ACCUEIL | ACTUALITÉ | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l’APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 03-03-2017 22:03:34

jfreeman
Administrateur

Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté et pactisait avec la pudibonderie et la répression sad



                   ffn_1b.jpeg


                               Journal des élus et des administrateurs locaux - Mensuel N°27 Juin 1974 - 10 F



Pendant des années, vous avez ainsi cotisez avec une fédération qui n'avait de cesse que de promouvoir le naturisme captif et parfois commercial. Une fédération qui défendait ses structures mais en aucun cas ses adhérents (juste bon à alimenter les caisses). A ce titre, combien d'adhérents ont demandé l'aide de la fédération sans jamais avoir de réponse ?


La situation a heureusement évolué lorsque l'APNEL a été créée.
Ne craignant plus de s'exposer dans les médias, les militants de l'association ont pu ainsi "ringardiser" ses détracteurs naturistes embourbés par leur peur viscérale d'être vu et reconnu.
Mais cela ne s'est pas fait en douceur et nous n'avons été agréé que grâce à la bienveillance et à la clairvoyance du président de l'époque, Paul Réthoré.
Car à l'époque, même l'avocat de la fédération diabolisait la randonue en exacerbant les peurs.
A l'époque, certains responsables naturistes, mal dans leur tenue de peau, nous qualifiaient d'exhibitionnistes (voir ci-dessous). Et à l'époque, Paul avait dû taper du poing sur la table pour que l'APNEL puisse être affilié à la fédération.



                               crbst_bandeau_20nat_27alsace.jpg


                                               Nat'Alsace Année 2008 - numéro 26 Septembre 2008




200809_alsace.jpg


A noter que le "couple d'exhibitionnistes parisiens provocateurs", c'est Sylvie et moi-même.
Sympathique ce Monsieur BCA ! Ce qui fait dire "qu'il est toujours difficile d'être reconnu par les siens"  sad


                   20060816_vosges_194.jpg


A noter que nous avions eu l'occasion de créer plusieurs néologisme pour qualifier "notre naturisme libre et militant".
Ainsi, plutôt que "naturisme sauvage", ressenti parfois comme péjoratif, nous avons proposé "naturisme en liberté" (dans le texte ci-joint, on parle d'ailleurs déjà de "nudisme en liberté"). Et plutôt que nudiste ou naturiste sauvage (donc illégaux), nous avons introduit le mot "nudien" qui met en avant le militantisme, nous rappelle l'histoire des indiens d'Amérique et évoque ainsi les réserves où ils étaient parqués.


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#2 04-03-2017 13:32:58

bsaurez
Membre

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Oui Jacques, il est toujours intéressant de voir ce qui était pensé dans le passé par nos représentants pour mesurer le chemin parcouru car même si avons parfois l'impression de stagner, en fait, nous avançons.


Pour la FFN, à mon avis, leur frilosité s'explique en partie parce qu'à l'époque, depuis les années 50 en fait, ils courraient vers une reconnaissance nationale comme l'agrément obtenu en 1983. Par rapport à ça, il ne fallait pas trop se montrer "révolutionnaire" mais au contraire rassurer pleinement les autorités et être en accord avec eux.


Amicalement,


Bruno des Calanques


adh3.jpg

Hors ligne

#3 02-05-2017 17:11:32

jfreeman
Administrateur

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

La FFN n'a donc pas toujours soutenu d'une façon saine et désintéressée le naturisme. Le weekend dernier au Club du soleil de Poitiers, j'ai d'ailleurs pu voir affiché dans le "home" cet article de Paris Match de 1971 et évoquer les randonues avec quelques "naturistes traditionnels" qui "maudissaient" toujours l'APNEL. Bref, je me dit depuis longtemps que le naturisme est une chose trop sérieuse pour être confié à la FFN.


   19710814_paris_match_1.jpg


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#4 13-09-2017 09:29:55

jfreeman
Administrateur

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Intervention de Sylvie FASOL, présidente de l'APNEL :

https://soundcloud.com/epjt-tours/apnel-integre-la-ffn


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#5 27-10-2017 09:09:27

jfreeman
Administrateur

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Depuis quelques années, l'APNEL est affiliée à la Fédération française de naturisme et s'oppose aux tenants du tout commercial, de l’enfermement et de l'adage "pour vivre heureux, vivons cachés".


L'association propose un soutien aux structures qui veulent s'afficher et communiquer malgré la frilosité de leurs adhérents qui craignent de se retrouver nus sur Internet. Sur le site de la FFN, trop de structures se présentent encore sans illustration pour se mettre en valeur (et c'est bien dommage).
https://ffn-naturisme.com/centres/assoc … rte-apnel/


   site_ffn.jpg


Source : https://ffn-naturisme.com/centres/club- … -de-creil/


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#6 26-04-2018 09:34:50

jfreeman
Administrateur

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

La FFN, gestionnaire omnipotent de gros budgets de fonctionnement
ou réelle "fer de lance" de la promotion du naturisme ? Là est la question !


On peut évidement se poser la question sur l'utilité d'une fédération dont le bilan de ces quarante dernières années pose souvent question. Et ne dites pas à l'APNEL qu'il faille beaucoup d'argent pour pouvoir agir, on sait tous qu'un militantisme altruiste et combatif peut, à lui seul, faire reculer l'obscurantisme. Cet article de l'année 2000 montre bien combien l'espérance de beaucoup de naturistes a, trop souvent, été souillée par l'entre soi et les intérêts individuels.


Espérons que la nouvelle équipe limitera ces dérives mercantiles et insufflera un nouvel élan au naturisme smile


Source : http://www.liberation.fr/societe/2000/0 … ers_334084


20000812_liberation_ffn.jpg


Tout nus, tout bronzés et amers.
Par Ondine Millot — 12 août 2000 à 03:23
Certains naturistes reprochent à la fédération sa dérive mercantile.


  Tout nus, tout bronzés et amers.


«Pouvoir quitter son costume pour vivre tout nu au soleil, sans contraintes, en liberté...», voilà ce qui a séduit Patrick (1), responsable d'un établissement scolaire en région parisienne. Depuis plus de vingt ans, il s'offre chaque été, avec femme et enfants, au moins quinze jours «au naturel». Mais comme de nombreux adeptes de ces vacances «familiales et écologiques», Patrick est un «militant» frustré. La Fédération française de naturisme, fondée en 1950 par une poignée de précurseurs et représentant aujourd'hui 78 000 licenciés, l'a «profondément déçu». «Au départ, j'ai pris ma licence, je voulais militer. Mais je me suis vite rendu compte que, derrière des statuts d'association à but non lucratif, la fédération naturiste cache une organisation commerciale dont la principale raison d'être est de vendre le maximum de licences pour amasser le plus d'argent possible.»


Même «déception» chez plusieurs gérants de campings ou centres de vacances. «La Fédération française de naturisme contrôle le journal officiel du naturisme français, Nat' info», explique une propriétaire de camping du sud de la France, qui souhaite rester anonyme pour préserver son homologation. «Ce journal est distribué à tous les clients potentiels, français, mais aussi hollandais, allemands et belges, qui représentent une part très importante de notre clientèle. Si vous n'avez pas l'homologation de la fédération, vous n'apparaissez pas dans le journal, et personne ne vient chez vous.»


«Critères éthiques». Or ce sont justement les conditions de cette homologation qui sont critiquées par de nombreux naturistes. Pour être accepté dans la fédération, un centre doit répondre à un certain nombre de «critères éthiques» qui ne sont pas précisément définis. Selon une étude réalisée par des avocats et commandée par la FFN, ces critères «mêlent à la fois des appréciations objectives et subjectives qui pourraient être contestées», notamment dans le cas d'un refus d'adhésion. «En fait, pour faire partie de la FFN, il faut être accepté par ses concurrents et ne pas faire d'ombre à un centre qui serait installé trop près de vous», affirme Bernard Davaine, propriétaire du camping non homologué des Routelles, à Séderon (Drôme).


Autre condition discutable de l'homologation: un centre FFN doit obligatoirement acheter au moins deux licences par emplacement et par an à la Fédération (soit, pour un camping de 500 places, 1 000 licences à environ 130 francs pièce). «Certains campings achètent des paquets de licences pour être sûrs de bénéficier de la pub dans Nat' info, mais ils n'arrivent pas à les revendre, car leurs clients sont des habitués déjà licenciés», explique Bernard Davaine.


Usines à licences. Le système satisfait en revanche les grands centres naturistes. Les gros pourvoyeurs de fonds sont en effet administrateurs de droit de la FFN. Trois centres vendant plus de 8 000 licences par an sont dans ce cas: Euronat à Grayan-et-l'Hôpital (Gironde), Montalivet à Vendays-Montalivet (Gironde) et Agde-Oltra au Cap-d'Agde (Hérault). «Ils apportent à eux seuls plus de 70 % du budget de la FFN, explique Francis Toutain, propriétaire du camping homologué Laulurie à La Douze (Dordogne). Comment voulez-vous que les petites structures aient leur mot à dire?»


Ancien directeur de la communication de la FFN, Francis Toutain a démissionné en septembre dernier pour dénoncer cette «dérive commerciale» et réclamer un retour à l'éthique définie dans les années 60 par Albert Lecoq, père du naturisme, comme «une réaction contre la société consumériste». Dans la ligne de mire des défenseurs de la morale naturiste, les pratiques sexuelles échangistes qui font la réputation du camping du Cap-d'Agde. «C'est vrai que la réputation de l'endroit nuit à notre image, reconnaît Jean-Philippe Pavie, vice-président de la FFN. Mais ça concerne surtout la plage et les structures en béton alentour, pas le camping homologué.» La récente OPA menée sur le centre de Montalivet par un groupe d'investisseurs proches du mercenaire Bob Denard n'arrange pas les choses. «Encore une preuve que le milieu est de plus en plus dirigé par l'argent», soupire Bernard Davaine.


Valeurs d'autrefois. Pour les responsables de la FFN, les contestations actuelles ne sont que la résultante d'une «crise interne passagère» et de «querelles de personnes qui existent dans toute association». «Tout devrait s'aplanir à notre prochain congrès, en septembre», assure Gaby Cespedes, la nouvelle chargée de communication de la fédération. Lors de ce congrès, le président Philippe Cardin, à la tête de la fédération depuis dix-neuf ans, remettra son mandat en jeu. L'opposition voit là un «espoir», celui du retour aux valeurs «familiales et écologiques» d'autrefois. Pour que, comme le réclamait déjà le fondateur Albert Lecoq, «l'idée naturiste ne se résume pas à tomber le slip». Ni à ramasser les billets.


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#7 30-07-2021 20:37:58

jfreeman
Administrateur

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

En 2021, malgré l'arrivée tonitruante et pleine d'espoir, il y a 3 ans, de la nouvelle équipe FFN (largement soutenue par l'APNEL), les vieux réflexes réactionnaires de ces administrateurs nous sont revenus en boumerang. Les éclaircissements sur la loi, que leur avait apportés Jean-François, notre conseiller juridique, ne les ont pas complètement convaincu et ils ont fini par le virer, sans ménagement ni respect. Ils semblent atteint du fameux "Syndrome De Stockholm" et sont convaincus que les amender et les emprisonner s'ils sont hors de leur "ghetto doré", est finalement logique, juste et légal.


Ainsi, l'ami Julien, ex vice-président de la FFN, en charge de la communication, a publié un livre au sein
duquel il renie nos droits et se calque sur la politique liberticide de certains grands centres de vacances.
Et ce n'est pas la première fois qu'il trahit notre cause et notre liberté par de telles déclarations sad


   202106_lafrancetoutnu_1.jpg


   202106_lafrancetoutnu_2.jpg


Vous avez bien lu ?
Le naturisme est en accord avec la loi que s'il est pratiqué dans un lieu où il est autorisé ou pratiqué.
La FFN est donc ouvertement anti-liberté. C'est insupportable, d'autant que ce type de déclarations insidieuses et repris ensuite par les forces de l'ordre, aux dépens des naturistes qui se font appréhender.


Réponse d'un major de gendarmerie à Jean-François pour lui signifier que même les instances du naturisme soutiennent, finalement, la répression et les humiliations subis par les naturistes injustement appréhendés :


De plus, voici un extrait de la page d'accueil du site France4naturisme.
La nudité est contemplée par le Code pénal
L’article 222-32 du Code pénal stipule que « l’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible au regard du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende ». Qu’est-ce que cela signifie ? Qu’il est interdit de se montrer nu dans les endroits publics où la nudité n’est pas autorisée. Si vous pratiquez le naturisme sur une plage où quelque autre endroit où cette pratique n’est ni autorisée, ni tolérée, vous vous exposez donc, dans le pire des cas, à une année de prison et à une amende pouvant s’élever à 15 000 €. Si vous partez en randonnée sans vêtements, avec pour seuls bagages vos chaussures et votre sac à dos, vous pouvez être poursuivi par les randonneurs qui croiseront votre route. Bon à savoir : les centres naturistes doivent être isolés, afin que les pratiquants ne soient pas vus par les non-pratiquants. Par ailleurs, ils doivent être régis par un arrêté municipal.


Autrement dit, vous nudiens qui pratiquez gentiment en dehors des ghettos dorés (bronzinu, cyclonue, jardinu, randonue), vous payez la licence à la FFN pour qu'ensuite ces "fédéraux" vous enfoncent préventivement la tête dans l'eau sad


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#8 30-07-2021 22:12:11

fab56
Membre

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Il est grand temps que cela change. Personnellement, mon épouse n'étant pas naturiste, il y a vraiment peu de chance que j'aille un jour dans un centre ou un camping naturiste. Cette fédération n'est donc pas la mienne.

Hors ligne

#9 31-07-2021 08:56:47

Bruno TALOUR
Membre

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Les pontes de la FFN rétrogradent ...
Mais les mentalités évoluent à la base. Dans ma région, des Clubs du Soleil dont les cadres étaient farouchement opposés à la randonue, ont évolué et ne sont pas loin d'en organiser.
Nous avons dans nos associations de randonue, des personnes qui ont de l'influence dans ces clubs.
Il en est de même dans certaines fédérations régionales.
Je propose que nos associations de randonue tentent d'organiser des sorties communes avec les club traditionnels de la FFN. Je penses, pour ma part, essayer des rapprochements entre RSVNat et les clubs qui nous entourent.
Nous avons banalisé la randonue (et au travers de cela le naturisme en liberté) auprès du grand public (Nous recevons à 99% un accueil favorables ou indifférent des personnes que nous rencontrons lors de nos sorties).
Il nous reste (c'est un paradoxe) à conquérir l'opinion des naturistes de club.

Hors ligne

#10 31-07-2021 13:02:59

jupiter
Membre

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Enfin les dirigeants de la FFN ouvrent les yeux  et évitent de justesse le putsch qui les menaçait .
La tactique du "cheval de Troie" de faire exploser la FFN de l'intérieur a échoué.
Je vais songer à reprendre ma licence.

Hors ligne

#11 31-07-2021 14:09:02

fab56
Membre

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

jupiter a écrit :

Je vais songer à reprendre ma licence.

Personnellement, si je peux éviter de reprendre ma licence, je ne la prendrais pas. Surtout si un nouveau mouvement voit le jour. Le moment venu, je verrais avec les associations dont je suis adhérent. Si elles m'obligent a prendre la licence FFN pour continuer avec elles, j'irais surement voir ailleurs, ce qui en revient à dire...nulle part puisqu'il n'y a pas grand chose d'autre dans mon coin.

Dernière modification par fab56 (31-07-2021 18:02:03)

Hors ligne

#12 31-07-2021 19:12:29

FIU
Membre

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Je ne pense pas que les instances en place de la fédération soient hostiles à la randonue. Bien au contraire les journées jardinu, cyclonudisme et autres manifestations hors centres fermés ont rarement été autant citées et organisées par des associations affiliées, soutenues par le bureau fédéral.


Qu'il y ait des problèmes de personnes entre l'APNEL et la FFN c'est évident et regrettable, mais en citant l'article 222-32 du code pénal, ce n'est pas pour le considérer comme "pertinent", simplement pour rappeler qu'il existe et qu'effectivement en randonnant nu l'on s'expose à des poursuites potentielles. Après l'on accepte le risque ou non mais en toute connaissance de cause  !


Notre club est membre de la FFN et nous organisons des randonues, bien sûr ces sorties gênent quelques anciens mais c'est faire un procès d'intention de dire que les associations sont généralement hostiles au naturisme en liberté, même s'il y a quelques cas c'est évident...
Il y a au sein de la fédération nombre de jeunes ouverts à la nudité hors barrières et le mouvement a tout à perdre à une nouvelle sécession à cause de l'ego de quelques personnes...

Hors ligne

#13 31-07-2021 19:30:58

fab56
Membre

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Il y a aussi le problème de la mixité. Personnellement, je me sens plus proche de ceux qui, par exemple, acceptent quelques non-naturistes dans les randonues ou qui organisent des festivals où la nudité n'est pas obligatoire que de ceux qui tirent à boulets rouges sur les "méchants textiles" comme c'est le cas de beaucoup à la FFN.

Hors ligne

#14 31-07-2021 19:42:57

jfreeman
Administrateur

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Une chanson qui semble presque expliquer le pourquoi de la création du "mouvement naturiste" :


Regarde les
Regarde nous
Regarde les faire
Regarde les tous
Regarde ces fous
Qui nous emportent
Qui nous enferment
Et qui claquent la porte ... /...


https://youtu.be/rxEHabPd-hY


Oui, il est temps FIU de cesser d'être dans le déni et d'accepter une fédération dont les administrateurs (enfin pas tous, certains ont juste peur de s'exprimer tant la pression est forte) nous censurent, nous empêchent d'être représentés, manipulent le résultat de la commission statut pour en garder la maitrise totale, nous annoncent une gestion avec 90% de frais de fonctionnement, capitalisent au lieu d'investir dans de nouveaux projets, prétendent que l'APNEL n'est plus affiliée pour qu'elle ne puisse plus obtenir de financement de la FNI comme cela a été le cas lors des trois Fêtes de l'huma… Et j'en passe et des meilleurs !


Quant à l'article 222-32 du code pénal, en le citant dans chacun de leur communiqué, ils ne font que donner de l'eau au moulin aux forces de l'ordre, à tous les pudibonds et, en plus, ils terrorisent les "prospects" et annihilent ainsi nos efforts pour que le naturisme fasse société (en particulier grâce à la mixité nat et non nat dans l'espace public et lors du festival).


Et toi, tu résumes cela à un simple conflit d'ego sad


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#15 31-07-2021 20:13:45

FIU
Membre

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

fab56 a écrit :

Il y a aussi le problème de la mixité. Personnellement, je me sens plus proche de ceux qui, par exemple, acceptent quelques non-naturistes dans les randonues ou qui organisent des festivals où la nudité n'est pas obligatoire que de ceux qui tirent à boulets rouges sur les "méchants textiles" comme c'est le cas de beaucoup à la FFN.

Je suis moi même plutôt tolérant sur ce sujet ; maintenant il y a également une sorte de quota à maintenir, si sur une plage il y a en bonne entente 20% par exemple de "textiles" qui cohabitent avec les naturistes c'est parfait, lorsque les emmaillotés deviennent 80% les nats n'ont plus qu'à se rhabiller car la tolérance est généralement plus l'apanage des Qnus que des textiles  ! sad
Par définition une fédération a pour raison d'être de regrouper plusieurs entités, il est donc logique que l'on y trouve des sensibilités différentes, et en ce sens je trouve que l'APNEL a toute sa place en son sein. Alors évidemment il faut accepter d'etre confrontés à des personnes hostiles, mais c'est de l'intérieur qu'il est possible de faire avancer les choses.
J'espère encore que le prochain congrès à Héliomonde permettra d'échanger sereinement et aplanir ces difficultés, nous souhaitons tous arriver au même but bien qu'avec des chemins différents.
Les naturistes sont multiples, partisans des lieux clos, de la nudité en tout lieux seuls ou en partage avec des non nats, on ne peut pas demander à la FFN de choisir une catégorie, tous doivent etre représentés. Personnellement je suis en association sur un terrain (semi)clos, co-organisateur de randonues et en vacances en centres commerciaux, l'APNEL n'est qu'une composante de ce mode de vie, le naturisme en liberté progresse depuis une décennie mais est encore minoritaire, intégré dans la fédération il peut progresser, isolé ce n'est pas gagné !

Hors ligne

#16 01-08-2021 04:49:24

alain12
Membre

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

ce que je ne comprend pas c'est pourquoi dans les années 70-80 en pleine campagne, ou tout le monde allaient à la messe le dimanche personne ne se plaignait de voir se baigner des gens nu au bord du lac à l'abri des regards ni ne les croiser sur nos petits chemins de campagne nu (la randonue existait déjà)
ça faisait rire quelques anciens qui même en plein été gardaient les manches longues à leurs chemises
ce que je veux dire c'est que les gens sont de moins en moins tolérents
le problème c'est le vivre ensemble. être nu est un bonheur qui ne coute pas cher tout le monde n'a pas les moyens pour aller dans des centre de vacances hors de prix

Hors ligne

#17 01-08-2021 11:25:27

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

« lorsque les emmaillotés deviennent 80% les nats n'ont plus qu'à se rhabiller car la tolérance est généralement plus l'apanage des Qnus que des textiles »


Je ne suis pas du tout en accord avec ce commentaire et je peux le constater tous les jours.


Les textiles sont en fait beaucoup plus tolérants envers les naturistes ou les nudistes, que certains soi-disant naturistes le sont pour d’autres naturistes !


Vous avez à l’entrée des plages la possibilité d’aller soit sur votre gauche soit sur votre droite et les personnes vont là où elles se sentent à l’aise.


Il n’existe nullement, de « majorité écrasante ou autoritaire » sur nos plages, (nous ne sommes heureusement pas dans un forum de la FFN), enfin pas dans la Manche ou il n’y a que des gens civilisés contrairement à d’autres…


Quand on pratique, on peut commenter la réalité, sinon, on s’abstient !


L'inventeur naturiste militant du Cotentin.
Gère le groupe " Les Naturistes du Cotentin " sur Facebook

Hors ligne

#18 01-08-2021 12:24:50

FIU
Membre

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Gilles de Backer a écrit :

[...]
Les textiles sont en fait beaucoup plus tolérants envers les naturistes ou les nudistes, que certains soi-disants naturistes le sont pour d’autres naturistes !


[...]
Quand on pratique, on peut commenter la réalité, sinon, on s’abstient !


En effet " certains soi-disant naturistes le sont (intolérant) pour d’autres naturistes", ce qui s'applique très bien à M G. de Backer également qui après avoir été défendu par l'APNEL et la FFN, a après ses fesses montré son vrai visage !


Et pour la tolérance des "textiles" et bien allez vous mettre nu sur les plages textiles et vous constaterez à quel point la majorité de nos contemporains est ouverte à la nudité, si c'était le cas l'APNEL n'aurait plus sa raison d'être ce dont je me féliciterais, mais c'est hélas loin d'être le cas.


Nous ne sommes malheureusement pas sur un forum de la FFN, en effet ; et si vous, "l'homme de la mancha" pourfendeur de moulins à vent représentez la civilisation alors je suis fier d'être classé parmi les autres.
Je ne pratique le naturisme que depuis 40 ans et déjà en ces temps anciens "en sauvage" sur des plages non autorisées, mais je m'incline devant votre réalité du XXIème siècle.


Et si effectivement je dérange alors oui je m'abstiendrais et quitterais l'APNEL à regret, pour autant je continuerais à défendre le naturisme en liberté au sein de la FFN.
Je crois que j'étais tolérant mais à présent je sens que j'atteins mes limites, comment être tolérant avec des gens qui ne le sont pas !

Hors ligne

#19 01-08-2021 15:09:09

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

« allez-vous mettre nu sur les plages textiles et vous constaterez »


Justement et c’est la raison de mon commentaire, j’y suis tous les jours ou presque sur des plages dites « textiles » et ce depuis cinq ans maintenant, monsieur, dans la Manche.


Et je vous répète que les textiles sont en fait beaucoup plus tolérants que vous ne le laisser croire…


Je souhaite, en effet, que tous aient les mêmes droits que moi, à la santé, à la liberté...


Suite aux appels de personnes ayants votre mentalité, j’ai été contrôlé plus de vingt fois en cinq ans et je suis toujours le même militant naturiste, libre !


Sortez un peu de vos centres fermés, venez retrouver la liberté des plages du Cotentin ou les Manchois vous seront très accueillants même si vous pratiquez le naturisme que depuis 40 ans !


Gilles de Backer, l’inventeur de l’ordinateur, le plus silencieux du monde, vous salue bien, mon cher monsieur !


L'inventeur naturiste militant du Cotentin.
Gère le groupe " Les Naturistes du Cotentin " sur Facebook

Hors ligne

#20 02-08-2021 07:50:45

dekan
Membre

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Bonjour,
AMHA le problème est toujours le même depuis de très nombreuses années ... Beaucoup de textiles pensent et même vous diront en souriant "Moi ça ne me gêne pas, que chacun s'habille comme il en a envie" mais peut arriver quelqu'un qui ne supporte pas de voir notre nudité et c'est parti pour les coups de téléphones à la police, le déplacement parfois impressionnant des forces de l'ordre, les interpellations, les éventuelles condamnations ... Vous pouvez même subir parfois en plus (expérience personnelle) des violences physiques (jet de pierre, etc ...).
Je pense que tu est chanceux et que le Cotentin est, en France, un des rares ilots non viscéralement défavorable au naturisme !

Dernière modification par dekan (02-08-2021 07:52:40)


La randonnue, c'est le retour au Paradis !


adh3.jpg

Hors ligne

#21 03-08-2021 17:54:07

bsaurez
Membre

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Bonjour à tous,


Ne vous inquiétez pas, je ne fais que passer et ce sera mon unique message. Pour rappel, je ne suis plus administrateur de l'APNEL, j'ai démissionné suite à des divergences de points de vue trop importantes et des propos de Jacques Frimont que j'ai jugé blessants et scandaleux à mon encontre, j'ai même décidé de ne plus être adhérent de l'APNEL vers mars alors que j'avais renouvelé mon adhésion 2021 deux mois avant (aucune importance).


Je rejoins pleinement les propos de FIU.

En ce qui concerne le livre de Julien "la France toute nue", tu as vu qu'on parle de randonnue dans les Calanques ? Ca ne te semble pas un peu en totale contradiction avec ce que tu dis sur le naturisme en liberté qui serait bannie de ces pages ? A mon avis, on doit sûrement en parler ailleurs vu les associations affiliées qui organisent des randonues.


Quant aux règlements de compte vis à vis de la FFN lancé par Jacques, clairement, pourquoi l'APNEL reste affiliée ?? Aujourd'hui, vous faites énormément de tort à la FFN alors que vous étiez très bien partis avec la victoire sur Quend (et une autre, je sais plus ou). Je pense que toi et Jeff, vous avez attrapé la grosse tête et pensiez contrôler l'avenir de la FFN et ses choix mais non, ça ne se passe pas comme ça dans une Fédération, deux hommes ne dirigent pas tout le mouvement.


On a le droit de critiquer la FFN et ses dirigeants, je l'ai fait par le passé et de façon parfois très virulente. Mais a un moment donné, quand 90% du CA change et qu'on continue à critiquer sans arrêt, ça n'a plus de sens, on est plus crédible. En fait, vous ne pouvez être satisfait uniquement si on est à 100% d'accord avec vous et qu'on applique exactement ce que vous attendez (enfin, "pas vous mais toi", Jacques).



Oui c'est clairement un problème d'ego, tu ne supportes pas qu'on ne soit pas d'accord avec toi, tu crois détenir la vérité, tout le temps ! Par le passé, je me suis tu parce qu'il me semblait que j'étais comme "en apprentissage" mais je n'en pensais pas moins.
Le premier couac a été quand tu as menacé de faire capoter le reportage de Thalassa en 2011 sous prétexte que les journalistes ne voulaient pas se mettre nus, là je me suis dis ......... euh, je ne savais pas quoi dire en fait, j'ai juste halluciné et j'ai rien dit. J'avais tout préparé et toi, tu arrives, tu menaces de tout faire capoter, aucun problème...... Mais j'en ai d'autres des anecdotes.
Au fait, je pense toujours, malgré tes leçons de morales publiques de l'époque, qu'une cyclonue n'est pas du naturisme, c'est une activité militante écolo dont le but est de promouvoir les déplacements doux. Bon j'arrête là, les anecdotes.


On peut aussi mieux comprendre pourquoi certains ont décidé sans raison apparente de quitter le CA de l'APNEL. Vous agissez comme un régime stalinien : "j'ai raison : obéissez et taisez vous !"


Ça peut donner l'impression de faire un procès d'intention et en même temps, tu en fais bien un à la FFN et à Julien (à moi et à Eric aussi). Faut bien que je te renvoie l'ascenseur un peu.


Festinatur, parlons en........ 3000 personnes annoncées/ espérées sur 2 jours, revus à la baisse à cause des conditions sanitaires à 1000 par jour et au final, vous avez eu 250 entrées pour les deux jours (et non 500 visiteurs, oui parce que 250 entrées payantes X deux jours, ça fait 500 ...........)
Mais 250, c'est bien plus que ce que je pensais et c'est très bien mais les 3000 au départ ???? c'était pas mégalo comme on l'avait annoncé ?


Croire comme tu l'as dit que le naturisme, enfin votre festival, allait faire trembler les dictatures à travers le monde, c'est pas totalement mégalo ?? c'est du délire, faut arrêter et rester lucide. Traduire le site en mandarin et en arable ......... LOL


Après que tu refasses l'histoire avec l'éviction de Jeff, je veux bien, c'est de bonne guerre. Sauf que la FFN ne l'a pas viré, on lui a demandé (plusieurs fois) s'il voulait rester à condition qu'il ne mélange pas tout avec Festinatur => il n'a jamais répondu à la question. C'est lui qui s'est mis dehors tout seul pour passer pour une victime, il n'attendait que ça.


Avant j'appréciais bien Jeff, avec qui j'ai bien discuté à la fête de l'Huma, et puis après, j'ai vu ses publications sur son mur Facebook. Bien sûr, il est totalement libre de poster ce qu'il veut sur son mur FB privé mais est ce bien sérieux d'avoir comme conseiller juridique à la FFN, un pro GJ, anti vax, qui relais tous ce qui tourne autour des antivax comme infox (Pelloux compris), qui compare BFM à Fukushima, qui parle de dictature en France, etc.... ?????? et surtout..... qui croit tout mieux savoir que les avocats diplômés en leur faisant la leçon de droits (clairement, on croit rêver là).


Après, ce qui me rassure c'est que vous avez les soutiens que vous méritez : Gilles de Backer, Hervé Masson, Gérard André mais surtout Franck dit Bart dont vous n'avez sûrement pas mesuré le degré de nuisances (enfin j'espère). Et la FFN survivra à l'APNEL comme elle a survécu aux soubresauts des tempêtes passées.


Quoi ?? j'entends quelqu'un dire que je ne devrais pas nommer des gens comme ça en les pointant du doigt ? Mais par contre, vous vous en avez le droit avec Eric, Vivi, Julien et moi sur Facebook..... C'est peut être pas très honorant de ma part d'utiliser les mêmes armes mais j'assume, pas grave.


Désolé pour des amis de l'APNEL que j'adore comme Dekan ou Francis mais bon, fallait que ça sorte. Faut apprendre à connaitre un autre son de cloche.


J'ai fini, bye. Allez-y, défoulez-vous sur moi....... lol je suis blindé.

PS : Je serais présent à Héliomonde.

Dernière modification par bsaurez (03-08-2021 17:57:44)


Bruno des Calanques


adh3.jpg

Hors ligne

#22 03-08-2021 20:29:48

jfreeman
Administrateur

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

bsaurez a écrit :

Bonjour à tous,


Ne vous inquiétez pas, je ne fais que passer et ce sera mon unique message. Pour rappel, je ne suis plus administrateur de l'APNEL, j'ai démissionné suite à des divergences de points de vue trop importantes et des propos de Jacques Frimont que j'ai jugé blessants et scandaleux à mon encontre, j'ai même décidé de ne plus être adhérent de l'APNEL vers mars alors que j'avais renouvelé mon adhésion 2021 deux mois avant (aucune importance).


Je rejoins pleinement les propos de FIU.

En ce qui concerne le livre de Julien "la France toute nue", tu as vu qu'on parle de randonnue dans les Calanques ? Ca ne te semble pas un peu en totale contradiction avec ce que tu dis sur le naturisme en liberté qui serait bannie de ces pages ? A mon avis, on doit sûrement en parler ailleurs vu les associations affiliées qui organisent des randonues.


Quant aux règlements de compte vis à vis de la FFN lancé par Jacques, clairement, pourquoi l'APNEL reste affiliée ?? Aujourd'hui, vous faites énormément de tort à la FFN alors que vous étiez très bien partis avec la victoire sur Quend (et une autre, je sais plus ou). Je pense que toi et Jeff, vous avez attrapé la grosse tête et pensiez contrôler l'avenir de la FFN et ses choix mais non, ça ne se passe pas comme ça dans une Fédération, deux hommes ne dirigent pas tout le mouvement.


On a le droit de critiquer la FFN et ses dirigeants, je l'ai fait par le passé et de façon parfois très virulente. Mais a un moment donné, quand 90% du CA change et qu'on continue à critiquer sans arrêt, ça n'a plus de sens, on est plus crédible. En fait, vous ne pouvez être satisfait uniquement si on est à 100% d'accord avec vous et qu'on applique exactement ce que vous attendez (enfin, "pas vous mais toi", Jacques).



Oui c'est clairement un problème d'ego, tu ne supportes pas qu'on ne soit pas d'accord avec toi, tu crois détenir la vérité, tout le temps ! Par le passé, je me suis tu parce qu'il me semblait que j'étais comme "en apprentissage" mais je n'en pensais pas moins.
Le premier couac a été quand tu as menacé de faire capoter le reportage de Thalassa en 2011 sous prétexte que les journalistes ne voulaient pas se mettre nus, là je me suis dis ......... euh, je ne savais pas quoi dire en fait, j'ai juste halluciné et j'ai rien dit. J'avais tout préparé et toi, tu arrives, tu menaces de tout faire capoter, aucun problème...... Mais j'en ai d'autres des anecdotes.
Au fait, je pense toujours, malgré tes leçons de morales publiques de l'époque, qu'une cyclonue n'est pas du naturisme, c'est une activité militante écolo dont le but est de promouvoir les déplacements doux. Bon j'arrête là, les anecdotes.


On peut aussi mieux comprendre pourquoi certains ont décidé sans raison apparente de quitter le CA de l'APNEL. Vous agissez comme un régime stalinien : "j'ai raison : obéissez et taisez vous !"


Ça peut donner l'impression de faire un procès d'intention et en même temps, tu en fais bien un à la FFN et à Julien (à moi et à Eric aussi). Faut bien que je te renvoie l'ascenseur un peu.


Festinatur, parlons en........ 3000 personnes annoncées/ espérées sur 2 jours, revus à la baisse à cause des conditions sanitaires à 1000 par jour et au final, vous avez eu 250 entrées pour les deux jours (et non 500 visiteurs, oui parce que 250 entrées payantes X deux jours, ça fait 500 ...........)
Mais 250, c'est bien plus que ce que je pensais et c'est très bien mais les 3000 au départ ???? c'était pas mégalo comme on l'avait annoncé ?


Croire comme tu l'as dit que le naturisme, enfin votre festival, allait faire trembler les dictatures à travers le monde, c'est pas totalement mégalo ?? c'est du délire, faut arrêter et rester lucide. Traduire le site en mandarin et en arable ......... LOL


Après que tu refasses l'histoire avec l'éviction de Jeff, je veux bien, c'est de bonne guerre. Sauf que la FFN ne l'a pas viré, on lui a demandé (plusieurs fois) s'il voulait rester à condition qu'il ne mélange pas tout avec Festinatur => il n'a jamais répondu à la question. C'est lui qui s'est mis dehors tout seul pour passer pour une victime, il n'attendait que ça.


Avant j'appréciais bien Jeff, avec qui j'ai bien discuté à la fête de l'Huma, et puis après, j'ai vu ses publications sur son mur Facebook. Bien sûr, il est totalement libre de poster ce qu'il veut sur son mur FB privé mais est ce bien sérieux d'avoir comme conseiller juridique à la FFN, un pro GJ, anti vax, qui relais tous ce qui tourne autour des antivax comme infox (Pelloux compris), qui compare BFM à Fukushima, qui parle de dictature en France, etc.... ?????? et surtout..... qui croit tout mieux savoir que les avocats diplômés en leur faisant la leçon de droits (clairement, on croit rêver là).


Après, ce qui me rassure c'est que vous avez les soutiens que vous méritez : Gilles de Backer, Hervé Masson, Gérard André mais surtout Franck dit Bart dont vous n'avez sûrement pas mesuré le degré de nuisances (enfin j'espère). Et la FFN survivra à l'APNEL comme elle a survécu aux soubresauts des tempêtes passées.


Quoi ?? j'entends quelqu'un dire que je ne devrais pas nommer des gens comme ça en les pointant du doigt ? Mais par contre, vous vous en avez le droit avec Eric, Vivi, Julien et moi sur Facebook..... C'est peut être pas très honorant de ma part d'utiliser les mêmes armes mais j'assume, pas grave.


Désolé pour des amis de l'APNEL que j'adore comme Dekan ou Francis mais bon, fallait que ça sorte. Faut apprendre à connaitre un autre son de cloche.


J'ai fini, bye. Allez-y, défoulez-vous sur moi....... lol je suis blindé.


PS : Je serais présent à Héliomonde.


Dernière modification par bsaurez (Hier 17:57:44)


Tu sais, Bruno Saurez, on ne va pas se "défouler sur toi", comme tu sembles le souhaiter.
D'autant que tu as également fait du bon travail par le passé et nous sommes fiers de Toi.


Mais contrairement à ce qui se passe pour nous "dissidents", sur la page Facebook de la FFN (censure de nos messages, portant en particulier sur nos désaccords concernant la politique de l'entre-soi et la poursuite d'une gestion douteuse avec 90% de "frais dédiés au fonctionnement"), tu ne seras pas censuré ici, sur ce forum apnelien (et ce malgré ta longue litanie de calomnies et d'attaques personnelles qui le justifierait amplement)…


Par contre, je suis désolé pour toi, mais ces "infamies" resteront archivées ad vitam æternam sur la toile et quand tu auras un peu dégrisé (réfléchi), je ne suis pas sûr que tu en seras très fier sad


Au plaisir de te recevoir et d'en débattre (tu sais où est la maison) lors de ta venue au congrès FFN d'Héliomonde.


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

#23 04-08-2021 09:26:06

Jef87
Membre

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Je vois que tu as retrouvé la forme Bruno et j'en suis heureux pour toi.
Mais sur le fond de tes propos, je crois que tu t'égares vraiment…
Mais bon, la haine, c'est comme l'amour, ça rend aveugle.


Je ne peux pas, évidemment, ne pas rétablir la vérité quant à tes allégations à mon encontre. Vous aimeriez bien réduire la crise que traverse la FFN à un problème d'égos et de luttes de pouvoirs... Mais si c'était cela, j'aurais accepté d'entrer au CA et au Bureau quand Viviane me l'a proposé. Or, ma réponse a été "je n'ai pas besoin d'un titre pour bosser et ma fonction de chargé de mission me va très bien. Elle me suffit". Donc non, pour ce qui me concerne, ce n'est pas ça le sujet.


C'est toujours très facile de jeter l'opprobre ainsi sur les gens et de ne surtout pas traiter du fond. Très pratique. Tu nous accuses de "stalinisme" alors que c'est vous qui utilisez toute la panoplie du parfait stalinien : mensonge, caricature, manipulations, boycott et censure, détournement et réappropriation du travail des autres sans les nommer, mise à l'écart et effacement de ceux qui ne sont pas dans la ligne, détournement de l'outil fédéral en parti unique, j'en passe et des meilleurs...


bsaurez a écrit :

Festinatur, parlons en........ 3000 personnes annoncées/ espérées sur 2 jours, revus à la baisse à cause des conditions sanitaires à 1000 par jour et au final, vous avez eu 250 entrées pour les deux jours (et non 500 visiteurs, oui parce que 250 entrées payantes X deux jours, ça fait 500 ...........)
Mais 250, c'est bien plus que ce que je pensais et c'est très bien mais les 3000 au départ ???? c'était pas mégalo comme on l'avait annoncé ?


Oui, 3000 personnes est ce qui avait été prévu... mais avec la première version qui prévoyait une participation active et financière de la FFN. Ce qui n'a pas été le cas et qu'au contraire, nous avons eu son boycott et sa censure... et même des manipulations du genre de celle qu'a dénoncée Jacques : Le représentant de la FFN est allé dire à la FNI que l'APNEL n'était pas affiliée à la FFN... et que par conséquent, nous ne pouvions pas recevoir de subvention de sa part pour le festival. Vous avez donc été très actifs pour que NATURist' por nova mondo  soit un échec. Alors oui, nous avons dû réajuster le budget et oui, nous n'avons pas eu les 3000 entrées que l'on aurait pu espérer sans tous ces bâtons dans les roues.  Malgré tout, nous y sommes arrivés et cela a été un succès, ne vous en déplaise, et même au plan financier.


bsaurez a écrit :

Après que tu refasses l'histoire avec l'éviction de Jeff, je veux bien, c'est de bonne guerre. Sauf que la FFN ne l'a pas viré, on lui a demandé (plusieurs fois) s'il voulait rester à condition qu'il ne mélange pas tout avec Festinatur => il n'a jamais répondu à la question. C'est lui qui s'est mis dehors tout seul pour passer pour une victime, il n'attendait que ça.


La vidéo de ce procès en sorcellerie digne de l'Inquisition, (pour ne pas reprendre le mot "stalinien") est disponible pour qui le veut auprès des Présidents de région FFN qui l'ont tous reçu . Chacun pourra donc y voir très clairement :
1 : que par 2 fois j'ai répondu à la question, aussi bête soit-elle,
2 : que cette question n'avait aucun sens... car j'ai toujours pris soin de bien séparer mon activité FestiNATUR' de mon activité en tant que chargé de mission. Je ne suis pas un débutant pour commettre cette erreur, vous connaissant parfaitement.
3 : Oui, le CA a voté pour me retirer toutes mes missions au sein de la FFN (juridique, éducation populaire et environnement)


La vérité, c'est qu'il s'agissait de m'évincer :
1- parce que j'avais créé FestiNATUR' afin de maintenir la mise en route du festival (crime de lèse majesté), ce qui montre bien que vous raisonnez non pas en mouvement fédéral, mais en parti unique : tout le monde doit obéir le petit doigt sur la couture du pantalon ;
2- parce que depuis, l'AG de déc. 2020, une nouvelle équipe avait pris le pouvoir et entendait bien remettre en cause tout ce qui avait été accomplit en 3 ans, et tuer dans l'oeuf les projets correspondant à de nouvelles orientations (nouveaux statuts fédéraux,projet d'éduc pop, festival et stratégie d'ouverture, positionnement vis-à-vis de l'article 222-32) ; 
3- parce que je voyais clair dans leur jeu et que je ne suis pas manipulable ;
4- Comme tu l'avoues toi-même ci dessous, Bruno, parce que j'exprime sur mon mur FB des idées qui ne vous plaisent pas...


bsaurez a écrit :

Avant j'appréciais bien Jeff, avec qui j'ai bien discuté à la fête de l'Huma, et puis après, j'ai vu ses publications sur son mur Facebook. Bien sûr, il est totalement libre de poster ce qu'il veut sur son mur FB privé mais est ce bien sérieux d'avoir comme conseiller juridique à la FFN, un pro GJ, anti vax, qui relais tous ce qui tourne autour des antivax comme infox (Pelloux compris), qui compare BFM à Fukushima, qui parle de dictature en France, etc.... ?????? et surtout..... qui croit tout mieux savoir que les avocats diplômés en leur faisant la leçon de droits (clairement, on croit rêver là).

Quand je parle de manipulation, caricature, détournement et mise à l'écart en raison de mes opinions, en voilà un bel exemple. Je crois que tu as oublié une accusation ou alors tu n'a pas osé : "complotiste ! ".  Si on se pose des questions et que l'on n'est pas d'accord avec les médias main-stream, alors on "n'est pas sérieux" ? Et tout ce qu'on mérite, c'est d'être éjecté ? Merci Bruno. Là tu exprimes clairement le vrai visage de ce qu'est devenu la FFN. Et puis tiens, petite info pour ce qui est de ma présupposée "position antivax" : J'ai eu droit à la première injection d'Astra Zeneca le 13 mars dernier... juste la veille de son retrait provisoire. Et depuis, je me bats contre les effets secondaires et pas des moindres, que cela a déclenchés... Peut-être même que si je n'avais pas eu le traitement que je suis depuis des années, et qui a sans doute minimisé ces effets secondaires, je ne serais pas là pour te répondre.


Et pour ce qui est de ma position de juriste sur le 222-32, vous "oubliez" juste une chose à vouloir me caricaturer : non, je ne suis pas le seul ! Il y a des professeurs de droit pénal (qui écrivent les nouveaux manuels), les juges de Coutances, Périgueux, Amiens, Paris (1e et 2e instance de l'affaire FEMEN qui a fini en cour de cass en février 2020), Rennes (affaire des zadistes de ND des Landes), + tous les procureurs qui prononcent les classements sans suite que nous obtenons grâce à nos interventions. Voilà, ce que tu exprimes là Bruno, ce n'est ni plus ni moins que du dénis qui comme le dit très justement Jacques, je trouve, relève bien du syndrome de Stockholm dont sont atteints bon nombre de naturistes... 


bsaurez a écrit :

Après, ce qui me rassure c'est que vous avez les soutiens que vous méritez : Gilles de Backer, Hervé Masson, Gérard André mais surtout Franck dit Bart dont vous n'avez sûrement pas mesuré le degré de nuisances (enfin j'espère). Et la FFN survivra à l'APNEL comme elle a survécu aux soubresauts des tempêtes passées.

Je crois que ce mépris et cette malveillance que tu affiches avec autant de morgue en dit long aussi sur ce qu'est devenu la ligne de la FFN aujourd'hui, ses valeurs, son éthique. Et en disant cela, je ne parle pas de la très grande majorité des naturistes qui y sont affiliés sans imaginer le 5e de ce qu'il s'y passe...


Mais cela montre bien que nous n'avons plus rien à y faire. Je pense même que s'il y avait encore des apnéliens qui doutaient de la nécessité de ce divorce désormais irrémédiablement consommé, tu nous auras aidé à les en convaincre.

Dernière modification par Jef87 (04-08-2021 09:29:47)


"Être libre, c'est vivre nu et sans honte" - F.W. Nietzshe.
"La nudité, c'est la vérité, c'est la beauté, c'est l'art" - Isadora Duncan


adh3.jpg

Hors ligne

#24 06-09-2021 21:31:48

jfreeman
Administrateur

Re : Quand la FFN condamnait le naturisme en liberté...

Les attaques contre l'association émanant de la FFN ont toujours été très incisives et injustes.
Ainsi, dès la création de l'APNEL où nous avions communiqué en un an autant qu'en 50 ans de communication fédérale, le contrefeu a été d'une violence irrationnelle. Il est vrai que cela mettait en lumière leur inaction. Comme atteints du "syndrome de Stockholm", ils nous calomniaient et étaient prêt à collaborer avec les autorités pourtant responsables de leur enfermement.   


Ainsi cette intervention de feu Jacques GARDEY, l'un des piliers de la FFN, vilipendant en 2007 le naturisme en liberté et ses courageux militants.


Certes, Sylvie a su assurer, face à ces plaisantins célèbres.
La réputation de l'émission Les Grosses Têtes sur R.T.L. est acquise.
Par contre, la réputation du Naturisme reste fragile et à protéger.
Donc, je mets un bémol à votre enthousiasme… pour la T.V.
     1. La Législation reste inchangée, en France
     2. Il est inexact d'affirmer qu'on peut se mettre NU partout
     3. La randonue, hors des espaces dédiés au Naturisme, est illégale
     4. L'A.P.N.E.L. n'est pas affiliée à la Fédération - Que je sache !
     5. Le mot "libre" ne figure pas dans la définition officielle.


   20081128_apnel_ffn_garday.jpg


Jacques FREEMAN du 91 (Essonne)
Vice Président, chargé de la communication
 


adh3.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.11