ACCUEIL | ACTUALITÉ | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l’APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 16-02-2013 18:45:25

jfreeman
Administrateur

2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

Pour Steve, le combat se poursuit...


"Je préfère exprimer ma liberté en prison que de ne pas pouvoir le faire à l'extérieur" !
         "I'd rather be in prison expressing my freedom, than outside suppressing it" !


Stephen Gough 16 février 18:41 :


Vendredi, j'ai réalisé ma première excursion nue en partant de chez moi d'E/leigh à Winchester
et je me suis fait arrêter au kilomètre trois. J'ai été logé en cellule à l'hôtel de police de Southampton
et j'ai comparu devant les magistrats de Southampton aujourd'hui. On m'a donné la caution inconditionnelle et j'ai pu me présenter nu au tribunal à E/leigh sans incident (pas de n'importe quelle conséquence, de toute façon !).
À propos, j'ai été accusé de... Vous savez quoi !
Il semble qu'il va falloir de nouveau plaider mardi.


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#2 17-02-2013 11:08:44

jfreeman
Administrateur

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

20160214sg.jpg



EASTLEIGH'S famous naked rambler has pinned his colours to the mast ahead of the town's fiercely contested by-election. Stephen Gough has been freed after going to prison for public nudity and is now back home in his constituency. Now he has revealed his political allegiance - by coming out as a Liberal Democrat.


Eastleigh Borough councillor Mike Thornton will contest the seat for the Lib Dems which has become vacant after disgraced former MP Chris Huhne dramatically pleaded guilty to perverting the course of justice.


But Mr Gough, 53, has admitted he "probably won't vote" when the election takes place on February 28.
Last week Mr Gough  walked free from court after charges of outraging public decency against him were dropped. He was walking naked from the Scottish border to his mother’s home in  when he was arrested in Carterton, West Oxfordshire, on December 4, last year.


The 53-year-old, of Eastleigh, Hampshire, spent Christmas in custody while his defence team contested charges of outraging public decency which were dropped last week.


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#3 01-03-2013 11:31:35

jfreeman
Administrateur

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

Soutien à Stephen Gough (nous essayons de tenir à jour ses changements de situation).



Dernier emplacement :


Mercredi 20 Février - Libéré de la garde à Southampton après deux arrestations pour des promenades entre Eastleigh et Winchester.
Mardi 12 Février - L'heure du thé, Stephen est arrivé chez sa maman dans Chamberlayne Road, Eastleigh, Hants.



Situation juridique :


Dates d'audience (2013) : Stephen doit comparaitre à charge
Jeudi 28 Février : Southampton tribunal de première instance; ordonnance provisoire comportement anti-social imposé à Stephen être habillé ("assez de vêtements en public pour au moins couvrir ses organes génitaux et les fesses") en Angleterre et au Pays de Galles jusqu'au 10 mai, ou le visage d'être emprisonné à nouveau.
Jeudi 14 Mars : tribunal de première instance Basingstoke ; l'ordre public.
Mercredi 24 Avril : tribunal de première instance Chesterfield ; l'ordre public (ajournée du 25 Février)
Vendredi 10 mai : tribunal de première instance de Southampton ; l'ordre public


Stephen Gough : 07 749 334 861. Utilisez de préférence pour les textes. Il s'agit pour les supporters qui ont l'intention de rencontrer ou de marcher avec Steve. Le nombre n'est pas disponible alors qu'il est en garde à vue.


La reconnaissance internationale publique :
Les 2012 Nicolas Salmeron les sentences rendues par la Fundación Internacional de Derechos Humanos de l'Espagne notamment dans le cadre des libertés Stephen rubrique civils. Voir https://www.facebook.com/ premio.salmeron


Donner de l'argent à Stephen :
Il y a maintenant un nouveau compte PayPal qui peut recevoir des dons, administrés par moi pour le moment. Si vous êtes un utilisateur de PayPal, vous pouvez transférer un don (gratuit si vous avez des fonds dans votre compte) simplement en allant sur Envoyer de l'argent, en entrant goughsteve16@gmail.com et en choisissant "je envoyer de l'argent à la famille ou des amis". Je vais garder un oeil sur le compte, accuser réception des dons et envoyer de l'argent à payer à Stephen quand il le demande.


Quand il s'agit d'une adresse postale cabinet pour lui, il a aussi sûr pour envoyer de l'argent, toujours confirmant le montant dans le texte de votre lettre. Il est bon accusé de réception.


PERSONNE-RESSOURCE :   Richard Collins - 07411 410 307 (07 510 242 ou essayez 465)
INFO ADMIN & PUBLIC :   Will or - 07903 019 696
ADMIN : Bernard Boase - 07720 553 121


Chronologie :
Nigel Bromley compilé et conserve un historique de la marche nu-Etienne et de tribulations en Ecosse à http://www.nib-kit.co.uk/steve_gough_02.html
 

Quelques références web:
Même s'il est actuellement hors ligne, http://www.nakedwalk.org a été le site d'origine mis en place pour soutenir Stephen deux promenades de Lands End à John O'Groats, mais il ne correspond plus à l'histoire récente de Stephen. Même si elle revient en ligne, p bail ne utilisez le bouton PayPal Donate sauf s'il est clair que le site a été relancé.


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#4 10-04-2013 11:27:19

jfreeman
Administrateur

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

Comme vous ne le savez peut-être pas, cela fait des semaines que Stephen Gough croupit dans les geôles britanniques. Dans ses dernières lettres, il décrit son quotidien et en particulier les misères que lui fait subir l'administration carcérale anglaise.


La plus lamentable est probablement celle que je vous conte maintenant :

Ses geôliers, ne supportant pas qu'il puisse rester nu dans sa cellule, avaient décidé de ne plus lui apporter de nourriture tant qu'il ne présentera pas habillé. Steve ayant déjà une silhouette famélique, on allait assister à une mise à mort programmée. Toutefois, connaissant malgré tout sa détermination, ils ont heureusement fini par cesser cet odieux chantage.


A bien des égards, nos démocraties occidentales ne valent vraiment pas mieux que certains de ces régimes totalitaires que l'on critique avec condescendance.


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#5 10-04-2013 17:43:50

libidier
Membre

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

Tous nos dirigeants qui défendent soit disant la démocratie ne sont en réalité que des dictateurs choisi par le peuple (quand les élections ne sont pas truquées).


Libidier.

Hors ligne

#6 21-04-2013 08:53:22

Nudiworld
Invité

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

Et pendant ce temps là, les écossais :

#7 22-04-2013 21:05:28

jfreeman
Administrateur

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

logobbchw.jpg



Stephen Gough, le "Randonneur nu", qui a comparu nu devant le tribunal,
a nié l'accusation d'avoir eu un comportement "antisocial".


Un juge a demandé à cet homme, connu comme étant "le randonneur nu", de porter des vêtements pour les futures apparitions après avoir assisté tribunal nu. Il a été placé en garde à vue jusqu'à son procès le 19 Juin 2013. Le juge Guy Boney QC, du tribunal de Winchester Crown, a dit qu'il devra apparaître "convenablement vêtu".


M. Gough, de Chamberlayne Road, Eastleigh, est accusé d'avoir violé l'ordre, le jour où il a imposé aux magistrats de Southampton, ses fesses et ses organes génitaux en public après avoir été au tribunal le 28 Février dernier.


M. Gough a informé la cour qu'il utiliserait l'article 10 de la Loi sur les droits de l'homme - la liberté d'expression - dans le cadre de sa défense.


Le juge a dit : "Je vous ai fait la courtoisie de garder mes vêtements tout en entendant votre cas".
"Je suis sûr que le juge qui va tenter de comprendre votre démarche vous sera reconnaissant si vous comparaissez devant lui convenablement vêtu. Comprenez-vous ?" M. Gough a répondu : "Je comprends".


Aucune demande de libération sous caution n'a été déposée.


Souce : http://www.bbc.co.uk/news/uk-england-hampshire-22249929


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#8 23-04-2013 07:48:53

dekan
Membre

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

D'où l'on apprend que les fesses visibles sont aussi une violation de l'ordre public ... on progresse sad


La randonnue, c'est le retour au Paradis !


adh3.jpg

Hors ligne

#9 10-05-2013 21:13:58

jfreeman
Administrateur

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

logodailyrecord.jpg



Le "randonneur nu" a été de nouveau condamné à une amende après avoir été reconnu coupable de neuf délits d'ordre public pour sa marche nu dans les lieux publics, y compris proche d'une école primaire.



                      dailyrecordgough.jpg



Stephen Gough, 53 ans, de Chamberlayne Road, Eastleigh, Hampshire, a plaidé non coupable aux accusations de comportement susceptibles de provoquer alarme, détresse ou harcèlement. Mais le juge du district, Anthony Calloway, a jugé Gough coupable de la décision d'infraction après que des personnes est été "affligé" de voir l'accusé sans vêtements. Il a reçu une amende de l'accusation de £ 200 pour chaque infraction, mais a renoncé au paiement de l'amende et a préféré rester en prison.


Le juge de district Calloway a déclaré : «Il existe des preuves, à mon avis, des éléments du comportement de l'accusé qui prouve que c'est un exhibitionniste".


Gough a gagné sa notoriété entre 2003 et 2005 quand il marchait nu de Lands End à John O'Groats. Il a fait l'objet d'un documentaire pour la télévision. Son refus de mettre des vêtements en public l'a conduit à passer des séjours prolongés en prison pour avoir à plusieurs reprises violer les décisions de justice.


Gough a été interdit d'entrer dans le tribunal après qu'il ait refusé de porter des vêtements pour le procès.
Pour justifier sa décision que Gough ne pouvait pas rester nu pendant l'audience, le juge de district Calloway a dit : "C'est offensant, à mon avis, de vouloir entrer dans une salle d'audience nu ; quelques soient les objectifs. C'est potentiellement irrespectueux envers le tribunal, son personnel, le public et tous ceux qui seront intéressée par la procédure et dans mon jugement. C'est susceptible d'être considéré comme offensant ».


Charles Nightingale, poursuivant, a déclaré que dans plusieurs des infractions, Gough a été vu par les parents avec de jeunes enfants qui ont été «choqués et inquiets" de le voir nu. Il a déclaré que les infractions ont eu lieu en divers endroits, dont les sentiers de campagne, centre ville de Southampton et dans la cour de la magistrature.


Les neuf infractions ont été commises sur une période de 17 jours en Février de cette année :
Dans la premiere de ces infractions, Gough est passé devant l'église de Tarrant Hurstbourne en Angleterre et l'école primaire à Andover, le 11 Février.


Le tribunal a appris que le chef d'établissement, Christopher Brooks-Martin, avait dit avoir vu Gough passant devant l'école juste après 15 heures, même si aucun des enfants ne soient soupçonnés d'avoir vu l'accusé.
M. Nightingale a dit : "Il aurait effrayé les enfants qui auraient vu l'homme nu et auraient trouvé cela pénible.
"Le chef d'établissement ne pense pas qu'il était approprié de passer devant une école primaire".
M. Brooks-Martin dit à la police : «Je serais bouleversée et en colère s'il devait repasser devant et montrer ainsi si peu de respect pour les enfants."


Un parent, marchant près de l'école, a dit avoir vu Gough et l'a averti qu'il y avait une école. Elle déclare : «Je ne voudrais pas que mon enfant puisse voir un homme entièrement nu devant son école".


Gough a été arrêté quatre jours plus tard après la marche nu le long d'un sentier dans Eastleigh.
Une femme témoin a déclaré: «J'ai été choqué par ses actions, j'étais tellement estomaqué que je ne pouvais pas croire ce que je voyais".


M. Nightingale a déclaré au tribunal que Gough a affirmé à la police qu'il ne croyait pas qu'il était responsable de "l'alarme ou de la détresse". Il a dit que Gough a déclaré aux policiers : "C'est juste leur point de vue subjectif car je ne suis pas la cause de leurs préjugés qui considèrent que c'est préjudiciable à se promener dans notre état naturel".


Une autre fois, deux mères et deux de leurs trois enfants, ont vu Gough marcher le long d'un petit sentier.
Une des femmes dit à la police : "Je me suis senti choqué par ce que j'ai vu, j'ai été outré de cet homme pouvait marcher tout nu avec de jeunes enfants autour. "J'étais tellement en colère que je devais protéger mes enfants de cet homme avec son pénis devant leurs yeux". "Je sentais que c'était totalement irrespectueux".


Une jeune fille de 17 ans a vu Gough à une autre occasion : «J'ai été vraiment choqué qu'il se promene nu.
"J'utilise ce sentier souvent et je ne savais pas quelles étaient ses intentions, s'il allait nous faire du mal ou s'il était un prédateur sexuel". «Si je l'avais vu trop près, j'aurais eu vraiment peur et je me serait enfuit".


Lorsqu'il a été interrogé par la police au sujet de cet incident, Gough a déclaré que le fait pour une mère de "protéger" les yeux de sa fille était la source de plus gros dégâts" psychologique.


Le tribunal a appris que Gough avait aussi été arrêté au tribunal de Basingstoke, le 25 Février lorsque de Gough a été empêché d'entrer nu par le personnel de sécurité pour assister à son audition. La police a été appelée lorsque Gough n'a pas laissé et le personnel du tribunal étaient concernés pour une durée de huit ans, témoin qui devait arriver à la cour.


Dans le dernier incident, le 27 Février, une femme automobiliste a décrit comment elle a perdu momentanément le contrôle de sa voiture et fait une embardée dans la voie en sens inverse quand elle a vu Gough nu. Elle a dit: «En voyant cet homme nu, j'ai été choqué et j'ai été aussi effrayé par sa nudité.
"J'aurais facilement pu être impliqué dans un accident de la circulation".


Lorsque la police lui a demandé pourquoi il se promenait nu, Gough a répondu : "Pour exprimer la vérité de ce que je suis et que cela n'est pas honteux".


Tom Stevens, pour la défense, a déclaré que son client croyait que sa nudité était autorisé en vertu de l'article 10 de la Loi sur les droits de l'homme qui protège la liberté d'expression.
Il a dit : "Il affirme que la nudité intégrale est une forme de liberté d'expression".
M. Stevens a ajouté que Gough ne s'est pas comporter de manière menaçante et de nombreux témoins avait trouvé ses actions "entièrement pacifiques" et plutôt amusantes.


M. Nightingale a dit : "Ce que nous avons ici, c'est que le l'accusé, à neuf reprises, a imposé sa nudité à une public qui n'avait pas choisi d'être confronté à son point de vue sur le fait que le corps humain n'est pas une chose honteuse". "Son point de vue est correct mais l'exprimer sur une plage nudiste ou dans un club ou encore dans un espace public bien signalé où il pourrait présenter ses vues personnelles.
«L'accusé n'accepte pas que les membres du public puissent être inquiets ou bouleversés par ses actions".
Il ajoute que Gough montre un "mépris total" pour les parents afin qu'il puissent discuter de nudité avec leurs enfants à une heure et à un lieu de leur choix.


Le juge de district Calloway ajoute : "Le corps humain n'est pas une chose honteuse, mais c'est le contexte".


Gough est donc toujours en détention alors qu'il attend la suite de son procès pour une charge supplémentaire : celle d'une prétendue violation d'une ordonnance sur les comportements anti-sociaux (Asbo) lui interdisant également d'être nu en public.


Source : http://www.dailyrecord.co.uk/news/uk-wo … re-1880819


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#10 11-05-2013 09:20:32

Didier
Membre

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

"C'est juste leur point de vue subjectif car je ne suis pas la cause de leurs préjugés
qui considèrent que c'est préjudiciable à se promener dans notre état naturel".


Q : Pourquoi les créateurs de préjugés ne sont-ils pas mis en cause dans cette affaire ?
Parce que, finalement, tout le problème vient de là !


Didier de Poissy 78
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


adh3.jpg

Hors ligne

#11 13-05-2013 10:13:01

sylvienature
Présidente de l'APNEL

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

Lundi 13 mai 2013 : C'est l'anniversaire de Stephen Gough,
notre valeureux nudien britannique, né le 13 mai 1959 et toujours
en prison pour avoir osé la liberté dans son bel habit de peau sad


Sylvie FASOL du 91 (Essonne)
Présidente de l'APNEL


adh3.jpg

Hors ligne

#12 14-09-2013 22:02:09

jfreeman
Administrateur

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

Le Randonneur nu devra rester en prison,
jusqu'à son procès, selon les règles jurisprudentielles




Stephen Gough, 54 ans, semble avoir été nu quand il est apparu, par vidéoconférence, devant le tribunal.
Par Steven Morris  The Guardian   Mercredi 11 Septembre 2013  12.33 BST

Stephen Gough, connu sous le nom de randonneur nu, s'est lui-même représenté à l'audience.
Photo: Murdo Macleod



Le dénommé "randonneur nu", Stephen Gough, va passer au moins trois mois de prison de plus
après qu'un juge ait statué qu'il ne devra subir son procès qu'en Janvier avec l'accusation de se promener nu en public.


Gough, 54 ans, semblait être nu quand il a comparu par vidéoconférence à Winchester
Crown Court le mercredi 11 septembre 2013, mais il ne pouvait être vu sur l'écran que jusqu'à la taille.
Plus tôt, les responsables de la prison de Winchester avaient informés le tribunal
qu'ils avaient été incapables de convaincre Gough de porter des vêtements pour l'audience.


Il a plaidé non coupable à la rupture d'une Asbo (ordonnance de comportement antisocial)
mis en place pour s'assurer qu'il portait "assez de vêtements" quand dehors et environ.
L'infraction présumée a eu lieu le 15 Août.


Gough, cheveux longs et barbu, a poliment informé le juge, Guy Boney QC,
qu'il ne voulait pas d'un avocat lors sa brève audience.
"Je suis heureux de me représenter moi-même", a-t-il déclaré à la cour.


Le juge a dit Gough, cet ancien Royal Marine, qu'il ferait face à un procès
d'une journée en Janvier 2014. Il a dit Gough, d'Eastleigh en Hampshire,
qu'il sera placé en détention provisoire jusqu'à son procès.
Gough a simplement répondu : "Merci."


Gough a déjà dit qu'il avait décidé de jeter ses vêtements quand il lui vint à l'esprit que lui
et tous les autres peuples étaient bons. Son argument était que, s'il était bon, son corps l'était aussi.


"Le corps humain n'est pas offensif", avait-il déclaré au Guardian en mars dernier.
"Si c'est ce que nous disons, en tant qu'êtres humains, alors ce n'est pas rationnel de l'ostrasiser".
Expliquant pourquoi il était prêt à renoncer à sa liberté, il a dit :
"Les gens ont souvent été en prison pendant de nombreuses années avant que d'autres entrevoient la lumière."


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#13 15-09-2013 04:10:34

Alain17
Membre

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

le 10-05-2013, jfreeman a écrit :

M. Nightingale a dit : "Ce que nous avons ici, c'est que l'accusé, à neuf reprises, a imposé sa nudité à un public qui n'avait pas choisi d'être confronté à son point de vue sur le fait que le corps humain n'est pas une chose honteuse". "Son point de vue est correct mais l'exprimer sur une plage nudiste ou dans un club ou encore dans un espace public bien signalé où il pourrait présenter ses vues personnelles.


Source : http://www.dailyrecord.co.uk/news/uk-wo … re-1880819


                                        Test du bbcode FluxBB



Les autorités britanniques veulent donc limiter le droit d’exprimer "certains points" de vue qu’elles considèrent pourtant elles-mêmes comme "corrects". Comprenne qui pourra ...




Il ajoute que Gough montre un "mépris total" pour les parents afin qu’ils puissent discuter de nudité avec leurs enfants à une heure et à un lieu de leur choix.


Source : http://www.dailyrecord.co.uk/news/uk-wo … re-1880819


M. Nightingale est surprenant : il devient en effet de plus en plus difficile d'ignorer que la nudité est davantage perçue par les enfants comme un état naturel que comme un acte agressif.


Je considère d'ailleurs comme plus urgent de s’alarmer du flot de ces images de violence parfois insoutenables auxquelles nos progénitures sont quasi-quotidiennement exposées sans qu’aucune autorité ni quiconque ne semble trouver à y redire.


Dans ce contexte, la force et le courage de Stephen lorsqu’il déclare que « le fait pour une mère de "protéger" les yeux de sa fille est à l’origine des plus gros "dégâts" psychologiques » n'en n'inspirent que davantage de respect.


Je tiens également à souligner la trivialité et la pertinence de l’argumentaire de la défense lorsqu’elle rappelle que Stephen Gough « ne s'est pas comporté de manière menaçante et que de nombreux témoins avaient trouvé ses actions "entièrement pacifiques" et plutôt amusantes ».




Le juge de district Calloway ajoute : "Le corps humain n'est pas une chose honteuse, mais c'est le contexte".


Source : http://www.dailyrecord.co.uk/news/uk-wo … re-1880819


Face à un tel argumentaire, je ne dois pas être le seul à considérer que ce juge vient de rater une belle occasion de se taire.





Concernant l'article paru dans le journal thegardian du 11 septembre 2013 et annonçant que Stephen doit rester en prison,

le 14-09-2013, jfreeman a écrit :

Expliquant pourquoi il était prêt à renoncer à sa liberté, il a dit :
"Les gens ont souvent été en prison pendant de nombreuses années avant que d'autres entrevoient la lumière."

http://www.theguardian.com/uk-news/2013 … rial-judge



Je reste admiratif devant tant de courage et de détermination de la part d’un homme qui a déjà sacrifié plusieurs années de sa vie en prison, tel un criminel, pour faire progresser les libertés civiles dans son pays.



Le 11 septembre, alors qu’un tribunal Français ouvrait de nouvelles perspectives en faveur de la pratique d’activités naturistes en liberté, outre-manche, la justice s’enfermait dans un obscurantisme indigne d’un pays moderne, civilisé et porteur de valeurs humanistes.



Si ce n’est déjà prévu, je souhaite que cet évènement soit à l’ordre du jour du prochain CA de l’APNEL pour que Stephen continue à se sentir soutenu et pour fédérer, à tous les niveaux, les forces visant à stigmatiser les incohérences de cette justice d'un autre temps.

Dernière modification par Alain17 (15-09-2013 23:09:45)


"Tout peuple qui s'endort en liberté se réveillera en servitude"
Alain, Propos de politique (1934)


adh3.jpg

Hors ligne

#14 18-09-2013 20:14:33

Nudiworld
Invité

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

Les images et scènes de violence, correspondent bien à l'idéologie générale de nos sociétés, tandis que randonner ou se promener nu, véhicule des sentiments de paix et de respect d'autrui.
D'où les choix de nos sociétés. Pendant que le pacifiste Stephen Gaugh doit croupir en prison, notre ministre de la justice propose de libérer les détenus, notamment ceux qui ont fait usage de la violence.

#15 01-11-2013 09:54:34

jfreeman
Administrateur

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

STEPHEN GOUGH, LE RANDONNEUR NU, PERD EN APPEL, A LA COUR SUPREME
---- IL CONTESTAIT SA CONDAMNATION POUR TROUBLE A L'ORDRE PUBLIC ----


Stephen Gough a prétendu qu'il était dans son droit à rester nu en public
lors de sa traversée à pieds dans la ville de Yorkshire.


Source ; The Guardian ,Jeudi 31 Octobre 2013 19.36 GMT
http://www.theguardian.com/uk-news/2013 … urt-appeal

Stephen Gough, le  randonneur nu, a perdu son défi de contester, devant la Haute Cour, sa condamnation pour violation de l'ordre public quand il est entré dans un centre-ville habillé seulement de chaussettes et bottes de marche, d'une banderole et d'un chapeau : Andrew Milligan / PA


Les deux juges de Londres ont rejeté l'appel interjeté par l'ancien marine Stephen Gough, de Eastleigh, Hampshire, qui affirmait que c'était son droit fondamental à être nu en public.


Gough, 54 ans, a été condamné en Mars à Calderdale tribunal de première instance à Halifax, West Yorkshire , pour violation de la Loi sur l'ordre public relative à une promenade matinale de 15 minutes à travers la ville avec ses organes génitaux "à la vue de tous". Il était accoutré de ses bottes, ses chaussettes et son chapeau avec aussi un sac à dos, une boussole et un foulard autour de son cou.


Rejetant l'appel, Sir Brian Leveson, président de la Division du Banc de la Reine de la Haute Cour et M. Justice Openshaw, ont statué que le juge de district qui s'est occupé de l'affaire au tribunal de première instance, "était clairement en droit de conclure que, en marchant à travers un centre-ville entièrement nu, il portait atteinte à l'ordre public".


Sir Brian a dit : "depuis environ 10 ans Stephen Gough, l'appelant, a marché nu à travers les routes et les chemins du Royaume-Uni, de John O'Groats à Lands End". "Il a clairement fait savoir que ses arrestations, ses poursuites et ses condamnations ne pourront pas le dissuader de marcher nue dans l'avenir".


La police de Halifax arrêtés Gough quand il est entré dans un dépanneur le 25 Octobre 2012.
Sir Brian a poursuivi : "Dans une interview, l'appelant a dit qu'il ne pensait pas que ce qu'il faisait était indécent et que, de toute façon, le corps humain n'était pas indécent. Il ne comprenait pas où était le problème".


Lors d'une audience préalable en appel, début octobre, les deux juges ont entendu les arguments d'une avocate pour le compte de Gough indiquant qu'il ne représentait aucune menace pour le public et n'était ni injurieux, ni insultant. Il ne faisait rien de plus qu'une "marche dans son état naturel sans interférer avec d'autres personnes, sans faire de publicité pour ce qu'il fait et sans chercher à batailler avec ceux qui désapprouvaient sa démarche".


L'avocat du directeur des poursuites publiques avait lui fait valoir que sa conduite était clairement "un comportement désordonné" au sens de la Loi sur l'ordre public. Annonçant la décision du tribunal, Sir Brian a dit qu'il n'y avait rien à reprocher à la conduite de Gough ce jour-là dans la mesure où il "savait très bien" que sur le grand nombre de personnes dans le public, uniquement deux ou trois se seraient alarmés et auraient été bouleversé par la vue de son corps nu. Les autres auraient eu une perception plus bénigne de l'évènement, quelles que soient les origines ou les raisons psychologiques de cette vision alarmante".


Il a ajouté : "En outre, il a été délibérément provocateur afin de soutenir sa propre position. L'existence d'établissement et des plages naturistes ne sont pas en cause : ils sont dans des domaines bien balisés, clairement identifiables et sont donc facilement évitables. "Pas plus que l'existence aujourd'hui incontestable des cyclonues, ces balades à vélo nu, peut trancher la question : chaque cas dépend du ressenti et sera jugé à l'examen de ses propres mérites".


Sir Brian a dit le juge de district a conclu que la nudité était une forme d'expression telle que l'article 10 de la Convention européenne des droits de l'homme - le droit à la liberté d'expression - a été engagée », mais qu'il y avait un besoin social impérieux pour la restriction de son droit à être nu dans le contexte particulier de cette affaire ".


Le juge de district déclaré à propos de l'appel : "M. Gough n'est pas empêché d'être nu dans certains contextes publics où la nudité est attendue ou toléré. Toutefois, les adultes et les enfants dans le centre-ville de Halifax ne s'attendaient pas à voir M. Gough nu et comme tel n'avait pas la possibilité de l'éviter avant qu'ils l'aient déjà vu et ne pouvaient décidé de l'éviter". Il a dit cependant que ce n'était qu'une simple infraction avec comme peine maximale une amende pouvant aller jusqu'à £ 1000. La poursuite de l'infraction était une "réponse proportionnée au comportement de l'appelant".


Sir Brian a dit que l'analyse de la juge de district en matière de preuves et du droit "ne peut objectivement être contestée", et "que compte tenu de la preuve, il est difficile de voir comment il aurait pu en décider autrement". Il a ajouté : "Ni les faits qui montrent que les policiers ont tenté de convaincre l'appelant nu à quitter les zones urbaines (sans doute pour éviter la confrontation et le désordre potentiel), qui indique qu'il a refusé d'arrêter malgré le risque de poursuivre en justice, ni la réalité que certaines personnes n'ont pas réagi négativement à sa nudité et n'en n'ont pas été affectées, ne sont pas suffisant pour convaincre le tribunal.
"Dire que les réactions de rejet à la nudité de l'appelant n'est pas son problème ou le résultat de son comportement (ce qui est la façon dont l'appelant se justifie), c'est ignorer la réalité".




PS Je ne suis pas excellent en anglais, vous pouvez donc parfaire cette traduction
sans que je ressente cela comme désobligent, bien au contraire
wink


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#16 16-11-2013 17:30:01

jfreeman
Administrateur

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

Stephen Gough a donc perdu en appel sad


Le tribunal a considéré que le simple fait d'être nu pouvait amener à des comportements d'affolement
de la population à l'origine d'un grave trouble à l'ordre publique. Bref, ils ont conclu que le corps humain est,
par essence, effrayant et susceptible de causer une situation de détresse morale. Rien que ça !


Vous l'avez compris, il serait grand temps que des psychologues, dignes de ce nom, reprennent en mains ces magistrats.
La paix sociale et le sentiment de liberté aurait tout à y gagner.


En attendant, l'obscurantisme jette encore une ombre menaçante sur nos libertés fondamentales.
Pauvres humains que nous sommes à toujours vouloir transformer ce petit paradis terrestre en un enfer de préjugés, d'injustice et de corruption de la "pureté originelle".


Il ne lui reste plus que la Cour européenne des droits de l'homme puisque, Stephen, le requérant, a épuisé toutes les voies de recours internes de son État et il peut donc engager un recours devant cette juridiction supranationale.


Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cour_europ%C3%A9enne_des_droits_de_l'homme


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#17 21-11-2013 05:54:12

BAREFOOTER
Membre

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

Hélas, je ne suis pas sûr que ça soit un critère "'esthétique" qui ait motivé le jugement mais
l'idée de la nudité en public. Autant pour Périgueux, il y avait une défense tout à fait possible du
fait du cadre de la balade (loin du public et une volonté délibérée de ne pas provoquer) autant pour
notre ami, il y a un coté jusqueboutiste et revendicatif (avoir le droit de se promener en tenue de peau)

Après, la justification du tribunal est tirée par les cheveux mais si la loi britanique est aussi floue que la notre,
il était hélas tout à fait prévisible, pour une certaine "paix sociale" que S.G ne gagne pas son procès.


Fabrice du 94 (Val de Marne) 


adh3.jpg

Hors ligne

#18 15-01-2014 18:20:21

Didier
Membre

Re : 2013 Stephen Gough ne renonce toujours pas !

Stephen est un cas d'école pour le monde entier !

Comment une société occidentale peut-elle se sortir de "ça" !?


Didier de Poissy 78
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


adh3.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.11