ACCUEIL | ACTUALITÉ | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l’APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 23-02-2021 17:26:13

_Hub_
Membre

Vidéo choquante ?

Bonjour.
Je suis surpris de voir cette vidéo supprimée d'un site naturiste ! Elle est tournée dans un cimetière. Le modérateur doit penser que nous naissons nus mais mourons habillés... sad
Lien
Qu'en pensez vous ?


18091409035418141115892275.jpg

Hors ligne

#2 23-02-2021 22:49:32

jfreeman
Administrateur

Re : Vidéo choquante ?

Effectivement, il y a encore des tabous, même chez les naturistes.


J'ai par exemple une belle photographie de dos d'un couple (une amie et moi) qui "prie" nus, à genoux dans une chapelle. Elle a suscité beaucoup de controverses. Nous insultions la religion, pour certains.
Que dire aussi d'autres clichés magnifiques prisent nus devant la croix d'un calvaire dans la position du christ. Je n'ose même pas les montrer tant cela parait pour beaucoup être de la provocation.


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#3 24-02-2021 09:45:50

_Hub_
Membre

Re : Vidéo choquante ?

Cette censure m'a été faite sur le site de Zérokini.
Le prétexte du modérateur: "...se balader à poil dans un cimetière n'est pas très respectueux..."
Pour moi qui trouve qu'il n'y a rien de plus naturel qu'être nu cet argument signifierai que la nudité a une part d’irrespectuosité  ?! sad
.

Moi a écrit :

"I am shocked"


18091409035418141115892275.jpg

Hors ligne

#4 28-02-2021 11:12:13

Luc33
Membre

Re : Vidéo choquante ?

salut Hub,

de prime abord, cette vidéo n'a aucun intérêt mais, si, finalement, elle lance une réflexion originale et délicate.
Notre relation avec la mort.


Déjà, je le précise, je ne suis pas choqué, dans la mesure où, hormis la violence, ce qui reste subjectif, rien ne me choque.


Dans un cimetière, je nettoie, je fleuris, je me recueille, je parle avec des vivants comme avec mes morts, je fume, je vais faire pipi à l'urinoir si besoin et s'il n'y en avait pas, en cas d'urgence, je peux faire derrière une tombe. Je peux boire un coup à la mémoire de untel, ...je déterre même des morts.


Quand j'ai décidé de placer l'urne de mon papa dans notre tombe familiale dans un petit village perdu, j'ai creusé car nous avons fait ce choix de recouvrir nos défunts d'un sol tout fleuri de juin à octobre. Pour une urne, pas besoin d'appeler le maire et la maréchaussée. Ce qui devait arriver arriva et j'ai rencontré mon arrière-grand-mère Marie B, dernière couchée là depuis 1928. Elle avait bien changé et ma main tenait quelques os de sa colonne. Je n'ai quasiment pas connu de grands-parents. Je n'ai rien ressenti de morbide mais de l'admiration et de la tendresse. L'idée m'est venue de garder avec moi un de ces petits os de Marie B. D'autres descendants qui étaient là semblaient horrifiés alors j'ai déposé ces fragments à côté de mon papa.


Il y a des cultures notamment en Amérique du sud où l'exhumation des morts est un rituel extrêmement festif. Chez nous c'est sacrilège et répréhensible.

Chaque individu réagit avec ses peurs et ses inhibitions; il ne faut pas être nu devant un enfant, il ne faut pas être nu devant, même pas un mort mais l'idée de la mort. Banaliser la mort, c'est tellement difficile.


Luc de Mayotte  


adh3.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.11