ACCUEIL | ACTUALITÉ | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l’APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 12-12-2017 11:07:07

jfreeman
Administrateur

Stupéfiant ! Une émission qui "encense" la nudité

Stupéfiant ! Une émission qui "encense" la nudité.
Diffusé sur France 2 le lundi 11 décembre 2017,
elle éclaire avec talent la problématique de la nudité.


Au sommaire :


- Le nu au cinéma, c'est une longue histoire, presque un passage obligé. Comment les actrices et les acteurs se préparent à dévoiler leur corps sur grand écran ?

- Depuis "L'origine du monde" de Gustave Courbet, on ne compte les oeuvres d'art censurées sur les réseaux sociaux pour cause de nudité. Enquête sur la nouvelle pudibonderie 2.0.

- Ils sont danseurs ou humoristes et le nu est leur affaire. D'Olivier Dubois à Vincent Dedienne, Stupéfiant! leur a demandé pourquoi ils osaient le nu sur les planches.

- Brigade des stups spécial Adam et Eve


https://youtu.be/XS6AI5HYnpY


https://youtu.be/jtPFin42YnY


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#2 13-12-2017 21:39:47

libidier
Membre

Re : Stupéfiant ! Une émission qui "encense" la nudité

Si cette série sors vraiment à la télé et sans floutage ce serait extraordinaire ! !


Mais l'avenir nous le dira.


Amicalement.
Didier Libidier.

Hors ligne

#3 15-12-2017 18:26:40

jfreeman
Administrateur

Re : Stupéfiant ! Une émission qui "encense" la nudité

La nudité est un sujet qui intéresse et qui interroge : Audiences : "Stupéfiant !" signe son record historique smile


Hier soir, Léa Salamé présentait un numéro spécial "Tout nu !" sur France 2.


La culture et le nu font bon ménage ! Hier soir, Léa Salamé a présenté un nouveau numéro de son magazine "Stupéfiant !", produit par Bangumi et diffusé en deuxième partie de soirée sur France 2. L'émission a abordé l'univers artistique du nu, en revenant notamment sur la censure par Facebook de "L'Origine du monde" de Gustave Courbet. La journaliste s'est aussi intéressée au rapport entre la comédie et la nudité et à la préparation des acteurs pour jouer dénudés.


Un record historique sur les deux indicateurs
Avec ce programme, le magazine culturel a signé un record historique sur les deux indicateurs. "Stupéfiant !" a été suivi en moyenne par 1.162.000 million de curieux, selon Médiamétrie. La part de marché s'est élevée à 8,6% des individus de quatre ans et plus. Le précédent record en nombre de téléspectateurs remonte au 6 novembre 2017 avec 811.000 personnes devant leur télévision et le précédent en part d'audience date du 16 octobre dernier avec 7,6% du public. A noter que l'émission a bénéficié hier soir d'un bon lead-in grâce au film "Jean-Philippe" avec Johnny Hallyday, proposé en prime time et qui a fédéré 3,6 millions de téléspectateurs, soit 14,4% de l'ensemble du public.


Lundi, "Stupéfiant !" n'était pas la seule émission en grande forme de la grille de France 2, puisque plusieurs programmes de l'après-midi de la deuxième chaîne étaient au plus haut de leur audience en téléspectateurs. En effet, "Ca commence aujourd'hui" avec Faustine Bollaert a été regardé par 873.000 fans (8,8% de PDA), "Je t'aime, etc." présenté par Daphné Bürki a rassemblé 546.000 téléspectateurs et "Chérie, c'est moi le chef" a également atteint son plus haut score en nombre de téléspectateurs avec 677.000 habitués.


Source : http://www.ozap.com/actu/audiences-stup … que/544962


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#4 17-12-2017 13:48:43

Luc33
Membre

Re : Stupéfiant ! Une émission qui "encense" la nudité

C'est inouï !

Jamais je n'aurais pensé voir ça de sitôt dans le contexte actuel !

Un bouquet de chaînes françaises, OCS, finance une série grand public, policière, avec un réalisateur plutôt talentueux, Olivier Fox, en fait, la première série télévisée naturiste au monde.

Je n'ose pas y croire et me demande sous quelles fourches et sous quelles ires de la censure, un tel produit va devoir passer ? Ca paraît trop beau.

Quand on lit l'article suivant, on se rend compte qu'il y a toute une réflexion, une philosophie qui animent cette réalisation et ça c'est épatant.


EXTRAIT DU MAGAZINE TETU:


CULTURE
"Nu", la nouvelle série française qui met tout le monde à poil (vidéo)
CAPA a déjà produit les séries Braquo ou Versailles, mais c’est un tout autre budget costume qui a été alloué à Nu, à venir sur OCS. Une série policière, certes, mais aussi comique et politique. Et surtout une série d’anticipation (ou d’horreur selon votre degré de pudeur) qui imagine un monde post-attentats dans lequel tout le monde est obligé d’être nu.
Son créateur, Olivier Fox, réalisateur chevronné de séries policières « classiques », a proposé le projet à CAPA puis OCS, il y a un an. Le tournage s’est achevé en octobre 2017. Il a expliqué à TÊTU d’où lui était venue une telle envie :

J’ai eu une idée pendant la période des attentas en France et de l’ambiance « tout sécuritaire », je me suis dit que le seul moyen de vérifier ce que transportaient les gens serait que tout le monde soit nu !



Il a donc imaginé l’histoire d’un flic qui tombe dans le coma puis se réveille en 2026 et découvre stupéfait qu’afin de lutter contre le sentiment d’insécurité, les gouvernements européens (à l’exception des Anglais, Brexit oblige) ont pris une mesure drastique : la loi Nue. Elle oblige les citoyens à être nus en public, afin d’assurer une complète transparence : plus d’armes cachées, d’explosifs, de secrets, plus de barrières sociales. Depuis 4 ans, tout le monde vit plus léger, en théorie, sous la bannière « Liberté, Égalité, Nudité… ». Une disposition paranoïaque qui rend paradoxalement les gens très heureux.

Franck, le flic transporté dans le temps, va reprendre du service et devoir mener – nu –  une enquête autour de la mort d’un des artisans de cette loi de transparence, retrouvé habillé en forêt. Franck va alors découvrir que derrière le diktat de la vérité se cache encore bien des mensonges. On est dans une série policière classique, mais nue et drôle.



On pense tout de suite à la dystopie cinématographique de Ryad Satouf, Jacky au royaume des filles, dans lequel les hommes étaient assujettis au pouvoir matriarcal d’une société inverse à la nôtre. Un renversement de codes si ancrés en nous qu’on l’imagine mal.


« Ce sera plutôt comme un bon gros épisode de la série anglaise Black Mirror, en 10×26 minutes, précise Olivier Fox, d’inspiration libertaire comme dans les films des frères Larrieu, ou même L’Inconnu du Lac de Guiraudie ou encore le film More de Schroeder… »

Du nu, oui, tout le temps, mais pas du cul (au contraire de feu la série Porn dont le sexe est le sujet, par exemple) ! Le but était de « désexualiser totalement la nudité, la loi interdit les érections en public par exemple, comme les jugements sur les corps… Même dans la réalisation, je n’ai pas voulu amener d’érotisation du corps. Pas de voyeurisme. On est comme dans un camp naturiste, mais pas libertin comme au Cap D’agde ».

C’est ce qui a séduit et surtout pas échaudé Satya Dusaugey, le personnage principal (le flic) :

Oui c’est nu, sans ambiguïté, mais l’objectif n’est pas de montrer des sexes, ça ne tiendrait pas 5 minutes. Il y a un vrai scénario, une vraie histoire. Le réalisateur assume cette nudité, on ne cache rien avec des pots de fleurs, mais il a fait des plans serrés, des plans larges, comme dans un film normal, avec la même réalisation que pour un autre film !

Certaines scènes étaient-elles pour autant plus difficiles à tourner ?

Une fois qu’on a enlevé sa main, on passe à autre chose. Évidemment quand on voit arriver les collègues, on zyeute deux minutes et puis on bosse. À la fin, j’en avais marre de me montrer nu tout le temps, je me trouvais beau habillé. Un sexe en soit, en dehors du contexte, ce n’est pas très joli, ni homme ni femme. Ça perd de son mystère quand ça devient brut…

Pas de faux sexes donc, en silicones, tout les corps seront vrais dans Nu. Mais derrière cela, des mensonges, des non-dits : « c’est un délire qu’on a tous déjà eu, très motivant, de jouer un personnage hermétique à cet univers et qui va se retrouver là, critique de la société où on cherche tous la vérité, découvrir que derrière la nudité il y a toujours beaucoup de corruption »…



Banaliser la nudité, c’est le sujet au centre du film mais pas de l’histoire. C’est surtout une réflexion sur se mettre à nu, dire la vérité, sur le pouvoir et le sens qu’on donne au corps et à nos libertés. Et pour Satya Dusaugey, une analyse de notre présent :

On est soit disant libre avec certaines lois mais on peut dire beaucoup moins de choses qu’avant… parfois à juste titre, parfois les associations vous tombent dessus. Fait-on face à une certaines perte de liberté ? Avec les réseaux sociaux, les chaines d’infos, on est en quête de la polémique, pas de la réflexion.

Une série bien moins légère que ce qu’il n’y parait, donc….

Nu, réalisé et écrit par Olivier Fox, coécrit avec Olivier Duplat et Judith Godinot. Produit par Arnaud Figaret / CAPA Drama. Actuellement en post-production. Diffusion printemps 2018 sur OCS.


Luc de Mayotte  


adh3.jpg

Hors ligne

#5 18-12-2017 19:55:31

Joam
Membre

Re : Stupéfiant ! Une émission qui "encense" la nudité

Ce que j'ai préféré dans l'émission Stupéfiant!, ce sont les gens "normaux" de Normandie qui ont joué dans le film. Ils ont osé la nudité entre personnes se connaissant et en milieu rural. Ce n'était pas gagné, et c'est là que l'on se rend compte de l'évolution des mentalités, et que le naturisme pourrait très bien se généraliser.


Jean Marc du 11 (Aude)
Administrateur de l'apnel


adh3.jpg

Hors ligne

#6 19-12-2017 14:35:41

John P
Membre

Re : Stupéfiant ! Une émission qui "encense" la nudité

Mais étaient-ils de vrais normands, ou acteurs?

Ou des acteurs normands, peut-être.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.11