ACCUEIL | ACTUALITE | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l'APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 18-07-2008 12:58:45

bobetcat
Membre

La randonue des étoiles : Edition 2008

La randonue des étoiles : Edition 2008


sad C’était notre dernier jour des vacances.
Je rentrais avec du vague à l’âme... Ce n’est pas gai de rentrer de vacances
dans le nord quand on laisse le sable, le soleil et la mer du midi.


Sylvie nous avait téléphoné dans le courant la semaine pour nous parler
de cette randonue des étoiles en nous expliquant en quoi cela consistait.
Elle nous avait également parlé de la réunion du Conseil d’Administration
juste avant la balade. Et comme nous passions par Paris, que nous avions
notre automobile, elle nous demanda, si cela ne nous dérangeait pas
d’aller accueillir notre responsable belge qui venait en train de Bruxelles,
juste pour assister au Conseil d’Administration et à la rando des étoiles...
Bravo à Alain Michel !


C’est avec grand plaisir que nous nous acquittâmes des services qui nous
étaient demandés ; trop heureux de ne pas rentrer directement de vacances
à la maison, mais de les finir par une bonne journée entre amis.


Nous voici à la gare du Nord : Alain Michel nous attend du côté gauche de la gare.
Moi, je le cherche du côté droit. Je ne risque pas de le trouver. C’est pourquoi,
je demande de lancer un appel en gare : aussitôt, Alain Michel vient vers moi.


Comme il nous reste du temps devant nous avant de nous rendre chez Sylvie,
nous passons par l’Est parisien pour tenter de réserver une petite chambre
pour le retour. N’en trouvant pas, nous prenons la route de Saulx les Chartreux.


C’est Alain Michel, le « P’tit Belge » (ainsi qu’il se nomme lui-même),
qui indique la route aux Parisiens que nous sommes, pour sortir de Paris !
Il faut quand même le faire !

Après avoir casser la croûte dans un self-service, nous reprenons la route de l’Essonne.
Nous arrivons chez Sylvie avec un quart d’heure de retard sur l’horaire demandé.
Sylvie, avec sa grâce et sa gentillesse légendaires, nous offre une tasse de café
et nous repartons vers la résidence de Jacques plus au sud.


Sitôt arrivés, nous nous réunissons en Conseil d’Administration...
La réunion se termine une heure et demie plus tard et nous reprenons,
Sylvie, Jacques, Alain-Michel, Robert et Catherine, la route vers Etréchy,
à la gare, lieu du rendez-vous pour les participants à la randonue des Etoiles.
Nous retrouvons Christian, Christophe, Tonie, Nicolas et quatre autres co-listiers ;
nous voici repartis vers Villeneuve sur Auvers, dans le Parc Régional du Gâtinais.


20080713etoile1


Le soleil brille, le ciel est bleu :
ces conditions météorologiques nous invitent à revêtir notre tenue de peau ;
ce que nous faisons avec un vif plaisir et nous voilà partis vers les Roches Rondes.
Le chemin est tranquille au début ; mais les difficultés s’annoncent, des Rochers,
petits au début, mais de plus en plus sérieux, nous obligent à crapahuter :
c’est sensationnel, même pour votre serviteur, qui, un moment donné,
manque une marche et se fait un petit cran sur la jambe (heureusement
que Jacques était là pour me tirer les bras dans les endroits difficiles).


Enfin, nous arrivons au lieu du Pique Nique : un promontoire rocheux
qui domine des ravins. Comme j’ai peur du vide, je ne m’approche du bord.
Sylvie, qui, elle, n’a pas le vertige, s’approche comme si de rien n’était.
Robert ne vit plus tant il a peur de la voir disparaître dans le vide.


Avant de commencer le dîner, notre ami Jacques nous rapporte une vipère.
Robert, qui a toujours eu peur des serpents pousse des cris à provoquer
des tremblements de terre et ne sait plus où se fourrer.


20080713etoile2


Cet épisode passé, nous commençons à dîner. La bonne humeur est de rigueur,
je dirai même : c’est une franche partie de rigolade qui commence.
La conversation s’oriente sur le Nord. Robert dit qu’il est presque chti :
« Mon père est né à Roubaix », dit-il
«dans le textile ! » s’exclame Jacques,
« oui » répond Robert ; Jacques de clore le débat par la formule :
« alors, il n’est pas des nôtres ! » ;
Robert met néanmoins quelques instants à rigoler de bon cœur
après avoir compris le rapprochement entre le textile et le naturisme.


Nous recevons la visite de deux jeunes gens surpris de rencontrer des "nudiens".
Jacques leur explique que ce secteur est depuis longtemps fréquenté par des naturistes
et que nous sommes membres de l'association pour la promotion du naturisme en liberté.
« Ah ! si c’est une association, cela doit être autorisé » nous répondent-ils en nous quitant.


Au dessert, Sylvie déclare : « La prochaine randonue, nous allons chez Robert et Catherine ».
Il y en a un qui se sent visé, mais, qui, dès son retour à la maison, se mettra à préparer,
avec joie, cette randonue, heureux de la confiance que la présidente lui accorde wink


L’heure avance, le soleil va bientôt se coucher. Nous pensons à redescendre tant qu’il fait jour.
Il me semble que les Roches sont moins difficiles à franchir au retour qu’à l’aller, peut-être,
parce que nous les avons déjà franchies une première fois : mais cela n’en reste pas moins super !


20080713etoile4


Nous redescendons dans la plaine, où nos automobiles nous ont gentiment attendus.
Certains d’entre nous se redéguisent en textiles car la soirée est un peu fraîche.
Nous repartons vers les champs pour avoir une vue plus dégagée et moins de moustiques.


Seul, notre ami Alain-Michel est resté en tenue de peau.
Je l’admire, car je ne serais pas capable d’en faire autant.
Nous attendons la tombée de la nuit : le ciel est clair
et le réverbère céleste nous éclaire de sa plus belle lumière.


La nuit tombée, les premiers feux d’artifice sont tirés. 
Au miliau des champs, nous apercevons plus d'une dizaine de Feux
des villages alentours. C’est vraiment magnifique, pour ne pas dire féerique.


Nous quittons cette féerie vers onze heures et demie,
quelques fusées restent encore à tirer.
Un merveilleux souvenir que nous garderons longtemps dans notre tête.


smile Cette expérience reste à recommencer !


Robert et Catherine du 51 (Marne)

adh3.jpg

Hors ligne

#2 19-07-2008 22:07:17

bobetcat
Membre

Re : La randonue des étoiles : Edition 2008

Merci Jacques et Sylvie pour cette très belle randonnue, ce compte rendu agréable,  les très jolies photos et les ravissants sujets photographiées


Robert et Catherine du 51 (Marne)

adh3.jpg

Hors ligne

#3 01-07-2010 22:00:17

Re : La randonue des étoiles : Edition 2008

Ca doit être génial
Cette randonue étoile
L'astronomie
Vient la nuit
Nous dévoiler
L'immensité
De l'univers
C'est super !

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10