ACCUEIL | ACTUALITÉ | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l’APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#76 01-05-2021 10:50:21

regenmacher
Membre

Re : Evolution législative du 222-32 sur l'exhibition sexuelle

jupiter a écrit :

Mais il n'y a pas de nouvelle loi.
L'article 222-32 reste rédigé à l'identique et ils y ont ajouté deux alinéas qui n'annulent pas la jurisprudence antérieure.

À long terme, la jurisprudence (déjà controversée) devrait changer, car plus l'article 222-32 parle explicitement des actes sexuels, moins il s'appliquera à la nudité non sexuelle.

regenmacher


Excusez mon mauvais français Google

Hors ligne

#77 01-05-2021 20:09:18

humainu
Membre

Re : Evolution législative du 222-32 sur l'exhibition sexuelle

Le Code Pénal français définit la discrimination comme « toute distinction opérée entre les personnes physiques à raison de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique, de leur patronyme, de leur lieu de résidence, de leur état de santé, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs mœurs, de leur orientation ou identité sexuelle, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ». (Article 225-1§1).


si le simple fait de se montrer nu est hors la loi, étant donné qu’il ne peut pas y avoir de discrimination par rapport à l’âge ,  donc dès la naissance un enfant nu est hors la loi, et il ne pourra pas se montrer nu devant ses frères et soeurs qui pourraient être choqués ,et il ne pourra pas non plus  gambader nu à la plage ou à la maison.

Il faudra également  modifier les toilettes dans les écoles maternelles ou les enfants ne peuvent pas s’isoler.

La poitrine des femmes devant également être cachée,. en vertu de l’égalité homme femme devant la loi , les homme devront également cacher  leur poitrine .(le phénomène inverse c’est produit à New York ou en vertu de l’égalité homme femme , les femmes ont le droit de se montrer poitrine nue au même titre que les hommes.)

Les parents ne pourront plus aller dans des pays comme la Suède, la Norvège, l’Allemagne, l’Espagne , ou la nudité est banalisée, sans choquer leurs enfants qui pourront à juste titre porter plainte contre leurs parents qui les ont exposés à de telles scènes , à leur insu.

Si la simple nudité devient hors la loi , les enfants pourront porter plainte contre leurs parents qui se sont montré nu à la maison.

Les seuls cas ou les enfants pourront être exposés à la nudité seront les films pornographiques sur internet en accès libre , qui continuent à prospérer sans être inquiété  , ce sera le seul endroit ou ils  pourront apprendre comment est fait un corps d’adulte , et pour eux, la nudité sera automatiquement assimilée à de la pornographie car celle-ci sera leur seul modèle.


Suivant l’article 225-1$1, on ne peut pas discriminer l’appartenance à quelque religion que ce soit, et il suffit de se convertir à la religion Jainiste , qui existe depuis 10 siècles avant notre ère et compte dix millions de fidèles dont 30000 en Europe et 100000 aux États Unis , et qui préconise la nudité , qui correspond dans cette religion à être en habit de lumière , pour ne pas être hors la loi en cas de nudité.

Donc si une loi doit interdire la simple nudité pour plaire à un nouveau courant de pudibonderie, il faudra  en plus de l’article 225-1&1, revoir pas mal d’autres lois en vigueur  dans notre pays , et supprimer le mot liberté de la devise de notre pays .

Hors ligne

#78 15-05-2021 16:23:46

Jef87
Membre

Re : Evolution législative du 222-32 sur l'exhibition sexuelle

Personnellement, je pense que cela ne changera rien... Malheureusement.


Les juges qui respectaient déjà l'obligation qui leur était faite de n'avoir qu'une interprétation stricte (art. 111-4 du CP), c'est à dire littérale ou téléologique, et jamais extensive... sauf si cela profite au prévenu, continueront donc à prononcer des non-lieux ou des relaxes.


Le problème pour ce qui nous concerne, c'est qu'il existe encore des magistrats qui condamnent la simple nudité, en convoquant des arguments relevant de l'ex article 330 "d'outrage public à la pudeur"...  pourtant abrogé ! Pour ces juges, l'article 222-32 n'est rien d'autre qu'un copié/collé de cet ancien article d'obédience catholique (datant du temps où l'église de Rome avait été restaurée en tant que "religion de la majorité des français" par Napoléon, pratiquement une religion d'État...). Pour ces magistrats, l'article 222-32 incrimine 2 choses :
1- la simple nudité,
2- l'agression sexuelle dont la première d'entre-elle est l'exhibition.


Mme Louis voulait "rectifier le tir"  quant à l'interprétation de la loi qu'avait eu la Cour de Cass., quand celle-ci avait relaxé un prévenu au motif qu'on ne voyait pas le sexe de cet homme qui se masturbait devant un enfant... Sa préoccupation étant la protection de l'enfance vis à vis des crimes et délits de nature sexuelle.


Pour moi, les juges qui avaient pris la facheuse habitude de condamner la simple nudité vont donc très illégalement continuer à le faire, considérant "que ces ajouts dans le texte ne concernent que le 2e aspect"... Voire peut-être même, dans leur logique, aggraver la possible sanction quand la nudité aura été effectuée devant des mineurs...


Pour que les choses puissent vraiment changer, il nous faut gagner 2 batailles, la première conditionnant la deuxième :


1- La bataille culturelle, à savoir la banalisation de la nudité. Pour cela, il nous faut la rendre visible en en faisant un acte politique, le symbole d'un nouveau monde de libertés, d'une société éco-responsable et réellement respectueuse de l'environnement, pour "que vivent la nature et cette nouvelle HumaNUté. Là où nous sommes, plantons au sens propre comme au figuré le drapeau du Naturisme en Liberté (à commander auprès de l'APNEL) : en randonue, en cyclonue et pas seulement lors des WNBR, dans nos jardins, sur nos terrasses et en tout lieu où nous vivons nu ; + dans les manifestations climat et pour la biodiversité, contre la 6e extinction de masse ; sur les plages qui depuis la réforme du code pénal sont toutes devenues par principe des "plages libres".  Faisons en sorte que ce visuel soit aussi connu et reconnu que les 3 lettre FKK en Allemagne. Et lorsque les gendarmes nous auditionnerons, nous ferons inscrire qu'il ne s'agit en rien d'exhibition sexuelle, mais d'un acte politique et philosophique pacifiste. Rappelez-vous que la Cour de Cass a considéré le février 2020 (affaire Femen) que la liberté d'expression était supérieure au délit d'exhibition sexuelle.


2- La bataille juridique qui passe par le vote au Plmnt d'une loi :
         a) protégeant la liberté d'être nu en créant le délit de nudophobie ;
         b) Révisant l'article 222-32 pour le doter d'une définition qui ne permette plus les
             jugements arbitraires ;
         c) qui précise les modalités d'organisation de cette liberté dans l'espace public (remise à
             plat des arrêtés municipaux et/ou préfectoraux en matière de nudité partielle ou
             totale ; mesures spécifiques « lieux sensibles » ; possibilités de créer des espaces
             préservés de toute nudité (logique inversée), en préservant le caractère exceptionnel
             de cette mesure ; la question des piscines et établissements de bains relevant du
             service public, équipements sportifs ; intégration dans la loi des éléments de
              type « circulaire britannique de police » ou renvoi à un décret d’application).


Passons à l'offensive et cessons d'attendre sur les autres pour prendre notre destin en main.


"Être libre, c'est vivre nu et sans honte" - F.W. Nietzshe.
"La nudité, c'est la vérité, c'est la beauté, c'est l'art" - Isadora Duncan


adh3.jpg

Hors ligne

#79 20-05-2021 03:47:36

BAREFOOTER
Membre

Re : Evolution législative du 222-32 sur l'exhibition sexuelle

Je suis d'accord sur ton constat.
Je crains que certains juges continuent avec leur propre interprétation
de cette loi au mépris du "bon sens", car c'est assez facile de constater
si il y a eu ou non un "acte à caractère sexuel" ou "simple nudité"

Ce qui me gène plus, c'est de faire un "acte politique ou philosophique"
lorsque je suis nu. Après si il faut en passer là .... mais ça serait tellement
plus simple de seulement considérer le côté naturel et agréable.


Fabrice du 94 (Val de Marne) 


adh3.jpg

Hors ligne

#80 21-05-2021 15:32:37

jupiter
Membre

Re : Evolution législative du 222-32 sur l'exhibition sexuelle

BAREFOOTER a écrit :

Je crains que certains juges continuent avec leur propre interprétation

Je vous déconseille fortement, dans un tribunal, d'avoir des propos remettant en cause la compétence d'un juge ou de lui suggérer de remettre à jour son code pénal.
En général, ça coute très cher car le juge pourra vous impliquer d'outrage à magistrat.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.11