ACCUEIL | ACTUALITÉ | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l'APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 26-03-2010 07:50:08

jfreeman
Administrateur

Cyclonue 2010 au Brésil

Cyclonue du 14 mars 2010 à Sao Paulo au Brésil

Un même combat... Celui de la liberté !

Cet homme, presque nu devant les policiers,
ca ne vous fait pas penser à la seconde image ?

201003bresil1.jpg

Un homme seul face à la violence de la société représentée par l'état :

               201003bresil2.jpg

Liberté et la nudité riment si harmonieusement ensemble
qu'elles provoquent la même appréhension des autorités dans certains pays.

201003bresil3.jpg


201003bresil4.jpg

Bref, à Sao Paulo, le manque de liberté, c'est un peu comme à Paris wink

201003bresil5.jpg



Source : Brasil Actual

A repressão contra ciclistas na terceira edição da Pedalada Pelada em São Paulo não eliminou o lado positivo do evento, garantem os participantes. A detenção de ao menos quatro pessoas ocorreu no fim da versão nacional da World Naked Bike Ride.

La répression contre des cyclistes dans la troisième édition de la Tournure Pelée des pédales dans São Paulo n'a pas éliminé le côté positif de l'événement, garanti aux participants. La détention d'au moins quatre personnes est arrivée à la fin de la version nationale de la cyclonue internationale.

Antes disso, os ciclistas haviam transformado a tensão pela presença de policiais em uma brincadeira de gato e rato. Dar o famoso “perdido” nos PMs foi a diversão maior do encontro, que reuniu 500 pessoas na capital paulista no último sábado (13).

Avant que cela, les cyclistes n'ait transformé la tension pour la présence des policiers dans un jeu de chat et une souris. Pour donner le célèbre "perdu" dans des PREMIERS MINISTRES c'était le plus grand amusement de la rencontre, qui a réuni 500 personnes dans le capital (la capitale) de São Paulo samedi dernier (le 13).

André Pasqualini, diretor do Instituto CicloBR, aponta que, como a divulgação foi menor este ano, apareceram menos curiosos e estiveram na Pedalada os ciclistas que realmente conhecem os problemas do dia-a-dia e a real finalidade do evento. Ele lembra que aqueles que têm o hábito de pedalar estão acostumados a formar uma espécie de cardume em que um protege o outro. “A interação com as pessoas nas ruas foi fantástica. A energia foi muito boa, um protesto muito bem humorado e totalmente pacífico”, afirma.

André Pasqualini, le directeur de l'Instituto CicloBR, apparaît que, comme la vulgarisation c'était l'année est plus petite, ils ont apparu moins curieux et ils étaient à la Tournure des pédales les cyclistes qui savent(connaissent) vraiment les problèmes de jour après jour et au but réel(vrai) de l'événement. Il rappelle que ceux qui ont l'habitude de pédalants sont habitués pour former un type de banc de sable dans lequel protège l'autre. L'interaction avec les gens(le peuple) dans les rues était fantastique. L'énergie était très bonne, une protestation très bien trempée et totalement paisible ", il/elle affirme.

A fotógrafa Laura Sobenes, que foi autuada ao fim da manifestação, entende que há um equívoco em não focar o lado positivo da Pedalada Pelada, que é a grande afinidade entre os participantes e o crescimento da adesão ao seminu. “Os policiais não têm de ir contra a gente. Por que vão ficar com arma na mão? Vamos fazer o que com nossas bicicletas? É óbvio que é uma atitude para mostrar serviço”, aponta.

Le Photographe Laura Sobenes, qui a été poursuivi en justice à la fin de la manifestation, comprend qu'il y a un malentendu dans la non concentration du côté positif de la Tournure Pelée des pédales, qui est la grande(super) ressemblance entre les participants et la croissance de l'adhérence(adhésion) à l'à moitié nu. "Les policiers ne doivent pas aller contre nous. Pourquoi sera avec l'arme dans la main ? Ferons-nous celui qu'avec nos bicyclettes ? Il est évident que c'est une attitude pour montrer le service", il apparaît.

DEBIDOS
Os participantes relatam que, ao longo do trajeto, os policiais faziam provocações, muitas vezes tentando forçar a queda de algum ciclista. Quando um deles reagiu, acabou detido. Na sequência, um rapaz foi tentar falar com os policiais que, de acordo com os manifestantes, rasgaram sua bermuda e fizeram a detenção por ato obsceno.

ARRETES
les participants disent que, le long de l'itinéraire, les policiers ont fait des provocations, beaucoup de temps essayant de forcer la chute d'un certain cycliste. Quand un d'entre eux a réagi, il a fini le détenu. Dans l'ordre, un garçon est allé essayer de parler avec les policiers que, d'accord avec les démonstrateurs(manifestants), ils ont déchiré son/son short et ils ont fait la détention pour l'action obscène.

“Foram arrastando ele até o camburão. É uma truculência absurda por parte da polícia. Deixou bastante claro que a gente não está protegido de forma alguma”, relata a estudante Talita Noguchi. Ela, em companhia de Laura, foi até o 4º Distrito Policial, para onde foram levados os outros manifestantes.  As duas esperavam do lado de fora da delegacia quando souberam que o delegado queria conversar. Foram então informadas que seriam autuadas por ato obsceno – durante o protesto, foram vistas sem roupa.

Ils "sont allés le traîner jusqu'au fourgon cellulaire. C'est une cruauté absurde de la part de la police. Il/elle a fait tout à fait clair que nous ne sommes pas protégés n'importe quel" de la façon, il/elle dit à l'étudiant Talita Noguchi. Elle, dans la société de Laura, est allée jusqu'à 4ème Distrito Policial, où les autres démonstrateurs(manifestants) ont été pris(emmenés). Les deux attendus à l'extérieur du commissariat de police quand ils savaient que le policier a voulu parler. Ils ont été alors informés que serait poursuivi en justice par l'action obscène. Pendant la protestation, on les a vus sans vêtements.

“Foi uma situação totalmente ridícula por parte da polícia. Um contingente enorme para tentar coibir a nudez e que em nenhum momento protegeu os ciclistas”, afirma André Pasqualini, que destaca que os policiais afirmaram que apenas a nudez artística, como a do Carnaval, seria permitida. “O Brasil é muito hipócrita nessa situação. Não aceita esse tipo de nudismo por causa de um protesto, mas aceita Mulher Melancia. Se você vê TV aberta no domingo à tarde, é só baixaria”, complementa Laura Sobenes.

Il était "une situation totalement ridicule de la part de la police. Un énorme contingent pour essayer à la contrainte la nudité et que dans à n'importe quel moment il a protégé les cyclistes", il/elle affirme André Pasqualini, qui le détache les policiers ont affirmé que juste la nudité artistique, comme celui du Carnaval, on le permettrait. "Le Brésil est très hypocrite dans cette situation. Non il n'accepte ce type de nudisme à cause d'une protestation, mais il accepte Mulher Melancia. Si vous voyez la TV ouverte l'après-midi dimanche, c'est seulement la grossièreté", cela des compléments Laura Sobenes

NUDEZ
A nudez surgiu como uma necessidade de chamar atenção para os problemas dos ciclistas. A ideia é que, ao menos naquele dia, os cidadãos em geral voltem os olhos para os riscos aos quais está submetido aquele que decide trocar o transporte motorizado pela força das pernas. “É um sentimento que está sempre com a gente. A gente está sempre pelado no trânsito, sem proteção alguma de nada nem de ninguém”, aponta Talita Noguchi.

LA NUDITE
la nudité a apparu comme un besoin d'éveil de l'attention pour les problèmes des cyclistes. L'idée est que, au moins ce jour-là, les citoyens retournent en général les yeux aux risques au qu'il est soumis que cela décide le changement le transport motorisé par la force des jambes. Il est "un sentiment qui est toujours avec nous. Nous sommes toujours pelés au trafic, sans protection un peu de quoi que ce soit, ni de quelqu'un", il dirige Talita Noguchi.

Essa questão motivou a criação do calendário “Como nus sentimos”, que está à venda na internet e começa a ser entregue esta semana. Cada mês traz a foto de um ou uma modelo, anônimos ou famosos. Entre as mais conhecidas estão a subprefeita da Lapa, Soninha Francine, a apresentadora da ESPN, Renata Falzoni, e a ex-jogadora de vôlei Ida.

Ce sujet a motivé la création du calendrier "Comme nudes s'est senti", c'est à vendre à Internet et il commence à être donné cette semaine. Chaque mois apporte l'image d'un ou un modèle, des anonymes ou célèbre. Parmi plus de connaissances sont le subprefeita de la Caverne, Soninha Francine, le présentateur d'ESPN, Renata Falzoni et l'acteur(le joueur) ancien de volley le Départ.

André Pasqualini entende que o calendário só é possível por conta das edições anteriores da Pedalada Pelada, que foram abrindo espaço para essa discussão: “O legal do calendário é que tem uma explicação detalhada do que é o movimento. O pessoal vai ter o ano inteiro para ver as imagens e ir entendendo a questão”.

André Pasqualini comprend que le calendrier est seulement possible en raison des éditions précédentes de la Tournure Pelée des pédales, qui sont allées ouvrir l'espace pour cette discussion : "le légal du calendrier est qu'il/elle a une explication détaillée de ce qu'est le mouvement. Le personnel aura l'année complète pour voir les images et aller comprendre le sujet."

O calendário tem custo de R$ 45 e o preço cai de acordo com o tamanho da encomenda. As entregas dentro da cidade de São Paulo serão feitas por ciclistas.

Le calendrier a coûté de R$ 45 et les chutes(automnes) des prix d'accord avec la taille de l'ordre(la commande). Les livraisons à l'intérieur de la ville de São Paulo ils seront faits par des cyclistes.


Texte francisé avec Reverso, un robot traducteur. N'hésitez pas à nous proposer une meilleure traduction.


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

En ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10