ACCUEIL | ACTUALITE | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l'APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#51 24-03-2016 14:44:12

jfreeman
Administrateur

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Sympathique effet collatéral ? 


Pendant que certains naturistes prônent, figés derrière leur écran, le non militantisme pour, écrivent-ils, ne pas déplaire à nos détracteurs et les pousser à nous interdire toute existence légale, "nos jeunes camarades femen" prennent elles tous les risques pour dénoncer le patriarcat et les injustices faites aux femmes. Elles contribuent indirectement à banaliser et donc à légaliser le port de la tenue de peau.


Une fois de plus la preuve en est donnée grâce à une justice qui arrive, tout de même, à dépasser ses tabous puritains et à ressentir le poids de l'évolution des sociétés dont la majorité des citoyens n'ont absolument plus cure de la simple nudité.



20160323_relaxe_femen_2.jpg


"Il ne faut pas confondre agression sexuelle et manifestation politique. Ce sont des actions politiques qui ont pour mode d'expression d'être torse nu et ça s'arrête là. Il ne faut pas dénaturer leur acte pour transformer cela en agression sexuelle", a poursuivi Me Valentine Rébérioux, leur avocate.


Source : http://www.lepoint.fr/justice/les-femen … 3_2386.php


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#52 07-04-2016 05:27:14

BAREFOOTER
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

je me pose même la question de la femme qui voudrait juste avoir le droit se se promener dehors les seins nus
(à l'égal des hommes).

N'y verrait-on pas un mouvement de "protestation politique" alors qu'elle veut juste être à l'aise sans
autre revendication ?


Fabrice du 94 (Val de Marne) 


adh3.jpg

Hors ligne

#53 08-04-2016 16:38:29

Gibert
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Je ne vois pas ou est le préjudice puisque les femmes ne peuvent pas se promener seins nus.
Nous savons très bien que les actions Femen n'ont rien à voir avec le naturisme, mais cela banalise la nudité.
Maintenant beaucoup de leurs actions défendent le droit de la femme.
Nous connaissons tes idées sur ce sujet, je pense que ce n'est pas la peine dans dire plus et de s'énerver.


Bernard GIBERT du 60 (Oise)
Trésorier de l'APNEL


adh3.jpg

Hors ligne

#54 10-04-2016 20:18:13

pieton
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Je ne comprend pas POURQUOI  !  à l'occasion d'un procès il n'est pas demandé par les uns ou les autres ( Me Bouzenoun ou Me Rébérioux) ou même l'APNEL de compléter la loi du texte proposé par le Pr Legueut-Develay.


"L'exécution en public ou dans un lieu accessible à la vue de tous, d'actes sexuels normaux ou anormaux, sur soi-même ou la personne d'autrui, et susceptibles par leur publicité d'outrager la pudeur d'autrui".


Cette proposition pourrait être posée par un député au cours d'une séance de  "questions au gouvernement" à Monsieur le  "Garde des Sceaux" afin de l'inclure dans le 222-32.

Hors ligne

#55 14-05-2016 21:42:54

jfreeman
Administrateur

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

FEMEN proteste contre la venue de prédicateurs intégristes lors d'un rassemblement
visant à politiser les musulmans de France sous l'égide des Frères musulmans !
FEMEN affirme que l'Islam politique est un totalitarisme, et un visage du fascisme !


Les Frères musulmans de l'UOIF (Union des Organisations Islamiques de France) organisent ce week-end le 33ème « Rassemblement des musulmans de France » au Bourget, avec pour thème « ensemble, construisons l'avenir ».


Source : https://www.facebook.com/francefemen/?fref=photo


                               20160513_tariq_ramadan_1.jpg


20160513_tariq_ramadan_2.jpg


https://vimeo.com/166632731


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#56 15-05-2016 20:07:19

John P
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Une fois encore: quel est l''intérêt pour nous, qui sont les naturistes, avec ces gens qui ne sont jamais nues?


20160513_tariq_ramadan_1.jpg
20160513_tariq_ramadan_2.jpg

Hors ligne

#57 15-05-2016 20:57:07

jfreeman
Administrateur

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

C'est quoi au juste être nu, John ?


Pour les uns, c'est simplement avoir le visage découvert.
Pour les autres, c'est avoir une jupe au-dessus des mollets.
Pour certains naturistes, c'est de ne pas porter de vêtements du tout.
Pour d'autres, c'est de ne pas porter non plus ni de chaussures, ni de montre.


Mais pourquoi ces femmes ne sont-elles pas complètement nues pour manifester ?
Parce qu'elles sont trop pudiques ? Ou, peut-être, parce que c'est la limite que tolère les autorités ?
Qu'en penses-tu, toi qui souligne à juste titre cette apparente incohérence ?


Maintenant, il faut tout de même admettre qu'elle s'exprime avec davantage de courage que nous, naturistes.


D'autre part, ne penses-tu pas que cette tenue "seins nus" contribue à banaliser la simple nudité ?
Ne serait-ce au niveau juridique, combien de fois a-t-on essayé de les faire condamner pour exhibition sexuelle ?
Si la société vient à interdire le "topless", penses-tu que le naturisme sera conforté dans ses droits ?


Avec les femen, avec les artistes, avec les zadistes, nous avons un combat commun à mener :
celui de la clarification de l'article 232 du code pénal et plus globalement celui de la socialisation de la simple nudité. D'ailleurs, en anglais, c'est bien de "social nudity" que l'on parle !


Bref, en tant que vieux militant, je puis te garantir que nos libertés se nourrissent aussi de celles des autres wink


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#58 16-05-2016 12:51:26

andré sonnic
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

rien à voir avec le naturisme un peu trop provoc,qu'elles manifestent les seins nus pour revendiquer leurs droits,soit les hommes ont bien le droit d'être dans un parc torse nu!


cordialement et naturistement

Hors ligne

#59 20-05-2016 22:34:10

jchris
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Je n'ai pas le temps tout relire les propos précédents, mais en ce qui me concerne, je trouve qu'en effet que l'APNEL et les FEMEN forment une association intéressante.


Défendre le fait que de montrer ses seins n'est pas de l'exhibition sexuelle : POUR
Les seins ne sont pas des organes sexuelles. Leur fonction première est de produire de lait comme tous les autres mammifères de cette planète. Cela reviendrait à dire qu'allaiter un enfant dans la rue est quelque chose de sexuel : STUPIDE !


Leur méthode d'action "sextremiste" : CONTRE
Les sujets qu'ils défendent et leurs actions "violentes" ne sont pas constructives à mon avis.


D'un point de vu personnel, je pense que changer l'article 222-32 n'est peut-être pas le bon angle d'attaque. Il assure une certaine "sécurité" pour les non-naturiste.
En revanche, ce qui manque dans ce code pénal, c'est définir clairement ce qu'est une exhibition sexuelle. Nos organes génitaux servent pour uriner (fonction on ne peut plus naturelle). L'aspect procréation (donc sexuel) n'apparait que dans des circonstances particulières qui sont lier à une activité (pour le coup) sexuelle.
Sur mon forum, nous avons proposé de créer un article 222-32-1 qui définirait ce qu'est une exhibition sexuelle, du style :
"Est caractérisé d'exhibition sexuelle le fait d'exposer au regard d'autrui un acte sexuelle réel ou simulé (coït, masturbation...) avec ou sans objets."
Cette définition aurait au moins l'avantage de ne pas laisser l'appréciation de ce qu'est une exhibition sexuelle au seul juge. La loi l'encadrerait parfaitement.


Après, je ne suis pas juriste, mais une loi sans décret d'application ne sert (je crois) à rien


VIDEO COMMENT EST VOTEE UNE LOI

Dernière modification par jchris (22-05-2016 18:29:22)


Jean-Christophe
43 ans - En couple, 1 enfant
Fonctionnaire EN

Hors ligne

#60 26-05-2016 05:02:02

BAREFOOTER
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Ton idée est intéressante mais il me semble qu'il manque quelque chose pour "punir" les "actes pervers" comme
s'exhiber sous un imper (sans acte sexuel) devant un lycée ou un collège par exemple.

C'est toute la difficulté de pouvoir faire la différence entre un "acte naturel" et un "acte pervers"


Fabrice du 94 (Val de Marne) 


adh3.jpg

Hors ligne

#61 26-05-2016 12:27:08

jchris
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

BAREFOOTER a écrit :

il manque quelque chose pour "punir" les "actes pervers" comme s'exhiber sous un imper (sans acte sexuel) devant un lycée ou un collège par exemple."

Tu as raison, c'est toute la complicité du sujet.
Pourquoi un homme ou une femme qui se montrerait nu dans la rue serait-il quelque chose de mal sain ? Pourquoi une femme torse nu (comme les FEMENs) serait-il immorale ? Pour nous, naturistes, nous n'y voyons aucun problème car nos enfants ont l'habitude de voir des corps nus et ne s'en offusquent pas et trouvent ça mais normal.


Mais tous les enfants n'ont pas la même éducation en ce qui concerne la nudité du corps et bon nombre de personnes pensent et disent que c'est "mal". J'en ai pour exemple ma voisine qui nous a dit texto "les enfants ne doivent pas voir ces choses là". Notez le "ces choses là".


Est-ce le fait de se déshabiller qui est pervers ? Est-ce le fait de le faire devant des enfants qui est pervers ? Si on répond oui, les naturistes continuerons à être sanctionné. Les randonnus qui croisent des enfants en forêt seraient coupables de "perversitude" (désolé pour ce néologisme).


Est-ce le fait d'être nu en ville qui est pervers et répréhensible ? Tout un tas de questions qui nous divisent et qui diviserons les parlementaires lorsqu'ils devront discuter du changement de loi (si nous arrivons jusque là).
N'oublions pas que ce sont eux (des non naturistes pour l'ensemble) qui devront discuter de la loi, de l'amender et de la voter même si un projet de loi est soutenu par 2 ou 3 parlementaires convaincu par notre problème.


Le petit "texte de loi" que j'ai proposé plus haut n'est pas parfait et loin d'être abouti. Il y a tout un tas de questions réponses auxquelles nous devons débattre entre nous et seront encore plus discuter en session parlementaire.


Là est tout le problème. Il faut que la proposition de loi "libère" le droit à la nudité sans aller trop loin car à ce moment là, les non naturistes feront barrages.

Dernière modification par jchris (26-05-2016 12:31:30)


Jean-Christophe
43 ans - En couple, 1 enfant
Fonctionnaire EN

Hors ligne

#62 29-05-2016 14:25:51

John P
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Jacques, tu as présenté les questions très bien, et je suis désolé d'avoir tardé à répondre. J'espère pouvoir rendre ceci compréhensible.


Je ne vois pas pourquoi il y a aucun argument au sujet de ce que signifie "nu". On est nu quand on ne porte pas les vêtements. Si tu me demandes, je ne pense pas que la plupart des naturists diraient que les montres ou les chaussures empêchent une personne d'être nue, parce que des accessoires tels que ceux (ou des chapeaux soit; apparement nous les aimons, toi et moi) sont des choses qui servent un but pratique; ils ne servent pas de couvrir le corps des yeux d'autrui.


L'objectif de FEMEN est d'attirer l'attention. Il est un fait bien connu que l'affichage des seins des femmes est une méthode pour y parvenir; si se balader avec des concombres sur la tête était aussi efficace, elles le feraient. Oui, il y a le courage impliqué, comme pour toute performance. Mais nous les naturists veulent seulement vivre, ne pas attirer un public. Nous devrions dire "Ceci est un truc stupide pour forcer les gens à regarder. Si vous voulez être original, obtenez des concombres."


"Seins nus" ne banalise pas la nudité du tout. Ce qu'il banalise est l'idée (pas une nouvelle idée) que s'il y a la nudité dans le monde  textile, il impliquera les jeunes femmes attirantes, de préférence blondes. Sont-elles blondes? D'accord. Il ne m'importe pas beaucoup si "seins nus" est légal ou non. C'est une décision pour les gens textiles à discuter. "Peut-on être nu?" est la seule question qui mérite notre énergie.


Les seins nus sur les plages a été légal pendant des décennies (mais les gens disent qu'ils ne sont pas souvent visibles de nos jours--pourquoi?) Il est apparement totalement légal en vertu de l'article 232, donc je pense que FEMEN n'ont rien à y craindre. Laissons le "topless" aux textiles, comme FEMEN! La question pour les naturistes c'est d'achever la légalité de la nudité.

Dernière modification par John P (29-05-2016 14:38:41)

Hors ligne

#63 31-05-2016 21:03:10

John P
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Je vais dire ceci et après, je promets de me taire. Je viens de voir cet article sur un site américain, mais je vais ajouter la traduction de Google en français. Ce que je dis ici est "Ne demandez pas à moi, demandez aux textiles":


http://www.clothesfreeforum.com/forum/n … ss-vs-nude


J'ai visité un méga complexe de Las Vegas ce week-end. Ils ont quatre piscines, dont l'une est une piscine seins nus "européenne". Ma femme et moi avons visité la piscine Euro et nous étions surpris de voir qu'il était plein et ... presque exclusivement féminin! Nous avons eu l'occasion de parler avec un petit groupe de filles du Texas. Ma femme a demandé, si la piscine avait permis la nudité totale seraient-elles nus? La réaction a été très forte et intéressante. Un NON absolu! J'ai expliqué que nous étions nudistes et que nous étions principalement curieux. Une des filles a dit .. quelle horreur! J'étais choqué. Ainsi, il est comme il faut d'être seins nus, mais dégoûtant d'être nue ... comment peut-on penser cela? Elles ont dit oui, il y a une énorme différence entre les seins nus et nue. Comment comprendre?

Hors ligne

#64 01-06-2016 05:03:53

jfreeman
Administrateur

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

On préjuge trop souvent en mal tout ce qui nous dépasse, de tout ce que l'on ne maîtrise pas encore.
Ainsi, un textiliste va crier haro sur un naturiste qui lui même va entamer sa croisade contre les libertins etc...


A chacun de faire son examen de conscience et il découvrira qu'avoir un esprit ouvert, à l'écoute et bienveillant ; ce n'est malheureusement pas si commun sad


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#65 02-06-2016 13:50:16

andré sonnic
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Salut tout le monde entièrement d'accord avec toi Jacques si chacun essayait d' y mettre du sien ça serait peut être un peu plus simple nous cherchons toujours des complications là où il ne devrait pas y en avoir!


cordialement et naturistement

Hors ligne

#66 17-12-2016 12:12:25

pieton
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Interpellées dimanche à Paris à l'occasion d'une nouvelle marche organisée par La Manif pour tous, quatre militantes Femen ont été convoquées au tribunal correctionnel pour exhibition sexuelle.

Le Pb longuement débatu ci-dessus est que les "femen" sont poursuivies pour "exhibition sexuelle"!

Quelles le soient éventuellement pour manifestation non autorisée, trouble à l'ordre public, refus d'obtempérer etc pourquoi pas?
Mais "exhibition sexuelle" n'y a t-il pas il y a une erreure morphologique?

Hors ligne

#67 17-12-2016 12:40:01

FIU
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

« Mais "exhibition sexuelle" n'y a t-il pas une erreur morphologique ? »
Pour nous c’est évident mais pour 80% au moins de la population, (et donc probablement 80% des magistrats), le buste féminin est un organe sexuel, et c’est d’ailleurs là dessus que comptent les Femens pour se faire remarquer, d’ailleurs même la poitrine des hommes est de plus en plus verbalisable, la tendance est à la pudibonderie, mais dans deux ans ce sera le cinquantenaire de mai 68, on va ressortir les dazibaos : ‘il est interdit d’interdire…’

Hors ligne

#68 12-01-2017 15:37:56

jfreeman
Administrateur

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

20170112_femen.jpg



D’autres Femen en attente de jugement


Si trois Femen avaient déjà été relaxées en première instance à Lille du délit d’exhibition sexuelle pour une action lors de l’arrivée de Dominique Strauss-Kahn au procès de l’affaire dite du Carlton, il s’agit de la première décision de relaxe prononcée par une cour d’appel.


Lors du procès en appel de Iana Zhdanova, l’avocat général avait requis 1 000 € d’amende pour les dégradations et s’en était remis « à la sagesse de la cour » pour le délit d’exhibition sexuelle.


D’autres militantes des Femen sont poursuivies pour exhibition sexuelle. « On s’étonne » que ces poursuites subsistent après ces relaxes, a déclaré l’avocate de plusieurs d’entre elles, qui doivent comparaître le 25 janvier, Me Valentine Rebérioux.


Eloïse Bouton attend le 15 février la décision de la cour d’appel de Paris, mais d’une autre chambre, après avoir été condamnée en première instance à un mois de prison avec sursis pour une action à la Madeleine.


Peine dont la confirmation a été requise par l’accusation, selon son avocat. Me Tewfik Bouzenoune espère obtenir une relaxe et une « homogénéisation de la jurisprudence ».


Sources :
http://www.lemonde.fr/police-justice/ar … 53578.html
http://www.ouest-france.fr/societe/just … el-4730551


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#69 16-02-2017 16:41:21

jfreeman
Administrateur

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Condamnation d'une Femen pour exhibition sexuelle confirmée en appel


La cour d'appel de Paris a confirmé mercredi la condamnation de l'ancienne Femen Eloïse Bouton à un mois de prison avec sursis pour une action en 2013 dans l'église de la Madeleine à Paris. Son avocat dénonce le retour du «délit de blasphème».


Mener une action sein nus constitue-t-il un délit d'exhibition sexuelle? Les Femen, coutumières de ce mode opératoire pour faire passer leurs slogans sous l'œil des caméras, estiment que cela relève d'un acte politique dénué de toute connotation sexuelle. Pourtant, la cour d'appel de Paris a confirmé mercredi la condamnation d'Éloïse Bouton à un mois de prison avec sursis pour exhibition sexuelle lors d'une action seins nus le 20 décembre 2013 dans l'église de la Madeleine, à Paris.


«Cette décision est la juste reconnaissance du fait que tous les agissements ne sont pas autorisés au sein d'une église»  Me Laurent Delvolvé, avocat de la partie civile


Ce jour-là, l'ex-Femen avait mimé un simulacre d'avortement de l'enfant Jésus avec des morceaux de foie de veau devant l'autel de l'église de la Madeleine. Sur sa poitrine, on pouvait lire «Christmas is canceled» («Noël est annulé») et «344e salope», en référence au manifeste des 343 femmes qui avaient signé un appel en 1971 pour la dépénalisation de l'avortement. Par cet acte, elle entendait dénoncer les prises de position de l'Église, alors que des restrictions sur l'avortement étaient envisagées en Espagne.


«Le caractère cultuel du lieu où a été commise l'infraction supposée a manifestement pesé dans la décision de la cour d'appel», a estimé Me Tewfik Bouzenoune. Une analyse partagée par l'avocat de la partie civile, Me Laurent Delvolvé. «Cette décision est la juste reconnaissance du fait que tous les agissements ne sont pas autorisés au sein d'une église», a déclaré le conseil du curé de l'église de la Madeleine, à qui l'ex-Femen devra payer 2.000 euros de dommages et intérêt, en plus des frais de justice.


Me Bouzenoune dénonce donc un retour du «délit de blasphème, pourtant supprimé en droit français», et un «deux poids deux mesures». Il cite en effet le cas d'une Femen qui avait mené une action au Musée Grévin en 2014. Condamnée en première instance pour exhibition sexuelle, elle avait finalement été relaxée en janvier devant la cour d'appel de Paris. «La justice retient le délit d'exhibition sexuelle dans une église, mais pas dans un musée… Cela revient à retenir une circonstance aggravante selon que le délit supposé a été commis dans un lieu cultuel ou non. C'est proprement scandaleux au regard de la loi de séparation de l'Église et de l'État», avance Me Bouzenoune.


Après la relaxe en appel de la Femen du Musée Grévin, Éloïse Bouton devient la première Femen à être condamnée en France pour exhibition sexuelle. La jurisprudence est encore mouvante sur le sujet: dans son arrêt de relaxe, la cour d'appel de Paris avait estimé que l'exposition d'un corps nu de femme, «en dehors de tout élément intentionnel de nature sexuelle», ne pouvait être qualifiée d'exhibition sexuelle. En mars 2016, trois Femen poursuivies pour les mêmes faits avaient été elles aussi relaxées, après une action contre Dominique Strauss-Kahn devant le palais de justice de Lille, où il comparaissait pour proxénétisme. Le conseil d'Éloïse Bouton a déjà annoncé son intention de se pourvoir en cassation.


Femen : leurs actions les plus marquantes
http://bcove.me/ai3u171t


Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france … nbcomments


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#70 25-02-2017 21:15:17

jfreeman
Administrateur

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Sortie d'un livre consacré au Femen


        201703_rebelion_femen.jpg


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#71 26-02-2017 15:55:49

John P
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Aux barricades mes amis, pour le short bleu!

Hors ligne

#72 31-05-2017 16:22:52

jfreeman
Administrateur

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

.    20170531_liberation.jpg


La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, partage les interrogations des militantes Femen sur le «délit d’exhibition sexuelle» pour lequel quatre d’entre elles sont jugées devant le tribunal de grande instance de Paris ce mercredi. Elle le leur a écrit dans une lettre publiée sur son compte Twitter, en réponse à une tribune du collectif féministe publiée par Streetpress lundi.



«Perversion de la loi»


Dans cette tribune, le mouvement Femen, dont les membres militent régulièrement torse nu, s’interroge sur les procès pour exhibition sexuelle qui lui sont régulièrement faits : «Serait-ce pour nous faire taire (définitivement ?) qu’on nous intente de manière de plus en plus récurrente des procès pour exhibition sexuelle ? Le législateur s’appuie sur une loi archaïque et rétrograde qui ne semble plus être utilisée que contre nous. Dans aucun des pays où nos militantes ont été arrêtées, l’exhibition sexuelle n’a été retenue.»


La question n’est pas nouvelle : en février 2016, un collectif avait publié sur Libération.fr une tribune pour dénoncer une «perversion de la loi». «C’est un comble que [les militantes] doivent comparaître pour délit d'"exhibition sexuelle" encourant ainsi une condamnation qui ferait de ces militantes politiques – et le caractère politique de chacune de leurs manifestations est unanimement reconnu – des "délinquantes sexuelles" frappées d’interdictions professionnelles !» écrivaient les auteurs du texte.



«Je condamne cette sexualisation systématique»


Dans sa lettre de ce mercredi, Marlène Schiappa indique ne pas pouvoir «commenter une procédure judiciaire en cours», mais se permet donc de dire, tout de même, qu’elle «partage les interrogations» des Femen.


«Comme vous, je regrette que la persistance des stéréotypes sexistes conduise notre société à considérer, encore aujourd’hui, la nudité des femmes comme offensante, quand celle des hommes est vue comme militante. […] Je condamne aussi cette sexualisation systématique de la nudité féminine et le contrôle social du corps qui l’accompagne.»


Et la secrétaire d’Etat d’assurer les Femen de sa «détermination à combattre dans [ses] fonctions ministérielles et [son] engagement militant, tout ce qui peut faire obstacle à l’exercice de ce droit et de cette liberté inaliénables» qu’est le fait de transmettre un message politique par la nudité.


20170531_marlene_schiappa.jpg


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#73 01-06-2017 13:15:26

jfreeman
Administrateur

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Une chronique de plus sur "l'absurde pudibonderie de l'être".
Et une injonction que l'on devrait tous envoyer aux médias
qui ont le floutage réflexe à l'encontre de la simple nudité.



IL EST TEMPS QUE LES TETONS DES HOMMES ET LES TETONS DES FEMMES DEVIENNENT EGAUX !


En traînant sur mon fil d'actualité Facebook l'autre soir, je tombe sur un lien me promettant un clip qui me mettra « d'humeur romantique ». Je clique, la musique est bien mais pour le clip c'est loupé : à la fin, on se retrouve devant cette image (ci-dessus), d'une femme et d'un homme se regardant amoureusement : les deux corps qui se font face souligne le floutage de la poitrine de la femme. Ça me rend furax. Donc en 2017, une poitrine est encore en choc. Pareil qu'en 1867, lorsqu'un public choqué découvre le « Déjeuner sur l'herbe » de Manet.


On sait que Facebook est hyper prude, et fait une fixette sur les seins. En juin dernier, la blogueuse Daria Marx censurée sur le réseau social, à cause d'une photo d'elle nue, nous expliquait : "Pour moi il y a quand même deux poids deux mesures. Il y a des filles en micro-bikinis qui ne sont pas bannies, et moi je le suis, alors que cette photo montre un quart d’un demi téton, le reste c’est que de la peau non sexuelle."


Juliette Montilly, publié le 27 mars 2017 à 12h07


Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/ru … ueule.html


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#74 04-06-2017 05:24:03

Luc33
Membre

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

Moi j'y connais rien parce que je n'utilise jamais Fessdebouc mais j'entends toutes les critiques sur ce réseau social.

N'y en a t'il pas d'autres ou au moins un autre moins manipulé par l'hypocrisie néo libéraliste qui régit ces grands machins anglo saxons ?
Ca mériterait d'être encouragé.

C'est comme BLABLACAR qui est devenu un cashmachine, arnaque pour les passagers, et GOMORE, petit poucet qui tente de grandir, gratuit pour tous, et qu'il faut développer pour enlever le monopole Blabla.


Luc du 33 (Gironde)  


adh3.jpg

Hors ligne

#75 29-06-2017 06:20:52

jfreeman
Administrateur

Re : APNEL / FEMEN - Même combat ?

20170628_femen_relaxe.jpg


Sept militantes Femen étaient poursuivies pour exhibition sexuelle par le tribunal correctionnel de Paris.


Les sept militantes Femen, poursuives pour avoir montré leurs seins nus et peints lors de manifestations, ont toutes été relaxées par le tribunal correctionnel de Paris, ce mercredi 28 juin 2017. La justice avait déjà pris plusieurs décisions similaires.


Quatre d'entre elles étaient poursuivies pour avoir manifesté à Paris, seins nus et peints, le 16 octobre dernier, contre des manifestants opposés au mariage homosexuel en marge de la "Manif pour tous". Trois autres femmes, pour avoir tenté de se menotter aux grilles du Palais de justice le 25 novembre, en signe de solidarité avec Jacqueline Sauvage. Le parquet avait requis des jours-amende, considérant que «l'exhibition de la poitrine de la femme est une exhibition sexuelle».


«Le torse d'une femme traité comme celui d'un homme»


Trois militantes des Femen étaient présentes au tribunal. Dans la salle d'audience, elles ont accueilli la décision avec de grands sourires, avant de laisser s'exprimer leur joie à l'extérieur.


«Le tribunal dit que nous ne sommes pas des exhibitionnistes mais des militantes, que notre action est politique», a déclaré Sophia Antoine. «Le torse d'une femme doit être traité comme celui d'un homme», a-t-elle ajouté. «Il est temps de préciser la loi sur l'exhibition sexuelle», ont pour leur part estimé les avocats, Me Valentine Rebérioux et Me Michaël Ghnassia.


Lors de l'audience du 31 mai dernier, un courrier de Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité femmes-hommes, et destiné aux Femen, avait été lu. Elle y saluait «un message politique» et regrettait la «sexualisation systématique de la nudité féminine».


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10