ACCUEIL | ACTUALITÉ | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l’APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Re : Naturisme en liberté en France » Campagne LA CULTURE DU CORPS LIBRE... OUI BIEN SÛR ! » 18-01-2022 19:44:05

Et une nouvelle victoire de plus à l'actif de l'APNEL / LE MOUVEMENT NATURISTE. J'étais hier à Albertville pour assister à l'audience de Sylvain, convoqué devant le tribunal correctionnel au titre de l'article 222-32 d'exhibition sexuelle.


VERDICT : RELAXE et VERSEMENT À SYLVAIN D'UN DÉDOMMAGEMENT DE 300 €


Comme dans l'affaire de G de B en Normandie, la procureure a elle-même demandé la relaxe, en disant bien "ne pas comprendre ce que Sylvain faisait dans ce tribunal...".


Comme quoi, il faut toujours garder la tête haute et se défendre, refuser l'arbitraire, même s'il s'agit d'une "petite sanction" ou d'un rappel à la loi ! Refusons l'amalgame entre l'exhibition sexuelle et le naturisme ou la simple nudité. N'acceptons plus la discrimination, la ségrégation !


L'HISTOIRE :

En avril dernier,  Sylvain avait décidé de se rendre dans un endroit isolé, bien à l'écart des chemins fréquentés, pour s'y baigner et profiter des derniers rayons du soleil en toute nudité. C'était en fin de journée, juste avant le couvre-feu et donc sans risque de rencontre inopportune, avait pensé notre ami. Mais comme dans l'affaire d'Alain à Périgueux, un témoin a clairement cherché à constater sa tenue... et  appelé la gendarmerie, qui n'a pas tardé à arriver à la vitesse de l'éclair. Et pour cause, le témoin/dénonciateur n'était autre qu'un de leurs collègues en civil...


Sylvain était convoqué en juin dernier auprès du Délégué du Procureur,  pour se voir notifier un rappel à la loi, mais... sous la menace d'un renvoi direct au tribunal en cas de refus. Ce que bien-entendu, notre amis naturiste a fait, non sans avoir expliqué que cet article ne concernait en rien la simple nudité, et transmis le courrier que j'avais écrit à l'intention du Délégué du Procureur.


Sylvain a donc été renvoyé devant le TC d'Albertville et l'audience avait lieu hier, lundi 17 janvier 2022.


Merci donc à ces magistrates (juge et procureure) d'avoir refusé de suivre la voie tracée par les instructeurs de cette affaire, en prononçant un jugement parfaitement conforme à l'interprétation stricte du texte.


Petit rappel en la matière : pour qu'un prévenu puisse être reconnu coupable d'un crime ou d'un délit, les 3 conditions suivantes doivent être réunies :
1- principe de légalité de la loi : or, le naturisme et la simple nudité ne sont pas constitutifs du délit d'exhibition sexuelle (n'en déplaise à la Cour de cass qui prononce en 2020 et 2022 des interprétations  contra legem).
2- La matérialité des faits : dans le cas présent, aucun acte de nature sexuelle n'a été constaté.
3- L'élément moral ou intentionnel : le naturiste ayant tout fait pour ne gêner personne (bravant le couvre-feu comme en atteste l'amende qui lui a aussitôt été infligée, et ses tentatives pour se dérober à la vue du "témoin").


Espérons que le Ministère public ne fasse pas appel de cette décision de justice.


PROCHAIN RDV : le 3 février 2022 - à la Cour d'Appel de Paris, contre l'arrêté d'interdiction de la WNBR PARIS 2019.


CONTINUONS À AMPLIFIER LA MOBILISATION, avec la campagne "LA CULTURE DU CORPS LIBRE... OUI BIEN-SÛR !" :
994 signatures sur  https://urlz.fr/gUXU
et 1247 € collectés. https://urlz.fr/gUZU


ENSEMBLES ET SOLIDAIRES, NOUS REPRÉSENTONS UNE FORCE QUI COMPTE
Jeff, Président de la confédération LMN

#2 Re : Naturisme en liberté en France » Campagne LA CULTURE DU CORPS LIBRE... OUI BIEN SÛR ! » 05-01-2022 09:26:52

936 signatures ! Allez, on continue à partager la pétition sur les réseaux sociaux, dans nos groupes, sur twitter, Tik Tok, etc.  : https://urlz.fr/gUXU

#3 Re : Naturisme en liberté en France » Campagne LA CULTURE DU CORPS LIBRE... OUI BIEN SÛR ! » 29-12-2021 10:09:06

689 signatures https://urlz.fr/gUXU
et 1232 € collectés. https://urlz.fr/gUZU

Ça monte ça monte !
ALLEZ, ON RELANCE, CHACUN DANS SES PROPRES RÉSEAUX !
Merci de votre aide à toutes et tous.

#4 Re : Naturisme en liberté en France » Campagne LA CULTURE DU CORPS LIBRE... OUI BIEN SÛR ! » 14-12-2021 11:08:16

Bruno TALOUR a écrit :

@jef un texte qui, si tu ne le connais pas déjà, va te conforter dans ton analyse (et nos craintes).
https://www.franc-tireur.fr/zemmour-ca- … e-benitier


Merci Bruno, je ne le connaissais pas. Et c'est très clair. Depuis le temps que je le dis... Maintenant que cette tendance s'est à présent structurée en force politique, c'est carrément visible (et très inquiétant !). Les naturistes vont peut-être arrêter de me taper dessus, du coup ?


En espérant que ce sera le chant du cygne pour cette engeance catho intégriste. Mais il va falloir se battre ! Ils ne vont pas se laisser déposséder de 2000 ans de pouvoir aussi facilement.


On l'a bien vu dans les différents procès, et notamment celui de Peter Misch. Ces gens-là veulent nous ramener à l'orthodoxie religieuse du XIXe siècle... si ce n'est encore plus loin dans le passé et l'obscurantisme absolu. La communauté LGBT+ ne le sait que trop bien, car elle y a été confrontée avant tout le monde : c'est ceux-là qui criaient dans les cortèges de la Manif pour Tous..."les pédés au bûcher !"


J'espère qu'enfin, les naturistes vont ouvrir les yeux et voir ce danger qui nous menace tous, ainsi que la République et la Laïcité. Ce sont les magistrats de cette engeance qui ne respectent pas la loi et placent leur idéologie religieuse archaïque au dessus du droit.

#5 Re : Naturisme en liberté en France » Campagne LA CULTURE DU CORPS LIBRE... OUI BIEN SÛR ! » 13-12-2021 10:17:12

Bruno TALOUR a écrit :

@Choquet, Pas la peine de me renvoyer le même argumentaire (copie de celui de Jef) déjà lu et relu. C'est énervant.
Répond plutôt à ma question car pour moi c'est important. Je compte rester membre de l'APNEL, pas de MN.
Si c'est l'APNEL qui gère, je ferais peut-être un don pour cette cause (comme j'en ai déjà fait dans le passé). Dans le cas contraire j'hésite.


Bruno, L'APNEL et LMN sont à présent liés. L'AG de l'APNEL du 29 août dernier a voté pour la désaffiliation FFN / affiliation LMN.


Il se trouve que Sylvie, Présidente de l'APNEL est Vice présidente de LMN, que Christian est trésorier des 2 organisations et Jacques membre fondateur LMN et moi-même Président.


J'ai à ce titre proposé également que l'APNEL se transforme en Fédération DES Associations pour la Promotion du Naturisme en Liberté, ce qui permettrait aux associations de plage, celles de randonue et de toute autre asso fondée sur les enjeux plutôt d'ordre juridique, d'en être membre.  La Fédération APNEL deviendrait ainsi notre branche "droits et libertés" prévue au Manifeste pour un naturisme du XXIe siècle.


Autrement dit, LMN et APNEL, aujourd'hui, c'est la même maison et je dirais même plus : en devenant la Fédération APNEL-LMN, la petite association du 91 prend une toute autre dimension et entre dans la cour des grands.


Alors pas d'hésitations : 
SIGNEZ LA PÉTITION EN LIGNE SUR MesOpinions : https://urlz.fr/gUXU
SOUTENEZFINANCIÈREMENT NOS ACTIONS JURIDIQUES SUR HelloAsso : https://urlz.fr/gUZU
Communiqué APNEL - LMN : https://urlz.fr/gXts

Et surtout, soyez tous super actifs en partageant sur vos réseaux sociaux.

#6 Re : Cyclonues, randonues et autres initiatives nudiennes » WNBR France 2022 : les cyclonues du mouvement naturiste » 10-12-2021 14:19:53

CONSTITUTION DU GROUPE D'ORGANISATION LMN /APNEL

Idéalement, il nous faudrait des personnes pour s'occuper :
- de l'ensemble du parcours (investissement général sur l'ensemble du projet)
- de chaque étape (investissement local)

Rappel des étapes : ci-dessus sous l'affiche
Inscriptions par mail : lemouvementnaturiste@gmail.com

#7 Naturisme en liberté en France » Campagne LA CULTURE DU CORPS LIBRE... OUI BIEN SÛR ! » 10-12-2021 11:06:12

Jef87
Réponses : 20

LE MOUVEMENT NATURISTE et L'APNEL viennent de lancer cette campagne de communication avec :
1- Un communiqué de presse : https://urlz.fr/gXts
2- Une pétition sur MesOpinions : https://urlz.fr/gUXU
3- Un financement participatif (contenant aussi plus de détails sur l'affaire de Peter Misch : https://urlz.fr/gUZU


Après le rejet par la Cour de cassation du rejet du pourvoi de Peter, notre ami a décidé de poursuivre le combat pour la justice et l'égalité des droits contre l'arbitraire, au niveau de la Cour européenne des droits de l'homme.


ET n'oublions pas qu'il y a toujours l'affaire de Jean-lou, en appel à Bordeaux ; bientôt celle de Sylvain à Albertville ; l'arrêté d'interdiction du Préfet de Paris sur la WNBR 2019 en appel ; le recours contre l'arrêté municipal d'Hendaye... et peut-être de nouveaux arrêtés d'interdiction pour la WNBR FRANCE 2022.


ALORS SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PÉTITION EN LIGNE : https://urlz.fr/gUXU
Et donnez-nous les moyens d'agir : https://urlz.fr/gUZU

#8 Re : Forum libre (mais en rapport avec le naturisme en liberté) » Nudité et croyance, respect religieux » 29-11-2021 17:32:16

Merci pour ce texte qu'il nous faut bien valoriser afin de combattre les intégrismes de tous poils (nudophobes et somatophobes), y compris catholiques. C'est bien pour cela qu'au sein de la confédération LE MOUVEMENT NATURISTE, nous avons créé une branche fédérale "Spiritualité & laïcité", ouverte à tous et à toutes les approches spirituelles. contacts : lemouvementnaturiste@gmail.com (pour l'instant).

Malheureusement, tous les catholiques n'ont pas actualisé leur logiciel, que ce soit avec Saint François d'Assise ou cette parole de Jean-Paul II.

#9 Re : Nouveaux inscrits (Préciser si vous êtes adhérent à l'APNEL) » Peter Misch : Une histoire de liberté et d'obscurantisme » 27-11-2021 10:51:12

Bernard Boase a écrit :

Pourtant, entreprendre une telle action à tous les niveaux de la justice avec la possibilité d'aller devant la CEDH me rappelle que, dans le cas de Steve Gough il y a sept ans et bien que le droit anglais soit très différent du français, il n'a pas réussi à convaincre la CEDH que ses poursuites en le Royaume-Uni a enfreint l'article 10 sur la liberté d'expression. Lire (anglais seulement): https://hudoc.echr.coe.int/app/conversi … 016584.pdf

Elle n'a pas reconnu en effet que les RU enfreignaient l'article 10 de la liberté d'expression, dans ce cas, mais elle a reconnu au passage que la nudité relevait bien de la liberté d'expression, en général.
Le combat de S. Gough n'aura pas été complètement vain.

#10 Re : Nouveaux inscrits (Préciser si vous êtes adhérent à l'APNEL) » Peter Misch : Une histoire de liberté et d'obscurantisme » 25-11-2021 13:17:05

Le verdict est tombé et la Cour de cassation a rejeté le pourvoi de Peter. Je viens de l'avoir au téléphone et il est déterminé à continuer de se battre.

Nous allons donc l'accompagner à la Cour européenne des droits de l'homme. Notre avocate a le dossier en main et pendant qu'elle peaufinera la stratégie judiciaire avec Peter, nous allons en tant que confédération Le Mouvement Naturiste, organiser la mobilisation citoyenne. Nous reviendrons vers vous très bientôt.


20211125_La_Provence.jpg


Source : https://www.laprovence.com/article/papi … J2WcHmI6gY

#11 Re : Nouveaux inscrits (Préciser si vous êtes adhérent à l'APNEL) » Peter Misch : Une histoire de liberté et d'obscurantisme » 22-11-2021 18:11:50

NATURISME EN LIBERTÉ - Affaire Peter MISCH à la Cour de cassation


Ce mercredi 24 novembre 2021, la Cour de cassation rendra son verdict et nous saurons si le pourvoi de Peter est accepté ou rejeté.


La plus haute cour de justice avant la Cour européenne des Droits de l'homme va-t-elle participer à cet acharnement judiciaire contre la Liberté  de conscience et d'expression des naturistes ? Ou va-t-elle donner raison à Peter et casser le jugement de la Cour d'appel de Nîmes ?


L'avocat de Peter a plaidé "l'interprétation extensive" (illégale) faite par les deux cours du tribunal de Nîmes. https://www.cabinetaci.com/le-principe- … oi-penale/

Mais l'avocate générale et le rapporteur public ont fait le choix de  soutenir leurs collègues en poursuivant dans cette voie du déni de justice et de l'arbitraire idéologique, qui vise à spolier les naturistes de leurs libertés fondamentales.
Rapport de l'avocate générale : https://drive.google.com/file/d/1CIM0Q_ … sp=sharing
Rapport du rapporteur public : https://drive.google.com/file/d/11pWnYC … sp=sharing


Notre analyse de ces documents pour le moins... partiaux, qui ne rendent même pas compte de la réalité de la situation, à savoir que Peter passait une agréable journée de pique-nique familial et de baignades, avec sa compagne et ses deux enfants, sur les rives du Gardon  :
https://drive.google.com/file/d/18iO_KA … sp=sharing


Réponse mercredi 24 novembre en début d'après-midi.


En attendant, vous trouverez ci-joint notre communiqué de presse qui résume nos arguments juridiques
https://drive.google.com/file/d/1KDnGlf … sp=sharing

#12 Re : Nouveaux inscrits (Préciser si vous êtes adhérent à l'APNEL) » Peter Misch : Une histoire de liberté et d'obscurantisme » 22-10-2021 07:18:36

RÉSULTAT DE L'AUDIENCE : délibéré mis au 24 novembre à 14h, mais je crains que nous devions aller jusqu'à la CEDH. L'avocate Générale et le Rapporteur public persistent dans la voie de l'interprétation extensive et couvrent le tribunal de Nîmes (tribunal correctionnel et Cour d'appel). En résumé, c'est en totale violation de l'article 111-4 du code pénal, une véritable entreprise de manipulation des faits et du droit pour atteindre leur but : interdire la simple nudité dans l'espace public au prétexte notamment des enfants (omettant au passage que Peter était en famille, précisément avec deux adolescents) ; nous renvoyer 200 ans en arrière à l'ordre moral puritain du 19e siècle. Toute cette affaire est un déni pur et simple des libertés fondamentales : Liberté de pensée et de conscience. C'est l'expression même d'une discrimination et d'une politique de ségrégation d'État à l'encontre du naturisme. Nous allons bientôt publier les rapports de l'avocate générale et du rapporteur public afin que chacun puisse se rendre compte à quel point, nous approchons du point de rupture qui a pour nom forfaiture. Peut-être même que ce stade est déjà dépassé... Réponse dans un mois.

#14 Re : Nouveaux inscrits (Préciser si vous êtes adhérent à l'APNEL) » Peter Misch : Une histoire de liberté et d'obscurantisme » 14-10-2021 18:11:02

.


titre_cassation.jpg



CE MERCREDI 20 OCTOBRE 2021 - C'est en quelque sorte le procès du naturisme en liberté !
CONFÉRENCE DE PRESSE OUVERTE AU PUBLIC LE 19 OCTOBRE À 14H
OASIS 21 salle Oranger - 2 rue de la Clôture PARIS 75019 / M° Porte de la Villette


Oasis21.jpg


Dernière étape avant la Cour européenne des Droits de l'Homme !


En 1ère instance et en appel, le tribunal de Nîmes a condamné ce naturiste pour avoir osé passer une belle journée d'été en famille, nu, libre et émancipé, sur les bords du Gardon. Ce qui relève aujourd'hui, pourtant, en droit national et européen, de la liberté de conscience et d'expression. (Le naturisme et la culture du corps libre sont des philosophies et, à ce titre, sont protégées comme toutes les autres formes de pensée ou de religion). 


Ces magistrats refusent de reconnaître cette nouvelle liberté actée avec le nouveau code pénal, depuis le 1er mars 1994. Ils bafouent l'État de droit, en ne respectant pas la volonté du législateur de dépénaliser la simple nudité. Ils commettent ce que l'on appelle en droit "une interprétation extensive" (autrement dit un jugement arbitraire). 


Le ministère public persiste également dans cette voie et le rapport qu'il présente à la Cour, nous renvoie 200 ans en arrière,  à l'ordre moral pudibond et liberticide du XIXe siècle. 


C'est donc un RDV important et nous verrons si la Cour de cassation veut bien donner un coup d'arrêt à ces pratiques qui ressemblent fort à celles de l'Ancien Régime...  Ou s'il va nous falloir aller devant la Cour européenne des Droits de l'Homme pour tenter de faire condamner la France.


La première de toutes les libertés est celle de pouvoir disposer de son propre corps. Et comme nous le disait Marc-Alain Descamps, plus une société est démocratique et plus elle est tolérante à l'égard de la nudité humaine. Mais à l'inverse, plus une société est totalitaire, et plus elle bride les corps.


L'heure de la prise de conscience et de la mobilisation pour nos Libertés a sonné.
Faites du bruit et partagez, partagez, partagez !


Communiqué de presse à diffuser :
https://www.vivrenu.com/wp-content/uplo … h-CCV3.pdf


Rapport Charles JOLIBOIS
https://www.vivrenu.com/wp-content/uplo … xuelle.pdf

#15 Re : Nouveaux inscrits (Préciser si vous êtes adhérent à l'APNEL) » Peter Misch : Une histoire de liberté et d'obscurantisme » 22-09-2021 22:09:51

Un communiqué de presse va être rédigé pour inviter les médias à une conférence de presse. Mais d'ores et déjà, ceux qui le peuvent, organisez-vous pour être présents le 20 octobre devant la Cour de cassation à Paris, pour soutenir Peter et aider à donner le coup de projecteur sur cette situation ubuesque.

#16 Re : Naturisme en liberté en France » Les WNBR 2021 face au droit français » 19-09-2021 10:22:25

_etude_de_cas_N°2_Le_Mans.jpg



Pour LE MANS, c'est le même schéma.


De la même façon qu'à Bordeaux et avec la même phrase, le récépissé de la Préfecture mentionne "qu'un risque de trouble à l'ordre public a été identifié au terme de l'article 222-32 du code pénal, cette manifestation ne pourra se dérouler qu'à la condition que les manifestants couvrent par un vêtement leurs parties sexuelles ainsi que leurs poitrines pour les femmes".


Ce récépissé mentionne également d'autres prescriptions à respecter.


LA RÉPONSE DE LMN :


"Monsieur A.... ,
Nous avons bien pris acte de votre récépissé de ce jour, qui fait suite à notre réunion de ce matin et par lequel vous nous informez de ce que vous estimez être "un risque de trouble à l'ordre public", que vous dites "avoir identifié, en lien avec l'article 222-32 d'exhibition sexuelle".
Notre démarche ne vise absolument pas à provoquer qui que ce soit, ni à choquer quelque communauté que ce soit. Mais cette manifestation à vélo et tout autre moyen de propulsion à "énergie humaine", est politique et revendicative. J'insiste. Et je tiens à rappeler ici que "ce samedi 5 septembre, nous roulerons pour une vraie loi climat, la protection animale, la biodiversité et les libertés." Cette WNBR est donc ouverte à toutes les personnes physiques et morales qui se sentent concernées par le sujet (donc pas uniquement les naturistes). Notre intention est clairement d'envoyer un message de portée écologique, humaniste et totalement pacifiste.
Je tiens aussi à vous dire que ces WNBR existent depuis 2001 dans près de deux-cent villes et une trentaine de pays à travers le monde... Il n'a jamais été constaté "de troubles à l'ordre public" dans aucune d'elles, bien au contraire. Comme à Rennes l'année dernière, ces cyclonue suscitent la joie et la bonne humeur, beaucoup de bienveillance de rire (ce qui est plutôt rare ces temps derniers) et de nombreux encouragements (applaudissements, pouces levés, coups de klaxon amicaux, etc.).


J'aurais donc plusieurs remarques à formuler sur la première condition que vous nous imposez, à savoir " de couvrir par un vêtement les parties sexuelles et la poitrine pour les femmes" :


1- Outre cette curieuse idée de vouloir assimiler la poitrine des femmes à une partie sexuelle du corps, ce qui revient à réécrire la science ; je tiens à vous redire que l'article 222-32 d'exhibition sexuelle ne concerne en rien la simple nudité (sans geste obscène ou de nature sexuelle), mais sanctionne uniquement les "agressions sexuelles" (titre du chapitre du code pénal qui contient les deux délits, 222-32 d'exhibition sexuelle et 222-33 de harcèlement sexuel) ; et cela que ce soit du point de vue d'une interprétation littérale ou téléologique. Considérer la simple nudité comme de l'exhibition sexuelle relève d'une "interprétation extensive" (ou dit plus simplement d'un jugement arbitraire et moral, donc parfaitement illégal comme vous le savez), qui déroge au principe d'interprétation stricte imposé par l'article 111-4 du code pénal. Cette interprétation extensive vise uniquement à ressusciter l'ex article 330 d'outrage public à la pudeur (à très forte connotation religieuse d'ailleurs), alors que celui-ci a pourtant été abrogé... Cela relève donc d'une volonté de se faire législateur.


2- "Sanctionner" une manifestation politique et revendicative usant de la nudité des participant(e)s comme moyen d'expression "constituerait une ingérence disproportionnée dans l’exercice de la liberté d’expression." (Arrêt n°35 du 26 février 2020 (19-81.827) - Cour de cassation - Chambre criminelle - ECLI:FR:CCAS:2020:CR00035)


3- La simple nudité est à présent consacrée comme relevant bien de la liberté d'expression (CEDH, 28 octobre 2014, Gough contre Royaume-Uni, n° 49327/11).


J'ajoute, selon les termes de l'article 7 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, que " Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu'elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; ..." . Toute personne qui essaierait par conséquent d'user de son autorité pour nous imposer ce que le législateur n'a pas décidé, se placerait ipso facto dans cette situation.


Il ne saurait donc être question de renoncer à notre liberté d'expression, consacrée tant au niveau du droit constitutionnel que du droit de la CESDH, comme étant au fondement de toute société démocratique. Celle-ci prévoit en effet dans son article 10, que "Toute personne a droit à la liberté d’expression" ; que "ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière".


Pour ce qui relève des autres prescriptions prévues dans le récépissé, je ne vois aucune objection à les appliquer dès lors qu'elles s'impose de la même façon à tous, (usagers de la circulation à vélo ou autres manifestations du même jour).
Bien cordialement,
Le Président de
LE MOUVEMENT NATURISTE"


L'ARRÊTÉ D'INTERDICTION PRÉFECTORAL :


« CONSIDÉRANT que les organisateurs du rassemblement déclaré ont annoncé que le port de vêtement serait facultatif sur le parcours de la manifestation ; que l’horaire choisi, de 14h à 18h, favorise une exposition du rassemblement et du cortège au plus grand nombre ;


CONSIDÉRANT  qu’en application de l’article 222-32 du code pénal, l’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende ;


CONSIDÉRANT que les organisateurs du rassemblement ayant annoncé que le port du vêtement serait facultatif sur le parcours de la manifestation, Qu’il leur a été indiqué, lors d’une réunion tenue en préfecture et en audioconférence le 9 septembre 9h00, que le fait de défiler nu aux abords d’un parc fréquenté par le public sur le territoire de la commune de Changé et dans les rues passantes du Mans est de nature à caractériser le délit d’exhibition sexuelle en application de l’article susvisé du code pénal ;


CONSIDÉRANT en outre que le récépissé délivré aux organisateurs, le 9 septembre 2021, spécifiait que cette manifestation ne pourrait se dérouler qu’à la condition que les manifestants couvrent par un vêtement les parties sexuelles, ainsi que la poitrine des femmes ; que ces mêmes organisateurs ont contestés cette condition par un courriel en date du 9 septembre à 17h02 et l’ont qualifier d’inacceptable dans une publication sur leur page facebook et, partant, ont confirmé leur intention de manifester nu ;


CONSIDÉRANT  que cette manifestation est de nature à troubler l’ordre public eu égard à son but et à ses motifs portés à la connaissance du public par le site internet du mouvement naturiste qui appelle le public à y participer « déguisé ou aussi nu que vous osez » à la Maison de la Forêt à 14 heure, à l’ampleur du parcours de l’horaire choisi et à l’itinéraire empruntant : etc. ;


CONSIDÉRANT qu’il appartient à l’autorité de police compétente de concilier l’exercice du droit de manifester avec les impératifs de l’ordre public ; que, dans ce cadre, elle se doit de prendre les mesures de nature à prévenir, outre les infractions à la loi pénale, les troubles à l’ordre public, à partir de l’appréciation qu’elle fait du risque qu’ils surviennent ;


ARRÊTE en son article 1er que  la manifestation en question est interdite. »


Nous avons donc là encore déposé un référé liberté, comme à BORDEAUX... Sans plus de résultat. Le juge des référés de Nantes a aussi considéré que :


" 4. La manifestation « World Naked Bike Ride Le Mans 2021 », dont le but et les motifs
ont été portés à la connaissance du public par le site Internet du mouvement naturiste, qui appelle à y participer « déguisé ou aussi nu que vous osez », est prévue se dérouler à proximité d’un grand parc public sur le territoire de la commune de Changé et dans les rues passantes du centre ville du Mans, et, ainsi que dit au point précédent, le samedi 11 septembre 2021 de 14 heures à 18 heures.
Alors même que le but de cette manifestation serait « le respect de l’environnement et la sortie des énergies décarbonées, le développement des déplacements doux urbains et le respect de la liberté d’être… même nu », aux termes de l’affiche diffusée, qui représente au demeurant deux cyclistes nus sur un tandem, le préfet de la Sarthe, en estimant que cette manifestation était de nature à troubler l’ordre public compte tenu de l’ampleur du parcours, des lieux traversés, du jour et de l’horaire choisis, de l’itinéraire traversant les principaux lieux touristiques du centre-ville du Mans et un grand parc public sur le territoire de la commune de Changé, ainsi que des moyens de sécurité publique pouvant être alloués, n’a pas porté une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté de manifestation."


O R D O N N E :
Article 1er : La requête de M. Feunteun est rejetée.
Article 2 : La présente ordonnance sera notifiée à M. Feunteun et au ministre de l’intérieur.
Copie en sera transmise au préfet de la Sarthe.
Fait à Nantes, le 11 septembre 2021.
Le juge des référés,
C. LOIRAT


Donc, toujours le même déni du droit et des moyens que nous avons soulevés.
Et cette fois-ci, nous avons même le privilège de bénéficier en prime de la transmission de ce jugement au Ministre de l'Intérieur... Ce que n'avait pas fait le TA de Bordeaux (ce n'est donc pas une obligation).


Pourtant, dès le lendemain, la WNBR RENNES 2021 du 12 septembre s'est déroulée tout naturellement et avec seulement une patrouille de police pour fermer la marche.     


COMME QUOI IL Y A ENCORE DES PRÉFETS SUR LESQUELS LES CITOYENS PEUVENT ENCORE COMPTER, QUI NE SE LAISSENT PAS INTIMIDER PAR LES PRESSIONS VENUES "D'EN HAUT" ET RESPECTENT ENCORE L'ÉTAT DE DROIT. NOUS LES EN REMERCIONS VIVEMENT

#17 Naturisme en liberté en France » Les WNBR 2021 face au droit français » 18-09-2021 18:44:03

Jef87
Réponses : 10

_etude_de_cas_N°1_Bordeaux.jpg


Le Mouvement Naturiste et l'APNEL étaient partenaires pour l'organisation de trois cyclonues ou WNBR (World Naked Bike Ride) cette année. Ils soutenaient aussi les deux autres prévues par la FFN, en particulier celle de Rennes où la collaboration entre Michèle, Présidente de FFN Bretagne et moi-même, Président de LMN, a été particulièrement fraternelle et très positive, avec une belle diversité dans le cortège : la FFN Bretagne, Le Mouvement Naturiste, l'APNEL, France Nature Environnement, des membres de Vélorution et des écoféministes venues spécialement de Nantes.


La première WNBR que nous avions organisée à Bordeaux le 5 septembre s'est vue opposée une interdiction de la Préfecture, au motif principal d'exhibition sexuel (article 222-32). Pourtant, dans le cadre des négociations, nous avions obtenu à 17h un accord sur un parcours différent, qui nous avait même été proposé par les services de police… Mais à 18h, tout change. La préfecture fait volte-face et nous renvoie à la case départ.


Accusé réception, point de départ de la négociation :


"J'accuse réception de votre déclaration de manifestation pour le dimanche 5 septembre 2021 à Bordeaux. À la suite d'un premier entretien que vous avez eu le 26 août dernier avec M. P. P....., chef du bureau de la sécurité intérieure, puis de notre échange téléphonique de ce jour, je vous confirme qu'un risque de trouble à l'ordre public est identifié (art. 222-32 du code pénal). Compte tenu que vous avez écarté l'hypothèse d'un autre parcours (vous souhaitez marquer une halte place Pey-Berland), cette manifestation ne pourra se dérouler qu'à la condition que les manifestants se couvrent par un vêtement, leurs parties sexuelles ainsi que leurs poitrines pour les femmes".


RÉPONSE LMN :


Madame La Directrice de cabinet,
Nous avons bien pris acte de votre mail, par lequel vous nous informez de la volonté de Madame la Préfète de prendre un arrêté d'interdiction de la manifestation, en raison "d'un risque de trouble à l'ordre public" que vous dites "avoir identifié, en lien avec l'article 222-32 d'exhibition sexuelle.


En effet, il est important pour nous de pouvoir aller jusqu'à l'Hôtel de Ville, puisque nous avons sollicité un signe de la part de la Municipalité au moment de notre passage, compte tenu de l'objet de cette manifestation. Je suis dans cette perspective en contact avec la Directrice de cabinet de Monsieur le Maire, que j'ai mise en copie de ce mail. Mais en dehors de cette contrainte, nous ne refusons pas du tout de modifier le parcours, pour éviter un lieu particulièrement sensible (comme un lieu de culte par exemple ou un événement dans lequel notre irruption pourrait être perçue comme incongrue ou provocatrice).


Comme vous l'a dit notre Vice-présidente Sylvie Fasol, notre démarche ne vise absolument pas à provoquer qui que ce soit, ni à choquer quelque communauté que ce soit. Mais comme je vous l'ai aussi exprimé en faisant référence à une jurisprudence européenne, "il n'est pas interdit de choquer (malgré soi) dans un régime démocratique fondé sur le principe de la "Liberté de pensée, de conscience et de religion" (art. 9 de la Convention de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales, ratifiée par la France), c'est même la contrepartie de ce régime de liberté que de devoir accepter que d'autres puissent bénéficier de la même liberté que soi, quant à leurs propres convictions et la façon de les exprimer".


En France, c'est même le 3e pilier de notre devise, la Fraternité qui exprime cette règle républicaine et laïque depuis les lois de séparation de l'Église et de l'État. Le respect mutuel ce n'est pas la soumission aux injonctions des uns et des autres, mais l'acceptation d'autrui dans sa différence. C'est accepter que chacun puisse exprimer son art de vivre en toute quiétude et ce, même si on ne le partage pas, ne le comprend pas ou qu'il vous "choque". On peut d'ailleurs trouver tout autant "choquant" qu'au XXIe siècle, il puisse y avoir encore des personnes totalement enfermées dans cette nudophobie…


Mais cette manifestation à vélo et tout autre moyen de propulsion à "énergie humaine", est politique et revendicative. J'insiste. Elle est donc ouverte à toutes les personnes physiques et morales qui se sentent concernées par le sujet (donc pas uniquement les naturistes), que je tiens à rappeler ici : "ce dimanche 5 septembre 2021, nous roulerons pour une vraie loi climat, la protection animale, la biodiversité et les libertés." Pour le détail, je vous renvoie à notre communiqué de presse ci-joint.


Or, la jurisprudence européenne a aussi consacré la nudité humaine comme relevant de la liberté d'expression (St. Gought Vs Royaumes-unis). Et celle-ci est parfaitement respectée et admise dans plus de 100 villes dans le monde, réparties dans plus d'une trentaine de pays (les plus démocratiques et libres, ce qui n'est pas un hasard non plus). Cette carte en lien sur internet vous en montrera l'étendue (https://www.wnbr.fr/2019/07/12/carte-de … mondiale/).


Je précise aussi qu'il n'y a eu à ma connaissance, aucun "trouble à l'ordre public" à déplorer dans ces manifestations festives, depuis 2001. Pas plus à Rennes l'année dernière, ce qui vous a été confirmé par sa Préfète. Alors s'il devait y en avoir à Bordeaux… Ce serait une première mondiale qui ne serait pas du fait de ceux qui usent de leur droit constitutionnel à manifester, mais de ceux qui pourraient vouloir s'y opposer. Il vous appartiendrait alors de nous en protéger, comme vous le faites à l'occasion des Gay Pride par exemple ou des "Manifs pour tous".


C'est important de le rappeler car la Cour de cassation a jugé l'année dernière qu'une partie du corps dénudée comme la poitrine d'une femme, pouvait relever du délit d'exhibition sexuelle (ce qui est pour le moins extrêmement surprenant et contestable), mais que "Cependant, l’arrêt n’encourt pas la censure, dès lors qu’il résulte des énonciations des juges du fond que le comportement de la prévenue s’inscrit dans une démarche de protestation politique, et que son incrimination, compte tenu de la nature et du contexte de l’agissement en cause, constituerait une ingérence disproportionnée dans l’exercice de la liberté d’expression" (Arrêt n°35 du 26 février 2020 (19-81.827) - Cour de cassation - Chambre criminelle - ECLI:FR:CCAS:2020:CR00035).


Par conséquent, quand bien même la simple nudité humaine relèverait de ce délit d'exhibition sexuelle (ce qui n'est plus le cas depuis la réforme du code pénal en 1994, avec l'abrogation de l'article 330 d'outrage public à la pudeur et l'interprétation stricte art. 111-4 du CP pour le 222-32), un arrêté d'interdiction de notre manifestation pour ces motifs
https://mail.google.com/mail/u/2?ik=c0d … 9551251476 1/2
08/09/2021 Gmail - Déclaration de manifestation - Bordeaux - 5 septembre 2021
risquerait de la même façon d'être entachée d'illégalité devant les juridictions administratives, voire devant la Cour européenne des droits de l'homme, s'il nous fallait en arriver à ce niveau (nous avons déjà quelques victoires judiciaires à notre actif et trois affaires sont actuellement en cours de jugements : une en cassation, une en appel à Bordeaux et une troisième en CAA de Paris… Qui concerne précisément l'interdiction par arrêté préfectoral de la WNBR Paris 2019).


Je me permets aussi de vous dire que la presse attend avec impatience de pouvoir couvrir l'ensemble des cinq WNBR FRANCE 2021, dont le coup d'envoi est donné ce dimanche à Bordeaux… J'ai déjà donné un certain nombre d'interviews à des chaînes d'information nationales et locales. Il serait regrettable je pense de voir l'image de la ville de Bordeaux et de la France, entachée d'une réputation aussi mauvaise en matière de liberté et de respect de cette Culture du Corps Libre, qui participe pourtant grandement de la dynamique touristique en Nouvelle Aquitaine.


En espérant que Madame la Préfète aura la sagesse de ne pas interdire notre manifestation et de comprendre que c'est la République et ses valeurs de LIBERTÉ, d'ÉGALITÉ, de FRATERNITÉ et de LAÏCITÉ qui en sortiront renforcées, et restant à votre disposition,
Très cordialement,
Le Président de "LE MOUVEMENT NATURISTE"



L'ARRÊTÉ D'INTERDICTION PRÉFECTORAL :


« CONSIDÉRANT que les organisateurs du rassemblement déclaré ont annoncé que le port de vêtement serait facultatif sur le parcours de la manifestation ; que l’horaire choisi, de 14h à 18h, favorise une exposition du rassemblement et du cortège au plus grand nombre ;


CONSIDÉRANT  qu’en application de l’article 222-32 du code pénal, l’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende ;


CONSIDÉRANT  que les organisateurs du rassemblement ayant annoncé que le port du vêtement serait facultatif sur le parcours de la manifestation, la directrice de cabinet de la préfète de la Gironde leur a indiqué, lors d’échanges téléphoniques et d’un courriel, que le fait de défiler nu dans les rues et espaces publics du centre-ville de Bordeaux est de nature à caractériser le délit d’exhibition sexuelle en application de l’article susvisé du code pénal ;


CONSIDÉRANT en outre que le récépissé délivré aux organisateurs, le 1er septembre 2021, spécifiait que cette manifestation ne pourrait se dérouler qu’à la condition que les manifestants couvrent par un vêtement les parties sexuelles, ainsi que la poitrine des femmes ; que ces mêmes organisateurs ont confirmé leur intention de manifester nu


CONSIDÉRANT qu’il appartient à l’autorité de police compétente de concilier l’exercice du droit de manifester avec les impératifs de l’ordre public ; que, dans ce cadre, elle se doit de prendre les mesures de nature à prévenir, outre les infractions à la loi pénale, les troubles à l’ordre public, à partir de l’appréciation qu’elle fait du risque qu’ils surviennent ;


ARRÊTE en son article 1er que  la manifestation en question est interdite. »


Nous avons donc déposé un référé liberté pour tenter de sauver cette première cyclonue. (Doc. ci-joint) Mais la juge des référés a rejeté notre recours, considérant notamment que :
"L’exhibition sexuelle,qui vise à réprimer le fait de montrer tout ou partie de ses organes sexuels à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public, est susceptible d’entraîner des troubles à l’ordre public". Vous remarquerez que cette affirmation relève de ce que l'on appelle une "interprétation extensive", parfaitement illégale car ne respectant pas l'article 111-4 du code pénal : le principe d'interprétation stricte.


Chacun pourra donc constater ce que je ne cesse de dire haut et fort, à savoir que nous avons affaire à des jugements arbitraires qui n'ont que faire du droit. Aucun des arguments présentés n'est pris en considération !


Cette Préfète et cette juge sont comme l'avait dit le Préfet Lallement, non pas au service de l'intérêt général et du droit, mais à celui de leur "propre camps", celui d'une oligarchie au pouvoir, qui défend par tous les moyens à sa disposition ses propres intérêts et son ordre moral d'origine religieuse, qu'elle vise à restaurer quitte à franchir les lignes rouges.


Quand une partie de nos institutions ne protège plus les citoyens de l'arbitraire, il ne nous reste plus qu'à agir avec les seules armes pacifiques qui nous restent : la désobéissance civile et notre HumaNUté !



Liens utiles :


https://www.vivrenu.com/wp-content/uplo … e-21-1.pdf


https://www.vivrenu.com/wp-content/uplo … libert.pdf


https://www.vivrenu.com/wp-content/uplo … ironde.pdf


https://www.vivrenu.com/wp-content/uplo … tre-vu.pdf


https://www.vivrenu.com/wp-content/uplo … xuelle.pdf


https://www.vivrenu.com/wp-content/uplo … licing.pdf

#18 Re : Nouveaux inscrits (Préciser si vous êtes adhérent à l'APNEL) » Peter Misch : Une histoire de liberté et d'obscurantisme » 18-09-2021 13:25:44

LE POURVOI EN CASSATION :


Une première séance a eu lieu à la Cour de cass. le 15 juillet dernier, pour examiner la Question Prioritaire de Constitutionnalité déposée par Me Ghestin.


Pour mémoire, il faut savoir que de "simples" avocats ne peuvent pas plaider devant la Cour de cassation. Il nous faut obligatoirement faire appel à un avocat spécialisé et "accrédité". C'est donc sur la recommandation de Me Fr. Picard que nous avons demandé à Me Ghestin de prendre en charge le dossier.


Nous avions fondé de grands espoirs car pour une fois, nous parvenions à ce niveau des institutions et étions relativement confiants en la décision de la CC. Malheureusement, ce fut la douche froide, car la QPC a été tout simplement rejetée, au motif :
"1- que la question prioritaire de constitutionnalité était ainsi rédigée : Ordonner la transmission au Conseil Constitutionnel...
2- Le texte n'est pas présenté sous forme de question ;
3- Il ne mentionne pas les textes constitutionnels avec lesquels l'article 222-32 serait en contradiction ;
4- De surcroit, il n'explicite pas en quoi l'article 222-32 du code pénal porterait atteinte aux principes constitutionnels invoqués ;
5- En conséquence, la QPC posée en ces termes ne répond pas aux exigences des articles 23-4 et suivants de l'ordonnance n°58-1067 du 7 novembre 1958 portant loi organique  sur le Conseil constitutionnel.


PAR CES MOTIFS, la Cour :
DÉCLARE IRRECEVABLE la question prioritaire de constitutionnalité".


20210715_qpc_peter_misch_1.jpg
20210715_qpc_peter_misch_2.jpg


Autant vous dire qu'avec Peter, nous sommes furieux !
Comment est-il possible pour un avocat spécialisé des affaires devant la Cour de cassation de commettre ces erreurs de débutant ?


Comment ne pas penser à une opération de sabotage pour nous faire perdre aussi bêtement cette occasion en or ? Alors qu'il aurait suffit à Maître Ghestin de représenter et défendre les QPC précédentes, déposées en 1ère et 2e instance, travaillées avec Me Agathe DELESCLUSE et qui n'avaient, pour le coup, jamais été rejetées pour quelque vis de forme que ce soit ?


La prochaine étape se passera donc sur le fond du dossier, lors de l'audience du 20 octobre prochain. En cas de résultat négatif, nous pourrons alors aller devant la Cour européenne des droits de l'homme.

#19 Re : Naturisme en liberté en France » Le mouvement naturiste FAQ (Foire Aux Questions) » 17-08-2021 17:46:35

Bruno TALOUR a écrit :

<quote> Ben non Bruno, ça veut juste dire que Sylvie à déjà pris sa décision à titre personnel, et que si l'APNEL décidait majoritairement de rester au sein de la FFN, qu'il faudrait alors qu'elle se trouve un(e) autre président(e) (et peut-être aussi un bureau entier...). </quote>

Donc, c'est bien ce que je dis : les membres de l'APNEL sont mis au pied du mur. Ils n'ont plus le choix. Le bureau a décidé pour eux.

Tu veux dire que si par exemple la majorité de l'APNEL décide de rester au sein de la FFN, Sylvie et les autres membres du Bureau seraient obligés de rester à leurs postes et n'auraient pas la liberté de rejoindre Le Mouvement Naturiste ? C'est bizarre...

Je crois que tu confonds le destin d'une association avec celui de leurs créateurs.

#20 Re : Naturisme en liberté en France » Le mouvement naturiste FAQ (Foire Aux Questions) » 17-08-2021 11:09:47

Bruno TALOUR a écrit :

Autant que je comprenne, les dés sont déjà joués, puisque Sylvie est vice-présidente de le MV.
Un peu de décence aurait été bienvenue, attendre au moins les décisions de l'AG de l'APNEL !


Ben non Bruno, ça veut juste dire que Sylvie a déjà pris sa décision à titre personnel, et que si l'APNEL décidait majoritairement de rester au sein de la FFN, qu'il faudrait alors qu'elle se trouve un(e) autre président(e) (et peut-être aussi un bureau entier…).


Ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'avec la situation actuelle, c'est retour à la case départ... On se retrouve confrontés au double langage permanent. Vous pouvez voir qu'ils disent être pour le naturisme en Liberté, mais en même temps, ils sont fous de joie à la sortie du livre de Julien qui précise que "Le naturisme... est en plein accord avec la loi, TANT QU'IL SE PRATIQUE DANS UN LIEU OÙ IL EST AUTORISÉ OU TOLÉRÉ". Ils disent être OK pour avoir une circulaire de police de même type que celle des britanniques, mais en même temps, quand la presse se fait écho d'un gars déambulant nu par une chaude nuit de juillet dans les rues de Cabourg, c'est "haro sur le bodet" avant même de connaître l'histoire et la personne... Vous verrez aussi que la FFN ne sera pas avec nous à la 2e édition du festival NATURist' por nova mondo, contrairement à ce qui avait été annoncé et l'appel à souscription lancé. Vous découvrirez bientôt aussi qu'EXIT tout le travail de presque 3 ans sur les nouveaux statuts de la FFN, pour les rendre plus démocratiques, pour permettre la mixité hommes/femmes, pour donner accès au CA aux associations thématiques nationales comme l'APNEL, pour recréer en interne une structure jeunesse éduc. pop.; EXIT le projet d'éduc. pop. avec construction du réseau et formation de cadres compétents (zéro réunions depuis mon éviction en début d'année) ; EXIT le projet de proposition de loi protégeant la liberté d'être nu (puisqu'ils considèrent avoir tout gagné avec l'ajout fait de 2 nouveaux paragraphes, par les sénateurs).


Bref, il y a de la matière et de quoi dire… sur le fond, contrairement aux attaques ad hominem qui visent à nous diaboliser et à faire croire "qu'il ne s'agit que de problèmes d'égos" (comme toujours en pareilles circonstances).

#21 Re : Naturisme en liberté en France » Le mouvement naturiste FAQ (Foire Aux Questions) » 17-08-2021 10:40:34

Bruno TALOUR a écrit :

Cette histoire pourrait bien être la mort de l'APNEL, car quelque soit le coté ou bascule cette dernière, elle risque de perdre une bonne partie de ses membres !
A moins qu'un partage des affiliations entre FFN et le MN soit possible (j'en doute).

Même réponse que sur VivreNu:

Tu sais Bruno, la FFN a déjà exclu l'APNEL... de facto. Quand elle annonce par la voix de son représentant à la FNI (Laurent), que "l'APNEL ne fait plus partie de la FFN", et cela dans le but qu'elle n'obtienne pas de subventions directe pour le festival, comme cela avait été le cas pour notre participation pendant 3 ans à la Fête de l'Huma ; quand tout est fait pour que Jacques, son VP à la communication ne puisse jamais avoir de responsabilité d'envergure régionale (IDF) ou nationale au sein de la FFN ; que le chargé de mission qui en est issu (moi-même) pour mettre en oeuvre les stratégies juridique, écologique et d'éduc. pop. (chères à l'apnel) est viré (et avec lui les projets qu'il menait) ; quand le VP à la comm. de la FFN publie un guide Hachette qui précise sur la question juridique du 222-32 que "Le naturisme par la pratique d'une nudité saine et bienveillante... est en plein accord avec la loi, TANT QU'IL SE PRATIQUE DANS UN LIEU OÙ IL EST AUTORISÉ OU TOLÉRÉ. Ainsi, le naturisme profite d'un vaste parc de lieux privés où la nudité est la règle, comme les clubs, associations et centres de vacances. Pour ce qui est des plages, il faut distinguer celles qui jouissent d'un arrêté municipal garantissant la nudité dans un cadre légal et celles tolérées qui profitent d'une permission de principe officielle" ; franchement... il est plus que légitime de s'interroger sur l'intérêt pour l'APNEL d'en être encore membre...


Par contre, non seulement l'APNEL pourra rayonner au sein du Mouvement Naturiste à la place qu'elle mérite, mais elle n'en sera que plus grande et plus libre, débarrassée "des boulets qui lui sont attachés aux pieds", et "des tirs de barrage" qu'elle essuie en permanence.

#22 Re : Naturisme en liberté en France » Le mouvement naturiste FAQ (Foire Aux Questions) » 12-08-2021 18:31:03

jupiter a écrit :
Jef87 a écrit :

en lien avec l'activité humaine, nous obligent à sortir "des camps" et des plages, à sortir du naturisme consumériste ou "du produit touristique", certes nécessaire... mais pas du tout suffisant aujourd'hui.

En lien avec ceci, une remontée récente d'un naturiste vacancier, qui est allé sur la grande plage de Pissevaches (où se situait, auparavant, l'ancien centre naturiste la Grande Cosse qui a été vendu à Cap Fun ).


La partie textile de la  plage est noire de monde et le parking en saturation.
La partie "réservée" au naturisme (délimitée par des panneaux) quasi vide de monde.

Mettons-nous à la place de la commune qui gère cette plage. Ils ne sont pas idiots.
Voyant les problèmes de promiscuité sur la partie textile et le faible nombre de personnes en zone naturiste, ils vont reéquiliber les choses. Donc, réduire encore plus la zone naturiste et étendre la zone textile..
Le "mouvement naturiste" a t-il vocation à initier des marchandages avec la commune pour savoir combien de m² attribuer aux textiles et combien aux naturistes ?

NON, La règle est très simple : Appliquer la loi, comme en Espagne ou en Angleterre. C'est à dire que depuis la réforme du code pénal, être nu n'est plus interdit. Ça c'est la règle générale. Si un maire veut créer une zone réservée exclusivement aux textilistes, alors il doit prendre un arrêté dans ce sens. Mais cela doit rester une mesure "exceptionnelle", y compris au niveau du pourcentage de plage interdit à toute nudité. La règle générale, c'est la mixité dans l'espace public et en théorie, toutes les plages devraient être considérées comme "libre", selon la formule de 1981.

Voilà notre axe : agir pour que soit reconnue partout cette Culture du Corps Libre !

#23 Re : Naturisme en liberté en France » Le mouvement naturiste FAQ (Foire Aux Questions) » 11-08-2021 21:29:43

Bonsoir Bruno,


Il y a aussi Le Mouvement Démocrate... Est-ce que tous les démocrates sont au Modem ? Certes non. Mais ils ont montré ainsi la nouvelle dynamique qui s'est enclenchée autour de cette notion. Idem pour nous. Oui, nous considérons, de par la philosophie naturiste que nous défendons et voulons valoriser sur l'ensemble de ses thématiques, que nous sommes les dignes héritiers de ce qui a fait émerger le naturisme contemporain. Mais il nous faut à présent inventer celui du XXIe siècle. Celui qui doit participer à la construction de nouveaux paradigmes, à de nouvelles voies pour l'humanité, en faisant société pour "infuser" nos valeurs et notre conception de la vie. L'urgence climatique et l'extinction rapide de la biodiversité nous obligent, en lien avec l'activité humaine, nous obligent à sortir "des camps" et des plages, à sortir du naturisme consumériste ou "du produit touristique", certes nécessaire... mais pas du tout suffisant aujourd'hui.


Pour nous, la nudité n'est pas un objectif en soi, mais un moyen. Sinon, ce n'est plus du naturisme, mais seulement du nudisme. Je crois que trop de naturistes ont perdu de vue qu'en tant que philosophie (recherche de la sagesse), le naturisme vise autre-chose que la simple jouissance en pleine nudité, 15 jours par an pendant les vacances. Marcel Kienné de Mongeot, un des pères fondateurs disait ceci : « Il faudra choisir un jour entre le matérialisme économique assoiffé de jouissances vulgaires, sans idéal, et l’amour de la Vie qui réclame une Organisation Sociale simple et naturelle. Car le progrès véritable réside dans l’amélioration de la personne humaine. Pas dans les "créations" plus ou moins étonnantes, plus ou moins merveilleuses, de l’homme économique. »


Et bien... nous y sommes à ce jour ! Et quand notre outil habituel s'est émoussé, voire qu'il n'est plus adapté à notre temps, alors on en change, aussi simplement que ça. Ainsi va la vie.

#24 Re : Naturisme en liberté en France » Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté... » 04-08-2021 09:26:06

Je vois que tu as retrouvé la forme Bruno et j'en suis heureux pour toi.
Mais sur le fond de tes propos, je crois que tu t'égares vraiment…
Mais bon, la haine, c'est comme l'amour, ça rend aveugle.


Je ne peux pas, évidemment, ne pas rétablir la vérité quant à tes allégations à mon encontre. Vous aimeriez bien réduire la crise que traverse la FFN à un problème d'égos et de luttes de pouvoirs... Mais si c'était cela, j'aurais accepté d'entrer au CA et au Bureau quand Viviane me l'a proposé. Or, ma réponse a été "je n'ai pas besoin d'un titre pour bosser et ma fonction de chargé de mission me va très bien. Elle me suffit". Donc non, pour ce qui me concerne, ce n'est pas ça le sujet.


C'est toujours très facile de jeter l'opprobre ainsi sur les gens et de ne surtout pas traiter du fond. Très pratique. Tu nous accuses de "stalinisme" alors que c'est vous qui utilisez toute la panoplie du parfait stalinien : mensonge, caricature, manipulations, boycott et censure, détournement et réappropriation du travail des autres sans les nommer, mise à l'écart et effacement de ceux qui ne sont pas dans la ligne, détournement de l'outil fédéral en parti unique, j'en passe et des meilleurs...


bsaurez a écrit :

Festinatur, parlons en........ 3000 personnes annoncées/ espérées sur 2 jours, revus à la baisse à cause des conditions sanitaires à 1000 par jour et au final, vous avez eu 250 entrées pour les deux jours (et non 500 visiteurs, oui parce que 250 entrées payantes X deux jours, ça fait 500 ...........)
Mais 250, c'est bien plus que ce que je pensais et c'est très bien mais les 3000 au départ ???? c'était pas mégalo comme on l'avait annoncé ?


Oui, 3000 personnes est ce qui avait été prévu... mais avec la première version qui prévoyait une participation active et financière de la FFN. Ce qui n'a pas été le cas et qu'au contraire, nous avons eu son boycott et sa censure... et même des manipulations du genre de celle qu'a dénoncée Jacques : Le représentant de la FFN est allé dire à la FNI que l'APNEL n'était pas affiliée à la FFN... et que par conséquent, nous ne pouvions pas recevoir de subvention de sa part pour le festival. Vous avez donc été très actifs pour que NATURist' por nova mondo  soit un échec. Alors oui, nous avons dû réajuster le budget et oui, nous n'avons pas eu les 3000 entrées que l'on aurait pu espérer sans tous ces bâtons dans les roues.  Malgré tout, nous y sommes arrivés et cela a été un succès, ne vous en déplaise, et même au plan financier.


bsaurez a écrit :

Après que tu refasses l'histoire avec l'éviction de Jeff, je veux bien, c'est de bonne guerre. Sauf que la FFN ne l'a pas viré, on lui a demandé (plusieurs fois) s'il voulait rester à condition qu'il ne mélange pas tout avec Festinatur => il n'a jamais répondu à la question. C'est lui qui s'est mis dehors tout seul pour passer pour une victime, il n'attendait que ça.


La vidéo de ce procès en sorcellerie digne de l'Inquisition, (pour ne pas reprendre le mot "stalinien") est disponible pour qui le veut auprès des Présidents de région FFN qui l'ont tous reçu . Chacun pourra donc y voir très clairement :
1 : que par 2 fois j'ai répondu à la question, aussi bête soit-elle,
2 : que cette question n'avait aucun sens... car j'ai toujours pris soin de bien séparer mon activité FestiNATUR' de mon activité en tant que chargé de mission. Je ne suis pas un débutant pour commettre cette erreur, vous connaissant parfaitement.
3 : Oui, le CA a voté pour me retirer toutes mes missions au sein de la FFN (juridique, éducation populaire et environnement)


La vérité, c'est qu'il s'agissait de m'évincer :
1- parce que j'avais créé FestiNATUR' afin de maintenir la mise en route du festival (crime de lèse majesté), ce qui montre bien que vous raisonnez non pas en mouvement fédéral, mais en parti unique : tout le monde doit obéir le petit doigt sur la couture du pantalon ;
2- parce que depuis, l'AG de déc. 2020, une nouvelle équipe avait pris le pouvoir et entendait bien remettre en cause tout ce qui avait été accomplit en 3 ans, et tuer dans l'oeuf les projets correspondant à de nouvelles orientations (nouveaux statuts fédéraux,projet d'éduc pop, festival et stratégie d'ouverture, positionnement vis-à-vis de l'article 222-32) ; 
3- parce que je voyais clair dans leur jeu et que je ne suis pas manipulable ;
4- Comme tu l'avoues toi-même ci dessous, Bruno, parce que j'exprime sur mon mur FB des idées qui ne vous plaisent pas...


bsaurez a écrit :

Avant j'appréciais bien Jeff, avec qui j'ai bien discuté à la fête de l'Huma, et puis après, j'ai vu ses publications sur son mur Facebook. Bien sûr, il est totalement libre de poster ce qu'il veut sur son mur FB privé mais est ce bien sérieux d'avoir comme conseiller juridique à la FFN, un pro GJ, anti vax, qui relais tous ce qui tourne autour des antivax comme infox (Pelloux compris), qui compare BFM à Fukushima, qui parle de dictature en France, etc.... ?????? et surtout..... qui croit tout mieux savoir que les avocats diplômés en leur faisant la leçon de droits (clairement, on croit rêver là).

Quand je parle de manipulation, caricature, détournement et mise à l'écart en raison de mes opinions, en voilà un bel exemple. Je crois que tu as oublié une accusation ou alors tu n'a pas osé : "complotiste ! ".  Si on se pose des questions et que l'on n'est pas d'accord avec les médias main-stream, alors on "n'est pas sérieux" ? Et tout ce qu'on mérite, c'est d'être éjecté ? Merci Bruno. Là tu exprimes clairement le vrai visage de ce qu'est devenu la FFN. Et puis tiens, petite info pour ce qui est de ma présupposée "position antivax" : J'ai eu droit à la première injection d'Astra Zeneca le 13 mars dernier... juste la veille de son retrait provisoire. Et depuis, je me bats contre les effets secondaires et pas des moindres, que cela a déclenchés... Peut-être même que si je n'avais pas eu le traitement que je suis depuis des années, et qui a sans doute minimisé ces effets secondaires, je ne serais pas là pour te répondre.


Et pour ce qui est de ma position de juriste sur le 222-32, vous "oubliez" juste une chose à vouloir me caricaturer : non, je ne suis pas le seul ! Il y a des professeurs de droit pénal (qui écrivent les nouveaux manuels), les juges de Coutances, Périgueux, Amiens, Paris (1e et 2e instance de l'affaire FEMEN qui a fini en cour de cass en février 2020), Rennes (affaire des zadistes de ND des Landes), + tous les procureurs qui prononcent les classements sans suite que nous obtenons grâce à nos interventions. Voilà, ce que tu exprimes là Bruno, ce n'est ni plus ni moins que du dénis qui comme le dit très justement Jacques, je trouve, relève bien du syndrome de Stockholm dont sont atteints bon nombre de naturistes... 


bsaurez a écrit :

Après, ce qui me rassure c'est que vous avez les soutiens que vous méritez : Gilles de Backer, Hervé Masson, Gérard André mais surtout Franck dit Bart dont vous n'avez sûrement pas mesuré le degré de nuisances (enfin j'espère). Et la FFN survivra à l'APNEL comme elle a survécu aux soubresauts des tempêtes passées.

Je crois que ce mépris et cette malveillance que tu affiches avec autant de morgue en dit long aussi sur ce qu'est devenu la ligne de la FFN aujourd'hui, ses valeurs, son éthique. Et en disant cela, je ne parle pas de la très grande majorité des naturistes qui y sont affiliés sans imaginer le 5e de ce qu'il s'y passe...


Mais cela montre bien que nous n'avons plus rien à y faire. Je pense même que s'il y avait encore des apnéliens qui doutaient de la nécessité de ce divorce désormais irrémédiablement consommé, tu nous auras aidé à les en convaincre.

#25 Naturisme en liberté en France » Le Mouvement naturiste : une nouvelle dynamique » 01-08-2021 13:45:02

Jef87
Réponses : 7

lmn.jpg


Notre mouvement est ouvert à tous(tes) les naturistes qui se reconnaissent dans notre sous-titre "Pour que vivent la nature et notre HumaNUté", et souhaitent agir pour un nouveau monde, sans discriminations ni rapports de dominations, s'appuyant sur les valeurs naturistes et républicaines de Liberté, Égalité, Fraternité et Laïcité.



   mouvement_naturiste.jpg


Un MANIFESTE est en cours d'écriture et sera présenté prochainement.


L'organisation du Mouvement Naturiste est de type confédéral... un petit clin d'oeil à notre parrain posthume, Monsieur Élisée Reclus.


L’activité naturiste associative sera structurée autour de deux branches :
1. Une branche horizontale avec des Unions Régionales regroupant les associations de chaque territoire concerné ;
2. Une branche verticale structurée autour de 8 thématiques fédérales de base permettant de faire société et de faire vivre la philosophie naturiste.


Les 8 thématiques fédérales seront les suivantes :


1. Sportive : avec des associations ayant une double affiliation : au Mouvement Naturiste et à la fédération sportive concernée ;


2. Culturelle et artistique : avec la création d’associations de pratique ou de réflexion, notre participation active au festival annuel NATURist’ por nova mondo à Baugé-en-Anjou (49), la promotion de l’espéranto et de nombreuses activités ou évènements à imaginer et mettre en œuvre ; la création d’un centre-ressources, etc.


3. Écologie sociale : avec les réseaux Ambassadeurs de la nature naturistes ; biodiversité ; cause animale et droit animalier ; actions climat ; WNBR ; agroécologie, etc ;


4. Santé & bien-être : avec un observatoire de la nudophobie et le numéro d’appel « SOS nudophobie - 06 52 46 47 16» déjà créé https://apnel.fr/forum/viewtopic.php?id=2173 ; le développement, la diffusion et la promotion de pratiques naturelles qui permettent de maintenir ou de retrouver un niveau maximal de santé et de bien-être (naturopathie, sophrologie, massage, yoga, qigong, relaxation, méditation, etc.) ;


5. Droits & libertés, au regard de la nudité totale ou partielle - la liberté vestimentaire, comme liberté fondamentale, le changement social comme nécessité / Action & défense des naturistes accusés d'exhibition sexuelle et reprise du travail sur une proposition de loi avec lobbing auprès des parlementaires ;


6. Éducation populaire dans ses deux dimensions « Jeunesse » & « pour tous » / l’Université Populaire NATUR’


7. Spiritualité & Laïcité : dans le but de construire un regard bienveillant à l’égard de la nudité ainsi qu’une culture du corps libre, dans un dialogue permanent avec les différentes religions et autres approches spirituelles.


8. Associations naturistes professionnelles (agriculteurs, urbanistes et architectes, juristes, enseignants, éducateurs, etc.), afin de nourrir la réflexion et insuffler notre philosophie « pour un nouveau monde ».


La cotisation annuelle sera la suivante :
Adulte : 23,00 € + licence sportive fédérale éventuelle
Étudiant – apprenti – RSA : 5,00 € + licence sportive fédérale éventuelle
Mineurs (-18ans) : gratuit + licence sportive fédérale éventuelle


La clef de répartition entre les différentes instances sera la suivante :


Cas 1 - Dans associations locales
➢ 50 % pour l’association (soit sur 23 € : 11,50 €)
➢ 30 % pour l’union régionale (soit sur 23 € : 6,90 €)
➢ 20 % pour la confédé & branche fédérale (soit sur 23 € : 4,60 €)


Cas 2 – Dans associations nationales
➢ 50 % pour l’association
➢ 50 % pour la confédé & branche fédérale


Cas 3 – Adhésions directes via HelloAsso ⇒ Intégration automatique à l’union régionale
➢ 50 % pour la région
➢ 50 % pour la confédé & branche fédérale


Dons via HelloAsso
➢ 100 % à la confédé


Les adhérents "directs" seront automatiquement rattachés à l'Union régionale correspondant à leur adresse


Pour les personnes physiques : RDV bientôt sur HelloAsso pour adhérer.
Pour les personnes morales / associations : Nous contacter par mail à : lemouvementnaturiste@gmail.com

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.11