais que je peux être dans l’erreur, mais je revendique le droit d’avoir un avis et juger en fonction de mon ressenti.
En tant que responsable d’une association adhérente à la FFN je défends le naturisme en liberté, randonues, jardinage et baignade hors des centres. D’ailleurs cette attitude est majoritaire au sein de la fédération et c’est un mauvais procès fait à cette dernière que de lui attribuer l’intention d’interdire le naturisme en liberté en collaborant avec les élus qui nous font la chasse, c’est tout le contraire de l’action de la FFN depuis des mois !

#20 Re : Naturisme en liberté en France » Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020 » 10-06-2020 19:45:16

FIU

Est-ce que faire appel aux forces de l'ordre pour qu'elles fassent leur "boulot" en appréhendant les voyeurs et exhibitionnistes est de la "délation" ?
Je ne le pense pas, ou alors même un violeur ou un assassin on devrait fermer les yeux, ne rien voir, ne rien entendre et ne rien dire ?
Si ceux qui sont hors la loi nous font du tord, alors ce n'est à mes yeux pas de la délation mais du civisme et la protection des naturistes respectueux de leur éthique.
Je préfère être un " chevalier blanc" et "père la vertu" qu'un Ponce Pilate qui s'en lave les mains et refuse d'intervenir. Sans quoi une petite minorité de pervers bien visibles créé l'oprobe et la répression pour toutes les familles et personnes qui se comportent sans provocation.

#21 Re : Forum libre (mais en rapport avec le naturisme en liberté) » FFN 2020, moins naturelle ? » 03-02-2020 10:11:07

FIU

Je déplore ce choix du plastique, mais pas assez pour me mettre en colère, il y a tellement d'autres actions à faire pour dépolluer notre biotope, et en général les naturistes ne sont pas les plus responsables et de loin !
Et si je me trompe moi même ce n'est pas la première fois, j'ai l'habitude, et on n'est jamais si bien servi que par soi-même, en ne trompant pas les autres ça ne fait du tord à personne big_smile .

#22 Re : Forum libre (mais en rapport avec le naturisme en liberté) » FFN 2020, moins naturelle ? » 03-02-2020 07:08:02

FIU

"Par ailleurs, je ne vois pas pourquoi cela descend les bénévoles?"
.
Parce qu'à part les salariés du siège qui ne gagnent pas des masses, la fédé ce sont des bénévoles qui bien que naturistes mettent "la main à la poche" pour faire vivre le mouvement. Cela leur coûte bien plus que 6,00 € par an et beaucoup de temps, eh oui ! les finances de la FFN sont mal en point…
.
Et donc lire : "C'est parce qu'ils sont pleins de fric, avec l'augmentation de la cotisation...", désolé ça ne passe pas !
.
Pour ce qui est de la retraite, je ne veux pas jouer les pleureuses mais je suis prêt à parier que celle de Nudiworld est considérablement plus importante que ma pension, et comme tout le monde je subis la baisse de mon pouvoir d'achat, mais lorsque je fais mes comptes ce qui m'importe c'est la valeur absolue et non pas relative, confronter +50% de 17 € à + 2% par litre de carburant, à la fin de l'année ce n'est pas comparable !
.
Non je ne cherche pas à me mettre en valeur sur le dos d'un autre, mais passant énormément de temps (et d'argent) pour défendre ce mode de vie que j'ai choisi, et lire ce sous-entendu que l'on fait ça pour le fric c'est une insulte pour les bénévoles…
.
Sur ce je vais m'efforcer de mettre fin à cet échange stérile, Nudiworld pourra économiser 6 € l'année prochaine, après tout soutenir la FFN n'est pas une obligation.

#23 Re : Forum libre (mais en rapport avec le naturisme en liberté) » FFN 2020, moins naturelle ? » 02-02-2020 19:29:04

FIU
Nudiworld a écrit :

C'est parce qu'ils sont plein de fric, avec l'augmentation de la cotisation...

Ben voyons !

Cette augmentation (au demeurant très faible en absolu !) ne permet même pas de remettre les comptes en équilibre.

La plastification de la carte n'est sans doute pas très écologique j'en convient, mais "descendre" les bénévoles de la fédération sans arguments valable, c'est petit et pas très naturiste dans la forme.

#24 Re : Forum libre (mais en rapport avec le naturisme en liberté) » L’Arabie Saoudite autorise la nudité sous la douche » 25-10-2019 18:22:36

FIU

Pour une fois je crois que "le Gorafi" a été vraiment crédible, ce n'est peut-être pas une obligation mais se doucher en maillot est de plus en plus banalisé, pudeur oblige !

#25 Re : Forum libre (mais en rapport avec le naturisme en liberté) » Pourquoi pratiquent-ils le sport complètement nus ? » 19-10-2019 16:11:27

FIU

Je ne peux répondre au nom des administrateurs de l'APNEL, mais je comprends que ce type de manifestation ne soit pas ouvert à tous.
D'abord il n'y a pas de place pour des centaines de spectateurs, en plus à Paris, et en France en général, les mentalités sont encore telles qu'il y aurait surtout des voyeurs ou/et des opposants pour faire du scandale.
Alors une sélection à l'entrée est normale, surtout vis à vis des concurrents étrangers, cela préserve notre image de respect en évitant les parasites...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.11