ACCUEIL | ACTUALITÉ | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l’APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 12-04-2010 22:22:40

jfreeman
Administrateur

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

A noter ce pamplet God Bless The Naked Rambler (Dieu bénit le randonneur nudien) par Murray Lachlan Young
et le dernier courrier de notre ami Steve GOUGH où il indique qu'il souhaite que l'argent récupéré lors de la collecte de Noël
soit reversé à sa mère : Mrs N. E. GOUGH


     20100406steve1.gif   
     20100406steve3.gif


NB L'adresse exact de sa maman a, toutefois, été volontairement effacée.


A noter aussi que sa ville d'Eastleigh le reconnait comme étant une personnalité :
http://en.wikipedia.org/wiki/Eastleigh
Notable former residents of Eastleigh include :
   Benny Hill (1924–1992) (comedian/actor)
   Stephen Gough (the 'Naked Rambler')


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#27 17-06-2010 21:54:01

jfreeman
Administrateur

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

201006stevegough.gif

Comme d'habitude, un grand merci, à l'avance, pour celui qui se dévoue à traduire ce message en français.


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#28 21-06-2010 12:41:03

Didier
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

(Merci à ma belle-fille Hélène pour la traduction...)


Le 3 juin 2010


Chers Jacques et Sylvie,


Comment allez-vous ? Je vais bien.
Le vent du nord en provenance d’Islande a cessé de souffler et les hirondelles reviennent enfin de leur migration vers le sud.
Ma mère a bien reçu l’argent que vous avez envoyé et elle m’a demandé de vous écrire pour vous le faire savoir.
J’allais attendre avant d’écrire, attendant une visite de la commission écossaise de révision des affaires criminelles (SCCRC) et j’espérais vous faire savoir ce qui s’était passé, mais ils m’ont écrit pour reporter la réunion jusqu’à probablement juillet, avant leur prochaine grande réunion en août.
Ils espèrent obtenir une citation de ma part qu’ils pourront ajouter à leurs preuves.
Je ne suis pas totalement sûr de ce que je pourrais ajouter pour rendre cela plus clair, parfois trop de discussion rend les choses confuses et obscurcit ce qui est évident.
J’ai un autre appel que j’attends pour leur envoyer qui est même plus clair dans son absurdité que celui qu’ils examinent en ce moment, mais j’espérais rassembler quelques indications à propos des points qu’ils trouvent les plus essentiels afin que je puisse mettre l’accent sur ces mêmes points.
Je vais maintenant devoir l’envoyer quand même, puisque cela a été retenu tel quel trop longtemps.


Allez-vous participer à une randonue (WNBR) cette année ?
Qu’est-ce qui a été prévu ? Le nombre de participants augmente-il ?
Pour l’instant, aucune ne s’est déroulée en Écosse, mais j’espère que cela arrivera bientôt.
Les gens ont peut-être été dissuadés par la façon dont les autorités m’ont traité,
ce que je peux comprendre, pourtant cela ne peut pas durer éternellement.


J’ai récemment entendu à la radio un rapport d’un correspondant en Corée du Nord. De tels dictatures et régimes autoritaires m’intéressent, leur manque de liberté pouvant grandement m’instruire sur le manque de liberté dans mon propre pays.
Le degré de contrôle est peut-être très différent, mais l’oppression irrationnelle de la spontanéité est la même, quelles que soient les « raisons » données, et c’est le devoir de tout homme ou femme rationnel (lle) de vivre selon leur vérité si elle tend à être remise en cause.


Encore merci pour le soutien.
Passez un bon été.


Steve


Didier de Poissy 78
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


adh3.jpg

Hors ligne

#29 09-11-2010 15:25:44

Bernard Boase
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

Comme prévu, Steve a été libéré le 29 octobre et, comme d'habitude il était tout nu. Donc il a été immédiatement arrêté pour "breach of the peace" (c'est-a-dire attentat à l'ordre public). Il s'est présenté nu au tribunal le 2 novembre, et a été mis en détention jusqu'au procès plus tard ce mois.

Écrivez-lui! (toujours le même adresse au prison de Perth).


Bernard (GB)

Hors ligne

#30 09-11-2010 22:42:34

jfreeman
Administrateur

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

Merci Bernard pour cette information.


Il a donc été une nouvelle fois arrêté, Vendredi 29 octobre 2010,
pour trouble à l'ordre public, après quelques secondes de liberté...


A noter ce commentaire lu sur le forum du Sun :
"Seems to like the comfort of a cell. Lets face it it will be warmer in there,
he will have a TV and 3 square meals a day. Oh and no bills".


Sources :
http://news.stv.tv/scotland/206180-nake … ted-again/
http://thesun.mobi/thescottishsun/news/ … html?mob=1
http://www.law.ed.ac.uk/sln/blogentry.a … ryref=8434


PS Qui veut bien faire la traduction du texte ci-dessous que je dépose au cas où les liens seraient supprimés ?


__________________________________________________


Naked rambler arrested again
Stephen Gough had just been released from prison when he was arrested for breaching the peace.


Naked rambler Stephen Gough has been arrested immediately after being freed from Perth Prison.


The former marine - who has attempted to walk around Britain naked on multiple occasions - enjoyed just a few seconds of freedom on Friday October 29 before being arrested by police officers at the prison gates for wearing no clothes. He was arrested immediately after stepping through the prison doors and appeared naked in the dock at Perth Sheriff Court after spending the weekend in police custody. Fiscal depute Rebecca Kynaston told the court Gough "clearly has no intention of changing his ways" and asked for him to be remanded in custody again. Gough, 51, of Chamberlayne Road, Eastleigh, Hampshire, denies conducting himself in a disorderly manner outside Perth Prison on October 29.


He denies breaching the peace by standing naked at the prison gates, refusing to wear any clothing or otherwise cover up his private parts in Edinburgh Road, Perth. Mrs Kynaston said: "You will see from the charge this incident took place outside Perth Prison in Edinburgh Road. He was released and immediately arrested.


"There is a course of conduct here and he clearly has no intention of changing his ways, as you can see," as Gough stood naked in the dock a few feet away.Gough, who worked as a long distance lorry driver after leaving the forces, said he understood the charge and pled not guilty to it. He did not ask for bail and was remanded in custody until his trial later in November. He has accumulated over 20 convictions since 2003, and has been warned that he may spend the rest of his life behind bars unless he changes his behaviour.


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#31 11-11-2010 07:08:37

Balian
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

TRADUCTION


Le promeneur nu arrêté à nouveau
Stephen Gough venait tout juste d'être libéré de de prison quand il a été arrêté pour avoir troublé la paix.


Le promeneur nu Steve Gough a été arrêté immédiatement après avoir été libéré de la prison de Perth.


L'ex-marine - qui a essayé de marcher nu à travers la Grande-Bretagne en de nombreuses occasions - n'a profité que de quelques secondes de liberté vendredi le 29 octobre avant d'être arrêté par des officiers de police aux portes de la prison, pour n'avoir pas porté de vêtements. Il a été arrêté immédiatement après avoir franchi les portes de la prison et il a comparu nu au banc des accusés de la Cour du Shériff de Perth après avoir passé le week end sous la garde de la police. Le député fiscal (?) Rebecca Kynaston a déclaré à la Cour que Gough "n'a clairement pas l'intention de changer ses habitudes" et a demandé qu'il soit renvoyé en détention préventive. Gough, âgé de 51 ans et originaire de Chamberlayne Road, Eastleigh, Hampshire, nie s'être conduit de manière à semer le désordre hors de la prison de Perth le 29 octobre.


Il dément avoir troublé la paix en se tenant nu aux portes de la prison, refusant de porter quelque vêtement que ce soit ou de couvrir ses parties génitales d'une autre manière sur Edinburgh Road, à Perth. Mme Kynaston a déclaré: "Vous constaterez dans l'acte d'accusation que cet incident a eu lieu hors de la prison de Perth, sur Edinburgh Road. Il a été libéré et aussitôt arrêté."


"Il y a une ligne de conduite et iln'a clairement aucune intention de modifier ses habitudes, comme vous le voyez", [a-t-elle déclaré] alors que Gough se tenait nu dans le banc des accusés à quelques pieds de distance. Gough, qui a travaillé comme conducteur de camion sur de longs parcours après avoir quitté les forces armées, a dit qu'il comprenait l'accusation et qu'il plaidait non coupable. Il n'a pas demandé de remise en liberté sous caution et il a été renvoyé en détention préventive jusqu'à son procès, plus tard en Novembre. Il a accumulé plus de 20 condamnations depuis 2003, et on l'a averti qu'il pourrait passer le reste de sa vie derrière les barreaux s'il ne change pas son comportement.

Hors ligne

#32 11-11-2010 16:11:24

Balian
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

On l'a averti qu'il pourrait passer le reste de sa vie derrière les barreaux s'il ne change pas son comportement.


C'est le passage que je trouve le plus troublant. Ses actes dérangent, certes, mais représentent-ils une telle menace pour la société qu'on doive l'enfermer à vie ? Triste histoire. Ça risque de mal finir.


Connaissez-vous Andrew Martinez ? En 1992, il s'est mis à fréquenter son université (Berkeley, Californie) nu et à militer pour le droit à la nudité, ce qui a incité l'établissement à formellement bannir la nudité. Après divers déboires, le jeune militant a développé des problèmes psychiatriques et s'est finalement suicidé en prison, en 2006, à l'âge de 33 ans.


Plus de détails ici (en anglais) :
http://en.wikipedia.org/wiki/Andrew_Martinez

Hors ligne

#33 11-11-2010 18:14:01

Didier
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

En terminant la lecture des derniers déboires de Steve,
une issue terrible pour Steve m'est apparue possible de la part de ses accusateurs :-(


"Steve présente des troubles psychiatriques. Il n'a aucune raison de rester en prison.
Par contre, pour son bien, on va le transférer dans un établissement spécialisé".


En clair, on le met chez les dingues pour qu'il y finisse gentiment sa vie.
Il n'aurait plus à être jugé par un tribunal mais un psychiatre devrait donner son accord pour sa libération.
Tout se passerait... Off ! Loin de la presse et du public.


"Vol au-dessus d'un nid de coucous". Non, ça serait vraiment trop gros !

Dernière modification par Didier (11-11-2010 18:14:41)


Didier de Poissy 78
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


adh3.jpg

Hors ligne

#34 24-04-2011 13:10:31

jfreeman
Administrateur

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

On 11 April 2011 10:01, Brian Kraemer wrote:


From the universe's point of view, public nudity is already legal and has
always been so, in all places and at all times. Every human being has always
been free to be, to simply be. Any attempts by other human beings to take
away this freedom are null, void, invalid, meaningless. They are an offense
to the creature and to the source from whence came the creature.


A brave creature will resist the offender and insist upon his universal
gift of being. He will do this not only for himself but for others, that we
might all enjoy our being. It would take few brave souls to accomplish this
because we know it to be true. One does not teach a baby to nurse and one
does not teach a creature to live in his skin.


From the universe's point of view, some words do not exist (nude, naked,
unclothed, disrobed, unclad, unattired, garmentless) for these words have no
meaning in the natural state. There is only natural. Upon observation, we
see these words are lies. They misrepresent because they treat the hiding
state as the natural one. They falsely assert that first came the state of
being clothed and then judge others as unclothed. They falsely assert that
first came the state of being robed and then judge others to be disrobed.
They falsely assert that first came the state of being attired and then
judge others as being unattired. This distinction is not just a clever
playing with words. This distinction has us imprisoned first in our thinking
and then in our lives. While claiming to be free, we have been born in a
prison state of mandatory hiding with which we have agreed to confine
ourselves.


Consider the word tan. If you were to see a man, richly colored brown above
and below his genitals, but palely white in his midsection with stark
demarcation lines from having been forced to hide behind a cloth, would you
consider his natural color to be the palely white or the rich brown? If you
answered the palely white, you are a prisoner to your own thinking. While
most people will consider his palely white genitals to be natural and would
likely compliment him on his pleasant tan, they are wrong. They have
believed a lie. The man's natural color is richly brown. The only unnatural
part of this man is his palely white genitals that have been denied their
natural experience of the sun.


Stephen Gough has chosen to live free and thus, because of frightened human
beings, must spend his life in prison. He is a brave one for whom emotional
and spiritual freedom matters more than physical freedom.


In nature, a creature might hide its body to avoid a predator, but not to
avoid shame or embarrassment. If words must be created, then let us create
some unnatural words for unnatural states. Let us create hiding words, words
that might describe an infinite number of ways human creatures alone hide
themselves: clothes, garments, attire, costumes, apparel, vestments,
uniforms, outfits, raiment. If we must hide, then let us hide behind trees
or bushes until danger passes, but let us not live as if we were dead while
we are yet alive.


Truth matters because the source of this universe intended that we might
live lives of fullness and meaning and satisfaction and pleasure and
wholeness. We have an obligation not only to ourselves and to others, but
also to our source to receive the gifts with which we have been entrusted.
Henry David Thoreau wrote, "The mass of men live lives of quiet
desperation." Have we considered that our disappointments in life, our
longings for meaning and purpose, might be a matter of our own refusal to
receive fully what life has given?


And what is standing in our way, but fear of our fellow human beings?
What shall it be?


PS Qui veut bien faire la traduction du texte ci-dessus ?


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#35 24-04-2011 21:17:15

Alain
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

Qui est Brian Kraemer et où a-t'il écrit cela ?


Alain de Belgique
"Nous n'avons qu'une vie, vivons la bien"

adh3.jpg

Hors ligne

#36 24-04-2011 21:32:49

jfreeman
Administrateur

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

C'est un américain qui s'exprime sur la liste anglophone "naked-walk" :
http://groups.yahoo.com/group/naked-walk/
Cette liste commente la manière d'agir et de réagir de Steve Gough.


Vous avez également ce site qui lui est consacré :
http://www.nakedwalk.org/


Et enfin ce site : "Free the Naked Rambler Stephen Gough" sur facebook :
http://www.facebook.com/groups/247410229402/


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#37 30-08-2011 20:46:33

jfreeman
Administrateur

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

Cela faisait près d'une année que nous n'avions pas correspondu avec Steve Gough...


Comme beaucoup d'entre vous, nous nous sentons tellement impuissant de ne pas pouvoir lui apporter un soutien plus efficace. Aussi, depuis quelques mois, nous n'osions même plus lui écrire...
Et pourtant, pour avoir fait aussi de la prison pour défendre la liberté, je sais à quel point il est important, dans ces moments difficiles de certitudes puis de doutes, de ne pas se sentir familialement et socialement abandonner de tous.


Très penauds, nous avons enfin réussi à rédiger un nouveau courrier, il y a environ deux semaines.
Voici la réponse que nous avons reçue aujourd'hui au siège de l'APNEL.
Elle confirme sa nouvelle arrestation le 20 juillet dernier (657 jours de prison supplémentaire pour 60 secondes de liberté).
Source : http://www.bbc.co.uk/news/uk-scotland-t … l-14649394
201108sg2c.jpg
201108sg3c.jpg


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#38 31-08-2011 09:50:45

Alain
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

"Et pourtant, pour avoir fait aussi de la prison pour défendre la liberté, je sais ..." Peux-tu en quelques mots nous expliquer?
Bien à toi Jacques,
Alain.


Alain de Belgique
"Nous n'avons qu'une vie, vivons la bien"

adh3.jpg

Hors ligne

#39 31-08-2011 10:33:30

jfreeman
Administrateur

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

En quelques mots, par pudeur et parce que nous sommes "hors sujet",  j'ai par exemple été emprisonné pour insoumission lors de mon service militaire obligatoire. Après une semaine à l'armée, j'ai réalisé qu'en acceptant de poursuivre, j'acceptais, de facto, de tuer sur ordre en cas de conflit... J'ai donc rendu mon uniforme et les choses se sont alors terriblement compliquées.
Difficile, pour autant, de condamner la "lâcheté" et la "compromission" de la plupart de nos contemporains.
C'est si dur d'oser dire "Non" quand en plus votre entourage, pour "vous protéger", vous lâche ou vous incite à renoncer !


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#40 31-08-2011 12:11:22

Alain
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

Merci Jacques et félicitations. C'est tout à ton honneur. Rien à voir ici avec notre combat actuel. Note que tu aurais pu dans ce cas me répondre hors forum en utilisant mon adresse courrielle. Bien à toi, Alain.


Alain de Belgique
"Nous n'avons qu'une vie, vivons la bien"

adh3.jpg

Hors ligne

#41 01-09-2011 12:21:39

Didier
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

(Merci à ma belle-fille Hélène pour la traduction)

19 août 2011

Chers Jacques et Sylvie, merci pour votre lettre. Je suis heureux d'apprendre que vous exprimez toujours votre liberté et vous réunissez avec d'autres nationalités.
Je suis toujours dans la même prison, mais dans une partie différente. Je suis maintenant amené à me mêler aux autres prisonniers quand je vais prendre une douche la nuit. C'est mieux pour moi, bien que je sois toujours mis à l'écart des autres pendant la journée dans ma cellule. Au moins puis-je discuter et suis-je en général bien accueilli.

Depuis ma dernière lettre, j'ai été relâché et arrêté à nouveau plusieurs fois. La dernière fois, c'était le 20 juillet de cette année. Je passe en jugement la semaine prochaine, le 24 août, et je vais encore me représenter moi-même. Je suis plus confiant que jamais, je vais pouvoir argumenter vivement sur mon cas et faire apparaître les charges retenues contre moi comme absurdes aux yeux d'une personne raisonnable. Cela ne signifie pas que je serai pas encore reconnu coupable mais ce n'est sûrement plus qu'une question de temps avant que le jugement (?) ne soit cassé.

J'ai aussi déposé une requête auprès de la Cour Européenne des Droits de l'Homme à Strasbourg et je travaille à finaliser mon cas dans ma tête, que je dois transférer en mots sur du papier. J'ai jusqu'au 4 octobre 2011. Je fais tout cela seul, sans aucune aide professionnelle d'un avocat. C'est en partie en raison de mon manque de confiance dans cette profession juridique – j'ai fait l'expérience dans le passé d'avocats disant qu'ils feraient des choses qu'ils n'ont pas faites – et peut-être aussi que ceux que j'ai contactés pour m'aider ne comprennent pas réellement l'importance de ce que je fais. La nudité, tout particulièrement en Écosse, est envisagée par des esprits puérils. 

Cela n'a pas d'importance. La loi, telle je la comprends, dans sa plus haute signification, ne me fait pas peur. Autrement dit, je crois qu'elle est de mon côté, étant véritablement impartiale, ce qui est un des principes centraux de la loi, la justice devant voir l'être humain sans préjugé – et ces croyances irrationnelles et incontestées à propos du corps humain, qui doit être montré pour ce qu'il est, en sont bel et bien.

J'espère que vous allez bien tous les deux et je vous quitte avec quelque chose que j'ai lu dans un journal il y a quelque temps, auquel je fais souvent référence afin de rester concentré sur ce qui est important. Une infirmière qui s'occupait des personnes en fin de vie établit une liste de leurs regrets. Au sommet de cette liste se trouvait le regret suivant : «  J'aurais aimé avoir le courage de vivre une vie qui me ressemble vraiment, non pas la vie que les autres attendaient de moi. »

            Je vous embrasse
                    Stephen


Didier de Poissy 78
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


adh3.jpg

Hors ligne

#42 01-09-2011 12:32:51

Didier
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

Je ne sais pas comment il peut sortir de cette impasse !

Jusqu'à preuve du contraire, Steve est emprisonné à vie sans remise de peine possible puisqu'il refusera toujours de s'habiller !

Un assassin condamné à perpétuité sort en général au bout de 30 ans,
Le crime de Steeve est donc bien pire !

Et oui, il commet un outrage aux bonnes mœurs et ça, c'est jugé pire qu'un crime de sang dans lequel un être humain disparaît à jamais de la surface de la terre !


Didier de Poissy 78
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


adh3.jpg

Hors ligne

#43 23-09-2011 22:00:03

jfreeman
Administrateur

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

Didier a écrit :

Je ne sais pas comment il peut sortir de cette impasse !

La réponse viendra peut-être des écossais eux-mêmes wink

Le Scottish Sun revèle que le randonneur nudien, Steve Gough, a déjà coûté *500 000 £ au contribuable
Naked Rambler, Steve Gough, has cost the taxpayer a whopping £500,000, The Scottish Sun can reveal.
                                                                                                                       
                                                                                                       *Soit 572 365 €

Read more: http://www.thescottishsun.co.uk/scotsol … z1Yoe2jzGL

20110923stevegough.jpg


NAKED Rambler Steve Gough has cost the taxpayer a whopping £500,000, The Scottish Sun can reveal.
The oddball ex-marine has been behind bars almost continually for six years for refusing to wear clothes
either in public, in court or in prison.

And it looks as though the bill for keeping him will continue to rise because every time he is freed,
he is arrested again for going starkers.

In all, he has been convicted of 17 breaches of the peace for walking naked since he first hit the headlines
in 2003 as he walked from Land's End to John O'Groats naked. Dad-of-two Gough, of Eastleigh, Hampshire,
is currently serving his longest sentence of 657 days, imposed at Perth Sheriff Court last month.

Sheriff Richard McFarlane called on Gough to end the merry-go-round. He said :
"Can you help me as to when this ridiculous cycle of offending will stop ?"
"A lot of deserving causes could benefit from the unnecessary cost you are putting the country to.
"Your conduct is verging on selfish because of the costs".
"I am asking — no, pleading — you to consider your position and how it is denying public money to others."

It costs around £35,000 a year to keep the average prisoner but Gough spends most of his time behind bars
in segregation, which is more expensive. The total bill is also made up of legal aid, court bills and wasted
police time.

Last night Matthew Elliott, chief executive of the TaxPayers' Alliance said :
"It's unbelievable that this ongoing case has been allowed to waste so much taxpayers' money".
"A sensible resolution has to be found, sending the naked rambler back to prison benefits no one."

Divisional Commander for Perth and Kinross, Chief Supt Roddy Ross, said :
"We have tried to reason with him and have asked him to desist from his current behaviour".
"But he wants to exercise his right to ramble naked."

Labour justice spokesman James Kelly said :
"It is ridiculous that one man should be responsible for such a drain on scarce public resources
due to his own selfishness". Former lorry driver Gough always denies the charges, claiming that courts
ordering him to wear clothes breaches Article 8 of the European Convention on Human Rights.

At his last court appearance, he said : "I am not indecent. Ordinary people have prejudices."


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#44 07-10-2011 17:28:34

Didier
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

L'argent finira t-il par avoir le dernier mot, c'est à dire outrepasser la "bonne morale" ?
Quand on sait que ce qui régit le monde c'est effectivement l'argent, c'est tout à fait possible.

Les gens risquent effectivement de s'indigner de ce que leur coûte Steve !
Et là, quand l'argent rentre en ligne de compte, les préceptes, les amis et les principes passent généralement au second plan.

Réflexion que j'ai personnellement entendue un jour :
"Tu sais dans la vie, tu n'as qu'un seul ami : ton porte-monnaie" ( juré, je n'invente rien sad )

Mais avant que le déclic n'aie lieu, combien d'années de perdues pour Steve ?
On lui vole sa vie parce que... "c'est pas bien, ça ne se fait pas"

C'est insupportable !


Didier de Poissy 78
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


adh3.jpg

Hors ligne

#45 16-01-2012 12:00:49

dekan
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

Bonjour,
Peut être cela affecterait le sort de notre ami nudien ...
http://www.dreuz.info/2012/01/scoop-l%E … andinavie/


La randonnue, c'est le retour au Paradis !


adh3.jpg

Hors ligne

#46 16-01-2012 23:35:33

jfreeman
Administrateur

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

Merci à Bruno Saurez et à son ami marseillais, professeur d'anglais, de nous avoir offert cette traduction :



2010 01 13 - LE PROMENEUR NU MERITE-T-IL DE PASSER SA VIE EN PRISON ?


Matthew Wright : Maintenant cela pourrait être ou du moins paraître drôle mais je pense bel et bien qu'il s'agit dune question importante : que feriez-vous avec le promeneur nu Steven Gough ?
Vous pourriez le supplier de s'habiller, vous pourriez l'emprisonner pour son refus, mais il ne se conformera pas pour autant.
Désormais les autorités écossaises avertissent l'homme âgé de cinquante ans qu'il pourrait passer le restant de ses jours derrière les  barreaux  à moins qu'il ne remonte son pantalon (au sens propre).
Gough a déjà passé la majorité des quatre dernières années enfermé à cause des nombreuses accusations pour atteinte à l'ordre public y compris deux séjours pour avoir quitté la prison sans vêtements (Rires...). C'est véridique ! Il a été arrêté à la grille.
Il se pourvoit en appel nu, il a  passé son  temps derrière  les barreaux à poil (un homme bien plus  courageux que moi).
Et son dernier goût pour la liberté  n'a duré que 30 secondes quand il a été relâché à Noël (oui, je pense que c'était le jour de Noël) mais arrêté à nouveau aux portes de la prison  pour nudité.
Donc le Sheriff écossais Lindsay Foulis a offert à Gough la possibilité de rentrer chez lui dans le Hampshire à condition qu'il s'habille. Il refuse tout simplement de le faire affirmant que sa démarche concerne les libertés  individuelles.
Je répète, que doit-on faire avec un tel homme ?
Doit-on continuer à l'enfermer comme un meurtrier ?
Doit-on ne pas y prêter attention ?
Doit-on lui faire subir une expertise psychiatrique comme c'est le cas en ce moment ?
Quoi encore ? Doit-on le mettre dans  une institution psychiatrique ?
Je pense qu'il s'agit d'un problème semblable à celui de personnes comme Charles Bronson qui commet crime sur crime lors de ses séjours en prison et voit ses condamnations  constamment prolongées.
Steve Gough n'a cependant pas fait de mal à une mouche.
D'une certaine façon il est moins casse-pieds qu'un enfant buté et il y en a beaucoup en liberté.
Que fait-on avec quelqu'un qui ne respecte pas les règles, Doreen ?



Doreen : Je pense que nous pourrions tous penser  à des façons de nous exprimer en tant qu'individus qui ne soient pas appropriées, mais le fait est que nous ne pouvons pas le faire car nous vivons avec d'autres personnes. C'est une question de maîtrise de soi  et il n'en a pas. Je sais qu'il ne fait de mal à personne  mais il a été averti  et personne d'autre ne le fait et nous devons savoir nous maîtriser.

Matthew Wright : En fait Vous dites que les autorités écossaises ont raison (au delà de toute considération mentale, je ne sais pas s'il y en a ou pas)  à chaque fois qu'il enfreindra la loi, il sera enfermé ?

Doreen : Combien d'avertissements doit-avoir une personne ?

Matthew Wright : C'est là la véritable question. S'il ne veut pas changer, est-ce la façon dont vous voulez traiter le problème ? Juste continuer à l'enfermer ?

Mark Durden Smith : Peut-être que la coercition conviendrait mieux avec lui.
Une meilleure tactique avec les enfants qui refusent de faire ce que vous voulez qu'ils fassent vous et évidemment ils essaient d'exprimer leur libre-arbitre. On peut soit essayer de les distraire avec  des jeux ou autre (Matthew Wright : comme leur donner  un i-phone [rires]) ou encore utiliser la coercition pour les amener à coopérer.
C'est une question très sérieuse, et peut-être...

Matthew Wright : Au moins les gens en rient (moi inclus) bien qu'à l'origine ce soit quelque chose  de sérieux.

Mark Durden Smith : J'ai été surpris qu'à Noël il  rentre chez lui  nu. Il gèle aussi là-haut en Ecosse. Hé bien, je pourrais l'envoyer dans une prison ouverte en Sibérie il fait -15 degrés à Irkoutsk aujourd'hui et cela serait assez éprouvant pour lui. Toute plaisanterie mise à part, il faudrait essayer de l'amener à coopérer  car il a l'impression d'être victime d'une campagne vindicative et d'être un martyre.
Il faut essayer de l'associer en lui disant regarde, pas tout le monde apprécie de te voir nu en parcourant le pays.

Matthew Wright : Et si malgré tout cela, il  refuse de se vêtir ?

Mark Durden Smith :
Une technique de distraction  serait de jouer à un anti strip-poker avec les gardiens de prison.
Et si par erreur il finit  habillé ... C'est un buzz ! Génial !

B. man : N'y-a-t-il pas des communautés naturistes... ?

Matthew Wright : Il  ne veut pas de ça.
Il veut parcourir la Grande Bretagne nu, c'est tout ce qu'il veut faire.

B. man : Hé bien, ce n'est pas acceptable !

Matthew Wright : Est-il acceptable de traiter quelqu'un de la sorte en l'enfermant à chaque fois ?
Est-ce la solution ? Ça nous coûte entre 25 et 30 000 livres par an. C'est l'argent nécessaire pour enfermer quelqu'un en prison.
Ça nous coûte de l'argent et personne n'est vainqueur dans l'histoire et il n'a fait de mal à personne.
Est-il acceptable de continuer à l'enfermer ? Je ne pense pas  que ce soit le cas.

B. man : Je ne le pense pas non plus mais voulez-vous le mettre en maison de repos là encore aux frais du contribuable ou dans un autre institut ou doit-on fermer les yeux et lui dire de continuer.

Mark Durden Smith : Est-ce que ses parties génitales sont si offensantes ?
Je pense sincèrement que...

Doreen : Je l'ai vu en vrai il y a des années de cela quand j'ai déménagé à Londres pour la première fois.
J'étais assise dans un café et (du moins je présume que c'était lui) un homme nu ne portant que des chaussures (Mark Durden Smith : ca devait être lui) est passé devant moi et avec mes pensées de petite fille déjantée, je me suis dit :
Oh Mon Dieu ! c'est ça Londres ?

Matthew Wright : Etant la seule ici à l'avoir vu, avez-vous été offensée ?

Doreen : Non, je n'étais pas offensée mais j'ai trouvé qu'il était très bizarre et très étrange et je ne voulais pas  m'approcher de lui mais il n'était certainement pas offensant. Il ne barrait la route à personne, il ne faisait que marcher. C'était un  peu embarrassant et je ne souhaiterais pas que mes enfants le voient.

Matthew Wright : Il y a plein de choses embarrassantes à Londres (Doreen : oui c'est vrai), nul doute là-dessus.
Comme nous manquons de temps, prenons au moins un appel si c'est possible.

Animatrice : Dans un instant nous aurons Helen.

Helen : Bonjour

Helen : Bonjour Matthew

Matthew Wright : Que feriez-vous avec lui ?

Helen : Je ne suis pas contre car je ne pense pas qu'on ait besoin de le regarder en bas mais plutôt au visage
Mais je pense qu'il devrait garder son pantalon car s'il ne le fait pas il pourra se retrouver exclu en prison pendant longtemps.

Matthew Wright : Absolument il a été en prison plusieurs fois et ça ne semble pas le déranger.

Helen : Mais en Ecosse s'il reste en prison longtemps je pense qu'il finira par mettre son pantalon.

Matthew Wright : Non il a déjà été en prison en Ecosse plusieurs fois.

Helen : Hé bien je ne sais pas, il ne peut pas être blâmé, je ne suis pas contre.
Nous avons tous des formes humaines et je ne suis pas contre.
Vous savez les gens n'ont pas besoin de s'offusquer ils n'ont pas besoin de regarder le bas mais de le regarder dans les yeux s'ils passent près de lui, ils n'ont pas besoin de s'occuper des autres parties de son corps.

Matthew Wright : Êtes-vous en train de dire qu'on devrait le laisser faire ?

Helen : Oui, oui !

Doreen : Si on le laisse faire et que d'autres personnes le font, de plus en plus de naturistes.

Helen : Cela ne me dérange pas de voir un humain se promener nu

B. man : Vous pouvez éviter de le regarder en bas mais il y a des enfants qui ne peuvent pas  le regarder dans les yeux n'est-ce pas ?

Helen : Ces choses me fascinent de toute façon et...
Et de façon raisonnable, les enfants...
Je ne pense pas que ce soit offensant.

Mark Durden Smith : Libre de se promener, libre de laisser pendouiller, devrais-je dire.

Mark Durden Smith : Pourquoi c'est seulement les hommes .

Matthew Wright : Non il avait une petite amie, une vrai petite amie sexy Mélanie Roberts mais elle l'a quitté.

B. Man : Matthew, pour montrer votre sollicitude et votre solidarité, seriez-vous prêt à vous  joindre à lui dans ses protestations.

Matthew Wright : Non, par ce temps ?

B. Man : Sur le plateau ?

Matthew Wright :
Non ce n'est pas ce genre d'émission.

Mark Durden Smith : C'est plutôt étrange Jodie Marsh qui est apparue nue à une soirée, elle ne s'est pas faite arrêtée, n'est-ce pas ? Donc il semble qu'il y ait du ressentiment à l'égard de cet homme qui aime être nu et alors ?
Nous sommes tous faits de la même façon n'est-ce pas ?

Matthew Wright : Je ne veux pas faire partie d'une société qui enferme les gens comme cela quoiqu'il en soit ça me semble injuste.

Source : Source : http://www.youtube.com/watch?v=Z6m9RPLc … r_embedded


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#47 23-01-2012 21:19:21

bsaurez
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

PRECISION UTILE :

Dans l'émission il est bien question de "Charles BRONSON", un homonyme de l'acteur, mais qui n'a rien à voir avec le cinéma.

je cite Wikipedia :
"Charles Charlie Bronson (de son vrai nom Michael Gordon Peterson), né le 6 décembre 1952, est un criminel britannique souvent cité dans la presse comme le prisonnier le plus violent de Grande-Bretagne. À ce jour, il a passé 34 années en prison, dont 30 en isolement cellulaire".

Rien à voir donc avec "Charles MANSON" qui, même s'il à été condamné pour meurtre, n'était pas si violent que ça, je cite Wikipedia :
"Il a été reconnu coupable, en 1971, du meurtre très médiatisé de l'actrice américaine Sharon Tate, épouse du réalisateur Roman Polanski alors enceinte, et de trois de ses amis. Il n'a pas commis lui-même les crimes, mais il en a été le commanditaire".

Je pense donc qu'il faudrait simplement préciser sur les forums : Charles Bronson (homonyme de l'acteur, de son vrai nom Michael Gordon Peterson, criminel anglais).

Jessim : "la comparaison avec Charles Bronson le prisonnier britannique et non pas l'acteur américain sert à montrer le caractère disproportionné des sanctions infligées à Steve Gough. L'un est un criminel l'autre n'est pas violent mais les deux voient leurs peines prolongées."

Amicalement,
Bruno


Bruno des Calanques


adh3.jpg

Hors ligne

#48 25-01-2012 13:24:59

pieton
Membre

Re : Steve Gough, dernier "prisonnier politique" en Europe

Matthieu : j'étais nu, et vous m'avez vêtu ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.11