ACCUEIL | ACTUALITÉ | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l’APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 16-08-2013 13:13:51

jfreeman
Administrateur

2013 08 BBC 1 commande un film sur l'histoire de Stephen Gough

BBC 1 commande un film sur l'histoire de Stephen Gough, le randonneur nu



20121013stephengough.jpg



BBC 1 a commandé un film de Stephen Gough environ, alias The Rambler nu, à la "Oblong Film". Après avoir passé près de sept ans en prison nue, en grande partie à l'isolement, le documentaire suit Gough pendant quatre mois alors qu'il se promène à plus de 400 miles, à partir de Edimbourg, pour rejoindre sa famille à Eastleigh. C'est une quête en proie à des arrestations, des cellules de police, des comparutions devant le tribunal et de la prison.


Le film est dirigé par Guy Gilbert, le producteur exécutif de Jonny Young (Oblong Films) et commandée par Samantha Anstiss (BBC). Première transmission le mardi 20 Août 2013 à 22h35.


Gough est bien connu pour marcher, dans l'espace public, vêtu seulement d'une paire de bottes et un sac à dos. L'incarcération de Stephen a signifié qu'il n'a pas vu ses deux enfants adolescents grandir. Le réalisateur Guy Gilbert tente de comprendre comment Stephen est devenu l'homme nu le plus célèbre en Grande-Bretagne et d'examiner sa quête au sein de la famille "freedom". Stephen, ses partisans et certains de ses détracteurs nous apportent aussi leurs points de vue.


Source : http://www.televisual.com/news-detail/B … -3119.html


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#2 16-08-2013 13:15:15

jfreeman
Administrateur

Re : 2013 08 BBC 1 commande un film sur l'histoire de Stephen Gough

Ce que ma nuit dans une tente avec le randonneur nu m'a appris...


- Stephen Gough se considère comme un martyr de la protection
des libertés individuelles et perçoit sa nudité publique comme une mission.


Stephen Gough, mieux connu comme le Rambler nu , frottE pensivement sa grande barbe grise qui se déverse telle une cascade à partir de du rocher de son menton. "Vous pouvez rester dans ma tente", me proposa-t-il, "aussi longtemps que vous ne serez pas nu".


Ma nuit avec le "Rambler nu".


Ca a l'air d'une confession scandaleuse, encore que c'était plus instructif qu'érotique. Je suis, je crois, le seul journaliste à avoir couché avec lui dans sa tente. J'ai beaucoup appris de notre temps sous la tente et marcher ensemble dans la campagne écossaise. Je suis venu à croire qu'il est plus rationnel, plus personne ciblée que la représentation médiatique de lui nous a amenés à croire, et de se sentir certain que le public est plus tolérant que le système juridique qui est censé nous protéger de la vue des son corps nu.


Gough, maintenant dans ses premières années de la cinquantaine, a depuis 2006 a passé beaucoup de son temps en prison, en raison de son insistance à marcher nu en public, y compris en prison et pendant les comparutions en cour. Quand je l'ai rencontré, en Octobre de l'année dernière, il venait d'être libéré de la prison Saughton d'Édimbourg et prévu de marcher nue dans sa ville natale de Eastleigh, près de Southampton, afin de revoir sa famille pour la première fois depuis des années.


Une équipe de tournage a enregistré chaque pas déterminé, le suivant à passer l'hiver mordant, plus de 400 miles en quatre mois. Il a été arrêté à huit reprises, une fois en essayant d'acheter des crêpes. C'est la tragi-comédie du documentaire sur BBC1, diffusé la semaine prochaine où je fais une brève apparition, pour prendre des notes comme Gough pose pour des photos avec les travailleurs de la route amusés, ou bien du mal à suivre les anciennes puissances des Royal Marines de l'avant avec une grande boucle du yomping.


La réaction du public vis à vis de Gough, dans son habit de peau, est extrêmement positive. Il est arrêté tout le temps pour les poignées de main et des photographies. Peu comprennent qu'il se considère comme un martyr des libertés individuelles, ou qu'il voit la nudité publique comme une mission. Au contraire, il bénéficie d'un goût britannique pour l'excentricité et l'impertinence. Autour de Penicuik, Gough a adopté une salle des fêtes où une vente de pâtisseries était détenu, et hocha la tête pour les femmes d'âge moyen qui sont venus pour le saluer. "Je suis juste déçu damné», disait-on, «que je n'avais pas mes lunettes." C'était la même chose tout le temps que j'ai passé avec lui - sourires, les vagues, les klaxons des voitures qui klaxonnent.


Beaucoup a été fait de son refus, en détention, de prendre part à des tests de santé mentale. Après avoir parlé avec lui pendant des heures, je crois Gough pour être sain d'esprit. Il a eu beaucoup de temps pour répéter sa pensée, a donc une réponse à tout, même à la difficile question de savoir pourquoi il s'est blessé et sans doute ses enfants en dépensant ans de prison alors qu'ils ont grandi. Ne pas les voir était difficile, dit-il, mais il sent qu'il a mis en eux un exemple de la façon de vivre une vie d'intégrité.


Dans la tente, nous mettons ensemble, ses pieds par ma tête. Il est désinhibée à bien des égards, des éructations et des pets avec un enthousiasme démonstratif. Peut-être que c'était le whisky, c'était peut-être des années à l'isolement, mais il était toujours d'humeur pour discuter. "Si vous compromettez votre vérité", a-t-il insisté, "vous allez vous compromettre." Et puis, il a commencé à ronfler.


Quand le documentaire sera diffusé la semaine prochaine, Gough sera de retour en prison, après avoir été arrêté aujourd'hui pour être en violation d'une ASBO qui a insisté pour qu'il se couvrir. Donc, comme les airs de la nation dans les aventures de The Naked Rambler sur la route, il sera de nouveau habiter le curieux paradoxe qui a marqué ses dernières années - debout pour la liberté tout en manquant tout de la sienne.


Source : Peter Ross, theguardian.com, Jeudi 15 Août 2013
http://www.theguardian.com/commentisfre … f-comments


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#3 16-08-2013 14:20:56

jfreeman
Administrateur

Re : 2013 08 BBC 1 commande un film sur l'histoire de Stephen Gough

Le randonneur nu, Stephen Gough, de nouveau arrêté nu dès sa sortie de prison.
L'ancien Royal Marine, estime que c'est son droit à être nu en public.


Stephen Gough, 54 ans, du Hampshire, a refusé de porter les vêtements
remis par la police alors qu'il sortait de la prison de Winchester.


Il avait été emprisonné pendant 11 mois en Juin pour avoir enfreint,
"par un comportement antisocial", malgré son interdiction d'apparaître nu en public.


Le ministère de la Justice a déclaré qu'il ne se prononce pas sur les dates de sortie dans des cas particuliers, mais il est entendu qu'il avait déjà effectué plus que sa peine d'emprisonnement avec sa détention provisoire. Le militant nu a été emprisonné le 19 Juin pour avoir enfreint les conditions de sa "Asbo" intérimaire, qui déclarait devoir se couvrir les fesses et les organes génitaux.


Il a été détenu sur des soupçons de violation d'une nouvelle commande, avec les mêmes conditions, ce qui a été accordé par les magistrats mardi.


Gough, un ancien marine de Chamberlayne Road, Eastleigh, a été condamné à plus de six ans de prison pour sa conviction qu'il est de son droit à être nu en public. Il a gagné en notoriété entre 2003 et 2006, quand il marchait nu deux fois de Lands End à John O'Groats et a fait l'objet d'un documentaire pour la télévision.


Source : http://www.bbc.co.uk/news/uk-england-hampshire-23717406


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#4 20-08-2013 21:19:04

jfreeman
Administrateur

Re : 2013 08 BBC 1 commande un film sur l'histoire de Stephen Gough

PAS GRAND-CHOSE A LA TELE CE SOIR :
BBC REPORTE LE DOCUMENTAIRE SUR LE "RANDONNEUR NU"
SUITE DE LA NOUVELLE ARRESTATION DE STEPHEN GOUGH



La BBC a reporté un documentaire sur le Rambler nu
après que Stephen Gough ait été arrêté pour avoir refusé
de porter de porter des vêtements en public.


Le film de BBC1, The Naked Rambler, a été déprogrammé ce soir,
après que l'ancien Royal Marine ait été de nouveau arrêté à Winchester
la semaine dernière pour avoir violé les termes de son ASBO
(Anti-Social Behaviour Order) qui est une ordonnance contre un comportement jugé "anti-social".


Ce film retrace la longue marche de Gough qui a marché nu,
sur près de 400 miles, de l'Ecosse jusqu'à son domicile d'Eastleigh, dans le Hampshire.


La BBC n'est pas en mesure de projeter le film depuis le quincagénaire,
à qui la justice a interdit d'afficher ses fesses et ses organes génitaux en public,
l'a obligé à comparaître par vidéoconférence au tribunal de Winchester Crown le 11 Septembre prochain.


Gough, qui choisit de ne pas porter des vêtements pour continuer à protester
contre l'idée que la simple nudité est offensante, a gagné en notoriété depuis
qu'il a marché nu de Lands End à John O'Groats en 2003 et à nouveau en 2005.


Il a été condamné à plus de six ans de prison et a reçu des dizaines de condamnations
pour sa conviction qu'il est dans son droit lorsqu'il est nu en public.


Un porte-parole de la BBC a confirmé le documentaire avait été reportée pour raisons juridiques.


Source : http://www.independent.co.uk/arts-enter … 76813.html


NB Selon la législation anglaise, la violation d'une ASBO
peut conduire à une peine de prison (jusqu'à cinq ans).


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.11