ACCUEIL | ACTUALITE | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l'APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 31-08-2019 10:05:39

Suite à mon agression physique du 21 aout 2019 à Blainville sur Mer

Suite à mon agression physique du 21 aout 2019 à Blainville sur Mer.


Nous naturiste demandons, à ce qu’une indication précise que, « La simple nudité n’est plus un délit sur nos plages et espaces naturels protégés » et ce depuis 1994 !


Or rien n’est fait dans ce sens pour la protection de la minorité, visible, que nous sommes.


Nous rappelons que suivant une enquête réalisée, la majorité des français sont pour le développement du naturisme en France et que celui-ci est autorisé sur tous les pays limitrophes.


Nous demandons aux préfets et plus particulièrement à Madame la Sous-Préfète de Coutances d’informer les Maires des communes du littoral qu’ils sont responsables de notre protection et du bien vivre ensemble.


Nous demandons également à la Préfecture de la Manche, qu’une information soit mise à la disposition des Brigades de Gendarmeries, les plus proches du littoral, afin qu’il n’y ait plus de confusion entre naturisme et exhibition sexuelle.


D’autre part, un grand nombre de naturistes sont ou ont été handicapés et ou gravement malade et les bienfaits du naturisme les ont rapprochés de la vie en communauté. Certains d’entre nous sont très proches du Bouddhisme.


La gendarmerie s’étonne sur le fait de ne pas être informée alors qu’ils sont censés prévenir la population.


Les responsables de mon agression sont, les Préfets, les Maires des communes proches du littoral qui devraient communiquer dans ce sens.


Les associations et fédérations de naturisme n’ont ni les pouvoirs, ni les moyens de le faire.


Gilles de Backer, l’Inventeur Naturiste de Blainville sur Mer


L'inventeur naturiste militant de Blainville sur Mer

Hors ligne

#2 04-09-2019 10:38:42

jfreeman
Administrateur

Re : Suite à mon agression physique du 21 aout 2019 à Blainville sur Mer

Gilles ne fait certes pas l’unanimité chez les naturistes. Ceci étant, il s'engage, se défend, communique...
Et pour ceux qui doute sur son "discernement" à promouvoir la liberté et le naturisme, pensez à cette citation de Michel Audiard : “Heureux soient les "fêlés", car ils laisseront passer la lumière.”
________________________________________________________________________


                 20190903_la_manche_libre.jpg



Gilles de Backer : "Il me tapait dessus"


Il décrit son agression : "Je revenais avec deux seaux d'eau de mer qui me servent pour arroser des plants de tomates selon un procédé que je suis en train de mettre au point. Alors que je marchais, un individu d'une soixantaine d'années est arrivé vers moi en m'insultant. Il avait une sorte de petit râteau avec un long manche qu'il a brandi pour me frapper avec, en me disant : 'Tu ne me connais pas, tu vas finir à l'hôpital'. Je lui ai dit de se calmer mais il continuait : 'Tu vas te rhabiller !' Et il me tapait dessus. J'étais près de mon véhicule, j'ai remis un short. Sa fille, sans doute, est ensuite arrivée en me hurlant dessus."


Trois jours d'Incapacité temporaire totale (ITT)


Depuis cette date, le naturiste ne travaille plus. Il s'est rendu trois jours plus tard, samedi 24 août 2019, aux urgences de l'hôpital de Coutances qui lui a remis un certificat de coups et blessures faisant état de nombreuses ecchymoses réparties sur tout le corps. Son incapacité totale temporaire (ITT) est fixée à trois jours. Gilles de Backer s'est ensuite présenté lundi 26 août 2019 à la gendarmerie d'Agon-Coutainville pour déposer plainte.


La gendarmerie confirme avoir reçu sa plainte


Ses propos décrivant son agression et évoqués à la gendarmerie n'ont pu être vérifiés pour le moment en l'absence de témoins. Les militaires confirment avoir reçu sa plainte contre X : "Nous n'avons que ses déclarations pour l'instant", nous explique-t-on. La gendarmerie précise que "cette situation peut dégénérer" : "Dès qu'il y aura de nouvelles plaintes de personnes ayant vu cet homme nu - Gilles de Backer -, dès qu'on va nous le signaler, on fera notre travail car cela reste une exhibition." Pourtant, le mardi 13 novembre 2018, la justice a prononcé la relaxe et juste encouragé à l'avenir le naturiste à garder un short à portée de main pour se couvrir en cas de rencontres inopinées avec des personnes susceptibles d'être choquées.


Un appel à la préfecture de la Manche


De son côté, Gilles de Backer réclame à ce qu'une indication précise soit installée sur les plages : "Que la simple nudité n'est plus un délit sur nos plages et espaces naturels protégés - en référence à son jugement -. [...] Nous, naturistes, demandons au préfet de la Manche et plus particulièrement à Madame la sous-préfète de Coutances d'informer les maires des communes du littoral qu'ils sont responsables de notre protection et du bon vivre-ensemble."


Source : https://www.lamanchelibre.fr/actualite- … vP9LGhLT6I




                 20190904_la_manche_libre.jpg



"Le maire s'incline devant la décision de justice"


Michel Boivin, maire de Blainville-sur-Mer, n'a reçu aucune plainte même s'il admet avoir plusieurs retours des habitants et de touristes : "Cet homme est devenu chez nous un élément du paysage. Les gens sont informés de sa présence. Le maire de Blainville que je suis s'incline devant la décision de la justice (celle du 13 novembre 2018). Nous sommes en état de droit, le maire doit respecter toute décision de justice." Il ajoute que cet homme n'est pas dangereux et que "personne n'a fait part d'une quelconque agression" de sa part. L'homme vient avec son véhicule documenté d'articles de presse rappelant la décision du tribunal de Coutances.


"Je suis allé à la gendarmerie pour savoir"


Gilles de Backer ne se balade pas uniquement à Blainville-sur-Mer. Plusieurs personnes extrêmement surprises de voir un homme nu ont également alerté la mairie d'Annoville. Le maire, Frédéric Longuet, est entré en contact avec le naturiste : "Aujourd'hui, on ne sait plus ce que l'on doit faire. Alors je suis allé à la gendarmerie pour savoir. Qui me dit de faire respecter la loi en indiquant aux personnes de le signaler à la gendarmerie. Sauf que la loi n'est plus claire (en référence au jugement du 13 novembre 2018)."


Dans le Coutançais, des plages sont réservées aux naturistes : à Agon-Coutainville et à Saint-Germain-sur-Ay.


Source : https://www.lamanchelibre.fr/actualite- … les-maires


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#3 05-09-2019 06:31:03

Re : Suite à mon agression physique du 21 aout 2019 à Blainville sur Mer

Les propos de la Gendarmerie me paraissent bizarres pour le moins !


"Dès qu'il y aura de nouvelles plaintes de personnes ayant vu cet homme nu - Gilles de Backer -, dès qu'on va nous le signaler, on fera notre travail car cela reste une exhibition."


Je ne suis ni un assassin, ni un récidiviste et encore moins un agitateur. Je m’en remettrais aux conseils de mon Avocat, Maitre Marc Le Tanneur car ici, on pourrait comprendre que la Gendarmerie appelle à dénoncer un individu qui a été blanchi par la justice.


Je ne reçois que principalement, des messages de soutiens et de sympathies de la population local sur les réseaux sociaux qui ne font pas craindre d’éventuel troubles ! Comment peut-on appeler la population à dénoncer une situation qui est soutenue par un vice-procureur, par la Présidente d’un tribunal Correctionnel et par le Maire de cette commune ?


Comment pourrait-on juger une personne une deuxième fois pour les mêmes faits et au même endroit ?


L'inventeur naturiste militant de Blainville sur Mer

Hors ligne

#4 09-09-2019 13:51:26

Re : Suite à mon agression physique du 21 aout 2019 à Blainville sur Mer

20190909_ouest_france.jpg


Témoignage


« J’effectue des recherches dans différentes zones, notamment à la décharge ostréicole de Blainville-sur-Mer, où je ramasse des coquilles d’huîtres à la pelle. Je fais ça depuis quatre ans alors les gens me connaissent. C'est pas mon bureau, mais je travaille toujours ici ! Le mercredi 21 août 2019, vers 16 h 30, alors que je revenais de la plage à proximité avec un seau d’eau dans chaque main, un homme d’une soixantaine d’années, plus imposant que moi, venant du camping municipal de la Melette, m’a interpellé.


Comme j’étais nu, il a commencé à m’insulter, me traiter de tous les noms. Puis il m’a asséné des coups, aux bras et aux jambes. Tout en me protégeant, je me suis dirigé vers mon véhicule pour enfiler un short. Je me disais que si je répondais, ça allait retomber sur toute la communauté naturiste. Sa fille, d’une quarantaine d’années, est ensuite venue pour m’insulter également : « Vous vous rendez compte ? J’ai une fille de 5 ans ! Vous êtes fou ! » Puis des véhicules sont arrivés et les violences ont pris fin. Je suis allé déposer plainte le lundi 26 août, après avoir consulté un médecin. Il n’y a pas de suite pour l’instant.


Un mode de vie


Cela fait depuis 2011 que je suis naturiste et c’est la première fois que je suis victime d’une agression. Ces gens me prennent pour un assassin, un mangeur d’enfant, voire un pédophile. Mais ils ne comprennent pas que le naturisme n’a strictement rien à voir avec une quelconque activité sexuelle. J’avais d’ailleurs été poursuivi pour exhibition sexuelle en 2018, mais le tribunal de Coutances m’avait relaxé. L’exhibition sexuelle est l’exécution en public d’actes sexuels sur soi-même ou sur autrui susceptible d’outrager la pudeur ! La juge m’avait néanmoins demandé d’avoir un linge à portée de main afin de protéger la pudeur de certaines personnes.


Le naturisme est un mode de vie. Pas un délit. Les naturistes ne vont jamais nus au centre-ville et on ne va pas sur toutes les plages, comme celle d’Hauteville-sur-Mer, où il y a beaucoup de familles. On recherche simplement le calme et la tranquillité. Quand on se déshabille sur une plage, on a une sensation de liberté incroyable, comme si on venait de naître ! Ça libère de l’énergie physique : je travaille bien plus efficacement lorsque je suis nu.


Je souhaiterais que le naturisme soit davantage développé en France, exactement comme dans d’autres pays de l’Union européenne. Nous, naturistes, demandons à la sous-préfète de Coutances d’informer les maires des communes du littoral qu’ils sont responsables de notre protection et du bien vivre ensemble. »


Romain LE BRIS.


Source : https://www.ouest-france.fr/normandie/c … 6568d9ca10


L'inventeur naturiste militant de Blainville sur Mer

Hors ligne

#5 11-09-2019 11:06:06

Re : Suite à mon agression physique du 21 aout 2019 à Blainville sur Mer

J’ai de nouveau, le 8 septembre 2019, dans l'après-midi, été interpellé par deux gendarmes !


J’étais en compagnie, d’une amie, Christel Sialve tranquillement installé sur la plage d’Annoville dans la Manche, il était environ 16h quand soudain, deux gendarmes surgissent derrière nous !


« Ce n’est pas naturiste ici ! »


Je vous assure… J’ai vraiment cru à une blague…


Alors que nous sommes actuellement vu dans la presse, alors que les maires s’expriment et nous donnent leurs accords, alors que la justice nous dit que le simple nudité n’est plus un délit…


Et bien non, j’ai dû les suivre jusqu’à leur véhicule… Car les gendarmes de Gavray responsables de ces plages n’en sont pas informés !


Je suis depuis 2015 très présent sur les plages et dunes de la commune d’Annoville et c’est la première fois, en 2019, qu’une personne appel la brigade en signalant ma présence…


Je pratique très régulièrement la randonnue, entre 12H et 14H car il y a moins de fréquentation à ces heures-là.


Pour le plus jeune, « Vous vous rendez compte, cette femme a une fille de quatre ans ! »


Il est grand temps d’arrêter de comparer les naturistes à des pédophiles…


Il faut cependant bien, comprendre que ces « jeunes gendarmes » n’ont que très peu de pratique de terrain, de la vie en règle général et sont confrontés à des faits que même moi, je ne pourrais vous décrire ici. Ils n’ont que très peu d’information sur le nu.


Pour le plus âgé, il a très vite saisi son portable pour vérifier mes dires…


Il est revenu avec un grand sourire, vous êtes apparemment bien connu, me dit-il !



« Dès que j’ai prononcé votre nom au vice-procureur de Coutances, celui-ci, se souvenant très bien de vous, m’a confirmé vos dires en me rappelant cette phrase : Mettez un linge devant vous le temps que des personnes ayant subis un traumatisme durant leur petite enfance passent et retirer le ensuite ! »



Pour le responsable de la Brigade de Gendarmerie de Gavray :


« Nous avons un problème de communication ! »


J’ai évoqué de nouveau avec ce gendarme, qui apparemment irait dans mon sens, ayons des gendarmes et des naturistes locaux en référence.

Gilles de Backer

Dernière modification par Gilles de Backer (11-09-2019 11:17:25)


L'inventeur naturiste militant de Blainville sur Mer

Hors ligne

#6 11-09-2019 20:07:05

choquet
Membre

Re : Suite à mon agression physique du 21 aout 2019 à Blainville sur Mer

je voudrais reprendre la fin de l'article de " la manche libre " : des plages sont " reservées " aux naturistes : faux , ou a t'on vu une plage reservée aux naturistes ?? car meme dans des lieux dits " dediés " , nous voyons de nombreux " textiles " ; nous sommes en passe de gagner le droit à la pratique de la nudité en liberté dans les espaces naturels ; le pouvoir bourgeois , obscurantiste s'empetre dans ses contradictions , soyons solidaires et au bout du compte nous aurons gain de cause ; l'idée que le naturisme est un art de vivre incluant la nudité , n'ayant rien à voir avec de l'exhibition , et donc non concerné par l'article L 222/32, fait son chemin

Dernière modification par choquet (11-09-2019 20:21:01)


naturistes hauts pyrenéens , itinerants , prets à decouvir avec d'autres adeptes du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France

Hors ligne

#7 18-09-2019 05:03:28

Re : Suite à mon agression physique du 21 aout 2019 à Blainville sur Mer

« La pêche à pied ne peut en aucun cas être considérée comme de l’exhibition sexuelle ».

Nous, collectif de naturistes de Blainville sur Mer, demandons aux préfets de la Manche, et plus particulièrement à Madame la sous-préfète de Coutances, « d’informer les maires des communes du littoral qu’ils sont responsables de la protection des naturistes et du bien vivre ensemble de la population ».

https://actu.fr/normandie/blainville-su … 99543.html

Dernière modification par Gilles de Backer (18-09-2019 05:24:34)


L'inventeur naturiste militant de Blainville sur Mer

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10