ACCUEIL | ACTUALITE | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l'APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#51 07-04-2017 10:45:43

jfreeman
Administrateur

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

Un article plein de bon sens :
plaidoyer pour le naturisme en ville
Décoder par Slimane - Yann Ammor - Bihan


Les écolos l’ont proposé. Le conseil de Paris a validé la création d'un espace naturiste dans la capitale. Les opposants se déchaînent. Et SYAB leur répond… à sa façon.
D’emblée, soyons clair honnête et transparent : je ne suis pas naturiste, ni nudiste, ni rien. D’abord, si je le devenais, mon éblouissante plastique provoquerait plus d'affluence au mètre carré que les embouteillages sur les quais depuis la piétonnisation des voies sur berges. Bon.
Je dois cependant m’élever aujourd’hui haut et fort pour défendre les Khmers verts et la pasionaria de la bobosphère, j’ai nommé Anne Hidalgo, cible favorite des coincés du cul pas nu de tous bords. Oui, on doit avoir le droit de se balader à poil à Paname ! Et voilà pourquoi.


.../...


Source : https://www.7x7.press/plaidoyer-pour-le … n-open-bar


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#52 03-05-2017 12:06:25

jfreeman
Administrateur

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

Débat dans l'émission "Salut les terriens" :


https://www.apnel.fr/forum/viewtopic.php?id=1008


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#53 03-05-2017 12:08:13

jfreeman
Administrateur

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

Zone naturiste à Paris : faux-culs contre culs à l’air


L'espace naturiste, qui devait voir le jour cet été, ouvrira, au mieux, au printemps 2018. S’appuyant sur des arguments soi-disant sociaux, la question du nudisme urbain crispe, pointe le sociologue Christophe Colera.


Par Arnaud Gonzague Arnaud Gonzague
Publié le mercredi 3 mai 2017 à 13h03



20170503_obs_paris_nu_1.jpg
             «Festival du corps et de la liberté» le 21 août 2015 à Biel, en Suisse occidentale. AF (FABRICE COFFRINI/AFP)




Cet été, si vous avez envie de vous dorer nu comme un ver au soleil, ne venez pas à Paris : l'espace naturiste gratuit qui, après un vote du Conseil de Paris de septembre 2016, devait voir le jour à l'été 2017 au bois de Vincennes, restera dans les cartons pour un petit moment. Au sein du groupe écolo de la capitale, qui avait porté cette résolution, on le regrette :


"L'exécutif parisien nous avait promis une ouverture fin mai-début juin, Mais les semaines passent, et on ne voit rien venir. On sent bien que ce n'est pas une priorité à l'agenda."


Un simple coup de fil au service de presse de la Ville de Paris confirme que la ville n'est pas pressée d'agir :


"Ce ne sera clairement pas possible cet été. L'ouverture est reportée au maximum à l'été 2018, donc peut-être avant, au printemps de l'année prochaine."


Pourtant, ouvrir une zone dont la seule particularité d'accueillir des gens se promenant tous nus ne réclame pas d'investissements lourds. Mais la question est sans doute ailleurs. Il faut se souvenir des réactions négatives qu'avait suscitées l'annonce de ce chantier en septembre 2016. N'auraient-ils pas un peu refroidi la Mairie de Paris ?


Premier argument, lu dans la presse conservatrice et sur certains forums de discussion : les écologistes parisiens n'avaient rien de mieux à faire que de défendre ce chantier " futile ", "superflu ", "pas prioritaire". Une vision résumée par l'humoriste Fabrice Eboué dans une lettre ouverte à "Annie Dalgo".


"Serait-il possible de trouver une place en crèche pour mon fils, nous galérons depuis deux ans ? Je sais que vous êtes très occupée avec votre nouveau projet de parcs nudistes à Paris, mais comprenez au combien je préférerais que mon enfant croise une puéricultrice avant un pénis."


La vanne est réussie, mais surfe sur idée bizarre, selon laquelle une majorité municipale n'aurait le droit se préoccuper des questions estivales qu'après avoir épuisé toutes celles du logement, de la précarité, des crèches ou de la voirie.


Un cadeau aux bobos ?


Plus intéressant encore, la polémique sur le camp de nudistes avait ricoché sur une autre : celle de la piétonisation des voies sur berges parisiennes – voir par exemple cet article du "Figaro" sur la zone naturiste, commençant par les mots : "En marge du débat sur la piétonisation des voies sur berges", alors que ce dossier n'a, en soi, aucun rapport. Aucun ? Eh bien justement si, dans l'esprit des "anti". La piétonisation avait fait hurler, outre les associations d'automobilistes, la droite parisienne sur le mode : on exclut de l'espace parisien les automobilistes, donc les banlieusards, donc les pauvres. Tout naturellement, l'espace naturiste du bois de Vincennes fait donc figure de "cadeau" fait aux bobos contre la France des "vraies gens", ceux "qui se lèvent tôt" et ont bien d'autres soucis en tête que de s'exhiber en tenue d'Adam.


"C'est en effet une idée très ancrée que par le naturisme urbain, on privilégie indûment certains 'bobos'. Cette idée n'est pas française, on la trouve partout en Europe chez certains mouvements populistes et conservateurs, confirme Christophe Colera sociologue et auteur de "la Nudité, pratiques et significations" (éditions du Cygne). Par exemple en Catalogne, le mouvement Haste Oir [proche des catholiques réacs, NDLR] lutte par des pétitions contre toute tentative d'étendre les zones naturistes. C'est identique en Angleterre."


De fait, pointe le chercheur, ce constat semble s'appuyer sur une réalité statistique :


"Il n'existe pas de chiffres sur la composition sociale des 2 millions de naturistes qui pratiquent dans les camps en France. Mais ils sont perçus, y compris par les naturistes eux-mêmes, comme appartenant aux catégories socio-professionnelles supérieures, notamment aux enseignants."


Et en réalité ? "Un sondage indique que 32% des femmes chez artisans-commerçants ont déjà été sur une plage naturiste, 23 % des professions libérales et supérieures pour seulement 8 chez les ouvriers", souligne Christophe Colera. La corrélation catégories sociales supérieures/naturisme n'est donc pas entièrement démontrée.


Cela n'empêche pas l'idée, très puritaine, d'une décadence de certains "groupes" qui se pavaneraient avec impudeur quand la France souffre. De même que la lutte contre la pornographie se fait souvent au nom de la défense des enfants, tout cela est maquillé en défense des "petites gens". Voir les élucubrations d'un chroniqueur d'extrême-droite de Radio Libertés lequel, naturellement affirme n'avoir rien contre la nudité, mais vitupère contre le projet de zone pour des motifs apparemment très sociaux :


"Oui, ce projet de camp naturiste est indécent. Indécent pour cette mamie de 90 ans mal-logée et qui attend depuis vingt ans que son dossier passe entre deux familles immigrées.


Indécent pour Jean-Paul à la rue depuis huit ans, sans famille ni ressources et qui préférerait mettre un toit sur sa tête plutôt que de se balader à poil.


Indécent pour ces banlieusards à qui Vinci extorque sans vergogne 5 euros de l'heure au moins le droit de poser leur voiture."


Les homos convoqués


Une dernière donnée, plus insidieuse, vient s'ajouter aux griefs d'une certaine droite : celle du cadeau qui serait fait aux homosexuels. Rien ne démontre que ces derniers se prélassent plus souvent cul nu que les hétéros, mais cela se passe après le mariage pour tous, dans une ville, Paris, perçue comme très gay friendly, alors… Cette fois, point n'est besoin d'aller chercher à l'extrême droite. La droite républicaine l'affirme dans l'article du "Figaro" déjà mentionné :


"Ce genre de propositions, c'est prêter le flanc à un tas de revendications communautaristes (…) Je ne pense pas que les associations aient besoin que les politiques s'immiscent dans leur quotidien."


L'auteur de cette fine allusion s'appelle Éric Azière. Il est président du groupe UDI-MoDem au Conseil de Paris. Lui non plus la nudité ne le gêne pas, juste le "communautarisme" des "associations". Qui ne sont ni basques, ni corses, on la bien compris.



Pendant le «Festival du corps et de la liberté» le 21 août 2015 à Biel, en Suisse occidentale. AF (FABRICE COFFRINI/AFP)


Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/ … l-air.html


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#54 03-05-2017 14:16:45

libidier
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

Je craint malheureusement que repousser ce projet de mois en mois le fera tomber dans les oubliettes, et qu'il ne verra jamais le jour.


Le projet va traîner jusqu'en 2020, et avec le changement de maire il risque fort d'être abandonné.


Didier Libidier.

Hors ligne

#55 03-05-2017 16:42:51

dany_kilt
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

Je suis d'accord avec toi Libidier à 100%


Mon rêve pouvoir vivre nu de partout

Hors ligne

#56 04-05-2017 05:14:17

BAREFOOTER
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

C'est sûr que de mettre un panneau pour signifier qu'un espace peut accueillir les naturistes demande un temps fou et
empêche de travailler sur des dossiers tellement plus sérieux .....

Je suis d'accord avec vous, c'est surtout un manque de courage et une "bonne habitude" que de dire une chose le lundi et de faire tout son contraire la mardi.

Je pense en effet que la peur de perdre des voix aux prochaines élections municipales est la véritable raison de cette mascarade.

Dernière modification par BAREFOOTER (04-05-2017 05:15:17)


Fabrice du 94 (Val de Marne) 


adh3.jpg

Hors ligne

#57 04-05-2017 06:42:13

Christian G.
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

Bonjour tt le monde.


Sans ouvrir ici un débat à caractère politique, j'observe, simple constat, que ce sont les mouvances politiques les plus à droite qui bloquent (parfois haineusement) le progrès vers la liberté de la nudité non sexuelle.


Et que c'est le Front Populaire (rien à voir avec un autre Front !!!) qui, très avance sur les mentalités de l'époque, accorda au mouvement naturiste son agrément officiel.


Il existe à droite, heureusement, des personnalités moins obtuses et arriérées. Sans remonter aux comtesses et diplomates de Kienné de Mongeot, exemple positif actuel des élus du littoral aquitain ; exemple aussi la fraction de la droite marseillaise qui sur intervention de Bruno Saurez a accepté d'inscrire "la pratique libre du naturisme" dans la Charte du Parc National des Calanques, grande première dans les parcs nationaux français.


Je crains cependant que cette droite accessible aux idées de progrès soit minoritaire.


Concernant Paris, j'ai l'impression que sans oser le dire, la municipalité socialiste + Verts est sincèrement acquise à l'idée de l'espace naturiste, mais qu'elle est hésitante face à deux gros problèmes : d'une part l'hostilité droitière, et d'autre part, disons-le, le risque de difficultés du côté non seulement de la minorité communautariste qui règne sur de nombreux Parisiens d'origine arabo-musulmane, mais aussi du comportement individuel de jeunes mâles sexuellement frustrés par un carcan religieux, et imprégnés d'une certaine vision de la femme.
Les incidents sérieux survenus sur des plages marseillaises et ailleurs,  montrent la réalité de l'existence de cette frustration et de cette vision de la femme.


Cela dit, je pense que reculer devant communautarisme et frustrations est, pour employer un terme à la mode, contre-productif. Cela ne peut que les doper.


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#58 23-05-2017 21:38:22

jfreeman
Administrateur

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

20170522_le_parisien.jpg



Y aura-t-il des « culs nus » au Bois de Vincennes ?


La ville de Paris a en tout cas le projet d’installer une zone réservée aux naturistes dans le Bois parisien, riverain des villes val-de-marnaises de Vincennes, Fontenay, Saint-Mandé, Joinville, Charenton, Saint-Maurice et Nogent. Elle pourrait se situer entre le Château et le stade de Vincennes et répondrait à une demande de l’association des Naturistes de Paris.


D’emblée, le projet ne semble pas séduire Laurent Lafon, maire UDI de Vincennes et conseiller régional : « Quelle que soit la position que nous pouvons avoir sur le naturisme, ce projet suscite de ma part les plus grandes réserves. Je suis très attaché en effet à ce que le Bois reste un espace naturel ouvert à tous et ne fasse pas l’objet de privatisation de certains lieux pour répondre aux demandes d’intérêts privés. »


A Paris, Catherine Baratti-Elbaz, maire PS du XIIe précise que « pour l’heure, rien n’est acté de manière définitive quant à l’emplacement de la zone naturiste, sa date d’ouverture ou sa charte de fonctionnement ». Selon elle, il ne s’agit pas « d’une nouvelle concession ni de privatiser un espace du bois, mais de délimiter un espace au sein duquel le naturisme sera autorisé, ce qui n’est pas le cas dans le cadre du règlement actuel du bois de Vincennes ».


Ce lundi, de nombreux piétons, cyclistes, poussettes, chiens en laisse, boulistes et flâneurs allongés dans l’herbe occupaient le Bois, ses prairies et ses allées. L’idée d’une zone naturiste à 700 m du château agite les langues. « Moi, ça me gêne un peu, avoue Céline, vincennoise et jeune maman. Dans ce bois, il y a beaucoup de gens qui se promènent avec des petits. Cela pourrait être problématique. Je serai plus partante pour une zone fermée… » De son côté, Sue, jeune grand-mère voisine du lieu nuance : « Même si chacun est libre de vivre comme il le souhaite, je crains que cette zone naturiste n’attire tous les voyeurs du coin ». Quant à sa mère, Danielle, elle « trouve l’idée ridicule d’autant plus que le climat d’Ile-de-France n’est pas vraiment propice à vivre nu ! ».


Pour le moment, « la concertation est ouverte » rappelle la mairie de Paris qui souligne que, puisque le bois est un territoire parisien, « c’est nous qui l’entretenons et c’est à nous que revient la décision de faire ou pas cet espace ».
Pour peaufiner le projet, la Fédération Française de Naturisme devrait le préciser auprès des mairies riveraines.


Source : http://www.leparisien.fr/vincennes-9430 … Bnewtab%5D


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#59 26-05-2017 05:35:14

BAREFOOTER
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

Il y a énormément d'espaces dans le bois de Vincennes et il est déjà possible de trouver un endroit un peu isolé
pour bronzer nu (même le WE et même si ça n'est pas autorisé).

En plus, à partir du moment où cela existe ailleurs (et même en France avec les plages mixtes)
je pense que tous les problèmes de "cohabitation" entre naturistes et non naturistes sont de faux problèmes,
puisque l'expérience prouve que cela est possible.


Fabrice du 94 (Val de Marne) 


adh3.jpg

Hors ligne

#60 26-05-2017 17:39:02

Christian G.
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

BAREFOOTER a écrit :

Il y a énormément d'espaces dans le bois de Vincennes et il est déjà possible de trouver un endroit un peu isolé
pour bronzer nu (même le WE et même si ça n'est pas autorisé).

En plus, à partir du moment où cela existe ailleurs (et même en France avec les plages mixtes)
je pense que tous les problèmes de "cohabitation" entre naturistes et non naturistes sont de faux problèmes,
puisque l'expérience prouve que cela est possible.

Ce ne sont pas, me semble-t-il, des faux problèmes, mais des problèmes bien réels (cf les agressions de naturistes en Allemagne, sur une plage languedocienne, en Gironde à la Teste-de-Buch, etc.).
Incidents très isolés, très minoritaires, mais qui n'existaient pas il y a quelques décennies, alors que la société était dans son ensemble beaucoup plus pudibonde que maintenant.
Des minorités activistes peuvent parvenir, à la longue, à devenir très dérangeantes.


Cela dit, pour confirmer ce que j'ai écrit ci-dessus, ce n'est pas en capitulant devant ces minorités de frustrés agressifs et/ou harceleurs que les choses s'arrangeront, au contraire, et j'espère que la Mairie de Paris prendra les dispositions nécessaires pour 1.Réaliser cet espace naturiste.  2.En garantir la tranquillité.


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#61 27-05-2017 07:46:40

jfreeman
Administrateur

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

20170526_le_point.jpg



« C'est un vœu qui émane du groupe écologiste du Conseil de Paris, il a été validé en septembre 2016 », précise Julien Pénégry, responsable adjoint de la communication au sein de l'Association des naturistes de Paris (ANP). Ce dernier s'est proposé, à travers l'ANP, « d'accompagner la Ville dans la mise en place de cet espace pour une gestion optimale ». Paris étudie donc depuis plus de six mois la possibilité d'un lieu en plein air délimité au sein d'un espace vert ou piéton. Si la zone n'est pas encore précisément définie, l'espace ne se trouvera pas en bordure de route. « L'objectif est d'obtenir un espace approprié pour que tout le monde s'y retrouve », assure Julien Pénégry, qui met en avant une pratique familiale et collective. Des joggers, des cyclistes ou encore des parents avec enfants se retrouvent chaque jour dans ce poumon vert pour pratiquer toutes sortes d'activités. Laurent Lafon, maire (UDI) de Vincennes, se dit réservé quant au projet : « Il ne s'agit pas d'une opposition à la pratique du naturisme, mais le bois doit rester un espace naturel accessible à tous », considère-t-il.


Pour l'élu, « il ne faut pas privatiser certaines parties du bois pour répondre à des demandes d'intérêts privés ». Du côté du 12e arrondissement de Paris, territoire sur lequel se trouve le bois de Vincennes, la réaction est différente : « J'y suis favorable, j'ai la conviction que le bois de Vincennes est suffisamment grand pour que personne ne se sente lésé », estime Catherine Baratti-Elbaz, la maire. Avec ses 995 hectares, le bois de Vincennes est le plus grand espace vert parisien. Il abrite notamment un hippodrome, l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (Insep) et quatre lacs.


Le comité du bois de Vincennes s'est réuni la semaine dernière, les élus de Paris et des communes aux alentours se retrouvent pour discuter des différents usages du bois comme la prise en charge des populations précaires ou le festival We Love Green qui se tiendra le mois prochain. La date d'ouverture et la surface de l'espace naturiste ne sont pas arrêtées : « Nous sommes encore dans une phase de réflexion et de concertation, pour le moment, les élus parisiens ne souhaitent prendre aucun engagement de date », admet Catherine Baratti-Elbaz. Seuls des aménagements très légers sont à prévoir, la zone pourrait atteindre 7 300 mètres carrés et se situerait entre la Garde républicaine et le Parc municipal des sports. « Le bois est public, il n'est donc pas question de clôturer l'espace naturiste, mais il devra être annoncé par une signalétique », prévient le chargé de communication à l'ANP. Ceci pour éviter aux personnes « textiles » d'éventuelles rencontres inopinées. Quant à la sécurité de cette aire naturiste, l'élue du 12e arrondissement préfère parler de pédagogie dans un but de respect mutuel. « Comme partout, si débordement il y a, la sécurité de tous les usagers du parc doit être assurée », concède l'édile. Pour la préfecture de police de Paris, « il n'est pour le moment pas possible de savoir si un dispositif sera mis en place par nos services ».


Les deux bois parisiens, Boulogne et Vincennes, sont soumis à un règlement commun mais, actuellement, la pratique du naturisme n'y est pas autorisée. « Une fois le lieu et la date d'ouverture dévoilés, le règlement spécifique des bois sera soumis à délibération du Conseil de Paris cet automne », détaille la maire du 12e arrondissement. Cela afin de mentionner la zone naturiste dans le bois de Vincennes et permettre le farniente dans le plus simple appareil. Aujourd'hui, à Paris, un seul espace public peut accueillir les nudistes : la piscine Roger Le Gall (12e) propose des créneaux naturistes trois soirs par semaine. D'autres activités comme la musculation ou le hammam sont également proposées. En Ile-de-France, le naturisme se pratique uniquement dans des lieux privés comme des clubs de vacances ou des campings.


Chaque année, environ 2 millions de touristes étrangers viennent se mettre à nu sur notre territoire. Faute d'espace naturiste public dans la capitale, de nombreux Franciliens se rendent sur les plages du sud de la France comme le Cap d'Agde ou Port Leucate. L'Hexagone serait alors la première destination naturiste au monde avec environ 460 espaces dont 155 campings et 73 plages réservés aux adeptes de la nudité. « L'association des naturistes de Paris revendique 300 adhérents », affirme Julien Pénégry. Une région où, pourtant, le climat n'est pas toujours au rendez-vous pour se promener en tenue d'Adam.


Source : http://www.lepoint.fr/societe/zone-natu … 495_23.php


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#62 27-05-2017 22:30:57

dekan
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

Nous vivons malheureusement une époque marquée par des attentats ciblant particulièrement des lieux de loisirs et avec pour certains le facteur "aggravant" de la nudité je me dis maintenant qu'avec un endroit complètement ouvert, sans contrôles, il y aurait peut être aussi un grave problème de sécurité qui risquerait de se poser ... Rappelons que le plan Vigipirate est actuellement maintenu au rouge ! Il est donc me semble t il important que la Préfecture de Police de Paris soit impliquée dans la protection correcte de cette zone ...


La randonnue, c'est le retour au Paradis !


adh3.jpg

Hors ligne

#63 27-05-2017 22:47:10

Christian G.
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

dekan a écrit :

Nous vivons malheureusement une époque marquée par des attentats ciblant particulièrement des lieux de loisirs et avec pour certains le facteur "aggravant" de la nudité je me dis maintenant qu'avec un endroit complètement ouvert, sans contrôles, il y aurait peut être aussi un grave problème de sécurité qui risquerait de se poser ... Rappelons que le plan Vigipirate est actuellement maintenu au rouge ! Il est donc me semble t il important que la Préfecture de Police de Paris soit impliquée dans la protection correcte de cette zone ...

Oui une surveillance sérieuse sera, hélas, nécessaire. Mais il ne faut absolument pas reculer, cet espace naturiste doit être créé.


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#64 28-05-2017 10:46:49

dany_kilt
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

C'est sûr qu'ils faudra une bonne surveillance pour pas que sa deviens un lieu de débauche mais il faut vraiment que les naturiste Parisiens ne lâche pas l'affaire sa serai trop génial pour eux


Mon rêve pouvoir vivre nu de partout

Hors ligne

#65 28-05-2017 14:02:04

Christian G.
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

dany_kilt a écrit :

C'est sûr qu'ils faudra une bonne surveillance pour pas que sa deviens un lieu de débauche mais il faut vraiment que les naturiste Parisiens ne lâche pas l'affaire sa serai trop génial pour eux

Il y a un risque genre Cap d'Agde (exhibitionnisme sexuel de faux naturistes), il y a aussi un risque genre plage naturiste de La Teste-de-Buch et autres plages (agressions de naturistes au nom d'une pudibonderie religieuse importée d'autres pays), et un risque  de voyeurisme et harcèlement à l'encontre des femmes.


L' indispensable réussite de ce projet va au-delà de l'avenir des seuls naturistes parisiens, c'est tout le mouvement naturiste qui en bénéficierait.


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#66 28-05-2017 17:54:21

Jef87
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

N'exagérons rien non plus. Ce serait juste un rattrapage sur ce que les habitants du littoral connaissent et vivent très bien depuis... 36 ans, avec le mouvement des plages dites "libres". Il serait grand temps que ce vent de liberté et d'émancipation puisse exister partout sur le territoire, non ? Prenez l'exemple de la plage des Kaolins près de Lorient, savez-vous qu'un golf s'est depuis installé "tout contre" ? Le bien vivre ensemble est une réalité que quelques épiphénomènes ne réussiront pas à détruire.

Alors, la véritable révolution culturelle et juridique serait qu'enfin, il n'y ait plus dans notre pays de poursuite pénale au titre du 222-32, pour le fait de vivre simplement son identité naturiste ; que les arrêtés municipaux interdisant le torse nu disparaissent et que les citoyens puissent exercer leur liberté en toute sécurité. 

OK pour que les choses soient organisées mais il n'y a pas besoin d'en faire des tonnes je crois... Et le vrai changement  serait qu'une loi soit adoptée pour protéger cette liberté publique au même titre que toutes les autres.


"Être libre, c'est vivre nu et sans honte" - F.W. Nietzshe.
"La nudité, c'est la vérité, c'est la beauté, c'est l'art" - Isadora Duncan


adh3.jpg

Hors ligne

#67 01-06-2017 05:27:23

BAREFOOTER
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

Bien sûr que des incidents peuvent exister mais le risque "zéro" n'existe pas.

De tout temps, Il y a toujours eu des agressions.

Internet permet aussi de mettre en lumière des faits qui seraient peut-être restés dans l'ombre (sauf localement)
il y a 20 ou 30 ans ...

C'est vrai que nous vivons une période de tension mais je ne pense qu'il y ait un risque majeur de dérives ni d'agressions.
(Pas plus que dans les parcs et jardins où cela arrive quelquefois ..... comme partout)


Fabrice du 94 (Val de Marne) 


adh3.jpg

Hors ligne

#68 01-06-2017 09:40:06

Christian G.
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

BAREFOOTER a écrit :

Bien sûr que des incidents peuvent exister mais le risque "zéro" n'existe pas.

De tout temps, Il y a toujours eu des agressions.

Internet permet aussi de mettre en lumière des faits qui seraient peut-être restés dans l'ombre (sauf localement)
il y a 20 ou 30 ans ...

C'est vrai que nous vivons une période de tension mais je ne pense qu'il y ait un risque majeur de dérives ni d'agressions.
(Pas plus que dans les parcs et jardins où cela arrive quelquefois ..... comme partout)

Attention de ne pas voir le contexte actuel avec des lunettes roses, et de ne pas sous-estimer l'entreprise de conquête religieuse menée par une minorité activiste.
Quand des baigneuses en bikini sont agressées pour cause de maillot jugé trop court par des fanatiques, la situation n'est pas à minorer.
Idem quand des dizaines de piscines ferment pour cause d'agressions violentes contre les maîtres-nageurs qui prétendent interdire à des "pudiques" de s'immerger les uns en pantalon, les autres en burkini.


Cette situation est nouvelle : lors de la création mouvementée du CHM Montalivet, l'évêque de Bordeaux a tonné contre "ce lieu de débauche et de perdition" dont il exigeait la fermeture ; le curé de Vendays-Montalivet était à la limite de l'insulte à l'égard des naturistes catholiques. MAIS il n'y a eu aucun acte de violence.


L'autre risque, ce sont les faux naturistes décidés à créer des succursales de Cap d'Agde. Il a fallu l'intervention de la police sur la plage belge de Bredenne pour éloigner les masturbateurs et harceleurs.


Un vrai risque peut être maîtrisable avec des dispositions appropriées, et c'est pourquoi il faut soutenir fermement ce projet d'espace naturiste parisien, qui réussira s'il est géré.


Christian du 13 (Bouches-du-Rhône)


adh3.jpg

Hors ligne

#69 27-08-2017 21:25:21

jfreeman
Administrateur

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

La France a été pionnière de la pratique. Un univers où les néophytes en quête d'une nouvelle forme de bien-être prennent désormais le pas sur les adeptes pur jus.

Dans quelques mois, les sans-culottes défileront aux abords du château de Vincennes et de ses majestueux remparts. On dit "sans-culottes"... En vérité, ils sont aussi sans chemise, sans pantalon, sans chaussures, bref, des badauds nus comme des vers. Et pour cause: c'est dans le bois de Vincennes -à quelques encablures dudit château- qu'ouvrira le premier parc urbain naturiste de France, au plus tard à l'été 2018. 


http://www.lexpress.fr/actualite/societ … 37373.html


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#70 28-08-2017 06:22:43

libidier
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

J'attend ce jour avec impatience ! ! ! !


Didier Libidier.

Hors ligne

#71 28-08-2017 07:47:58

jfreeman
Administrateur

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

Tu as raison d'être impatient Didier, cela fait bien longtemps que les parisiens rêvent de cette liberté essentielle.
Aussi, si jeudi tu es dispo, nous pouvons tenter de faire un premier essai cette semaine.
Si d'autres veulent se joindre à nous, qu'ils me contactent en MP. Par contre, chutttt !


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#72 28-08-2017 08:18:10

libidier
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

Bonjour, Malheureusement jeudi ne ne suis pas disponible, et ne pourrait me joindre a vous.


Dommage.


Amicalement.
Didier.

Hors ligne

#73 28-08-2017 10:28:57

dany_kilt
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

Bonjour, à tous

Dommage je n'habite pas à Paris car j'aurai participer
Vous avez de la chance à Paris moi j'habite pas très loin de Lyon et à Lyon on as rien même pas un moment naturiste a la piscine.
Profitez en bien
Amicalement à tous
Dany


Mon rêve pouvoir vivre nu de partout

Hors ligne

#74 28-08-2017 14:10:45

pieton
Membre

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

Hors ligne

#75 30-08-2017 19:57:34

jfreeman
Administrateur

Re : Des espaces naturistes légaux à Paris

C'était un secret que l'on nous avait demandé de garder :
l'ouverture le dernier jours d'août 2017 de l'espace naturiste parisien smile

18h Un communiqué de l'AFP rompt le silence !



20170830_afp.jpg


Un "espace pour les naturistes" ouvre à partir de jeudi et jusqu'au 15 octobre dans le Bois de Vincennes (XIIe arrondissement), a appris mercredi l'AFP de sources concordantes.


"La mise à disposition d'un espace dans le Bois de Vincennes où la pratique du naturisme sera autorisée participe à une vision ouverte de l’utilisation des espaces publics parisiens", explique Pénélope Komites, adjointe aux espaces verts de la maire de Paris, Anne Hidalgo.


L'espace, qui se veut être une expérimentation, sera ouvert à partir de jeudi en début d'après-midi, puis tous les jours de 08H00 à 19H30 jusqu'au 15 octobre.


Encadré par des panneaux de signalisation, l'espace de 7.300m² sera situé près de la réserve ornithologique du bois de Vincennes, au sein de la clairière située entre l’allée Royale et la route Dauphine.


La nudité et la tranquillité des usagers de l’espace naturiste et des promeneurs devront être respectées, aucune attitude de voyeurisme ou d’exhibitionnisme ne sera tolérée... "Une charte sera affichée autour de l'espace pour que les promeneurs et les joggeurs soient prévenus", assure Julien Claudé-Pénégry, chargé du développement des espaces urbains au sein de l'Association des naturistes de Paris (ANP) .


"C'est une véritable joie, c'est une liberté supplémentaire pour les naturistes", se réjouit-il. Selon lui, "des milliers de personnes" sont susceptibles d'être intéressées en Ile-de-France.


"Cela montre l'ouverture d'esprit de la Ville de Paris et permettra de faire évoluer les mentalités sur la nudité, sur nos valeurs, notre respect à la nature", salue M. Claudé-Pénégry, qui pratique le naturisme depuis 20 ans.


En septembre 2016, le Conseil de Paris avait voté l’ouverture d'une zone pour naturistes entièrement gratuite, via une proposition du groupe EELV.


"J'y suis favorable, j'ai la conviction que le Bois de Vincennes est suffisamment grand pour que personne ne se sente lésé", avait indiqué au magazine le Point en mai dernier, Catherine Baratti-Elbaz, la maire du XIIe arrondissement, où se trouve le Bois de Vincennes.


A Paris, actuellement les 350 membres de l’ANP se retrouvent à la piscine municipale Roger Le Gall (XIIe), qui propose des créneaux trois fois par semaine.


La France, où 460 espaces, dont 155 campings et 73 plages, sont réservés, est la première destination naturiste mondiale.


Source : https://www.afp.com/fr/infos/258/un-esp … -vincennes



vincennes


Autres support médiatique qui ont repris l'information :
http://www.lexpress.fr/actualites/1/soc … 39095.html
https://www.lorientlejour.com/article/1 … paris.html
https://www.tdg.ch/monde/naturistes-boi … y/24859313
http://www.sudouest.fr/2017/08/30/un-es … 7-4776.php
http://www.latina.fr/news/une-zone-natu … nnes-25816
https://94.citoyens.com/2017/le-projet- … -2017.html
http://www.lechorepublicain.fr/loisirs/ … 31551.html
http://www.la-croix.com/France/espace-d … 1300873104
http://www.lameuse.be/1923345/article/2 … illiers-de



Pour augmenter la visiblité de cet évènement, j'ai proposé une sortie OVS


                                        20170830_ovs.jpg



J'ajoute le plan proposé par Gilles pour que chacun puisse trouver son chemin


plan_acces800.jpg


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10