ACCUEIL | ACTUALITE | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l'APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 15-03-2018 19:16:54

jfreeman
Administrateur

Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

Stand naturiste à la fête de l'Humanité les 14-15-16 Septembre 2018
Source : https://fete.humanite.fr/





                  gros_titre.jpg



                  dechire_p.jpg





Pour nous, le thème sera " les femmes et la nudité" et en particulier la problématique du harcèlement sexuel
qui fait qu'elles ont beaucoup plus de mal à vivre sereinement leur naturisme.
On le constate d'ailleurs, chaque année, avec la difficulté que l'on a pour "recruter" des militantes
en randonue ou à la Fête de l'Humanité.


Ainsi, "Dire le naturisme" pour une femme en s’effeuillant, c'est malheureusement plus compliqué !



                                              empreintes_mains.jpg




Autres liens :


https://www.sortiraparis.com/scenes/con … servations
https://www.tourisme93.com/document.php … C930027766
http://www.linternaute.com/sortir/evene … d-affiche/



Quelle révolution et que de beaux souvenirs :


https://vimeo.com/188452743


https://vimeo.com/235397652


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#2 17-03-2018 06:22:46

Luc33
Membre

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

PARFAIT !


Nous sommes là au coeur du problème et la défection de la représentation féminine dans le naturisme militant n'en est que le symptôme.
Et je pense que ça devrait faire écho à la fête de l'Huma où les femmes sont très présentes, très représentées et très en questionnement sur notre manque de mixité.


Luc du 33 (Gironde)  


adh3.jpg

Hors ligne

#3 22-03-2018 05:44:43

BAREFOOTER
Membre

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

En effet, la question est très sérieuse mais la très grosse majorité du problème du voyeurisme
venant des hommes, c'est malheureusement beaucoup plus difficile dans un "espace libre" pour une
femme. Je pense que c'est différent en randonue où le manque de présence féminine, du coup
n'incite pas les autres.


Fabrice du 94 (Val de Marne) 


adh3.jpg

Hors ligne

#4 30-03-2018 20:45:11

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

Un grand merci à Jean-Luc pour avoir relayé l'information :
http://naturisme-hebdo.fr/index.php/201 … huma-2018/



201803_nat_hebdo_1.jpg


201803_nat_hebdo_2.jpg


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#5 01-06-2018 16:33:35

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

Un article du Magazine Marianne qui parle de naturisme urbain et de toquade de bobos parisiens :



20180601_marianne.jpg


Source : https://www.pressreader.com/france/mari … 2306437626


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#6 06-07-2018 15:49:59

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

A noter que cette année, nous risquons d'être un peu nombreux pour "habiter" le stand la nuit.
Aussi, si vous souhaitez venir, je vous incite à réserver dès aujourd'hui une chambre dans cet hôtel Formule 1
Il est bon marché et situé à moins de 7 kms de notre emplacement dans le Parc départemental Georges-Valbon,
à La Courneuve (Chambre "Side-Car" 112,35 €).


Avec Sylvie, nous y serons pour 3 nuits, du jeudi 13 au samedi 15 septembre inclus.


Autant se retrouver entre naturistes...
Autant pour la convivialité que pour la logistique.


Réservation : https://www.booking.com/s/11_6/jfrimo83


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#7 06-07-2018 17:38:35

ouchanani
Membre

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

je serais bien partant pour venir avec une amie mais je voudrais savoir si la nudité est accepté uniquement aux alentours du stand ou partout sur la fete ?

Hors ligne

#8 06-07-2018 20:42:09

Gibert
Membre

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

hé hé !! aux alentours du stand pas de problème, après c'est comme chacun le ressent, verbalement nous n'avons pas d'autorisation sur toute la fête et puis je pense on peut aussi respecter les gens qui ne souhaitent pas voir des naturistes en restant près de notre stand.


Bernard GIBERT du 60 (Oise)
Trésorier de l'APNEL


adh3.jpg

Hors ligne

#9 07-07-2018 05:50:38

Luc33
Membre

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

Jacques,

peux tu nous donner l'adresse exacte de l'hôtel où vous avez réservé ?

Je n'ai rien contre le camping car mais si je peux être véhiculé avec vous sur l'hôtel, pourquoi pas ?
Moi aussi j'ai prévu les nuits du jeudi 13 au samedi 15.


Luc du 33 (Gironde)  


adh3.jpg

Hors ligne

#10 07-07-2018 05:54:16

Luc33
Membre

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

Qui plus est, on peut aussi partager une chambre à 2 voire 3 ( ambiance rando) donc, c'est encore plus intéressant.



Si ça intéresse d'autres personnes présentes, on peut faire comme ça.


Luc du 33 (Gironde)  


adh3.jpg

Hors ligne

#11 07-07-2018 06:27:55

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

Luc33 a écrit :

Jacques,

Peux tu nous donner l'adresse exacte de l'hôtel où vous avez réservé ?
Je n'ai rien contre le camping car mais si je peux être véhiculé avec vous sur l'hôtel, pourquoi pas ?
Moi aussi j'ai prévu les nuits du jeudi 13 au samedi 15.


Hotel Formule 1 Saint Denis Centre Basilique
11 avenue Lénine, Saint-Denis
93200, France


(réservé sur booking.com : https://www.booking.com/s/11_6/jfrimo83)


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#12 11-07-2018 18:31:42

Luc33
Membre

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

super Jacques, merci, c'est fait et yaplusgrandchose.



J'ai réservé 1 chambre pour 2; si ça peut dépanner quelqu'un.


Luc du 33 (Gironde)  


adh3.jpg

Hors ligne

#13 19-07-2018 15:18:10

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

Comme l'an passé, on nous attend avec intérêt (et sans humour) smile


20180703_facebook.jpg


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#14 01-08-2018 21:21:37

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

Objet : recherchons femmes et artistes en "body painting"


Bonjour à toutes et tous,


Cette année encore, pour la troisième édition, nous aurons un stand sur la Fête de l’Humanité les 14, 15 et 16 septembre (vendredi, samedi et dimanche) 2018. Le thème sera « les femmes et la nudité », le rapport au corps, l’égalité hommes & femmes et la violence faite aux femmes. Autant de sujets d'actualité en écho avec la difficulté que l'on a pour recruter des femmes acceptant d'animer notre stand lors des Fêtes de l’Humanité.


A cette occasion, nous recherchons des "artistes" ( hommes et surtout femmes) habitués à la peinture sur corps. Nous fournissons bien sûr le nécessaire.
Vous serez accueillis dans la plus grande convivialité.
Nous vous aiderons pour l'hébergement sur place et les repas (pour ceux qui viennent de province).
Vous verrez, ce sont des moments exceptionnels et inoubliables d'échanges avec les visiteurs.
Alors, n’hésitez pas à venir nous rejoindre.


Je reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires…


Sylvie FASOL
apnel @ free.fr


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#15 01-08-2018 21:22:17

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

Objet : recherchons femmes et artistes en "body painting"


Bonjour à toutes et tous,


Cette année encore, pour la troisième édition, nous aurons un stand sur la Fête de l’Humanité les 14, 15 et 16 septembre (vendredi, samedi et dimanche) 2018. Le thème sera « les femmes et la nudité », le rapport au corps, l’égalité hommes & femmes et la violence faite aux femmes. Autant de sujets d'actualité en écho avec la difficulté que l'on a pour recruter des femmes acceptant d'animer notre stand lors des Fêtes de l’Humanité.


A cette occasion, nous recherchons des "artistes" ( hommes et surtout femmes) habitués à la peinture sur corps. Nous fournissons bien sûr le nécessaire.
Vous serez accueillis dans la plus grande convivialité.
Nous vous aiderons pour l'hébergement sur place et les repas (pour ceux qui viennent de province).
Vous verrez, ce sont des moments exceptionnels et inoubliables d'échanges avec les visiteurs.
Alors, n’hésitez pas à venir nous rejoindre.


Je reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires…


Sylvie FASOL
apnel @ free.fr


Information reprise sur Nautena : http://nautena.com/?p=452


photo_danon_bodypainting.jpg


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#16 07-08-2018 09:27:42

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

On peut dire que le thème choisi cette année est parfaitement dans l'air du temps.
Quant à prétendre que le naturisme est un remède à bien des maux de la société, il n'y a qu'un pas...


https://youtu.be/VBeoh7u8sHM



A travers cela, ce sont aussi nos libertés individuelles qui régressent un peu comme le port de la minijupe
que peu de femmes osent porter aujourd'hui, ayant peur de se faire agresser sad


https://youtu.be/S2H0n6TWPlc


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#17 25-08-2018 13:24:42

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

Fort du succès des années passées, l’APNEL (Association pour la Promotion du  Naturisme en Liberté) - en partenariat avec la Fédération Française de Naturisme, International Naturist Federation et l'Association des Naturistes de Paris - participe une nouvelle fois à la Fête de l’Humanité.


Notre thématique sera cette année : "La condition féminine - nudité et émancipation", pour aborder à notre façon le sujet des violences faites aux femmes, le combat pour l'égalité femmes/hommes et le respect mutuel.


Venez vivre une expérience de partage dans le respect de chacun et, si vous le souhaitez, vous pouvez aussi nous aider à financer notre stand. Ensemble, démontrons que le naturisme et ses valeurs ont toute leur place dans la vie de la Cité et peut être une réponse à bien des maux.


PS Pour contribuer au succès de cet événement, merci de prendre le temps de partager au maximum cette information smile


https://www.helloasso.com/associations/ … mulaires/3



Pour nous retrouver facilement dans cet immense espace festif : c'est avenue Georges Valbon


plan_stand_google


stand_apnel_2018.jpg


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#18 26-08-2018 09:19:37

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

A noter cette intéressante initiative :



Manifeste pour un naturisme féministe


Le naturisme est en plein essor, mais il reste malgré tout une pratique essentiellement masculine. Essayez de créer un groupe naturiste ou de proposer un événement naturiste sur les réseaux sociaux: vous serez littéralement submergés par les demandes venant des hommes, tandis que les demandes venant des femmes seront toujours très rares.


Aussi, la plupart des femmes actives dans le milieu naturiste y arrive en tant que épouse ou compagne d’un naturiste. Les femmes qui arrivent seules au naturisme sont rares, et encore plus rares sont celles qui y arrivent avant 50 ans.


En fait, dans les groupes naturistes, il y a toute une dynamique qui se crée entre familles, hommes seuls et femmes seules:


Les familles désirent surtout rester entre familles. Les hommes et femmes seules sont regardes avec suspicion: on craint toujours qu’ils soient là pour draguer le mari ou la femme de quelqu’un, ou pour des raisons encore plus inavouables. Dans les meilleurs des cas, les personnes seules sont tolérées dans les centres familiaux; dans le pires des cas, elles sont carrément mises à la porte (dans la pratique, l’exclusion s’applique surtout aux hommes seuls).


Le rapport entre les hommes seuls et les femmes seules est plus complexe.


En théorie, les hommes seuls souhaitent qu’il y ait davantage de femmes dans les lieux naturistes, et se posent plein de question sur quelle serait la meilleure manière d’attirer davantage de femmes vers le naturisme.


Dans la pratique, la plupart des hommes seuls ne savent pas comment interagir avec une femme qui arrive toute seule au naturisme. D’un côté, l’arrivée de femmes seules dans les lieux naturistes correspond à ce qu’ils cherchaient depuis longtemps. De l’autre, ils partent toujours du principe que les femmes arrivent au naturisme car elles y sont initiées par leurs compagnons, et donc une femme qui y arrive seule est pour eux un OVNI, un phénomène paranormal sans explication aucune.


Donc, l’arrivée d’une femme seule dans un lieu naturiste suscite très souvent des réactions contradictoires de la part des hommes présents: s’ils essaient de tout faire pour la faire sentir à l’aise, ils la perçoivent au même temps comme un corps étranger, quelque chose qui perturbe l’ordre naturel des choses.


Pour changer cette situation, et rendre le naturisme attractif en égale manière aux hommes et aux femmes, il y a besoin d’un


Manifeste pour un Naturisme Féministe.


Tout le monde est le bienvenu, qu’il soit homme ou femme, jeune ou vieux, marié ou célibataire. Nous veillerons à ne pas juger les gens selon leur sexe, âge ou état civil.
Tout le monde est bienvenu, qu’il soit beau, moche, haut, bas, gros ou mince. Nous veillerons à ne pas juger les gens selon leur physique.
Chacun se déshabillera à son rythme, et selon ses envie et ses limites. Ceux qui ne sont pas à l’aise avec la nudité pourront utiliser un paréo ou un linge de bain (les habits civils et les maillots de bains sont par contre déconseillés). Nous n’obligerons pas les gens à se déshabiller tout d’un coup.
Tout le monde est bienvenu, qu’il soit en couple ou célibataire, hétéro ou gay, monogame ou polyamoureux. Nous veillerons à ne pas juger les gens par rapport à leur orientation sexuelle.
Tout le monde doit être libre de discuter de sujets liés à la sexualité et et aux relations entre hommes et femmes. Nous tolérerons les discours des autres sans qu’il y ait de tabous et de non-dits.


Il est tout à fait normal qu’il y ait des attirances, et qu »on ait envie de démarrer des nouvelles relations, mais il faut faire attention que ça se fasse de manière respectueuse et consensuelle. La nudité est aussi une forme de vulnérabilité, donc il faut redoubler les précautions dans le contact avec l’autre. Plutôt que faire des compliments sur le physique d’une personne, mieux vaut les faire sur sa personnalité. Et il faut se rappeler que oui c’est oui, et non c’est non: S’il y a un doute, mieux vaut user de la prudence que se retrouver dans des situations embarrassantes.


Il faut se rappeler que nous nous retrouvons pour faire des activités et passer du beau temps ensemble. Les nouvelles rencontres peuvent arriver, mais cela n’est pas le but du naturisme. Dans tous les cas, les actes de nature sexuelle dans le cadre des activités naturistes sont strictement interdits. Le groupe veillera à maintenir un cadre inclusif et bienveillant pour tous les participants.


Ce manifeste est une première ébauche, et tous ajouts et corrections sont bienvenues. Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à en proposer ! Et ça se voit.



Source : Marco Castroni, le 16 juin 2018
https://naturomandie.org/2018/06/16/man … comment-37


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#19 26-08-2018 10:32:04

ouchanani
Membre

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

je rejoins tres bien cet ébauche. je la modèrerai néanmoins sur "Il est tout à fait normal qu’il y ait des attirances, et qu »on ait envie de démarrer des nouvelles relations, mais il faut faire attention que ça se fasse de manière respectueuse et consensuelle. La nudité est aussi une forme de vulnérabilité, donc il faut redoubler les précautions dans le contact avec l’autre. Plutôt que faire des compliments sur le physique d’une personne, mieux vaut les faire sur sa personnalité. Et il faut se rappeler que oui c’est oui, et non c’est non: S’il y a un doute, mieux vaut user de la prudence que se retrouver dans des situations embarrassantes."
je pense qu'il faut impérativement que même si un homme attend ou espère quelque chose, il ne DOIT pas faire le premier pas.


il faut etre encore plus respectueux que l'on ne le serait en milieu textile. NE PAS aborder une femme nat qui n en a pas exprimé clairement l'envie. Oui c'est à rebours des habitudes textiles ou c'est l'homme qui fait le premier pas, mais justement.


J'ai une amie nat qui a peine inscrite dans un club et sa serviette posé, un homme est arrivé "je peux poser ma serviette à coté de toi" puis lui a tenu la conversation. Par politesse , elle ne l'a pas écarté, mais elle  s'est désinscrite après que ce scenari ce soit répété  ...

Hors ligne

#20 26-08-2018 10:44:48

ouchanani
Membre

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

"Chacun se déshabillera à son rythme, et selon ses envie et ses limites. Ceux qui ne sont pas à l’aise avec la nudité pourront utiliser un paréo ou un linge de bain (les habits civils et les maillots de bains sont par contre déconseillés). Nous n’obligerons pas les gens à se déshabiller tout d’un coup."


sur cet aspect aussi, je ferais une modif. je pense que si on accepte qu'un homme reste habillé a coté de femmes nues, il sera à coup sur perçu comme un voyeur. Un témoignage d'une nat: si alors qu'elle bronze nue à la plage, un homme s'installe "a vue" et garde le bas, alors systématiquement elle se rhabille, et l’homme souvent part.


je pense qu'il est nécéssaire que les hommes en milieu nat soient tous nus, et qu'il faut accepter que les femmes ne le soient pas quand elles ne le souhaitent pas. Je sais que c'est faire 2 poids 2 mesures, mais si on veut essayer de réequilibrer la parité des sexes en milieu nat, ça me parait une bonne voie.
EN toute logique, si elles sont venues en milieu nat c'est qu'elles adhérent au principe mais sont craintives au début. si on leur manifeste un grand respect, supérieur à celui qu'elle trouve en extérieur, alors elles se sentiront à l'aise et passeront en mode nat

Hors ligne

#21 07-09-2018 14:15:57

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

J-7 Il nous reste quelques places à prix réduit (26€ au lieu de 38€ le Pass 3 jours)
pour vivre avec nous, libre et nu à la fois, dans la plus grande fête de France.
Contactez rapidement moi au 06 83 59 99 29


La météo s'annonce propice aux sans-culottes : http://www.meteocity.com/france/la-cour … -15-jours/


Sinon, n'hésitez pas à nous soutenir pour boucler le budget 2018 :
https://www.helloasso.com/associations/ … mulaires/3


La thématique de cette année est donc orienté sur le "féminisme".
Nous nous sommes donc battus pour qu'ils y en aient (des femmes) le plus possibles.


A ce titre, nous (les hommes) devront avoir l'humilité de laisser la parole aux femmes.
En particulier, Sylvie (présidente de l'APNEL), Viviane ( vice-présidente de la FFN)
et toutes celles qui voudront bien témoigner nues et à visage découvert ou nues et avec un masque blanc.
A noter qu'au niveau du nombre de participants, il me semble que l'on sera, heureusement, largement plus nombreux.


                 slogans_feministes.jpg


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#22 17-09-2018 22:25:17

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

Avant de vous proposer un compte rendu illustré de magnifiques photographies,
voici un premier bel article sur Vice de notre ami journaliste Hubert Prolongeau.


                 20180917_vice.jpg



Par Hubert Prolongeau, le 17 sept. 2018, 11:47am


Naturisme : les femmes, toujours moins nombreuses que les hommes


À la fête de l’Huma, qui s’est tenue ce week-end, seules 8 femmes s’étaient dénudées sur le stand de l’association pour la promotion du naturisme. En cause : l’érotisation du corps féminin qui se heurte aux valeurs de liberté du naturisme.


Elles sont trois pour l'instant, entourées d'une quinzaine d'hommes aussi nus qu'elles dans les allées surpeuplées du parc de la Courneuve. Trois militantes convaincues, venues pour témoigner du bonheur d'être nues et convaincre leurs « sœurs » de sauter le pas. Depuis trois ans, l'Apnel (Association pour la promotion du naturisme en liberté) investit la Fête de l'Humanité et y tient en « tenue de peau », un stand qui met en avant les valeurs du naturisme : tolérance, respect de l'autre, liberté… Cette année, le thème choisi colle à l'air du temps : comment le naturisme peut-il se greffer sur les polémiques « metoo » et les violences faites aux femmes ? La démarche qui, le soleil aidant, a connu un franc succès, permet aussi de poser la question qui fâche un peu le milieu : pourquoi les femmes tombent-elles beaucoup moins la chemise que les hommes ? Même sur le site etrenaturiste.com, un forum pose la question : « Existe-t-il des femmes naturistes seules ? »


Pas beaucoup, c'est un fait. En cette année qui a vu l'éclosion (à Paris en tout cas) de ce qu'on appelle le « naturisme urbain », les femmes restent beaucoup plus rares à se déshabiller dès qu'elles doivent sortir des centres ou des clubs réservés. Au restaurant O naturel, où l'on dîne nu, elles restent minoritaires. À la piscine Roger le Gall du XIIe arrondissement, qui accueille des naturistes trois fois par semaine de 21 heures à 23 heures, on les compte sur les doigts d'une main quand les hommes sont dix fois plus nombreux. Et la nouvellement ouverte zone naturiste du bois de Vincennes, une pelouse sur laquelle la nudité est tolérée, attire presque uniquement des couples d'hommes.


« Je suis policière. Si on me reconnaissait, ce serait un vrai souci » - Élise, 30 ans


« Le corps de la femme reste beaucoup plus sexué que celui de l'homme aux yeux des gens. Le naturisme et ses valeurs égalitaires se heurtent toujours à cet obstacle », analyse Francine Barthe-Deloisy, géographe et auteure de Géographie de la nudité. Devant le stand où Camille et Beatrice interpellent les passants et où Garance, pinceaux à la main, fait du body painting, beaucoup de passantes s'arrêtent pour discuter. Mais peu sautent le pas. Élise, une petite brune trentenaire, sera une des rares à le faire. « La nudité, c'est naturel. Ça ne me pose aucun problème », assure-t-elle. Aucun, vraiment ? Partie se déshabiller dans le stand, elle ne sortira pourtant qu'avec un masque sur le visage pour faire un petit tour de piste dans les allées sous les applaudissements de ses deux sœurs qui, elles, resteront habillées. « Je suis policière. Si jamais on me reconnaissait, ça serait un vrai souci… ».


Être reconnue, c’est le frein qu'elles évoquent en premier. Plusieurs, qui pratiquent le naturisme à la plage, refusent de le faire dans d'autres cadres, On ne sait jamais… « Certains de mes voisins sont ici, aujourd’hui. S'ils passaient, j'en entendrais parler pendant des années », explique Dominique, venue sur le stand exprimer sa sympathie aux militants, les assurant qu'elle est elle-même adepte du naturisme mais refusant de les rejoindre.


« Les gens ne sont pas éduqués à regarder un corps de femmes autrement qu’avec un regard graveleux » - Garance, 20 ans


L'autre grande difficulté, c'est le regard des hommes. « J'aime me mettre nue partout où je le peux », raconte Garance, 20 ans et les seins ornés de deux piercings. « Mais le regard est différent hors des centres naturistes. Sexualité et nudité sont tout de suite amalgamés. Les gens ne sont pas éduqués à regarder un corps de femme autrement qu'avec un regard graveleux ou consommateur », ajoute-t-elle. Un constat partagé jusqu’aux plus hautes instances de l’Apnel qui a justement choisi ce thème cette année, pour « tenter d’éduquer le regard », comme l’explique sa présidente Sylvie Fasol. Qui poursuit : « Une femme nue n'est pas un appel au sexe : c'est un être vivant qui profite de sa liberté. En amenant davantage de femmes au naturisme, nous espérons aussi apprendre aux hommes à les regarder autrement ».


Difficile de lutter contre ce vieux démon. Le malentendu peut-être total, comme le raconte Jessica, 32 ans. « Il y a quelques années, avec un groupe de militants, les « tumultueuses », nous avons tenté une opération dans les piscines publiques de Paris pour demander l'égalité vestimentaire entre hommes et femmes – et pouvoir nous aussi aller nous baigner topless. La philosophie de la chose était de desérotiser le corps féminin. Mais, concrètement, quand nous enlevions le haut, outre le fait que nous nous faisions virer très vite, la desérotisation ne se sentait pas du tout… Bien au contraire ! Les hommes qui se baignaient étaient ravis, et nous regardaient avec désir. L'inverse de ce que nous voulions démontrer… »


« Je ne suis pas belle, je ne m’aime pas » - Helena, 26 ans


Helena, 26 ans, est elle aussi mal à l'aise face au regard des hommes. « Je ne suis pas belle, je ne m'aime pas ». Pas de fausse coquetterie dans ce constat, mais l'exagération de petits défauts que la société lui renvoie : « Nous sommes toutes soumises à des diktats. Pourquoi est ce que je m'épile ? Au fond, je ne le sais pas, mais je le fais. Ne pas me mettre nue relève de la même chose : un mélange de pudeur (une fille honnête ne fait pas ça…) et de soumission à des injonctions de minceur ou de taille des seins auxquelles je me reproche d'être sensible ».


À ses côtés, Caroline confesse avoir pris trois kilos cet été, qui lui font des petits bourrelets qu'elle déteste : elle ne se remettra pas nue en public tant qu'ils n'auront pas disparu. « Il faut arriver à faire tomber ces préjugés ! », s'insurge Viviane, vice-présidente de la Fédération française de naturisme, qui assume avec un évident bien-être des rondeurs parfaitement bronzées. Elle ajoute : « Nous voulons que les femmes qui nous rejoignent soient bien dans leur corps, pas qu'elles soient embêtées par des regards insistants. C'est compliqué à faire évoluer ».


Pour faire oublier ces préventions, il y faut le groupe, la nature (beaucoup le font à la plage, mais pas ailleurs) ou une cause. Professeur de français depuis quatre ans, Juliette est venue participer à une séance de photos de Spencer Tunick, ce photographe qui, associé à Greenpeace, mettait en scène, au nom de l’écologie, de larges groupes de gens nus : sur un glacier en Suisse, dans des vignes menacées de disparition… L'expérience l'a déçue : sentiment de se faire exploiter (les « bénévoles » payent tout, y compris leur transport), présence importune de la presse, artiste hautain et presque méprisant… Mais elle en a gardé le souvenir agréable de cette nudité partagée, où le grand nombre (600 personnes) éteignait les regards gênants. « Depuis, je fréquente les cercles naturistes de Périgueux, et je participe avec eux à diverses sorties ».


Huit femmes ont participé aux actions de l'Apnel ce weekend. L'association est contente. Cela suffira-t-il à établir dans ce domaine aussi la parité que beaucoup réclament partout ailleurs ? Naturistes, encore un effort pour être révolutionnaires.



Source : https://www.vice.com/fr/article/59abd5/ … les-hommes


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#23 18-09-2018 09:11:20

sylvienature
Présidente de l'APNEL

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

C'est vrai que l'on nous interpelle souvent sur la faible proportion de femmes dans le militantisme nudien.
On nous le reproche même sad
Mais les femmes déclarent généralement un sentiment d’insécurité plus grand que les hommes dans l’espace public », assure la sociologue Marylène Lieber. Elle est l'auteure de Genre, violences et espaces publics. La vulnérabilité des femmes en question (Presses de Sciences Po).


                 couverture_genre_violences_espaces_publics.gif


Ce n'est pas l'unique raison... Il semble également que les femmes soient plus sujettes à la dysmorphophobie
que les hommes qui, eux, se moquent, plus souvent, de leur paraître : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dysmorphophobie


Sylvie FASOL du 91 (Essonne)
Présidente de l'APNEL


adh3.jpg

Hors ligne

#24 18-09-2018 12:41:28

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

Radio FG (Feel Good), présente à la fête de l'Humanité,
nous offre ce magnifique message d'accueil :
https://www.radiofg.com/news/l-humanite-se-fete-3181



                 20180914_fg.jpg




https://vimeo.com/291595397?fbclid=IwAR … M_Rse-mNV0


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#25 18-09-2018 13:17:13

jfreeman
Administrateur

Re : Fête de l'Humanité 2018 : les femmes et la nudité

En attendant la belle vidéo que nous concocte habituellement notre ami Gilles, voici une série de photographies
commentées comme il se doit pour mieux comprendre l'intérêt pour nous d'être présent dans ce type de manifestation.



LES PREPARATIFS


Ce n'est pas une sinécure que d'installer un stand à la fête de l'humanité.
D'abord, il faut réunir un budget conséquent (entre 8000 et 10000 €).


Cette année, la FNI a renouvelé son soutien à la hauteur de 3500 €
La FFN devrait également abondé le budget de 1100 €
Quand à la région, lors du CA du 2 septembre, elle nous a promis 2500 €.
Le financement participatif n'a pas dépassé 300 € cette année (contre plus de 2500€ les autres années).
https://www.helloasso.com/associations/ … mulaires/3


Il semblerait, en plus, que la thématique "femmes et nudité" agace certains naturistes un tantinet "misogynes".
Ils n'en ont souvent même pas conscience. Ainsi, imaginez une femme présidente de la FFN, les terrorise déjà sad




                 DSC_0043
                 Nous allons visiter notre emplacement pour vérifier, en particulier, que la surface allouée correspond bien à notre demande.


                 DSC_0047
                 Retour à l’accueil pour valider ce qu'il reste à payer et avoir une réponse à nos questions, en particulier sur la logistique.


                 DSC_0055
                 Passage ensuite chez les prestataires techniques pour les infrastructures, l'électricité, le barnum et son indispensable plancher.


                 DSC_0060
                 Retour sur notre emplacement à la rencontre de nos sympathiques voisins de stand. Listage et métrage pour ne rien oublier...


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10