ACCUEIL | ACTUALITÉ | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l’APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 21-06-2009 21:19:29

jfreeman
Administrateur

Page d'histoire : Vincent Bethell, nu à la ville et à la barre

Vincent Bethell, nu à la ville et à la barre
Article du 18.01.2001 de Courrier International


logocr.jpg


Les Anglais peuvent se promener tout nus dans la rue.
Cette licence leur a été accordée par douze jurés, dix hommes et deux femmes, qui ont reconnu Vincent Bethell, un artiste au chômage, non coupable de "dommage simple à autrui" quand il s'était entièrement déshabillé, l'été dernier, dans des rues encombrées de villes anglaises.


Pour le Times, c'est la "première fois dans l'histoire du droit moderne" qu'un homme est disculpé dans ces circonstances.


Vincent Bethell avait commencé sa campagne à Londres au mois de juillet devant les locaux de New Scotland Yard, à deux pas de Westminster, et avait persisté dans son entreprise dans d'autres rues du centre de Londres et de Bristol. Arrêté à douze reprises au moins, le nudiste avait toujours refusé de s'habiller, bravant le froid en prison et les regards sévères des juges anglais lors de ses diverses comparutions devant les tribunaux. Insensible aux condamnations et aux intempéries, M. Bethell fut finalement appelé à comparaître devant la cour d'assises de Southwark.


L'artiste, assis nu sur un sac plastique, y répondit de l'accusation "d'avoir fait tort aux moeurs et au confort publics, et d'avoir entravé les droits du public à jouir de ses libertés". Interrogée sur la signification de "confort public", l'accusation était cependant restée silencieuse. Pour M. Bethell, il est question du droit "à être humain". "Etre nu n'est pas un péché. Ce dont il est question, c'est de mon droit de vivre et de l'acceptation de la peau humaine." Pour M. Bethell et un autre de ses amis nudistes incarcérés à la prison de Brixton, il est temps que la société fasse la distinction entre nudité et sexe, et donne à chacun le droit d'aller comme il lui plaît.


C'est à cette opinion que s'est rangé le jury. L'acquittement a été prononcé à l'unanimité des douze jurés, y compris de ses membres masculins, que les journalistes avaient tour à tour trouvés "embarrassés" ou "rougissants". Aux deux dames du jury, le juge, George Bathurst-Norman, avait gentiment déclaré : "Je propose que vous fermiez les yeux quand il (le nudiste) arrivera à la barre."


Cette affaire est sans précédent depuis 1871, quand un homme se baignant nu dans un étang de Chichester avait été aperçu par deux dames et avait été dûment condamné. Les nudistes et autres streakers avaient depuis écopé d'amendes ou d'avertissements de la part des autorités après avoir enfreint l'ordre public.


La décision de ce jury est sans appel bien que les autorités ne soient pas tout à fait d'accord sur sa signification. Pour le juge, l'acquittement signifie que "la nudité n'est pas une nuisance publique (dommage simple à autrui, dans le cas présent)". Le porte-parole du ministère de l'Intérieur admet que le climat moral a changé et que "la loi va devoir refléter ce changement".


Ce changement est quelque peu anarchique. Quelques jours avant que l'artiste ne soit acquitté et ne prenne place dans l'histoire juridique de la nation, les autorités avaient ordonné l'enlèvement des affiches vantant le parfum Opium, d'Yves Saint Laurent. La silhouette de Sophie Dahl, le mannequin exposé nu sur les panneaux d'affichage, avait provoqué "un nombre record de plaintes"...


http://en.wikipedia.org/wiki/Vincent_Bethell


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#2 22-06-2009 16:51:09

Didier
Membre

Re : Page d'histoire : Vincent Bethell, nu à la ville et à la barre

jfreeman a écrit :

Vincent Bethell, nu à la ville et à la barre

L'artiste, assis nu sur un sac plastique, y répondit de l'accusation "d'avoir fait tort aux moeurs et au confort publics, et d'avoir entravé les droits du public à jouir de ses libertés".

Et sa liberté à lui, qui ne nuit à personne, on en fait quoi ?
Au fait, c'est quoi "nuire" ?
Au fait (bis), les moeurs ne sont-elles pas fonction des époques ?
-> les femmes en pantalon : scandale à l'époque !
-> les seins nus, le deux pièces : scandale à l'époque !
-> sous Henri IV, ne pas porter la gaufrette autour du coup : scandale à l'époque ?
-> pour les speakrines, montrer ses genoux : SCANDALE à l'époque !!

En fin de compte, le "qu'en dira-t-on" n'est-il pas plus difficile à gérer que ce que les yeux peuvent supporter ?


Didier de Poissy 78
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


adh3.jpg

Hors ligne

#3 04-07-2009 00:37:56

Bernard Boase
Membre

Re : Page d'histoire : Vincent Bethell, nu à la ville et à la barre

Le procès décrit ci-dessus dura cinq jours. J'ai assisté à la cour comme spectateur pendant plusieurs heures. Le témoin principale pour Vincent était Russell Shaw Higgs (sa page sur le sujet de "Naked Protest" est ici).

Le conseil du juge cité a été donné avant l'entrée de Russell qui a rèussi à être, lui aussi comme Vincent, tout nu. Mais Russell devrait marcher à travers la cour et se tenir debout à la barre, tandis que Vincent devrait rester assis même quand tout le monde se lève quand se lêve le juge.

Quelle pantomime! Mais un bon résultat qui malheuresement n'a pu constituer aucun précédent formel.

En revanche, Steve Gough en Écosse continue de subir l'indignité de ne pas pouvoir se présenter nu dans la cour s'il y a de personnes de la publique dans la salle (voir ce-ci), et se trouve jugé á maintes reprises coupable de "Breach of the Peace" (attentat á l'ordre publique) chaque fois qu'il est libéré du prison.

Les actions des deux hommes paraient semblables; les réponses d'autorité complètement différentes.

Dernière modification par Bernard Boase (04-07-2009 00:42:21)


Bernard (GB)

Hors ligne

#4 12-08-2009 21:39:26

jfreeman
Administrateur

Re : Page d'histoire : Vincent Bethell, nu à la ville et à la barre

J'aurai pu commencer par cet article plus ancien du 24 août 2000 de : Courrier Internationnal


logocr.jpg


                              LES MARTYRS DU NUDISME PEUVENT ALLER SE RHABILLER


24.08.2000 | The Independent


     "Je pourrais être arrêté pour délit d'opinion ou devenir un martyr", affirme d'un air songeur le Britannique Vincent Bethell, 28 ans, en dénouant une serviette orange pour dévoiler un corps mince et uniformément bronzé. Mais le martyre se refuse parfois même aux êtres les plus déterminés.


     Car M. Bethell, ancien étudiant en art actuellement au chômage, et sept de ses camarades, qui manifestaient pour le droit de ne pas porter de vêtements en public, ont dû se promener nus pendant près d'une heure dans le centre de Londres avant que la police ne se décide enfin à les arrêter, lui et deux de ses compagnons.


     M. Bethell, un homme plutôt sympathique, sérieux et courtois, s'est déshabillé un peu partout ces deux dernières années dans le cadre d'une campagne "politique" pour la légalisation de la nudité en public. Il s'est dévêtu en face du quartier général de la police métropolitaine, s'est promené tout nu dans le centre commercial Pallasades à Birmingham, a provoqué un embouteillage en grimpant à un réverbère devant le palais de justice de Londres vêtu en tout et pour tout de sa barbe broussailleuse et d'un sac à dos. Il s'est même déshabillé en plein tribunal pendant un de ses procès.


     M. Bethell reconnaît que sa cause ne déchaîne pas l'enthousiasme des foules. Seuls dix-huit partisans se sont montrés prêts à se dénuder pour défendre leurs convictions. Mais, à l'en croire, quantité de gens rêvent secrètement de circuler tels que la nature les a faits. "C'est la peur d'être arrêtés qui les retient." Au nom de la défense de la liberté, M. Bethell est passé hier à la vitesse supérieure et s'est déshabillé en jurant que ce serait pour la dernière fois : "Je ne remettrai plus mes habits, plus jamais." Et d'ajouter : "J'imagine que je resterai en prison jusqu'à la fin de mes jours." "Ça n'a rien de sexuel, il s'agit seulement de défendre un droit de l'homme fondamental", souligne M. Bethell, qui pense que les vêtements restreignent notre humanité.


     Des excentriques, des fous ou des visionnaires en avance sur leur temps ? En fait, la plupart des vacanciers assistant à la scène ont cru qu'il s'agissait d'une sorte d'attraction. Un car de touristes est même passé deux fois. "Vous, les Anglais, vous êtes tellement libérés", commente un Indien tandis qu'une voiture fait demi-tour pour déposer deux passagers dans la rue, nus par solidarité. "Vous voyez, personne ne s'offusque", fait remarquer M. Bethell. Hormis un groupe de jeunes filles musulmanes au visage voilé qui s'enfuit en courant.


     Mercedes Gavnio, une Uruguayenne de 60 ans, regarde les hommes de haut en bas en mordant dans un hot dog. "Ça ne me gêne pas du tout", dit-elle. M. Bethell, soulagé d'avoir enfin rencontré son destin, est poussé dans une fourgonnette de police. Une sexagénaire britannique se trouve à deux pas. Que pense-t-elle de la cause ? Elle fronce le nez : "Je n'y crois pas trop. La vérité, c'est que la plupart des gens sont mieux habillés que nus."


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#5 06-09-2009 21:20:22

jfreeman
Administrateur

Re : Page d'histoire : Vincent Bethell, nu à la ville et à la barre

Vincent Bethell, nu à la ville et à la barre
Lundi 5 juin 2000 dans le journal "The Independant"


vbethell.jpg


Le dimanche 14 juin dernier, des centaines de cyclistes pédalaient nus en pleine ville de Brighton.


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#6 03-06-2012 16:56:08

Alain
Membre

Re : Page d'histoire : Vincent Bethell, nu à la ville et à la barre

Qu'est-il advenu de l'action de Vincent Bethell ? Est-il toujours nu depuis ?


Alain de Belgique
"Nous n'avons qu'une vie, vivons la bien"

adh3.jpg

Hors ligne

#7 12-10-2012 15:14:55

jfreeman
Administrateur

Re : Page d'histoire : Vincent Bethell, nu à la ville et à la barre

Vincent Bethell  est toujours aussi remonté contre Stephen Gough.
Le fait que Steve n'est pas eu la courtoisie de se référer
à ce qu'il a fait, bien avant lui, l'a profondément exaspéré.

En juillet dernier, il a rédigé ce communiqué de presse peu sympathique :


Vincent Bethell condamne le "Rambler nu" !


La vérité sur le  Stephen Gough


Je crois fermement que le randonneur nudien est un demandeur d'attention
qui fait du tort à la question de la nudité en commun. Je suis célèbre, ou l'était autrefois
pour avoir été nu en public. J'ai fait campagne pour le droit d'être nu en public, sous la bannière
de la liberté d'être vous-même la campagne, ce qui était une campagne sérieuse et très efficace
fondée par moi-même.

Source  http://srhsp.posterous.com/archive/7/2012


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#8 07-03-2013 18:11:05

jfreeman
Administrateur

Re : Page d'histoire : Vincent Bethell, nu à la ville et à la barre

VINCENT BETHELL A PASSE CINQ MOIS EN ISOLEMENT


200101vincentbethellnumetro.png


Un jury a unanimement rejeté l'accusation de nuisance publique pour Vincent Bethell, 28 ans, militant vétéran nudiste, nu lors de sa campagne "liberté d'être soi-même". Vincent a déclaré qu'il espérait que le verdict enverai un message fort aux autorités pour faire comprendre que la nudité en public n'était pas offensante.


Dès qu'il a entendu le verdict rendu au tribunal de Crown à Southwark,  Bethell, vêtue seulement d'une barbe, a crié : «Être humain n'est pas un crime". Mais le juge George Bathurst-Norman l'a prévenu : "Je n'irai pas trop loin avec cette idée". "Il n'est tout simplement pas une nuisance publique dans ces circonstances".


M. Bethell, qui a maintes fois été arrêté pour sa nudité. Il a passé les cinq derniers mois en isolement à la prison de Brixton au sud de Londres en raison de son refus de porter des vêtements.


Il a quitté la cour avec un sac de vêtements et des frissons alors qu'il s'adressait à l'extérieur aux journalistes avec des températures glaciales. "C'est une grande décision et un grand progrès", a t-il dit.


"Les autres fois, j'ai été condamné par les magistrats. Mais c'est la première fois que j'ai été jugé par des membres du public. Le procès devant un jury est très important pour la justice".


Il a dit qu'il allait continuer sa campagne et espère que le verdict du jury enverra ce "message fort" à la police et au Crown Prosecution Service : La nudité en public n'est pas un crime !


Mais selon l' avocat Orlando Gibbons, s'exprimant également après le procès, la nudité en public restera un crime tant qu'il n'y a pas un changement dans la loi.


Les sympathisants nudistes de M. Bethell était à l'extérieur du tribunal. Edward Pope, 52 ans, d'Oxford, ne portant rien hormi des gants de laine et des chaussettes.


Source : http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/1110330.stm


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.11